Immagini della pagina
PDF

Les éditions les plus complètes sont celles de vière et de Bade », par M. Bignon. Paris, 1224 et 1796 : la dernière renferme les ouvrages suivants, et est ainsi distribuée. Tom. 1er: Eloge de La Mettrie, par Frédéric II; Discours prelimi.

Le baron de Lamezan ne s'est donné que comme naire ( de l'auteur, sur ses ouvrages, formant 64 lediteur de ces Lettres. pages); Traité de l'âme; Abregé des systèmes pour — Mémoire relatif aux départements de faciliter l'intelligence du Traité de l'âme. Tom. II :

la rive gauche du Rbin , ci-devant fran. Système d'Epicure; l'Hoinme plante; les Animaux plus que machines; l'Anti-Sénèque, ou Discours sur çais. Paris, Treuttel et Würtz; Delaunay, le bonbeur, inpr. d'abord avec la traductiou du 1816, in-8 de 48 pages, 75 e. « Traité de la vie heureuse » de Sénèqne; Épître à madeinoiselle A. C. P., ou la Machine terrassée. LAMI (dom Francois), bénédictin de la Toin. III: Épitre à mon esprit, on l'Anonyme per.

congrégation de Saint-Maur; né à Monsillé; la Volupté, par M. le chevalier de M", capitaine au regiment Dauphin ; l'Homme machine,

treau près de Chartres, en 1636, mourat avec la dédicace à Haller; l'Art de jouir.

à Saint-Denis, le 4 avril 1711, âgé de 75 Outre les ouvrages que nous venons de citer, ans, dont il avait passé vingt-on dans cette ou doit encore à La Meutrie la traduction de sept ouvrages de Boerhaave, qui sont : 1° le Traité du abbaye. feu (1734); 2° Système sur les maladies véné -*Athéisme (le nouvel) renversé, ou Rériennes (1735); 3° les aphorisme 5); 30 les Aphorismes sur la connais.

futation du système de Spinosa, tirée pour sance et la cure des maladies (1738); 4° le Traité de la matière médicale (1939);'50 les Institutions la plupart de la connaissance de la nature de médecine (1740); 6o in Abrégé de la théorie de l'homme. Par un religieux bénédictin chimique, tirée des écrits de Boerhaave (1741); de la congrégation de Saint-Maar, Paris, 2° les institutions et Aphorismes, avec un Commentaire dn traducteur (1943). On lui doit aussi la L. Roulland, 1696, in-12. traduction du Traité de la vie heureuse de Sénèque, Cet opuscule a été inséré, par extrait, dans le avec un Discours du traducteur sur le même sujet vol. intitulé : Réfutation des erreurs de Benoit de (1748). Voy. BOEDHA AVB et SÉNÈQUE.

Spinosa , par Fénelon , le P. Lamy, bénédictin, et

Boulainvilliers, etc. ( le tout recueilli et publié par LA METTRIE (de). Etudes critiques l'abbé Lenglet du Fresnoy ). Bruxelles ( Ainsterd.), et philosoph. sur les participes. Bruxelles, 1731, in-12. 1828, in-12, 84 c.

- Connaissance ( de la ) de soi-même.

Sec. édit. (plus complète que la première). LAMEY (André), historien; né à Mons

Paris, 1700, 6 vol. in-12. ter dans la baute Alsace, en 1726, mort à

La première édition parut à Paris, de 1694 à 1698, Manheim, le 17 mars 1802.

6 vol. in-12. Bayle, dans ses Lettres, prétend qu'on Éditeur de l'Alsacia diplomatica de Seboepilin

trouya beaucoup de conformité entre ce livre et

"ous (voy, ce nom ). Auteur de divers ouvrages histori.

celui d'Abbadie, sur l'Art de se connaitre soiques, en allemand et en latin, publiés en Alle

même, qui avait vu le jonr en 1692. Quoiqu'il en

soit de celle assertion, contestée par les écrivains magne.

catholiques, l'ouvrage du P. Lamy renfermait une LAMEY (Aug.), de la famille du pré foule de paradoxes et d'opinions systématiques qui cédent, auteur dramatique.

lui attirèrent beaucoup d'adversaires et l'engagèrent - Cato's tod, ein Trauerspiel in einen

dans de longues polémiques, quand il entreprit de

les défendre. aufzuge. Strasburg , Arm. Kanig, jabr

- Connaissance (de la) et de l'Amour de VII (1799), in-8.

