Immagini della pagina
PDF

A. A. Barbier preferait cette traduction à toutes « Plus cette traduction sera connue, plus elle les précédentes : « elle est, dit ce savant biblios' sera considérée comme supérieure à celles qui l'ont graphe, moins sèche que celle de Beauzee, et on precedee. » ne peut lui reprocher les infidélités que l'on a re

- Imitation de Jésns-Christ, traduction marquées dans la version de Saci, »

nouvelle. Par M. l'abbé Fr. de LA MEN- Invitation de Jésus-Christ, trad. du lat.

NAIS, avec des Réflexions à la tin de chaen franc., par l'abbé Bérault, Augsbourg,

que chapitre. Paris, Marguerite , 1824 , Stage , 1811 , in-12 sur pap. vélin , avec

in-18. - Nouvelle édition. Paris, Lasncan 7 gravures, 6 fr.

(* Belin-Mandar), 1825, in-8 sur pap. - Imitation de J.-C., par le R. P. Gon

vélin superfin, dit cavalier, et orné de 5 NELIEU , édition stéréotype, revue et corr.

gravures, 20 fr.; gr.-jésus vélin , épreuves par M. P. LAMBINET , avec 6 gravures.

avant la lettre (tiré à 100), 35 fr., et même Paris, Mame frères (et H. Nicolle), 1811,

pap., sur format in-4 (liré à 50 ), 65 fr. in-12,3 fr.,ou in-1 8 sans grav., 1 fr. 50 c.

- Imitation de J.-C., traduction nouv. , « M. Lainbinet n'a emprunté, án Gonnelieu vul

par C.-M. NICOLLE. Paris, Froment, 1826, gaire, que le premier chapitre du premier livre de l'linitation : dans tout le reste c'est Beauzée qui a in-32 avec figures, 4 fr. servi à M. Lambimet; mais il n'a pas été heureux - Imitation de J.-C. Paris, rue des Postes; lorsqu'il a vonlu corriger Beauzée. Cette édition a elé souvent reimprimée depuis

nie Rusand, 1828, in-18.

"" 181.

6° Versions en patois -- Nouvelle traduction du livre de l'Imitation de J.-C. (par le président L.-Philib.

de la France. Jos. JOLY DE Bévy). Dijon, Coquet, -- Imitation (l') de J.-C., en langue 1816, in-12, 5 fr. — Sec. édit., augm. basque. Bayonne, 1720; ou 1769, in-12. de la citation des textes de l'Ecriture Un prêtre, nommé d'ABAMBULLAGUE, publia, en sainte, que l'auteur a insérés dans son ou- 1684, in-12, une traduction basque de l'Imitation, vrage sans les citer ni les indiquér. Di- qui a eu quatre on cinq éditions. Sylv. Prouveau,

imprimeur à Paris dans le 1e siècle, aurait aussi jon, le même , 1821 , in-8.

publié, suivant les notes manuscrites de l'abbé Réimprimée de nouveau en 1822, sur la seconde de Saint-Léger , sur la « Bibliothèque latine du édition.

moyen âge », de Fabricius, une traduction basque

du même livre. Les deux éditions que nous citons - Imitation (l') de Jésus-Christ, trad.

sont peut-être des réimpressions de l'une ou de en vers francais (par M. l'abbé J.-Fr. l'autre de ces traductions. MARTIN DE BOIsville, depuis évêque de - Jesu Christoren Imitationea, etc. EdiDijon), Paris, Renouard, 1818, in-8,6 fr. cione berria. Bayonne, impr, de Cluzean, - Imitation de J.-C., traduction nouv. 1825, in-12. par Eug. de Genoude (GENOUD), augm. Traduction basque de l'Imitation de J.-C. par d'une Préface et de Réflexions à la fin de Mich. Chourio , curé de St-Jean-de Luz, au com. chaque chapitre, par l'abbé Fr. de La wh o

won

dai mencement du xvin siècle. MENNAIS. Paris, Schæll, 1820, in-32 avec

-- Imitation hor Salver J.-C., lequeet e figures, 5 fr. ; ou Paris, Mégnignon fils Brezounec. Vannes, Galles, 18:4, in-12 , aíné, 1821, in-18, pap. vélin, 3 fr. 5o c.: i fr. 250.- Pevare edition. Quimper, Blot, ou 1822, et avec un nouv. titre de 1824,

1825, in-18. in-8,5 fr.; ou 1824, in-24, 1 fr. 25 c.--.

