Immagini della pagina
PDF
[graphic]
[ocr errors]

On assure que, quoique publiée sous le nom de guedoc : des renseigneinents ultérieurs nous ont M. Baour-Lorinian, cette satire est du baron de La appris que ce dernier était auteur des chapitres mothe-Langon.

qui concernent la Bretagne, l'Orléanais, le Poitou, - Ode à M. de Châteaubriand......

le Limosin, le Périgord , le Querci, l'Auvergne, la

Bourgogne et la Champagne , formant enseinble - Ode sur la campagne de Prusso, en trois volumes. M. de Jouy a beaucoup retouché ce 1806. Toulouse , 1806, in-8.

qne lui a fourni le baron de Lamothe-Langon.

Une imagination vive et un travail facile ont fait - Ode sur le mariage de Napoléon. Paris,

du bar. de Lamothe-Langon un de nos littérateurs con1810, in-8..

teinporains les plus féconds, mais le style de ses ou - Ode sur le baptême de S. M. le roi de vrages se sentant trop souvent de la précipitation Rom

avec laquelle ils sont composés, il a fallu retou

cher cette partie faible de ses productions. Ou --Princesse (la) et le sous-officier. Paris, M. de Lannoihe-Larigon a laissé à ses libraires le Lachapelle, 1831, 4 vol. in-12, 12 fr. soin de faire faire ce travail par qui ils ont voula, - Province (la) à Paris, ou les Caquets

ou quelques-uns des amis de notre littérateur ont bien voula s'en charger, et l'on cite M. Baour-Lor

mian comme le réviseur le plus ordinaire des écrits Desplaces, Lecointe et Durey; Charles-- de M. de Lamothe-Langon. On conçoit alors que , chet; Dupont; Ponthieu; Hautceur, 1825. par reconnaissance, l'imagination ait pu faire des

cessions à la pureté, et que notre fécond littérateur 4 vol. in-12, 12 fr..

ait abandonné à l'académicien, son ami , plusieurs de ses productions, que ce dernier a publiées sous

son nom. d'Estalens, on le Sauyeur mystérieax; trad.

Si longue qne soit la liste que nous venons de de l'angl. par le baron G***. Paris, Corbet , donner des ouvrages de M. de Lamothe-Langon, il 1819,4 vol. in-12 avec fig., 10 fr. est à présumer que dans quelques années on pourra, Traduction supposée.

par tous ceux encore inédits, l'augmenter de moi

tié : on cite parmi ces derniers, 1° en romans : le - Tête de mort, ou la Croix du cimetière Diable, 2 vol. in-8; - la Famille du voleor, & vol.

e in-12; -l'Auditeur au conseil d'état, 2 vol. in-8;

2° en bistoire : Histoire du règne de Louis XIII; senne fils, 1817, 4 vol. in-12, 10 fr.

Histoire de Carcassonne; Histoire de Toulouse ; --*Une Semaine de l'histoire de Paris. Histoire du règne de Louis XVI, depuis 1771 jus. Dédié aux Parisiens. Par M. le baron L*** qu'à 1789; Histoire des cent jours; Histoire du

ministère Villèle; Histoire du ministère Polignac; L***, Paris, Mame et Delaunay - Vallée,

3o en Poésies : Constantin, ou le Triomphe de la 1830, in-8, 7 fr. 50 c.

religion , poème épique en xvi chants, dont quelRéimpr. la même année.

ques journaux ont déjà donné des fragments; Isa- Vampire (la), ou la Vierge de Hongrie.

belle de Bavière , tragédie en 5 actes , jouée sur le

Théatre Français, le 12 janvier 1829 ; Sejeste , Paris, Mme Cardinal, 1824; ou avec de Olphis, Duranti, Alphonse d'Aragon, Jeanne nouveaux titres, Paris, Pigoreau ,'1828, d'Arc, Sardanaple, et Attila, tragedies en 5 actes 3 vol. in-12 avec 3 grav. et 4 pl. de mu

et en vers ; le Duc d'Enghien, drame en 6 ta

bleaux ; le Séducteur joué, les Tracasseries de so. siqne , 9 fr.

ciété, le Faux lui-même, comédies en 5 actes el en Ve

Da

vers; Clémence Isaure, Charles Martel, l'Arioste,

grands opéras, et un recueil de chansous et de guère, roman de mæors. Paris, Tenon,

aan de mours. Paris, Tenon, poésies fugitives. 1829, 4 vol. in-12, 12 fr.