Dieu. Paris, de l'Espine, 1712 , in-12. - Elverine de Wertheim, mélodrame en Ouvrage posthume. trois actes (et en prose). Paris, Barba, - * Histoire chronologique de la ville de 1808, in-8.

Pont-Sainte-Maxence. Paris, 1764 , in-12. -- Irza, ou les Conjurés à Tescuco, mélo

Cette Histoire était faite long-temps avant sa dram en 3 ac

publication ; l'éditeur a été Lamy, avocat , frêre 1810, in-8.

da bénédictin. - Marius zu Carthago, ein Trauerspiel in - Incrédule (l') amené à la religion par einem aufzuge. Paris, Amand Konig , jahr la raison, en quelques entretiens où l'on vi (1798), in-8.

traite de l'alliance de la raison avec la foi. - Romulus , ou l'Origine de Rome, mé- Paris, L. Roulland, 1710, in-12. lodrame en 3 actes. Paris, Barba, 1807, Ouvrage estimé et peu commun. in-8.

- Leçons (les) de la sagesse sur l'enga

gement au service de Diea. Paris, Den. LAMEZAN (le bar. de), anc. diplo- Mariette, 1903, in-12. mate.

-* Lettres philosophiques ( au nombre de - Allemagne (l') fédérative considérée six) sur divers sujets importants. Trévoux dans ses rapports avec l'Europe. Paris, (Paris, Boudot), 1903, in-12. Plancher, 1818, in-8, 5 fr.

- Lettres théologiques et morales sor di- Lettres d'un Allemand sur le « Coap- vers sujets importants. Paris, Pralard, d'oeil relatif aux démêlés des cours de Ba. 1708, in-12.

Tom. IV.

. Paris.

[ocr errors]

« Les Lettres , au nombre de boit, sont des ré. Lyon, Certes, 1903, in-fol., od 1709, ponses expresses à des questions réelles qu'on avait in-4 , et dernière édition, revue, corr. et proposées à dom Lamy. L'une des lettres les plus remarquables est la sixième, qui traite du culte augm. par l'auteur. Lyon, le même, 1911, intérieur et du culle extérieur, » Biogr. univ. in-12.

- * Premiers (les) Eléments des sciences, la première édition de cette traduction est de ou Entrée aux connaissances solides en 1699, in-4 : celle de 170g a été revue sur les chandivers entretiens, proportionnés à la por- gements que l'auteur avait faits dans le texte, et

qui furent imprimés après sa inort dans l'edition

de 1924, par les soins du P. Desmolets. L'édition logique. Paris , Léonard, 1706, in-12. la plus estimée de celle traduction est celle de 171.

Une Logique en forme de dialogues termine cet - Démonstrations, ou Preuves évidentes ouvrage, dont on loue la méthode et la clarté, et de la vérité et de la sainteté de la morale dans lequel l'auteur a eu pour but d'exposer et de développer les idées de Descartes.

chrétienne. Sec. édit. Paris, 1706-1711, _* Réflexions sur le « Traité de la prière

5 vol. in-12. pablique » (de Dugi et ). Paris, Leclerc,

Première édition, sous ce titre : Démonstrations

de la vérité et de la saintelé de la morale chré1708, in-12.

tienne, Paris, 1688, in . 12. « L'ouvrage, rédige -- Rhétorique (la ) de collége trahie par tous les sceptiques anciens et modernes,

en forme d'entretiens, a pour objet de combattre

des son apologiste (Gibert) dans son Traite longueurs et quelques répétitions. » de la véritable éloquence, Paris, 1704,

-Éléments de géométrie, ou de la mesure

Élémen in-12.

des corps, qui comprennent tout ce qu'Eu- Saints (les) Gémissements de l'âme sor

clide en a enseigné : les plus belles proposon éloignement de Dieu ; la tyrannie du

sitions d'Archimède, et l'analyse. ive corps, premier sujet de gémir. Paris, D. édit., rev. et angın. Paris, de Bals, 1710, Mariette , 1701, in-12.

in-8. -- Autres éditions. Paris, Pralard, Quelques ouvrages de dom Lamy ont paru dans

1732, 1740, in-12. – VIIe édit., augm. les dernières années du dix-septième siècle, et nous ne les avons pas mentionnés, n'en connaissant au- d'un Abrégé de l'Analyse, de l’Application cune réimpression depuis le commencement du dir de l'algèbre à la géométrie, et d'na Traité huitième. Voy. la Biogr. univ., excellent article de M. Labouderie, et la Bibliotheque des auteurs de la

complet des sections coniques (par Descongrégation de Saint-Maur (par doin Tassin), p. 356. MAREST). Paris, Jombert, 1958, in-12.