En breton.

Nouvelles éditions, vraisemblablement, de la Paris, F. Didot, 1824, in-8 pap.jésus vé

traduction d'Yves ROPARZ , qui parul pour la prelin, 24 fr., et in-4 pap. vél., 36 fr. miere fois vers la fin du dix-septième siècle, et qui - Imitation de Jésus-Christ, traduction a été reimprimnée cinq ou six fois dans le siècle sui

vant. A. A. Barbier en cite deux éditions : celle nouvelle faite d'après une édition latine,

de Quimper, Périer, 1743, in-12 de 324 pag., et revue sur les textes les plus authentiques, une autre de 1974. et principalement sur le plus ancien ma

7° Version grecque. nuscrit en quatre livres, inédit, et conservé à la Bibliothèque du Roi. (Par M.J. -- Imitatione (de) Christi, libri quatuor B. M. Gence). Édition stéréotype d'Her- in græcuni versi interprete P. G. MAYR, han d'après son procédé perfectionné en V editio, edente X. BROSSET. Parisiis, F. matrices mobiles de cuivre. Paris, Stras- Didot, 1824, in-1 8 , pap. fin, 3 fr. , et bourg et Londres, Treuttel et Würtz , pap. vélin sa perfin , 6 fr. ; seo gr, et lat, 1820 , in-18 de 426 pag., 2 fr. ; papier Parisiis, F. Didot, 1824, in-18, pap. fin, vélin, 4 fr. ; sur format in-12, pap. ord., 4 fr. , et sur pap.coquille, vélin superfin, 2 fr. 50 c.; pap. fin, 3 fr. , et pap. vél., 8 fr. , et Parisüs, 1. Delalain, 1829, 5 fr.

i0-18, en grec, 3 fr., et grec-latin , 4 fr.

La première édition de la version grecque da P. trois Tabernacles. - Gémissements et Soupirs d'une Georges Mayr, est d'Augsbourg , 1615.

áme pénitente, ou de la véritable Componction du

cæur. — une Exhortation à l'avancement spirituel. 8° Version portugaise. -- Traité de la discipline religieuse, trad. - Imitacao de Christo. Nova ediçao, re

du latin de Thomas à Kempis, par un sovista e emendada. Pariz, Teof. Barrois ,

litaire (avec une préface de 22 pag. sur 1819, in-18, 3 fr..50 c.

Thomas à Kempis, sur l'opinion qui l'a L'Imitation de J.-C. a, dans le dix-huitième

fait considérer comme auteur de l'Iinitasiècle, servi de modèle à deux écrivains ascetiques, tion de J.-C., et sur les trois concurrents l'un espagnol et l'autre français, pour une Imitation de qui lui disputent cet ouvrage , savoir : S. la Vierge ( voy. Arias et HÉROUVILLE) ; l'ouvrage Kanna du dernier a obtent beaucoup de succès et se réin.

Bernard, J. Gersen, et J. Gerson). Aviprime journellement : un troisième ecrivain a, gnon, Ve Girard, 1956, in-12 de 210 p., plas récemment, publié une Imitation du sacré caur

sans la préface. de Jesus. ( Voyez ce titre à la table des Ouvrages

kes - Viator Christianus recta ac regia in anonymes ). Cette Notice sur les éditions et traductions fran- coelum

coelum via tendens , ductu Thomæ de caises de l'Imitation est tirée de la Dissertation de Kempicnins de Imitatione Christi et de feu A. A. Barbier sur soixante traductions françaises de l'Imitation de Jésus-Christ; suivis de Considérations sur

verá sapientiá. Nova curà recensuit et nola question relative à l'auteur de l'Imitation, etc., par tis illustravit J.-M. Horstius, B. Mariæ J. B. M. Gence. (Paris, 1812, in-8 et in.12). in pasculo pastor. Parisiis, vidua Nyon,

