Immagini della pagina
PDF

.ches de la maison capelienpe. Branche des Valois, tableau ; l'une montrant l'état de l'Allemagne lors rameaux d'Évreux et d'Artois. Notice methodique du deineinbrement de l'empire de Charlemagne, des guerres civiles et étrangères de l'histoire de avec des pavillons indiquant le lieu et le temps de France, leur cause, événements, consequences ; l'origine des principales maisons actuelles; l'autre esquisse des maisons de Longueville, Nevers, faisant voir la formation graduelle et variée des Luxembourg, Roban, Montmorency.

principaux etals de l'empire gerinanique, etc., ete. N° XI. Détails généalogiques des Capetiens , No XX. Généalogie de la maison de Habsbourg , Bourbons, etc. Savoir : Genealogie detaillee des ou ancienne Autriche. Celle Carte fait voir la gé. branches de la maison capétienne. Branche des nealogie de la maison de Habsbourg, ou ancienne Bourbons , rameaux d'Anjou, Dreux, Courtenay Autriche. Son bistoire, etc. Les marges latérales et Bourgogne. Notice cbronologique des historielis donnent l'histoire d'Allemagne, continuée de la français les plus importants, leurs ouvrages, etc. carte précédente. La marge inférieure donne les

No Xu. Carte géographique de France. Elle quatre fameuses guerres de trente ans , de la sucprésente deux cartes sur le même tableau; l'une

cession d'Espagne, de la succession au trône de montre la Géographie physique de la France ; Pologne, de la succession de Marie-Thérèse; leur l'autre fait voir l'accroissement graduel et caracté

cause, évédeinents, conséquences, grands homrisé de son territoire , depuis Hugues Capet jus mes, etc., etc. qu'au traité de Lunéville. Les marges contiennent NO XXI. De l'Allemagne. Cette Carte , relative la statistique des départements, les colonies, etc.; à la géographie d'Allemagne, presente deux cartes les principales batailles, par qui gagnées et per

sur le inėme tableau; la première montre la divi. dues, etc., etc.

sion de l'Allemagne en dix cercles, la guerre de N° XIII. Carte généalogique et bistorique d'An. trente ans et les campagnes de Gustave. Adolphe; gleterre. Cette Carte généalogique d'Angleterre ,

et la seconde fait voir les changements arrivés comine celle généalogique de France, fait voir la dons l'empire par la paix de Westphalie , celles descendance d'un grand nombre de familles an de Lunéville et de Presbourg. J.es marges laterales glaises; les guerres étrangères, civiles, religieuses;

donnent l'histoire d'Allemagne, continuée de la cours de justice, etc.

carte precedente. No XIV. Carte géographique d'Angleterre.

No XXII. Généalogie de Lorraine, ou Autriche Comme celle de France, elle indique la géogra.

moderne. Cette Carte donne la généalogie de la pbie physique et politique des iles britanniques , maison de Lorraine, ou nouvelle Autriche, avec les principales batailles de l'histoire d'Angleierre, les branches délaillées de Merceur et des Gui. lieux où elles se sont données, etc.. et de plus les ses, etc. ; la fin de l'histoire d'Allemagne , conti. principales descentes mentionnées dans son bis nuee de la carte precedente. La marge latérale à toire, la trace des campagnes de Charles le contre

droite donne la suite généalogique des empereurs son parlement, l'entreprise de Charles II , et l'ex. Carlovingiens ; ceux des maisons de Saxe, Fran. pedition du prétendant en 65. racontées à la conie, Souabe, el Luxembourg, etc., etc. marge, etc.

No XXIII. Généalogie de la maison de Prusse. N° XV. Généalogie de Savoie. Cette Carte généa. Celle Carle présente la généalogie de la maison logique de Savoie, avec les branches détaillées de de Prusse. Son bistoire ; succession de Juliers; Nemours, de Carignan, etc. , donne aussi le ta.

fameux projet de Henri IV; bistoire des ordres mi. bleau des révolutions de Naples et de Sicile; le ré. litaires crées par les croisades à la Terre Sainte. eit de l'invasion du royaume de Naples par Cham. La marge latera

La marge laterale à droite donne la genealogie pionnet et Macdonald: la police de tous les états des Visconti, Sforze, Farneze , Gonzague , etc. d'Italie situés entre Naples et le Piemont; la com- No XXIV. Généalogie de Saxe, Bavière et Nasposition et constitution de la res blique italienne, sau. Cette Carte présente la généalogie des maiaujourd'hui royaume d'Italie; genealogie des sous de Saxe, Bavière, et Nassau, leurs différentes Medicis , etc.