On trouve plusieurs lettres da P. Lainy dans la La première édition de l'ouvrage du P. Lamy est Correspondance de Fénélon publiée à Paris, 1827. de Paris, 1684, in-12. «On remarque surloul, dit 1829, 11 vol. in-8. Il parait que l'illustre prelat et la Biogr. univ., un esprit clair, mélhodique, aisé, le savant religienx entretinrent pendant long teinps qui se jouait des matières les plus abstraites. » un commerce de lettres assez assidu , qui fait sous tous les rapports le plus grand honneur au premier. - Eléments des mathématiques, ou Traité

LAMI (le P. Bernard ), prêtre de l'o. de la grandeur en général, qui comprend ratoire; né an Mans , vers la fin de join l'arithmétique, l'algebre, l'analyse et les 1645 , mort le 29 janvier 1715.

principes de toutes les sciences qui ont la - Apparatus Biblicus, sive Manoductio grandeur pour objet. VIII° édition. Paris, ad sacram scripturam tum clarius, tam fa- Briasson, 1705,10-12. cilius intelligendam. Lugduni, 1724, in-4.

La prem. edit. parul en 1685, sous le second

titre Paris, Pralard, in-8 ). La première édition a pour titre : Apparatus ad Biblia sacra , Gratianopoli, 1687, in-fol. « Ce n'était - Entretiens sur les sciences, dans les. d'abord que des cartes ou tables des principaux faits contenus dans la Bible, et des règles propres

ort à guider les élèves du séminaire de Grenoble dans l'étude de l'Écriture sainte. Le grand débit qu'elles

à la Religion. III édit., augm. Lyon , J. eurent fit concevoir à l'auteur le dessein de les éten Cer

Certes, 1700, in-12. — Autres éditions, dre en y ajoutant les preuves de ce qu'elles ne con tenaient qu'en abrége, et l'ouvrage fut imprimné à Lyon , in-8, 1696, sous ce titre : Apparatus bibli. Lyon , 1752 , in-12. cus, etc. Il y en a eu plusieurs autres éditions , re. Souvent réimprimés. vues et auginentées, Mayence, 1908, etc. C'est de Cet ouvrage estimé encore, et célèbre par l'éloge tous les ouvrages du P. Lamy sur l'Écriture sainte que J.-J. Rousseau en a fait dans ses Confessions, le plus travaillé, le mieux digéré et celui qui a parut pour la première fois à Grenoble sous le voile été le plus goûté du public. Il y en a deux traduc de l'anonyme, 1683, pet. in 12; il avait été coin. tions françaises, l'une par l'abbe de Bellegarde, posé pour l'instruction des jeunes gens de la confaite avec beaucoup de négligence; l'autre par grégation de l'Oratoire, et est aujourd'bui un peu l'abbé Boyer, plus exacte et plus élegante (voyez ci- suranné. après).

La troisième édition, publiée à Lyon en 1906, Le même ouvrage, sous ce titre : Intro. contient beaucoup d'auginentations. La lettre qui

se trouve entre le quatrième et le cinquièine entre. duction à l'Écrilure sainte, composée en

tien , touchant l'étude des homanités, est de Dalatin, trad. en franç. (par l'abbé BOYER), gaet.

To

rel

et

Le style du P. Lamy a été rajeuni dans l'édition -Éloge de Montesquieu. Discours auquel de Lyon, 1952.

l'Académie française a accordé une men--Méthode pour apprendre la langue la- tion honorable dans sa séance da 25 août tine. 1763, in-8.

