Immagini della pagina
PDF

rigé, Nec te, etc. Ainsi les possesseurs de la faute peuvent s'appliquer le fond de la jolie épigramme de Pons de Verdun, sur lu* lùbliomanes:

C'est elle.... Dieu! que je suis aise 1

Oui c'est la bonne édition!

Voilà bien , pages neuf et treize,
Les deux fautes d'impression
Qui ne sont pas dans la mauvaise.

. Ëadem, ex Heynio-Bruncklana recensione , editore J. A. Amar. Parisiis, imp. de Didot aine, chez Lej'evre, 1821 , 2 vol. in-$2.

Charmante édition faisant partie delà collection de M. Amar.

Œuvres de Virgile, traduites en français, le texte visà-vis la traduction, avec des remarques, par l'abbé Desfontaines. Paris, Qaillau , 17 , 4 vol. *n~&° i fig' i prix, a5 à 3o fr.

Les mêmes, et même traduction. Paris, Plassan, 1796 , 4 vol. gr. in-8° ,fig. ;prix, 20 d a5 fr. \pap. v., 3o d 35 fr.

Cette traduction de Desfontaines est plus élégante que fidclle.

Les mêmes, traduction de l'abbé de la Landelle deStRemy, retouchée par J. N. Lallemant, et connue sons Je nom des quatre professeurs. Paris , 1769 , 4 vol. pet. in-\i ; prix, 6 a 8 fr,

Cette traduction est plus exacte que celle de Desfontaines.'

Les mêmes , traduction avec des remarques, par M.r Binet. Paris , Le Normant, 1816, 4 *• w-ia; i2fr.

La traduction de M. Binet est estimée; cependant il nous a semblé qu'elle pourroit être parfois plus élégante.

Les mêmes, traduction par M. Molle vaut. Paris, 1819, 4 vol. in-16, port. ; prix, 6 a 8 fr.

Cette traduction nous a paru littérale. Telles sont les quatre traductions en prose qui, dans ce moment, sont le plus suivies. I.'ijasous aux différons ouvrages de Virgile qui ont été trad. envers,

[ocr errors]

Les Bucoliques , trad. en vers français , accompagnées de remarques sur le texte, et de tous les passages de Théocrite que Virgile a imités , par L. F. Tissot. Quatrième édition. Paris, Delaunay, 1822 , in-18, portr.

Cette traduction est fort estimée.

Les mêmes , précédées de plusieurs Idylles de Tliéocrite , de Bion et de Mosclius , suivies de tous les passages que Virgile a imités , trad. en vers français par F. Didot. Gravé, fondu et imprimé par le traducteur. Paris , Firmin Didot, 1806, 1 vol. in-8°.

Très belle édition , terminée par une note bibliographique et typographique intéressante.

Les mêmes , trad. en vers par M. de Langeac. Paris * 1806, gr. in-4° pap. -vélin, 10 fig.; 80 à 100 fr., et avec 17 fig. ( tirées en partie du Virgile de M. Didot ) , 120 à 140 fr. ,

Deux exemplaires de cette édition ont été tirés sur Vélin.

Les mêmes, même traducteur. Paris, 1806 , 1 vol. M-8° \prix, 5 à 6 fr., et in-18 , 3 fr.

On a annoncé dernièrement une traduction des Bucoliques, en vers français, par M. Geory. Paris, 1823, in-18.

Les Géorgiques , trad. en vers , avec des notes , par Delille. Paris, Bleuet, 177O, gr. in-8° ,fig. ; 6 fr.

Cette traduction est un vrai chef-d'œuvre dans notre langue. Les éditions postérieures à celle-ci ont des variantes et des corrections qui doivent les faire préférer.

La même traduction. Paris, Fr. Amb. Didotl'aîné, 1783 , gr. in-4°, 1 a à i5 fr. ; avec fig., 18 à 20 fr.

La même traduction. Paris, Didot l'aîné, 1807, gr. in-4° pap- -vélin, avec S fig. ;prix , 80 a 100 fr. ; avec le portrait seulement, 40 à 5o fr.

On a tiré deux exemplaires sur Vélin.

La même traduction. Paris, Didot l'aîné, 180.4 >» v.'

j/i-8° y prix y 8 à 9 fr. ; avec HJig, , pap. vélin , 3o fr.,

et in-\ 8 , 3 fr. 5o c.

Un exemplaire de l'i«-8° a été- lire sur Vélin. L'Enéide, trad. en vers français par J. Delille , avec des remarques sur les beautés du texte. Paris , i8o4 > 4 ro/< gr. //z-4°, avec ^Jîg. ; prix, aoo à 240 fr.; avec L&Jig. , 3oo à 36o fr.

O11 a tiré Jeux exemplaire» sur Vélin.

La même traduction, corrigée par l'auteur. Paris, ï 814? 4 vol. g1"- in-?10 îfig- ) prix, 24 ^r- j P"P' v^tin , 60 fr. ; et 4 vol. in-\8,Jîg., 15 fr.

Le môme poé'me , trad. en vers par J. M. Hyacinthe Gaston. Paris, Le Normant, 1804-1807 , 2 vol. wi-8», ou 4 vol. in-\ 2 ; prix, 8 fr.

Le même poé'me , traduit en vers par C. L. Mollevaut, avec le texte en regard. Paris, 1822 , 4 *• J»-i8, 10 fr.

