Le musée du fumeur traitant du tabac et de la pipe et comprenant le récit du voyage de l'auteur en Orient

Copertina anteriore
Maison E. Cardon et illat, 1866 - 281 pagine
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 21 - Je me puis vanter avoir esté le premier en France, qui a apporté la graine de cette plante, et pareillement semée, et nommé ladite plante, l'herbe Angoumoisine. Depuis un quidam, qui ne feit jamais le voyage, quelque dix ans après que je fus de retour de ce païs, luy donna son nom.
Pagina 44 - Quoi qu'en dise Aristote et sa docte cabale, Le tabac est divin, il n'est rien qui l'égale; Et par les fainéants, pour fuir l'oisiveté, Jamais amusement ne fut mieux inventé.
Pagina 26 - ... cette habitude dégoûtante à la vue, repoussante pour l'odorat, dangereuse pour le cerveau, malfaisante pour la poitrine, qui répand autour du fumeur des exhalaisons aussi infectes que si elles sortaient des antres infernaux.
Pagina 6 - Indiens l'allument par un bout et sucent ou hument par l'autre extrémité, en aspirant intérieurement la fumée, avec leur haleine, ce qui produit un assoupissement dans tout le corps et dégénère en une espèce d'ivresse. Ils prétendent qu'alors on ne sent presque plus la latigue.
Pagina 148 - Difûcultés d'uriner, d'haleiner, vieille tous, colique. Son eau distillée a les mêmes vertus, sa poudre aussi ; mais surtout son huile, comme ayant tiré la quintescence de la vertu de la plante. Des excellents onguents en sont composés pour servir à plusieurs remèdes. Les punaises sont tuées et bannies des châlits pour longtemps par le seul frotter avec. cette herbe La fumée du Pétun mâle, dit aussi Tabac, prise par la bouche avec un cornet à ce approprié, est bonne pour le cerveau,...
Pagina 7 - Ces mousquetons ou tabagos, comme ils les appellent eux-mêmes, sont en usage parmi nos colons ; et comme on les réprimandait sur cette vilaine coutume, ils répondaient qu'il leur était impossible de s'en défaire. Je ne sais quel goût et quel profit ils pouvaient y trouver.
Pagina 21 - Thévet (dans un gros in-folio publié en 1517 pour appuyer ses droits de priorité à la découverte du tabac), d'avoir été le premier en France qui ait apporté la graine de cette plante, et pareillement semé et nommé ladite plante l'herbe Angoumoise. Depuis, un quidam qui ne fit jamais le voyage, quelque dix ans après que je fus de retour, lui donna son nom.
Pagina 38 - Wahabite. — 1 1 ya deux péchés mortels, lui fut-il répondu. Le plus énorme est l'idolâtrie, l'adoration d'un autre dieu que Dieu; et le péché qui vient après, c'est de boire l'éhonté. » II faut savoir que dans ce pays le tabac est désigné sous le nom d'éhonté, et qu'on ne dit pas fumer, mais boire le tabac. » — Et ensuite, demanda Palgrave, vous comptez comme péché le meurtre, le vol, le faux témoignage? — Oh ! répliqua le Wahabite, ce sont là de petits péchés et...
Pagina 10 - Thulé, bâtis en pierres précieuses , entouré des beautés les plus parfaites qui eussent jamais senti un sang jeune et ardent rougir leur peau , vénéré de ses disciples, adoré de ses sujets; mais la nature n'avait plus pour lui de secrets; il aspira à l'immortalité, crut la trouver dans la coupe d'un magicien trompeur et envieux, et n'y but que la folie.

Informazioni bibliografiche