LA MOTHE LE VAYER ( Francois de), --* Vingt-un (le) Janvier, ou la Malédic

membre de l'Académie française, préception d'un père. Par l'auteur de « M. le Pré

teur de Philippe, duc d'Anjon, depois duc fet». Paris, Pollet, 1825,3 vol. in-12, 9 fr.

d'Orléaps, frère unique de Louis XIV (en - Voyage à Paris, ou Esquisses des

1649) et ensuite de Louis XIV (en 1649), hommes et des choses dans cette capitale.

conseiller d'état ordinaire; né à Paris, en Paris, We Lepetit , 1830, in-8, 7 fr. 50 c.; 1588 , d'une famille poble, originaire du pap. vélin, 15 fr.

Maine, mort à Paris, en 1672. Publiée sous le pseudonyme da marq. Louis Rai

-* Contrariété (de la) d'humeurs qui se nier de Lanfrancbi, chevalier de l'ordre de SaintÉtienne. Ce livre a été refait, en grande partie ,

trouve entre certaines nations, et singapar M. L'HÉRITIKR. .

lièrement entre les Français et les EspaLe bar. de Lamothe-Langon, en outre, a fourni gnols, ou de l'Antipathie des Français et un grand nombre d'articles à la Biographie univ.

des Espagnols. (Nouvelle édition, précéde Micbaud et à celle des Contemporains : il a

pe à la rédaction du Memorial euro. dée d'an Avertissement par ROUVIÈRE). péen , du Pilote, da Miroir, de la Pandore, de la Paris, Debeausseaux, 180g, in-8 de XIII France chrétienne, du Journal de la jeunesse et autres journaux, où il a fourni plus ou moins et 28 pages.. d'articles. Nous avons déjà dit à l'article de M. de La première édition , présentée comme une traJouy (voy. ce nom que le baron de Lamothe duction de l'italien, de Fabricio Campolini, fut Langon a été le collaborateur de l'académicien publiée à Paris, en 1636, in-8, sous le titre de Dispour son Hermite en province ; mais alors mal in cours de la contrariété d'humeurs , etc. formé, nous n'avons presenté M. de Lamothe-Langon Grundling a cru observer que La Motbe Le Vayer que comme auteur do la partie qui concerne le Lan. avait pris beaucoup du petit livre de don Carlos

[ocr errors]

iss

même genre Dialogues ont le titre de la

Garcia, intitulé : « Antipatia de los Franceses y 1632 ; Discours sur la proposition de crève au PaysEspanoles », imprimé à Rouen en 1627.

Bas, en 1633. Vinle partie, Jugements sur les anciens -- Dialogues (cinu) faits à l'initation des et principaus historiens grecs et latins, dont il nous

reste quelques ouvrages;

pour un ouvrage Anciens. Sec, édit. Francfort, 1716, 2 vol.

histor.; De la contrariété d'humeurs, qui se trouve entre in-12.

certaines nations, etc. En quoi la piété des Français L'édition originale de ces Dialogues, publiés sous

differe de celle des Espagnols dans une profession d'une le pseudonyine d'Oratius Tubero, est de Frane.

même religion IXe partie, De la vertu des Payens , fort, J. Sarins, 1506 ( lisez 1606), in-4. On trouve

avec les preuves des citations mises sous le texte. dans ce même volume quatre auíres dialogues du

xe partie, Discours pour montrer que les doutes de la

philosophie sceptique sont de grand usage dans les Ces neuf Dialogues ont été réimprimés dans les sciences, Petit Traité sceprique sur cette commune façon OEuvres de l'auteur. sous le titre de la Promenade de parler : n'avoir pas le sens commun; Discours et se trouvent dans la septième partie de l'édition sceptique sur la musique, an R. P. Mersenne; Prode Dresde.

blemes sceptiques (ou frente et une Propositions de - OEuvres (ses). Nouvelle édition, rev.