Le Moucheron de Virgile , traduit en vers français t enrichi du texte latin du cardinal Bembo , suivi des imitations de Parmindo, Spencer et Voss , et avec le Culex probabiliter rcstitutits de Heyne, et des notes, par M. le comte de Valory. Paris, L, G. Michaud, 1817, /n-185 prix, 2 f. 5o c.

Ce petit volume est intéressant. Il a paru en 1822 une nouvelle traduction en vers du Moucheron de Virgile, par M.r C. G. Sourdillc de la Valette, avec le texte. Paris, imp. de F. liidot, in-8" de 16 pages.

Le Virgile travesty en vers burlesques, de M. Scarron, dédié à la Reyne, (Hollande, Elzevir) , i648ài65o, pet. in-12..

Le nom d'Eb.cvir seul nous fait citer cet ouvrage.

Ce volume, dans la première partie de 1648, contient les deux premiers livres, en 170 pages, et 18 pour les pièces liminaires. La Seconde partie renferme les trois livres suivaus, avec paginatiaus séparées. Ces deux parties se trouvent souvent séparément, et sont fort rares, surtout la première, qui est la mieux imprimée.

Le Virgile travesty, etc., reveu et corrigé. (Hollande , Elzevir), 1668, 2 vol. pet. in-\o.,fig.

Ces deux petits volumes renferment les huit livres, les seuls qu'ait faits Scarron. Lepremiera 372 pages, et le second 307 pages. Cette édition est encore fort rare.

Iaicain. M. AnnaeiLucaniPharsalia ex optim. exempl. emendata studio Ant. Aug. Renouard. Pansus, typis Didot nat. maj., an ni ( 1795), in-fol. ;prix, 60 fr.

Cette belle édition n'a été tirée qu'à 212 exemplaires, i5 en gr. pap., et 5 sur Vélin.

Eadem, cum notis diversorum, Th. Maii suppléments; ex editione et cum adnotat. Fr. Oudendorpii. Lvgd. Bat., 1728, 1 tom. en 2 vol. in-/\.a ; prix, 3o à 40 fr. , et le double en gr, pap.

Unexemplaire a été vendu , gr. pap., m.T., i73fr.chezM. de Cotte, en 1804.

Eadem , ad fidem editionum principum ac codicum antiquorum vindobonensium recensita ab Angelo Illyci110(le chevalier d'Elci ). Vindobonœ, typis et impensis J. Degen, 1811 , gr. in-fy> pap. vélin, avec 10grav. d'après les dessins de TVaechter; prix, à Vienne , 12 ducats (200 fr. ) ; fig. av. la lettre, i5 ducats; etjrg. doubles, etc., 20 ducats.

Eadem, cum notis variorum , accurante Corn. Schretelio. Lugd. Bat., 1669, 1 vol. /»-8°; 20 à 3o fr.

Eadem, cum supplément. Th.Maii. Parisiis, Earbou, J'767, in-1 a '5 prix, 6 à 7 fr.

Eadem , recôgnovit et ad Burmanniani textus fidem emendavit J. A. Ainar. Parisiis, Lefevre, i#2i . a vol. in-'àz ; prix, 6 fr. * . .

PharSale de Lucain , trad. en français par Marmontel. Paris, 1766, 2 vol. in-8<> ,Jig. ; prix, in. à i5 fr.

La même traduction. Paris, 1787 , 2 t>o/. in-8°,Jîg.; prix, 1 o d 12 fr.

La même traduct. a été réimprimée dans les Œuvres complètes de Marmontel, Paris, Vcrdière, 1818-1819, ■' v0'- "»-8*. Lucaiu est en a vol. fig. On en a tire des exemplaires à part; les grav. sont celles de l'édition de Maradan mentionnée plus bas.

La même traduction , avec le texte en regard. Nouvelle édition, augmentée des passages omis, et du supplément de Thomas May , trad. par M. Amar; suivie du poëme de Pétrone, trad. en vers par de Guérie , d'après le texte du présidentBouMer. Paris, Delalain, 1816, 2 val. in12 ; prix , 6 à 8 fr.

On trouve a la fin du second volume les morceaux choisis de la Pharsale, trad. en vers par La Harpe (c'est-à-dire la traduction libre et abrégée des livres I, II, VII et X de ce poëme, avec un épilogue aux mânes de Lncain).

Suite et conclusion de la Pharsale, ou Supplément de Lucain, poëme en vu livres, de Thomas May, trad. en français par P. L. Cormiliolle, avec une notice sur Thomas May ; suivi du Tableau de la guerre civile , par Pétrone. Paris, Bobée, 1819, j vol. in-12,,

La Pharsale de Lucain, ou Les guerres civiles de César et de Pompée, en vers français , par M. de Brébœuf. Leide, Jean Elzevier, 1658 ,pet. in-\2; 12 à 18 fr.

Un exemplaire de cette jolie édition a été vendu 35 florins de Hollande (75 fr. 60 c), chez M. Crevenna, en 1790.

La même traduction de Brébœuf, avec le texte latin et la vie des deux poètes, par Billecocq. Paris , Maradan , J796 , 2 vol. in-8<> ,fg, ; prix, 8 à JO fr.

La même , gr. pap. ,Jîg. avant la lettre; 20 à 24 fr.

Le Trissin. L'Italia liberata da' Goti di Giov. Giorg.

« IndietroContinua »