1816. Paris , impr, de Rignoux, 1816, - Rbétorique (la), ou l'Art de parler. in-8 de 24 pages.. IV® édition. Paris, de Laulne, 1901, in-12,

« Un seul discours a été jugédigne d'une mention - Autres éditions. Paris, 1915; Paris, honorable par des beautés réelles. L'analyse de F. Didot, 1741; Paris, 1757, in-12.

l'Esprit des lois y est surtout traitée d'une manière

qui annonce de l'esprit, des Jumières et de bonnes La première édition de cet ouvrage parut à Paris,

etades. Mais l'auteur amérité un reproche plus en 1670, in-16; la troisièine, augmentée d'un tiers,

grave en énonçant des opinions exagerees el quel. est de 1687 : toutes trois sont anonymes. On trouve, du inême auteur, à la suite de l'édit.

ques idees inconvenantes qu'un écrivain sage ne de 1261, de Nouvelles Réflerions sur l'art poétique,

devait pas se permettre. » dans lesquelles en expliquant quelles sont les causes.

Exir, du Rapport de M. Suard. du plaisir que donne la poésie , et quels sont les

-Institution du Jury en France, ou Épître fondements de toutes les règles de cet art, on fait (en vers) à Montesquieu. Paris, A. Cointe ; connaitre en même temps le danger qu'il y a dans la lecture des poètes. Cet opuscule avait d'abord

Mongie, 1819, in-8 de 13 pages. paru séparément en 1668 (1698), in-16.

- Notice sur les traductions des ouvrages - *Tabernaculo ( de ) fæderis, De sancta

idéologiques de M. le comte Destoit de civitate Jerusalen et de templo ejus, libri

Tracy. Paris, de l'impr. de Le Norinant , septea (com Vitâ auctoris à P. DESMO

1818, in-8 de 24 pages. LETS , dec non indice à D. DE VERSON ,

Extrait des « Annales encyclopédiques », mai

1818. cartasiensi). Parisiis, 1720, in-fol., 8 à 12 fr. « Ce grand ouvrage, orné de très belles planches,

- Observations sar la tragédie romantilui couta trente années de travail et beaucoup de dé que, loes à l'Athénée royal de Paris, le penses; il suppose de vastes connaissances dans 16 avril 1824. Paris, Ponthieu, 1824 , les arts et dans les sciences.... On le regarde comme l'ouvrage le plus coinplet, le plus curieux

in-8 de 40 pages. et le plus exact que nous ayons en ce genre ».

- Résumé de l'histoire du Danemarck.

Biogr. univ. Paris, Lecointe et Durey, 182.4. - Sec. - Traité de perspective, où sont contents édit., revue. 1825, in-18, 2 fr. 5o c. les fondements de la peinture. Paris, Anis -Résumé de l'histoire de Picardie (Somme, son, 1701, in-8,

Oise, Aisse et partie du Pas-de-Calais ). - Traités de mécanique, de l'équilibre, Paris, Lecointe et Durey, 1825, in-18, 2 fr. des solides et des liqnears. Nouv. édition. 50 c. Amsterdam , P. Mortier, 1734 , in-12. M. Crussolle-Lami a été l'un des rédacteurs du La prem. édit. est de Paris, 1679, in:12.

journal « le Censeur Européen : il est, depuis Le P. Lami est encore auteur de divers ouvrages

1820 , l'un de ceux de la « Revue encyclopédiquen,

et de la Tribune », qui a commence à paraitre que nous ne nientionnerons pas parce que leur publication est antérieure à l'époque qui nous sert

bien plus tard.. de point de départ (1900), et qu'ils n'ont point été

Outre les ouvrages que nous avons cités de ce réimpr. depuis; on en trouvera la liste dans la

littérateur, on a encore un Eloge de Rollin, qui a Biogr. univ., tom. XXII, pag. 288 et suiv.

obtenu le premier accessit au concours d'éloquence

ouvert par l'Acadeinie française en 1819 (ouvrage Il a eu part à la «Grammaire générale et raison

inedit); et une Histoire de la revolution des Pays-Bas née », voy. ARNAULT (Ant. ), et aux Reflexions sur l'Éloquence ( Paris, 1900, in-12), voyez ce

(1560-1609 ), égaleinent inédite. M. Crussolle.