inorale); Doute sceptique : si l'étude des belles lettres

est preferable à toute autre occupation. Du peu de et augm. Iinprimée à Pfoerten, et se trouve

certitude qu'il y a dans l'histoire. XI-XIVe parties, à Dresde , chez Mich. Græc!l, 1956-59, 7 Petits Traités en forme de lettres écrites à diverses per. tom. en 14 part. in-8, 24 à 36 fr.

sonnes : ces quatre parties contiennent cent-cinquante

lettres sur autant de sujets de inorale, de littérature C'est la cinquième édition : la première fat

et de philosophie : la dernière partie est terminée publiée en 1653 par les soins de l'abbé Le Vayer,

par la Table des matières des sept lomes. fils de l'auteur, en 2 vol. in fol. ; la seconde est

Quoique plus coinplèle que les premières éditions, de 1656, 2 vol. in-fol. : la troisième de

de 1662,
662, rollucine contient

celle-ci ne contient pourtant point l'Herameror rus3 vol. in-fol.; la quatrièrpe, publiée sur les ma.

rique , disent plusieurs bibliographies. tériaux fournis par Le Vayer de Boutigny, neven de l'auteur, fut imprimnée pour L. Billaine en i

LA MOTTE, échevin de la ville d'Har15 vol. pet. in-12 : cette édition est augmentée de fleur. plusieurs petits traités qui avaient été imprimés jusques-là séparéinent : elle fut reproduite en

- "Antignités de la ville d'Harfleur, avec 1681, avec de nouveaux titres portant le nom de quelqnes Discours prononcés à M. le duc J. Guignard. C'est sur cette édition de 1669 qu'a

de Saint-Aignan. (111e édition ). Harfleur, ele faite celle de Dresde, laquelle contient tous les on. vrages sniv., distribués ainsi : 1re part, Abrégé de 1720,10-d. la vie de M. de La Mothe Le Vayer, par M. le Ch......... La première édition fut imprimée au Havre en C......... D. M.... De l'Instruction du prince, aa cardi 1676, in-8. nal duc de Ricbelieu, je et Ilie part. Sciences dont la connaissance peut devenir utile à un prince ( la géo

LAMOTTE (le P.), religieus de l'ordre graphie, la rhétorique, la morale, l'économie, la de la Trinité. politique, la logique, et la physique); Considéra. - État des royaomes de Barbarie, Tritions sur l'éloquence française de ce temps, au car. dinal duc de Richelieu : Observations diverses sur la

poli, Tunis et Alger, contenant l'histoire

pou composition et sur la lecture des livres. IV° et ve part. naturelle et politiqne de ces pays; la maOpascules ou petits Traités ( de la lecture de Platon viere dont les Turos y traitent les eset de son eloquence; du sommeil et des songes; elauns comme on les rachète : et diverses de la patrie et des étrangers; du bon et du mauvais usage des récitations; des voyages et de la décon. aventures curieuses. Rouen, G. Behourt, verle de nouveaux pays; des habits, et de leurs

eurs 1703, in-12. modes différentes ; du secret et de la fidélité; de Ja bardiesse, et de la crainte; de l'ingratitude; du LAMOTTE (G, MAUQUEST DE). Voyez commerce; de la grandeur, et de la petitesse des

MAUQUEST. corps; des couleurs ; du inensonge, des monstres; Dela Liberté et de la Servitude en général; Frase cha. grine, en trois parties; Pert Discours chrétien : de

LAMOTTE (Ant. Houdart DE). Voyez l'Immortalité de l'áme. vie partie, Discours (mo

HOUDART. raur) ou Homélies académiques, divisé en trois parties : la première traite des disputes opiniâtres,

LA MOTTE (l'abbé de). Curé (le) da du mariage, du repos, des jeux, de la dière, des Bocage, ou ses Conversations avec diffeJonanges, des injures, de la paix et de la guerre, et finit par des reflexions sceptiqnes. Les disconrs

renls incrédules. Caen, 1982, in-12 de de la seconde partie roulent sur la philosophie,

304 pag. sur l'ignorance, sur l'âme, sur l'amitié, sur les pères et les enfants, sur le corps humain, sur les

LA MOTTE (Jeanne de Luz, de Saintlivres, sur la justice, et sur les serviteurs. La troi. Rem sième partie offre des réflexions sur la fortape, sur

$ sur la fortane, sur Fontette en Champagne, le 22 juillet 1956, les sciences, sur le deuil, sur les auteurs, contre les plagiaires, sur la diversité, sur la prudence,

morte à Londres, le 23 août 1791. sur la religion , et sur la philosophie. Cette partie - Mémoires justificatifs de la comtesse de est terminée par un petit écrit Di la connaissance de Valois de La Motte, écrits par elle-même. soi-même, écrit dans le même goût que les discours précédents, Vire partie, la Promenade, en neuf dia.