1805, 2 vol. in- 18,4 fr. II. OPUSCULES DIVERS,

- Vie chrétienne, oa Principes de la sa- Élévations à Jésus-Christ sur sa vie et gesse, divisés en quatre parties, dont la ses in ystéres, traduites par le sieur VA- première traite de l'instruction et des deLETTE , doctrinaire; avec une Poésie chré- voirs de la jeunesse ; la seconde embrasse tienne sur quelques idées de l'auteur. Pa. les obligations de l'âge moyen ; la troi. ris, P. Prault, 1728, in-12.

sième traite de la conduite des vieillards; - Entretiens de l'âme dévote sur les prin- la quatrième renferme les principes pour cipales maximes de la vie intérieure, trad. la cominunion, avec la manière de bien de deux opuscules de Thomas à Kemppis assister à la sainte messe. Par le Rév. P.. (par le P. CHARENTON). Paris, P. et J. Colomme, barnabite. Paris, L. Prault ; Hérissant, 1707, in-12 de 309 pag. Gogué (* librairie Brajeux), 1774, ou

« On trouve des exemplaires du même ouvrage 1779, 2 vol. in 12 , 3 fr. 5o c. ainsi intitulés : Suite de l'Imitation de J..C. , entre- - Vraie ( de la sagesse, pour servir de tiens, etc , par le P. C. D. L. C. D. J. Paris, Nic. Leclerc, 1714 , in 12 de 300 pag. Il est facile de se

suite à l'Imitation de J.-C.; opuscules réconvaincre que c'est la même édition du même og digés en un nouvel ordre de livres et de vrage, dont le frontispice seul a été changé. »

chapitres; suivis des Consolations de la « Les cleux opuscules traduits par le P. Charenton sont le Vallis liliorum et le Soliloquium animæ. vraie sagesse, dans les derniers inoments Mais ces dens traités ne contiennent chacon que d'une jeune mère chrétienne. Par M. JAUFvingi.cinq chapitres, et il y en a cinquante-six PRET. évêque de Metz. III édit. Metz, dans la traduction. Leur ordre n'est pas le même que dans les originaux ; le traducteur ne s'est pas Collignon, 1823, in-18; ou Toulouse, Ms. montré non plus fort exact à rendre le sens de l'o. let, 1825, in-18. riginal. Da reste la traduction est bien écrite. Tel est le précis du jugement des auteurs du « Journal

La prem. edit. parut en 1804, in:11. des savants » sur cette traduction.

KEMPIUS. Voy. à la table des Ouvrages - Suite de l'Imitation de Jésus-Christ, anonymes : Bibliothèque britannique. ou les Opuscules de Thomas à Kempis, tradaits du latin d'Horstius par l'abbé de

KÉNENS (MM€). Voy. Radet: BELLEGARDE. Paris, Jacq. Collombat, 1700, KENNEDY (Miss ), moraliste et roin-18.

mancière anglaise du xixo siècle. Ce voluine qui porte pour faux-titre CEuvres spi - Anna Ross, par l'auteur du « (Bon ) ritaelles de Thomas a Kempis, seconde partie conie. nant ses Opuscules, renferme la traduction de trois Choix » et du « Pere Clement ». (Trad. petits traités ascériques : le Soliloque de l'áme ; le de l'angl.). Genève , Mme Suz. Guers ; et Traité des vertus , fondées par Jesus-Christ sur l'hu- Paris, Servier, 1826. in-I8, 1 fr. 5o c. milité; Des trois Tabernacles, ou de la Pauvreté,

- * Bon (le) choix , gouvelle écossaise. de l'Humilité et de la Patience. - Les mêmes Opuscules , trad. par le P.

Par l'auteur du « Père Clément ». ( Trad. COLOMME, barbabite. Paris, Guilloc (* li

*l. de l'angl.). Paris, H. Servier, 1828, in-18,

fr. 25 c. brairie Brajeux), 1785, in-12, 1 fr. 75 c. Cette traduction comprend les opuscules suivants :

ve -* Deux (les) Amis, ou Donte et Conle Soliloque de l'ame. - La Vallée du lys. Des viction, nouvelle apglaise. Par l'auteur

du « Père Clément », de « Dunallan» , du de l'hôpital en particulier. Strasbourg, Le« Bon Choix ». (Trad. de l'angl. ). Paris, vrault, 1823, in-8. le même, 1828, in-12, 3 fr.