Lami a fait sur ce sujet un cours à l'Athénée royal, titre à la table des Ouvrages anonymes.

de Paris, en 1897 LAMI (Jean), célébre littérateur et LAMI (Eng.). Voy. VERNET (H.). antiquaire italien; né en 1697 dans le vil

L'AMI, pseudon. Voy. Mossé.. lage de Santa-Croce, entre Pise et Florence, mourat daus cette dernière ville , le 6 fé

LAMIRAL, Petit (le) Dictionnaire du vrier 1770.

temps. Paris, 1946, in-12. - ve édition. On a de Ini un poëme lalin en deux livres sur la

Paris, 1957, in-8. paissance du Dauphin ( père de Louis XVI), Paris, LAMIRAL(Dominique Harcourt),voya1729.

On a encore de ce savant un grand nombre d'on. geur français; député du Sénégal à l'As. vrages, en italien et en latin, mais lous ont été semblée constituante; né à Lyon, vers 1750, publiés à l'étranger et sont par conséquent étran. mort à Paris, en septembre 1735. gers à notre plan.

- Affrique (l') et le peuple affriquain (sic), LAMI (P.-R. CRUSSOLLE), littérateur ; considérés sous tous leurs rapports avec né à Paris, en 1798.

notre commerce et pos colonies. Cet ou- Éloge de Clémence , ou Épitre (en vrage contient l'histoire politique et morale vers) à Fénélon. Paris, de l'imp. de Fain, des nègres, leur caractère, etc.; beaucoup 1819, in-8 de 8 pages.

d'anecdotes ignorées, l'état de notre commerce dans cette contrée, etc.; orné de six possédait les dernières pages de ce précieux recueil, figures et d'une carte géographique. Paris, qui s'est perdu pendant la révolution. Desenne, 1789, in-8.

LAMOIGNON (Chrétien-François de), « La composition de ce livre est bizarre ; l'auteur

fils ainé de Guill. de Lamoignon, avocat suppose qu'il est chargé de présenter aux EtatsGeneraux les doléances des habitants du Sénégal contre la compagnie privilégiée qui fut ensuite dis. soute en 1991. La petition un peu longue et rein. 26 juin 1644 et y mourut, le 7 août 1709. plie d'invectives contre ce corps, ainsi que contre On n'a imprimé de ce magistrat que sa Lettre sar la société des noirs, est suivie de notes qui con la inort du P. Bourdaloue, à la fin du 3e vol. du tiennent le résultat des observations de l'auteur. Carêine de ce prédicateur. Ainsi que les autres Cet ouvrage est intéressant à cause du grand nom- membres de sa famille, il avait écrit des Mémoires bre de faits nouveaux qu'il contient; la relation du sur la vie de son père. voyage de Galam offre surtout des particularités curieuses. Le livre est terminé par des avis adressés

LAMOIGNON DE BAVILLE (Nicoà ceux qui font le cominerce du Senégal. » las de), cinquième fils de Guill, de La

Biogr. univ. moignon, maître des requêtes au parle- Mémoire sur le Sénégal, Paris, 1791, mnent de Paris, intend. du Languedoc, etc.; in-4 de 53 pag.

né en 1648, mourut à Paris en 1924. Il traite de l'adıninistration et du commere de ce - Mémoires pour servir à l'histoire da pays.

Languedoc (dressés en 1698 par ordre LAMMENS (Fr.), négociant à Gand. du roi pour l'instruction du duc de Bour- Mémoire sur la question : Iudiquer les gogne), imprimés conformément au manouvelles branches de manufactures et de nuscrit déposé à la Bibliothèque du Roi. commerce qui pourraient être introduites Amsterdam ( Marseille), 1734. dans les diverses provinces des Pays-Bas

LAMOIGNON (Chrétien-François II ), autrichiens, sans nuire à celles qui y sont

arrière petit-fils du président à mortier déjà établies ? qui a obtenu l'accessit.

Chrétien - Francois , président à mortier Bruxelles, impr. académ., 1787, in-4 de

lui-mênie, puis garde des sceaux, chance24 pages.

lier de l'ordre du Saint-Esprit, etc.; né le LAMOIGNON (Guillaume de), premier 13 décembre 1935, mourut à Båville, le président du parlement de Paris, l'un des 16 mai 1789. inembres les plus illustres de l'ancienne all contribua beaucoup à la fameuse Corresponmagistrature française ; naquit en 1617, dance (voy. Baas. Dict de Chrétien de Lamoignon de Bâville, dont

qui était une salire violente de ce qu'on appelait

alors le Parlement Maupeou. » Biogr. un. il était le second fils, et mourut à Paris, le ro décembre 1677.

