Immagini della pagina
PDF

Noël et De Laplace. Leçons françaises de littérature et de morale , ou Recueil en prose et en vers des plue beaux morceaux de la langue française, etc., par MM. Noël et De Laplace. Onzième édition. Paris, 1&22, 2 v. in-S° ; prix, 8 fr.

Les éditeurs ont publié un pareil ouvrage sur la littérature latine , et un autre sur la littérature anglaise.

Le Brun Des Charmettes. Etudes françaises de littérature et de morale, extraites des ouvrages en vers et en prose des grands écrivains des xvii* et xvnie siècles , par M. Le Brun des Charmettes. Paris, 1821 , 2 vol. in-8°; prix, 10s 12 fr.

Ce choix est fort bien fait et renferme de beaux morceaux sur la Religion, la morale, etc.

Lemonnier. Nouvelles Leçons de littérature et de morale , contenant 1° un précis élémentaire de rhétorique jet de versification , etc.; 2.0 des morceaux choisis des prosateurs et des poètes, etc. 3.° des maximes et pensées extraites des meilleurs écrivains ; 4-° de courtes notices sur les principaux auteurs anciens et modernes; par A. H. Lemonnier. Paris, imprim.de Crapelet, chez Gayet, 1822, 2 vol. in-8° ; prix, 12 fr.

Il existe aussi une édition en 2 vol. tn-ia; prix, 8 fr.

Condiixac. Cours d'études pour l'instruction du duc de Parme, par Et. Bonnotde Condillac. Parme, Bodoni, 1775, i3 vol. gr. in-&° ; prix , 5o à 60 fr.

Cette édition n'a point paru dans le public sous cette rubrique de Parme, Bodoni, 1775, mais bien sous celle de DeuxPonts, 1782, parce que la Cour d'Espagne s'étoit opposée à la publication de l'ouvrage, en 1775, et ce n'est qu'en 178a que Bodoni a obtenu la permission de débiter son ouvrage, moyennant l'indication de Deux-Ponts, 1782, et plusieurs cartons.

Le même ouvrage. Parme ( Deux-Ponts ) , 1776 , 16 ■vol. in-b° ; prix, 3o a 40 fr.

Cours d'études pour l'instruction des jeunes gens, par Condillac. Paris, Verdière, 1821, 10 vol. in-18 , fig.; prix, 15 fr.

Cette édition renferme la Grammaire, la Logique , Y Art aie penser, VArt d'écrire , XArt de raisonner, la Langue des cal~ culs et les Études de l'histoire. Les Études de l'histoire sont de Mably, frère de Condillac.

Quant aux Œuvres complètes de Condillac, on connoit l'é"dition de M. de la Romiguière. Paris, an vi ( 1798 ), a3 vol. in8°, fig.; prix, 70 à 80 fr. Une nouvelle édition de ces Œuvres complètes a été annoncée en 1,821, Paris, Lecointe et Durey, 16 vol. in-t".

ORATEURS. Oratorum grsecorum quse supersunt monumenta ingenii , cum commentariis integris variorum et suis edidit Joan.-Jac. Reiske. Lipsiae, W.-G. Sommer, 1770-75 ,12 tom. en 19 vol. in-8° ; 90 à 120 fr.

«Un bel exemplaire de cette intéressante collection, en papier fort, rel. m. v., a été vendu 3oi fr. en 1798. Ce recueil est très estimé; il contient Démosthène, Eschine, Dinarque, Lysias, "Isée, Lycurgue, Andocide, etc., mais on regrette de n'y pas trouver Isocrate.

Démosthene et Eschine. Demosthenis et .ÂEschinis Opéra, gr. et lat. , yariis lectionibus et annotât, illustrata , per Hieron. "VVolfium. Francofurti, 1604, in-fol.; prix, 5o à 60 fr.

Edition recherchée, dont un bel exemplaire, m. r. , est allé jusqu'à 169 fr. chez M. de Cotte, en 1804.