-- Observations sur les notes distribuées, * Dunallan, ou Connaissez ce que vous le 18 août 1826, pour la ville de Barr et jugez. Par l'auteur de « Décision » du autres communes, contre la ville de Stras• Père Clément », etc. Paris, Ambr. Dubourg. Strasbourg, de l'imp. de Levrault, pont et comp., 1828, 4 vol. in-12,8 fr. 1827, br. in-4.

Décision est un roman en 3 volumes in-12, qui -- * Préceptes (les), ou la Religion sous à notre connaissance n'a pas été traduit en français, les rapports politiques, par M. le chev. non plus qu'un autre du même auteur, intitulé : de K. Strasbourg , de l'impr. de Leroux , Correction, 3 vol. in 12.

1820, in-8 de 56 pag. - * Écossais (l') en Irlande , ou Foi et - Strasbourg et l'Alsace, ou Choses niéSuperstition. Par l'auteur du «P. Clément». morables des vieux temps. Strasbourg , de (Trad. de l'angl.). Paris, H. Servier, 1828, l'impr. de Levrault, 1824, in-8. in-12, I fr. 5o c.

KÉRALIO ( le chevalier Louis-Félix - * Jessy Allan , nouvelle anglaise. Par l'auteur deu Anna Ross, du Bon choix, des

GUINEMENT), littérateur ; né à Rennes, le Deux Amis , etc. » Paris, le même , 1829,

17 septembre 1931 , mort à Grosley, dans in-18, 75c.,

9, la vallée de Montmorenci, le 10 décembre -* Père (le) Clément, ou le Jésuite con

1795.

- Collection de différents morceaux sur fesseur, nouvelle écossaise; trad. de l'avgl. sur la 4e édition. Paris, le même , 1825,

• l'histoire naturelle et civile du Nord, et

sur l'histoire naturelle en général. Paris, ou 1829, in-12, 2 fr. 25 c.

Davids, 1763, 2 vol. in-12. KENNET (White), savant évêque an- - Histoire de la gaerre des Russes et des glais ; né à Douvres, en 1660, mort en impériaux contre les Turcs, en 1736 , 1728.

1737, 1738, 1739, et de la paix de Bel. - Relation de la Société établie pour la grade qui la termina , avec des cartes et propagation de l'Évangile dans les pays plans nécessaires. Paris, 1777, 2 vol. in-12, étrangers, par les lettres patentes du roi ou Paris, 1980, 2 vol. in-8 avec u pl. Guillaume III ; trad, de l'angl. par Gros- - * Histoire de la guerre entre la Russie TÊTE DE LAMOTTE. Rotterdam, 1708 , et la Turquie , et particulièrement de la in-12.

campagne de 1959, avec des notes et des KENNETH (le P.). Voy. Macaulay. observations (du prince Dimitri de Gal

Litzin). Saint-Pétersbourg (Amsterdam), KENTISH (W.). Lettres du docteur W.

1973, in-4 et in-8 avec 8 gr. planches. Kentish, neven de Swelle, au citoyen

-* Penchants (des) de la nature, discours Baudelocque, sar quelques passages de son traité d'accouchemenis, Paris, Maradan,

qui a concouru pour le prix proposé en

1968, par l'Académie royale des sciences 1800, in-8, 2 fr. 5o c.

et belles-lettres de Prusse, et qui a obtenu KENTZINGER ( l'abbé Fr.-Jos. de), l'accessit, Paris, Gaugnery, 1969, in-12. doctear en droit canon.

-- Recherches sur les principes généraux -* Entretiens philosophiques sur la réu- de la tactique. Paris, Desaint, 1769, in-12. nion des différentes communions chré

Kéralio a été l'un des rédacteurs du Journal des tiennes, trad. de l'allew. (1818). Voyez savants , depuis 1785 jusqu'à sa suppression en STARCK.

