Le rabbin et le cardinal

Copertina anteriore
Stock, 16 gen 2008 - 312 pagine
0 Recensioni
On parle beaucoup du « rapprochement » entre Juifs et catholiques, on parle beaucoup de « dialogue » entre les religions, mais on les met rarement en pratique l’un et l’autre. En tout cas pas à ce niveau d’engagement personnel où se sont placés ici les deux interlocuteurs.
Fondé sur une estime réciproque, ce dialogue porte sur les grandes questions qui aujourd’hui interpellent croyants et incroyants : la place de la religion dans les sociétés modernes, la foi, la laïcité, les dérives intégristes, la morale. Il n’épargne pas les sujets qui fâchent – l’Église et l’antisémitisme –, pas plus que les questions personnelles – comment chacun vit sa foi, ses rites, comment chacun a découvert la religion de l’autre et ce qu’elle a d’abord signifié pour lui, etc.
Ce livre ne ressemble ni à une discussion érudite entre théologiens ni à une conversation de salon : il est la traduction d’un échange intellectuel et spirituel entre deux personnalités de premier plan qui vivent la fonction qu’ils exercent comme une vocation, une responsabilité, une joie.

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Informazioni sull'autore (2008)

Gilles Bernheim est agrégé de philosophie et grand rabbin de France depuis 2008. Son intérêt pour les questions de société s’est toujours manifesté, comme en témoigne son premier livre, Un rabbin dans la cité (Calmann-Lévy). Il a également publié Le souci des autres (Calmann-Lévy), Le rabbin et le cardinal, avec Philippe Barbarin (Stock), prix « Spiritualités d’aujourd’hui », et Quarante Méditations juives (Stock).

Philippe Barbarin est archevêque de Lyon (Primat des Gaules) depuis 2002 et il a été fait cardinal par Jean-Paul II en 2003. Il incarne la nouvelle génération d’évêques français, soucieux de traditionalisme mais résolument ouverts sur le monde contemporain.
« Monseigneur cent mille volts », comme l’a surnommé L’Express, pratique le jogging mais donne les conférences de carême de Fourvière, adore Tintin auquel il a consacré un superbe musée dans l’archevêché mais est considéré comme papabile. Il a publié jusqu’ici exclusivement des écrits de nature catéchétique. Le rabbin et le cardinal est son premier livre « tout public ».

photo : Francesca Mantovani

Informazioni bibliografiche