LAMOIGNON DE MALESHERBES --Arrêtés de M. le P. P. de L. (le premier

(Guillaume de ), successivement substitut président de Lamoignon), ou Lois proje

du procureur-général, conseiller au partées dans les Conférences du premier pré

lernent, président de la cour des aides et sident de Lamoignon pour le pays coutu.

directeur de la librairie, ministre d'état et mier de France et pour les provinces qui

dernier conseil de Louis XVI, membre de s'y régissent par le droit écrit. (Avec une

l'Acadéinie des sciences (en 1950), de lettre d'AUZANET , à la tête de l'ouvrage,

celle des inscriptions (en 1959) et de l'Asur la rédaction de ces Arrêtés ). Sans

cadémie frauçaisc (en 1775); né à Paris, nom de ville, ni d'inprimeur (Paris), 1702,

le 6 décembre 1721 , mort dans cette ville, 2 parties in-4.

sur l'échaffaud révolutionnaire, le 22 avril Dans les OEuvres d'Auzanet (Paris, 1908, in-fol.) ou a imprimé les Arrétés qui forment'la seconde - Discours prononcés dans l'Académie partie, inais non les Discussions qui composent la francaise à sa réception. Paris, 1775, in-4. preinière partie.

- * Idées d'un agriculteur patriote sur le Les mêmes. Nouvelle édition, publiée défrichement des terres incaltes, et sèches par les soins de RICHER, avocat. Paris, et maigres, connues sous le nom de landes, 1783, 2 vol. in-4.

garrigues, galines, friches, etc. 1791, A la suite de cette nouvelle édition des Arrérés

in-8, du premier président de Lamoignon (1983), qui

Reinpr. dans le tom. X des « Annales d'agricul. n'est pas anonyme, on trouve sa Vie écrite d'après les papiers de sa famille et renfermant des rensei

ture française » de M. Tessier. gnements intéressants.

* Lettres sur la révocation de l'édit de Il avait laisse des Mémoires manuscrits sur les Nantes , à Mme de ***, avec cette épigraprincipaux événements de sa vie et de celle de son

phe : «Dulcis amor patriæ». 1788, in-8. père; la plupart des autres membres de sa famille avaieut suivi son exemple, et M. de Malesherbes Attribuées à Malesherbes , suirant une note ma.

[ocr errors]

nuscrite de Sautreau de Marsy. Feu Barbier les LAMON (J.-A.), receveur de l'enrecroyait plutôt écrites par un prêtre.

gistrement. r Louis XVI.

— Tarif par ordre alphabétique des droits in-8. - Mémoire sur la liberté de la presse. Pa.

de greffe mis en concordance avec les

Codes civil, de commerce et de procédure ris, Pillet , 1814, in-8, 3 fr.

civile, et les lois sur l'enregistrement, etc. Reproduit en 1827, avec un titre portant : sec. Paris, Migneret , 1824, br. in-8, i fr. 50 c. édition.

La première est de 1809, et accoinpaguait des LA MONNERIE (de). Zodiaque (le) Mémoires sur la librairie (voy. ci-dessous).

de la vie, trad. du lat. (1731). Voy. Pa-* Mémoire sur le mariage des Protes

LINGÈNE. tants, en 1785. - Second Mémoire. Londres (Paris), 1787, in-8.

LA MONNOYE (Bern, de), poète, - Mémoire sur les moyens d'accélérer savaut pbilologue et critique, membre de l'économie rurale en France. 1990, in-8. l'Académie française ; né à Dijoni, le 15

- Mémoires sur la librairie et la liberté juin 1641, mort à Paris, le 15 octobre de la presse (publ. par A.-A. BARBIER). 1728. Paris, 1809, in-8.

- Lettre à M. Maittaire, contenant di- Observations (ses) sur l'histoire natu- verses remarques sur les Annales de l'imrelle génér. et particolière de Buffon et de primerie, et sur la vie des Étiennes. Daubenton (pub), avec une préface et des Dresde, 1712 , in-8. notes, par L.-P. ABEILLE). Paris, Pougens, Insérée aussi dans la Bibliothèque anglaise, tom.