1792 , et du Mercure national, ou Journal d'État et

du citoyer , dont il a paru 87 cahiers depuis le 31 - Octavie, tragédie, trad. de l'allemand

décembre jusqu'an 29 mars 1991. Enfin il a inseré, (1803). Voy. Kotzebue.

dans les Notices des manuscrits de la bibliothèque du

Roi, l'extrait du Chronicon regum Sueciæ , ouvrage KENTZINGER (le chev. Ant.-Xav. de), composé en suedois par l'archevêque Olaus Petri frère du précédent, maire de Strasbourg, (tom 1°F); celui de Jons. IV'icking saga, tradait en

latin par Arngriin Jonæ (tom. II); et la Notice d'un - Documents historiques relatifs à l'his

manuscrit da xvro siècle, contenant les Lois munitoire de France, tirés des archives de cipales de Suède (tom. VI, pag. 70). Strasbourg. Strasbonrg et Paris, Levrault, Keralio est encore auteur des deux mémoires 1818-19, 2 vol. in-8, 10 fr.

suivants, inprimés parmi ceux de l'Académie des

inscriptions : De la connaissance que les Anciens ont -- Grains (des), et de quelques objets de

eue des pars du nord de l'Europe, en deux parties police à Strasbourg. Strasbourg, de l'impr. ( tom. XLV, 1793 ). – Mémoire sur l'origine da de Levrault, 1820, br, in-8.

peupio suédois (iom: XLVI, 1793). Coinine traduc

teur, il a publié: un Voyage en Siberie, trad. de - Hospices (des) civils de Strasbourg et l'allemand (1767), voy. GMELIN ; une Histoire na

tarelle des glaciers de la Suisse , traduite de la départements en faveur des prévenus et de niême langue (1770), voy. Gruner; les Mémoires leurs familles, en réponse aux journaux de l'Académie roy, de Stockholm ( tom. Jer, 1772, in-4). Ce vol. est le seul qui ait para; il forine le

i de l'ultracisme. Paris, Belin ; Maradan, lom. Xl de la Collection académique, partie étran- avril 1820 , in-8 de 8 pag. gère ; les Discours sur l'amour de la patrie, trad.

Réimpr. le mois suivant. de l'angl. (1989). Voy. Price.

- Beau (du) dans les arts d'imitation , KÉRALIO (Marie-Françoise ABEILLE, avec uu Examen raisonné des productions dame de), épouse du précédent; née en des diverses écoles de peinture, de scalpBretagne.

tore, et en particulier de celle de France. -* Succès (les) d'un fat, Paris, Lescla- Paris, Audot, 1822, 3 vol. in-18, ou 2 part, 1762, 2 part. in-12.

vol. in-12, ornés de 3 planches gravées , -* Visites (les), par Madame de D. K. 10 fr. Paris, 1792, in-8.

Ouvrage faisant partie de « l'Encyclopédie des On doit encore à madame de Kéralio une tra

Dames ». duction des Fables de Gay, suivies de l'éventail, -- Contes et Idylles. Paris, Didot jeune, poëme du même (1759), voy. Gar.

1791 , pet. in-12. KÉRALIO (Mlle), fille des précédents. Il y a des exempl. sur pap. vélin. Voy. ROBERT (Mme).

- Culte ( du ) en général et de son état, KÉRALIO (Gourlay de). Voyez (au

particulièrement en France.Paris, Bossange

père ; Bossange frères; Delaunay; PonSuppl.) GOURLAY.

thieu; Rey et Gravier, 1825, in-8. - Sec. KÉRALIO (A.-F. Matugène de), neveu édit., augm. d'une Réponse de l'auteur à du général Moreau, pseudonyme. Voyez quelques critiques. Paris, les mêmes, 1825, MÉNÉGAUT (A.-P.-F.).

in-8. KERANFLECH (C.-H. de), né en Bre

- Derniers (les) des Beaumanoirs, ou la

Tour d'Helvin. Paris, Bossange frères ; tagpe.

Ch. Gosselin , etc., 1824, 4 vol. in-12, - Dissertation sur les miracles, pour

12 fr. servir d'éclaircissementan système de

- Documents pour servir à l'histoire de l'impuissance des causes secondes. Rennes,

by France en 1820. Ive édit. Paris, Maradan, 1773, in-12. -- Essai sur la raison. Rennes, 1765,

1820, in-8, 2 fr. 50 c.