Londres, 1788, in-8, plus un cahier saplognes; Discours de l'histoire ; où est examinée celle plémeutaire de 46 pages contenant les de la vie de l'empereur Charles V, composée par pièces justificatives, -- Second Mémoire Prudence de Sandoval, évêque de Pampelnde, premer historiographe de Pbilippe III, roi d'Es: justificatif. Londres, 1789, in-8 de 78 pagne ; Discours sur la bataille de Lutzen du nov. pages.

e

[ocr errors]

« Je puis attester que j'ai vu dans les mains de la trand , 1817, ou 1819, et 1822, in-12, reine un manuscrit des Mémoires infàmes de la

la 3 fr. femme La Motte, qu'on lui avait apporté de Londres, et qui était corrigé de la main meine de M. de Nous avons la quelque part, dans un ouvrage Calonne, dans tous les endroits où l'ignorance to allemand , que ce conte a été composé par un Frantale des usages de la cour avait fait comineltre à çais en français, el que le baron de Lamotte-Fonque celte misérable de trop grossières erreurs. »

i'a traduit de celte langue sur le manuscrit original. Mémoires de madame Campan , in-8 , toin II, pag. - * Pierre Schlemihl (trad. de l'allem.). 107 el ro8, prem. edit. - Vie de Jeanne de Saint-Remi de Va

Paris, Ladvocat, 1822 , in-12 , 2 fr. 50 c. lois , comtesse de La Motte, etc., elc.; LAMOTTE-FOUQUÉ (la bar. Caroline écrite par elle-même. Sec. édition. Paris, de), épouse du précédent, romancière alGarnery, l'an zer de la république, 2 vol. leinande. in-8.

- Clara, ou les Femmes seules savent aiD'après la Biographie universelle cet ouvrage mer, trad. de l'allem. par F. J***. Paris, serait aussi authentique. La Motte avait menacé de

De Lepetit, 1820, 3 vol. in-12,7 fr. 50 c. publier un inéinoire où la reine et le baron de Bre. teuil seraient étrangement compromis. La cour ft L'original a été publié sous le titre de Frauen. acheter à prix d'or et d'argent ce libelle; mais on liebe. n'obtint qu'une prétendue minute. « Ce Meinoire

- Ida , imité de l'allem, par M. de R*** de M. de La Motte, amas de inensonges evidents et de grossièretés dégoutantes, dit la « Biographie (ROUGEMONT). Paris, Th. Grandin, 1821. universelle », n'en fut pas moins impriine, et 3 vol. in-12,7 fr. 5o c. l'édition envoyée toute entière, dans les premiers

-Vingt et an ans, ou le Prisonnier, trad. temps de la revolution, à Guefher, liloraire de Pa. ris. L'intendent de la liste civile l'a fit acheter, et librement de l'allem. par Mme de Montodonna l'ordre de la brûler, ce qui eut lieu dans les LIEU.

hus-Bert fours de la manufacture de Sèvres, le 30 mai

avec une figure, 3 fr. 1792 , avec si peu de mystère, qu'une denoncia. tion en donna connaissance, le jour inême, à l'As. Le boron et la baronne de Lamotte-Fouqué ont semblée nationale : on trouva un certain nombre publié un grand nombre d'ouvrages, mais ceux d'exemplaires du Mémoire dans le château des Tui. que nous venons de citer sont les seuls, à notre leries , après le siège qui en fut fait le 10 août connaissance, qui aient été traduits en français. 1792.» C'est ce mémoire qui a été réimprimé sous Voy. aussi LAMOTHE. le titre que nous venons d'indiquer.

LA MOTTRAYE (Aubry de), voyageur LAMOTTE (Eugène). Mon Portefeuille,

français; né vers 1674, mort à Paris, ed ou Recueil de poésies légères. Paris, Dela. mars 1943. place, 1803, in-12, i fr. 80 c.