VII. an vi (1796), 2 vol. in-8 ornés du portr. de l'auteur, 6 fr.; pap. vélin, 12 fr.; 00

-Noei Borguignon de Gui Barozai (Bern. in-4, 12 fr. , et pap. vélin , 24 fr.

de La Monnoye). Dijon, Ressaire, 1701, Malesherbes composa cet ouvrage à l'âge de dix. in 12.-N° edic. (avec up Glossaire bourhuit ans; et dès-lors il avait aperçu les parties fai. guignon-francais). Ai Dioni, Abran Lyron bles du système de notre premier naturaliste, dont

de Modène , 1720, pet. in-8,5 à 8 fr. avec il admirait, au reste. le talent et l'éloquence.

Ces Observations sont précédées d'une Introduc la musique, tion de 78 pag. On y fait une mention sommaire des - Les mêmes. Ve édition. Bregogne (Paexcellentes qualités du caur et de l'esprit de l'au.

ris, Ballard), 1738, in-12. tear, qui sont connues de tout le monde ; mais ce qui rend cette introduction plus intéressante en

Cette édition est moins belle et moins bonne core, et qui n'est connu que du petit nounbre de que la précédente. Elle ne porte pas les paroles personnes qui ont vécu dans son intiinité, ce sont avec la musique coinme l'autre; mais on y trouve des faits et des développements qui prouvent la di un éloge de La Monnoye, poëme latin du P. Oudin, versité et la profondeur de ses connaissances sur mis en vers français par Richard de Rufey. toutes les matières utiles aux grandes sociétés po. litiques. On y trouve l'indication de beaucoup d'é. --Noëls et autres Poésies bourguignonnes; crits sur ces matières qui n'ont pas vu le jour, et qu'il n'est pas impossible de rassembler.

publ. par M. Louis DUBOIS, Châtillon , - OEuvres (ses) inédites, avec un Précis

1817, in-12. historique de sa vie, publiées par N.-L.

Édition la plus complète , et qui contient le texte

le plus pur. Pissot. Paris, Hénée, 1808, in-12, 3 fr.

- Poésies (ses), précédées de son Éloge - Sec. édit. Paris, Lamy, 1822, in-12, 2 fr.

(par de SALLENGRE). La Haye, Levier, C'est un extrait de ses célèbres Remontrances.

1916, in-8. Malesherbes a laissé un grand nombre de manu

Ce recueil des poésies françaises de La Monnoye, scrits dispersés par le vendalisme révolutionnaire,

entremêlées, sans discernement, de morceaux qui Une Introduction à la Botanique , inédite, composce

n'étaient pas de lui , fut publié sur des copies inpour madame de Senozan, sa soeur, se trouvait dans

correctes et tronquées. Ja bibliothèque de Faujas de Saint-Fond , vendue - Poésies nourelles (pobliées par l'abbé le g inars 1820.

JOLY). Paris, Briasson, 1745, in-8. On a encore de Malesherbes, 1° des Observations sur le mélèze, sur le bois de sainte Lucie, sur les Recueil différent du précédent et qui y fait pins, sur les orchis: la Biographie universelle qui suite. parle de ces observations ne dit point où elles sont c'est l'édition imprimée à Dijon en 1743 , à la. imprimées. 2° des Remontrances au roi au nom de la quelle le libraire de Paris a mis son adresse et une cour des aides, en 1770, 1771 et 1974, imprinées nouvelle date. dans les « Meinoires pour servir à l'histoire du La Biographie universelle cite un autre Choix de droit public de la France, etc., etc. » Bruxelles poésies de La Monnoye, iinpr. à Paris, en 1780, (Paris), 1979, in-4 ; 3° trois Lettres insérées dans un vol. in-12. Je Journal des savants, en 1771 , sur les pbeno.

- * Remarques sur le « Poggiana » de inènes géologiques des environs de Malesherbes ; 4° des Mémoires sur divers objets de politique et Lenraut, Paris, 1722, in

Lenfant, Paris, 1722, in-12. d'adıninistration; un plus grand nombre reste dis. Lenfant a répondu dans la « Bibliothèque Gerpersé en manuscrit,

manique », tom. IV, pag. 70 et suiv. il passe

[ocr errors]
« IndietroContinua »