La première édition est de la même année. in-12. - Suite, avec un Examen de la M. jay (vor. ce nom) a publié, la inême année, question de l'âme des bêtes. lbidem , Jul. pour servir de Supplement aux Documenus de M. Ké.

ratry, des « Considerations sur l'état politique de Patar, 1968, in-12.

l'Europe , sur celui de la France, etc.». L'année — Explication de l'Apocalyse. Rennes, suivante M. Kératry donna lui-méine une suite à 1985, in-12.

ses Documents, sous le titre de la France celle qu'on l'a - Hypothèse (l') des petits tourbillons faite. ( Voy. plus bas). justifiée par ses nsages. Rennes, Jul. Va - Examen philosophique des « Considelur, 1761 , 10-12.

rations sur le sentiment du sablime et du - Observations sur le cartesianisme mo- beau , dans le rapport des caractères, des derne, pour servir d'éclaircissement au tempéraments, des sexes, des climats et livre de « l'Hypothèse des petits tourbil des religions, d'Em. Kant». Paris, Bossange lons». Rennes, 1774 , in-12.

frères, 1823, in-8,, 7 fr. - Recueil d'oppscnles. Rennes. 16.8. - Existence (de l') de Dieu, et de l'im2 part. in-12. — Idée de l'ordre surnaEldor de l'ordre surna. mortalité de l'âme. Paris, Maradan, 1815,

ess. turel, saite du « Recueil d'Opuscules » ;

in-12, 1 fr. 50 c, 3e partie. Rennes, Vatar, 1785, in-12.

-France (la) telle qu'on la faite, ou Suite

aux « Documents pour servir à l'histoire KÉRATRY (Auguste-Hilarion), litté

de France en 1820 et 1821 ». Paris, Mararatenr et philosopbe, membre de la Cham- dan; Delaunay; Pélicier, janvier 1821, bre des députés; né à Rennes ( Ille-et-Vi- in-8. laine), le 28 décembre 1769.

Réimpr. le mois suivant.

M.J. Cohen a essaye de réfuter cet ouvrage dans - Annuaire de l'école française de peiu

un écrit anonyme publié la inéine année sous ce tare, on Lettres sur le salon de 1819. titre : «la France telle que M. Kératry la réve, ou Ornées de 5 jolies gravures en taille-douce. Analyse raisonnée de sa dernière brochure». Paris, Maradan , 1820, in-12 , 5 fr. - Frédéric Styndall, ou la Fatale année. - Association (de l') de bienfaisance Paris, A. Bossange, 1827, ou 1828, 5 vol. souscrite par cinquante-quatre députés des in-12,'16 fr.

[ocr errors]

-- Guide (le) de l'artiste et de l'amateur, - Voyage (le) de vingt-quatre heures. contenant le poëme de la peinture de Du- Paris, Maradan , an vin (1800), in-12 FRESNOY, avec une traduction nouvelle , orné de 3 grav., i fr. 80 c. revue par M. KÉRATRY, suivie de Ré- Plusieurs Discours de M. Kératry à la tribune flexions de ce dernier auteur, de notes de ont été aussi iinprimés.

M. A. H. de Kératry est l'un des fondateurs, et, REYNOLDS, de l'Essai sur la peinture, de

depuis 1819, l'un des principaux rédacteurs du Diderot; d'une Lettre sur le paysage de Courrier français : il a fourni beaucoup d'articles GESSNER, et trois Lettres tirées du Pares au Journal général, 10x Tablettes universelles, à

la Revue encyclopédique ; evfin, l'un des collaboseux sur l'observation des règles , l'imita

rateurs de M. Courtin pour l'Eucyclopedie inoderne, tion de la nature et la beauté. (Le tout M. Kératry a fourni plusieurs boos articles, entre

autres, ceux de Beau, Beaur. Arts, Cartesianisme,

Chefs-d'ouvre , Clair obscur, Coloris, Culte, dont il Bossange frères , 1823, in-12, 3 fr. 75 c.

a ete lire à part un petit nombre d'exemplaires. - Inductions morales et philosophiques, D'après A. A. Barbier, cet écrivain a aussi participe Paris, Maradan , 1817, in-8, 6 fr. - Sec. à la rédaction de « Nouvelle Bibliothèque des ro.

mans ». édit., rev. et augm. Paris, le inéine; Treuttel et Würtz, 1818, in-8, 7 fr.