- Remarques critiqnes sur « l'Histoire de LA MOTTE (L.-Al.), professeur. Cours Charles XII», roi de Snede, composée par de langue française, à l'usage des colleges. M. de Voltaire. Paris, David, 1732, in-12; Continué par un de ses amis. Tom. 1er. et Londres, P. Dunoyer, 1732, in-8. Lectures élémentaires pour les premières L'auteur y relève quelques inexactitudes de ce

livre, et se plaiot de ce que Voltaire n'a point années de la jeunesse. Avec une préface du

parlé des renseignements qu'il lui avait donnés professeur M. Ströblin. Ve édit., augm. lui nêne à Paris, en 1728. Les remarques de La Stuttgard, Steinkopf, 1831, in-8, 2 fr.

Mottraye ont été réitnprimées depuis dans quelques

éditions de l'ouvrage critique et avec les reponses - Phraseologie neber einen Theil von

de Voltaire, notamment dans celles de Bale, 1733, ersten Bande des « Cours de langue fran- et 1952, 2 vol. pet. in-8. çaise ». Fuer die ersten Anfaenger. Zweyte - Voyages en Europe, Asie et Afrique, verb. Auflage. Sluttgart, Steinkopf, 1822, où l'on trouve une grande variété de rein-8, 1 fr.

cherches géographiques, historiques el poLAMOTTE (A.-F.-G. de). Christianisme

litiques; des remarqnes instructives sur et Philosophie. Discours sar la Cène.

les meurs, coutumes, opinions , etc. des Bruxelles, Feuillet-Dumus, 1828, in-18, peuples, et des relations de plusieurs évé. pap. vél. d'Annonay, 2 fr., u1clou i flor.). nements considérables. La Haye, T. John

son, 1727, 2 vol. — Voyage en diverses LA MOTTE-FOUQUÉ (le baron), gé- provinces de la Prusse ducale el royale, néral prussien.

de la Passie, de la Pologne, etc.. fait en - Mémoires (ses), dans lesquels on a in- 1726 , en français et en anglais. La Hare, séré sa Correspondance intéressante avec Londres et Dublin, 1732, un vol. : en Frédéric II. Berlin, 1788, 2 vol. in-12. tout 3 vol. in-fol. avec cartes, plans, elc. ,

LAMOTTE-FOUQUÉ (le bar. Fr. de). 27 à 30 fr. , et sar gr. pap., 46 à 57 fr. littérateur allemand.

Une traduction anglaise des deux premiers vo

lumnes , faite sur le manuscrit, avait déja paru en ---Ondine: conte traduit de l'allem. par

1724. L'auteur fut très-mécontent de cette version. Mine de MonTOLIKU, Paris, Arth. Ber- « On ne peut contester à La Mottraye le mérite

[ocr errors]

d'être un voyageur exact et véridique; mais il n'est son diocèse, saivie de sa Lettre au Pape. pas très profond observaleur, et s'occupe peu de la description des pays : il s'attache davantage à celle des villes et des monuments, aux usages et – Pensées sur la philosophie de la foi, ou aux coutuines , et raconte surtout on grand nombre le Système du Christianisme entrevu dans d'anecdotes curieuses sur des personnages dont

son analogie avec les idées naturelles de l'histoire a consacré le nom; ces détails, qui se lisent avec intérêt, racbètent l'ennui que causent

ue causent l'entendement humain. Paris, Mérigot le parfois les discussions théologiques auxquelles il

jeune, 1789, in-12. prend plaisir à se livrer. On trouve à la fin du second volume : 1° une Dissertation historique en -* Pensées sur la philosophie de l'incrélatin, sur l'inoculation de la petite-vérole, par le dul doct. TIMON; 2° quatre Lettres écrites de Bender, e

: sein des philosophes irréligieux de ce sièpar FABRICE; elles offrent beaucoup de details sur Charles XII, entre autres, sur le faineux assaut cle. Paris, Ch.-P. Berton, 1786, in-8. qu'il soutint avec une poignée de monde contre - Projet d'adresse aux Français sur la une armée; 3° Projet du baron de Goestz pour le rétablissernent du crédit, en faveur de l'introduc

constitution civile da clergé; adopté et tion des Myntekens ou marques et billets de mon. naies dans les finances. La Moltraye donne les fi.