Demosthenis Orationes, graecè, ( curante J.-Bern. Feliciano). Venetiis, Fr. Bruccioli etfratres, i543, 3 vol. pet. i/t-8° ; prix, 70 à 90 fr.

Edition très belle, très correcte et très rare; un exemplaire m.

r. a été vendu 201 fr. chez M. Larcher, en 1814. Cette édition est préférable a celle de Paul Manuce, fenet. i554, 3 vol. i«-8°.

Demosthenis selectœ Orationes , gr. et lat. , ex recen» fione et cum notis Rie. Mounteney. Cantabr. , typ. academ. , 1731 , in-&> ; prix f \5 d 20 fr.

Très bonne édition et la plus recherchée. Les réimpressions de Londres, 1748,176411771,etc., ont toutes de la valeur, 10 à 12 fr.

•ÂEscliinis Opéra omnia, gr., cum commentai lis Hier. Wolfii et aliorum. Lipsiae, J 808-10, 2 -vol. in-8°.

Œuvres cohiplètes deDémosthène et d'Eschiue, en grec et en français, traduction de l'abbé Auger; nouvelle édition , revue et corrigée par J. Planche. Paris , Verdièrc, Thomine etFortic, 1820-22, 10 vol. in-8°, portr.; 90 fr.

La première édition de cette traduction date de Paris, 1777,

5 vol. in-&° , 12 à i5 fr. La seconde, moins bien exécutée, mai» préférable pour la correction de la traduction, est de Paris, 1788,

6 vol. in-8°, a5 à 3o fr. La troisième édition est de Van 11 (1794)» 6 vol. in-8°, même prix. La quatrième date d'Angers ou Paris , 1804, 6 vol: in-S", même prix. Le texte grec n'est point dans ces différentes éditions.

Isocrate. lsocratis Opéra, gr., varias lectiones , versionem no vain ac notas'adjunxit Guill. Battie. Londini t Davis, 1749 » 2 vol. in-&° ; prix, 7.5 à 3o fr.

Un bel exemplaire a été vendu 160 fr. chez M. Larcher, en 1814.

lsocratis Orationes et Epistolae , gr. , cum scholiis antiq., et notis graecis Diam. Coray. Parisiis, è typ. F. Didot, 1807 , 2 vol. in-8°\ 21 fr. ( Bonne édition. )

Les Œuvres d'isocrate, trad. en français , par Athanase Auger. Paris, 1781 , 3 vol. in-8° ,prix, \5 d 18 fr,

Lysias. Lysiee Opéra omnia , gr., cum versione nova, triplici indice, var. lect. et notis edidit Athan. Auger. Parisiis, typ. Didotnatu maj., 1783, 2 vol. wi-8» j prix, 16 d 20 fr.

On a tiré de cette édition cent exemplaires tn-4°> gr- papier

d'Annonay; prix, 3o à 4° fr.

Œuvres complètes de Lysias. —Discours de Lyctrrgue, Audocide, Isée, Dinarque, trad. en français , par Ath. Auger. Paris, de Bure, 1783 , 2 vol. in-b<>;prix , 10 fr.

Harangues tirées d'Hérodote , de Thucydide et de Xénophon, trad. en français, par M. l'abbé Auger. Paris t Nyon , 1788, 2 vol. in-&° 5 prix, 8 à 9 fr.

Cicéron. M. T. Ciceronis Orationes , interpret. et notis illustravit Car. de Merouville , ad usum Delpliini. Fa~ lisiis, 1684, 3 vol. in-4° ; prix, 3o à 36 fr.

M. Tullii Ciceronis Orationes , cum notis variorum , ex recensione Greevii. Amstelodami, 1699; 3 tom. en 6 vol. in-8° ; prix, 5o à 60 fr.

