Les chiens et les loups: roman

Copertina anteriore
Editions Albin Michel, 2004 - 334 pagine
0 Recensioni
Témoin des bouleversements de son siècle, Irène Némirovsky, morte à Auschwitz en 1942, est l'auteur d'une œuvre étonnante qui fait d'elle un des plus grands écrivains de l'entre-deux-guerres. À la croisée des cultures juive, française et slave, cette romancière ne cesse de surprendre par sa modernité. Comme la plupart des romans d'Irène Némirovsky, Les Chiens et les Loups (1940) n'est pas étranger au destin personnel de son auteur. Le sentiment d'un inconsolable exil (issue de la haute bourgeoisie, Irène Némirovsky fuit Kiev et la Révolution d'Octobre avec sa famille avant de trouver refuge en France), le poids de la société et la fatalité du destin sont au centre de ce roman qui évoque l'amour insensé de deux jeunes Juifs unis par un lointain souvenir. Ada, une artiste révoltée, et Harry, un riche banquier, sont les deux facettes d'une même personne. Tragiquement attirés l'un vers l'autre, rien ne peut les réunir, si ce n'est le sentiment de leur propre perte. Bercé de mélancolie, ce bouleversant roman sur l'enfance et l'innocence perdues est un chef-d'œuvre de la littérature, à découvrir, ou à redécouvrir.

Dall'interno del libro

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Indice

Sezione 1
7
Sezione 2
9
Sezione 3
18
Copyright

31 sezioni non visualizzate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Informazioni sull'autore (2004)

IRENE NEMIROVSKY was born in Kiev in 1903, the daughter of a wealthy Jewish banker. She and her family fled Russia in 1918 and arrived in France the following year. Educated at the Sorbonne, well-connected and multilingual, she lived a privileged emigre life and became one of the most celebrated authors of her day. Nemirovsky published five novels before being arrested by the Vichy government.

Informazioni bibliografiche