l'Assemblée pationale, daos la séance du gures de ces petites monnaies de cuivre, dont la

plupart représentent des divinités romaines, et qui 14 janvier 1791; prononcé par Mirabeau • circulent encore aujourd'hui eu Suède pour leur

valeur intrèsèque; 4° un Extrait du procès criminel ris, de l'impr, nation, 1991, in-8 de 35 de Goeriz. Le troisième volume commence par un Traité des divers ordres de chevalerie, et se termine par un petit voyage en France, fait en 1725 , que les libraires d'Amsterdam avaient omis d'insérer à la fin des précédentes relations. Les figures qui

1790-91, in 8. ornent ces voyages sont généralement exactes et Il a laissé en manuscrit des Lettres sur la Religion. bien gravées : elles sont le premier ouvrage de G. LAMOUREUX (J.-B.-Xavier), docteur Hogarth , depuis si célèbre. LAMOURETTE ( Adrien), ex-lazariste, à l'École royale forestière de Nanci, mem

en médecine, professeur d'histoire natur. docteur en théologie, membre de l'Acad.

bre de la Société royale académique de d'Arras, évêque constitutionnel de Lyon,

la même ville; né à Nanci, le 22 juin et député à l'Assemblée législative ; né à

1968. ". Fervent, dans le Boulenois, en 1742, mort

M. Lamoureux s'est occupé de faire un Extrait à Paris , sur l'échafaud révolutionnaire, des manuscrits du P. Le Bonnetier, dernier curé le 10 janvier 1794.

et prieur de Scarpone, sur les antiquités du Scar- Considérations sur l'esprit et les devoirs

ponais , contres du pays des Médiomatriciens. La

première partie de cet extrait, sous le titre de de la vie religieuse. Paris, Ch.-P. Berlon, Notice sur la ville et comté de Scarpone, avec des 1785, in-12.

notes du baron de Ladoucette, a paru dans le ye

vol. des Mémoires de la Société royale des Anti- Décret (le) de l'Assemblée nationale

quaires de France (1829). sur les biens du clergé, considéré dans Parmi plusieurs ouvrages que M. Lamoureux a son rapport avec la nature et les lois de en "oriefeuille, on cite an Abregé des Annales

d'Italie de Muratori. l'institution ecclésiastique. Paris, Mérigot le jeune, 1789, on 1790, et 1791 , in-8.

LAMOUREUX (J.-B.-Justin), frère da - Délices (les) de la religion , ou le Pon

précédent , littérateur et jurisconsulte , voir de l'Évangile pour nous rendre heu

membre de la Soc. roy. académ, de Nanci, reux. Paris, le même, 1788, in-12.

des académies de Dijon, Rouen, etc., etc.; -- Désastre de la maison de Saint-Lazare.

né à Nanci, le 19 sept. 1783. Paris, le même, 1989, in-8.

- Mémoire pour servir à l'histoire lillé— * Discours sur l'exposition des principes

raire du département de la Meurthe , ou de la Constitution civile du clergé, par les

Tableau statistique du progrès des scienévêques députés à l'Assemblée nationale;

ces, des lettres et des arts dans ce déparprononcé à la séance du soir, du 16 pov.

tement depuis 1589jusqu'en l'an xi (1803). 1790; par Mirabeau l'aîné (rédigé par

Nanci, Vincenot, 1803 , in-8. l'abbé Lamourette). Paris, de l'imp. nation.

- Notice biographiqne sur A. Serrao, évê(1790), in-8 de 26 pages.

que de Potenza , dans le royaume de Na- Instruction pastorale de M. l'évêque du ples. Paris, 1806, in-8 de 7 pages. département de Rhône-et-Loire, métro

Extrait de la «Revue pbilosophique ». politain da sud-est, au clergé et aux fi- - Notice biographique sur Pierre Remy dèles de son diocèse. Lyon, Am, Leroy, Willemet, profess. de bolanique. Bruxelles, 1791 , in-8 de 102 pages.

Weissenbruch, 1808, in-8 de 20 pages. - Lettre pastorale à tous les fidèles de - Notice des travaux de la Société d'é

« IndietroContinua »