M. T. Ciceronis sex Orationum ( scilicet pro Scauro , pro Tullio , pro Flacco , — in Clodium et Curionem , de aère alieno Milonis , et de rege Alexandrino), partes ineditae; nova editio, ad codices ambrosianos diligenter retractata , emendata, atque aucta centuni circiter locis; cum descriptione tullianorum codicum 149 1 etc.; accedunt brèves commentationes de editionibus principibus mediolanensibus Ciceronis atque Frontonis (1); editore Angelo Majo. Mediolani, 1817 , in-b°\prix, \5 à 18 fr.

(1) Les ouvrages partiels de Fronton ont été découverts par M. Mai, de la même manière que les fragmeos de Cicéron. Voici le titre de ce Becueil.

M. Cornelii Frontonis opéra înedita cum epistolis item ineditis Antonini Pii, M. Anrelii, L. Veri et Appiani, nec non aliorum veterum fragmeolis. Invenit et commentario preevio , notisque illustravit Angélus Majus. Mediolani, typis regiis; 1815 , a vol, in-8.° , fig. ; prix, 3o fr.

Ces deux volumes contiennent une vingtaine d'ouvrages inédits de Fronton , savoir : sept Unes d'épitres aux empereurs. AutouiOj Marc-Aurtl»»

La première édition de ces fragmcns découverts par M. Ang. Mai, avoit paru à Milan en 1814, deux brochures in-&°, l'une pour les fragmcns des trois premiers discours, prix, 4 «•"• » et l'autre pour ceux des trois seconds, prix, 7 fr. Il est bon de dire un mot de la manière dont ils ont été découverts.

M. Mai examinent, à la bibliothèque ambrosieune de Milan, un manuscrit du poëte chrétien Sedulius dans la collection de fiobbio; sous l'écriture du manuscrit il en aperçoit une plus ancienne, qui, sans doute à cause de la rareté du parchemin, avoit été effacée , et la peau ensuite disposée pour en recevoir une nouvelle. Poursuivant cette découverte, M. Mai parvint à recouvrer les parties des trois discours de Cicéron pour Scaurus, Tullius et Flaccus. On juge l'écriture de Sedulius du 9» siècle a peu près; mais de savaus antiquaires croient celle du manuscrit de Cicéron du 2° ou du 3* siècle. Les fragmens des trois derniers discours ont été découverts de la même manière dans un Codex palimpseste, (V. ce mot dans notre Dictionnaire de bibliologie) contenant les actes du Concile de Chalcédoine. On le croit un peu moins ancien que le manuscrit de Sedulius. Des fac-similé de l'écriture des fragmens de Cicéron ornent les éditions de M. Mai.

Lucius Verus et à ses amis; un sur les fériés; an sur la mort de son neveu;, deux libres de leçons sur quelques parties de l'art oratoire; trois fragmens d'oraisons; une épître consolatoire à Marc-Aurèle sur la défaite essayés par les Romains dans la guerre contre les Parthes; un essai sur la guerre] parthique; un éloge de la fumée et de la poussière ; etc., etc.

On a réimprimé les fragmens de Fronton, i.° à Francfort sur le Mein, en 1616 , 2 parties in-8.°, auxquels on a dû ajouter un commentaire par Ruhkopf; t.* à Berlin, 1816, 1 vol. in-8.0 donné par les soins de B. G. 27iebnhr.

M. Mai a encore découvert plusieurs ouvrages ou plutôt des fragmens intéressans, tels que : Q. Aur. Summachi (sic) Y. C. octo orationuni ineditaTam partes, (Mediol. 1815, in-8.° ) dont l'écriture (du VI.* siècle) étoit recouverte par les actes du Concile de Chalcédoine; des fragmens de Plaute, dont nous parlons ailleurs; le DE RE PUBLZCA de Cicéron, que l'on publie en ce moment à Paris, en s vol. in-8.» , etc. On doit encore à M. Mai les épitomes des neuf derniers livres de Denys d'Halicarnasse, qu'il a publiés d'après deux anciens manuscrits de la bibliothèque ambrosienne (eu grec arec U trad. latine), Mediol. 1816 , iu-i°.

« IndietroContinua »