KÉRAUDREN (Pierre-François ), mé- Lettre à M. le baron Mounier sur la decin en chef des armées navales ; né à censure : Lettre de J.-J. Rousseau à M. le Brest, le 16 mai 1769. * comte de Girardin sur la destitution de ce – Considérations et Observations théoridernier : Réflexions se l'état du christia- ques et pratiques sur la syphilis dégénénisine en France. Par M. KÉRATRY. Paris,

rée. (Extr. des Mémoires de la Société Belin ; Maradan, etc., avril 1820, in-8 de médicale d'émulation). Paris, de l'impr. 16 pag.

de Dubray , 1811 , in-8 de 53 pag. - Lusus et Cydippe, ou les Voisins de

- Fièvre (de la ) jaune observée aux Anl'Arcadie, poëme trad. du grec. Paris, Ma.

uilles et sur les vaisseaux du Roi, consiradan, au ix (1801), 2 vol. in-1 8 avec 2

dérée priucipalement sous le rapport de fig., 2 fr.

sa transmission. Paris, de l'impr. roy., Traduction supposée.

1823, in-8, 2 fr. 5o c.

- Mémoire sur les causes des maladies - Mon babit inordoré, on Joseph et son maitre. Paris, le même, 1802, 2 vol. in-12,

des marins et sur les soins à prendre pour

conserver leur santé dans les ports et à la 3 fr. 60 c.

mer. Paris, de l'imp. roy., 1817, ou 1824, - Organisation (de l') municipale en

in-8, 2 fr. 5o c. France , et du Projet présenté aux cham

- Reflexions sommaires sur le scorbut, bres, en 1821 , par le gouvernement du

avec un tableau des moyens anti-scorroi , sous l'empire de la Charte; par M. le

butiques. Paris, Lebour, 1804 , in-8, i fr. comte Lanjainais, pair de France, et M. Kératry, député du Finistère, Paris, Baudouin

Ce mélecin a coopéré à la rédaction da Dictionfrères, 1821, in-8, 2 fr. 5o c.

uaire des sciences médicales ( 1812 et ann. suir. ) Le counte Lanjuinais n'est auteur que des notes auquel il a fourni une suiie d'articles sur l'hygiène qui accompagnent cet écrit.

navale. M. Da -Olmi ( vor. ce nom) les a rasseinbles,

el, chose assez coinmune aujourd'hui, les a publiés - Pièces officielles du procès soutenu par comine siens, sous le titre d'Hygiene navale ( 1878, M. Kératry et Mo Mérilhou, avocat pour

in-8). le « Courrier français ». Paris, A. Duponi,

« M. Kéraudren est, dit la Biographie médicale,

un des médecins français qui honorent le plus lear 1827, in-8 de 64 pag.

profession et leur pays par un savoir solide, un -Réflexions soumises an roi et aux cham jugement sain, et une probité scientifique trop peu bres sur le moment présent. Paris , Bau

commune, On regrette que les devoirs importants

et multipliés qu'il a constamment à remplir , soit douin, janv. 1820, in-8 de 28 pag.

au ministère, soit dans les ports, ne lui aient pas – Ruth et Noéini , ou les deux Veuves;

permis de consacrer beaucoup de temps à des tra

vaux littéraires. » Aux ouvrages de M. Kéraudren poëme. Paris, Saintin, 1811 , in- 18 orné

que nous venons de citer, il faut pourtant ajouter de 4 gravures, 2 fr. 50 c. - Sec. edit. les deux mémoires suivants : 1° Projet de réglenient Paris, Thiériot et Belin, 1824, in-18, fig.,

sur les moyens de prevenir l'introdnction, par mer,

des maladies contagieuses; 2o Mémoire sur le mal de 2 fr.

mer. L'Encyclopédie moderne, publ. par M. Cour- Séance (de la) du 15 janvier 1820, tin, renferme aussi plusieurs articles de ce médecin. et de l'influence que peuvent aroir les pro

M. Kéraudren a revu et publie la traduction,

de l'italien, par M. Venissat, des « Maladies qui jets

attaquent les Européens daus les pays chauds et tat. Paris, Baudouin, 1820, in-8 de 48 dans les longues navigations », de Fontana (1818). pages, i fr.

KERENS (H.-J.), ex-jésuite, successi

[ocr errors]
« IndietroContinua »