branches, alliances, etc. ; leurs possessions, nou. No XVI. Carte géographique d'Italie , avec ses velles acquisitions; leur notice historique, etc. dernières divisions politiques et la trace des der. No XXV. Généalogie des maisons de Bruns. mières campagnes militaires. Cette Carte donde lo wick, Bade, Hesse. Wirtemberg, Mecklembourg, Géograpbie physique et politique d'Italie ; ses di et Anbalt. Cette Garte représente la généalogie des visions actuelles; les campagnes de Bonaparte en maisons de Brunswick , Bade, Hesse, Wirtemberg, 2796 et 1800, de Championnet et Macdonald en Mecklembourg et Apbalt, leurs differentes branches, 1798 , et de Suwarrow en 1999, tracées sur la alliances, elc., leurs possessions et anciennes voix carte, et racontées à la marge , ainsi qu'un tableau à la diète, leur notice historique, etc., etc. des plus célèbres peintres d'Italie, leur manière, No XXVI. Les Contrées Transrhénanes, ou l'Alle. leurs chefs-d'æuvre, et le lieu où ils se trouvent; magne politique en 1808. Celle Carte représente les de même pour les plus célèbres antiques, les contrées transrbénanes dans leur état à cette époque, poètes, les écrivains, etc.

donnant l'état géographique , politique et statisNo XVII. Tableau généalogique des rois de Por. tique de la Confederation du Rhin , de la Monar. tugal, de Navarre, de Castille, d'Arragon et d'Es. cbie autrichienne, des États prussiens, etc., etc., pagne. Cette Carte est traitée comme les précé après les traités de Presbourg , de Tilsit, et d'Al. dentes cartes généalogiques.

tembourg ou de Vienne. Les marges latérales don. No XVIII. Géographie d'Espagne et de Portugal. nent le récit des célèbres campagnes d'Austerlitz et Ce numéro présente deux

de Jena, le tableau en montre le tracé ; des coubleau ; l'une montrant la géographie physique, avec leurs sont comparer aisément l'étendue des terri. Jes expeditions de Du Guesclin, les campagnes de toires; et une table méthodique de renvoi indila guerre de la succession ; l'autre presente la for que quand et cominent chaque province est arrivée mation politique de la monarchie espagnole , etc. à son possesseur. La marge inférieure présente la suite généalogique No XXVII. Généalogie de Holstein , regnant en des souverains de Naples et de Sicile, de manière Danemarck, Russie et Suède. Cette Carte represente à jeter de grandes lumières sur l'histoire et les la généalogie de Danemarck, de Russie et de Suède, révolutions de ces pays.

gouvernés par la maison de Holstein; leurs guerres No XIX. De l'Allemagne (complétée en 8 Nos). étrangères; événements militaires, conséquences , ire partie. Cette Carte qui donne la géographie révolutions, ordres de chevalerie , acquisitions ou d'Allemagne , présente deux cartes sur le inême perles, elc., etc.

No XXVIII. Géographie de la Russie. (Carte re- Çel ouvrage présente la réunion coinplète de nouvelée ). Celle Carie géograpbique de la Rus l'histoire, de la géographie, de la chronologie et sie montre la formation graduelle et caractérisée de la généalogie ; ces quatre sciences, dont les rapde la monarchie russe, les efforts des navigateurs ports sont si intimes, s'y trouvent constainment pour franchir la mer Glaciale, et nun grand non- fondues ensemble. Il est composé de trois espè bre de détails curieux sur la Sibérie, etc., etc. La ces de tableaux : 1° de tableaux généraux ; 2° de inarge inférieure à droite présente la généalogie tableaux géographiques ; 3o de iableaax généa. historique des empereurs oliomans.

logiques. Les Tableaus généraux présentent l'enNo XXVIII bis. Tableau géographique, statis.

semble de l'histoire ancienne et moderne, sacree tique , etc., de l'empire russe actuel en Europe,

et profane. Par le moyen très simple de colonnes

verticales et horizontales, on voit tout à la fois et en Asie, avec ses acquisitions graduelles et caractérisées, publ. en 1828.

l'histoire non interrompue d'un peuple quelcon

que, et ses rapports contemporains avec tous les No XXIX. Mappemonde historique. Celle Map

autres; des couleurs.francbantes animent cet en. pemonde géographique, historique et physique des

semble, et lui donnent en quelque sorte une es. quatre parties du monde, fait voir quand et par

pèce de vie qui multiplie les intentions et les qui elles ont été découvertes, leurs productions

avantages du tableau sans rien ôter à sa simpliremarquables, leur nature caractéristique, etc.; cité. L'explication de ces tableaux généraux , la l'indication et l'explication des courants et des manière de s'en servir, se trouvent énoncées aux vents réguliers, etc., etc.

marges latérales des tableaux mêmes. Les Tableaux No XXX. De l'Europe géographique , politiqne, géographiques sont pour la plupart neofs dans leur statistique, en 1809. ( Carte renouvelée). Cette composition, et toujours irès-différents des cartes Carte représente l'Europe actuelle, avec ses divi- géographiques ordinaires. S'agit-il des éléments sions géographiques, politiques, statistiqnes, etc. purement géographiques ? les colonnes marginales On y voit le système du grand Empire fédératif renferment les noms que les tableaux présentent ; français.

s'agit-il de faits historiques inséparables de l'apNo XXX bis. L'Earope politique en 1826 pour plication géograpbique ? on les trouve détailles à être comparée à l'Europe politique de 1812, publ. la marge et dessinés sur le tableau, L'explication en 1826.

des Tableaux géographiques, et la manière de s'en No XXXI. Géographie de l'asie. ( Carte re.

servir, se trouvent, ains que pour les tableaux nouvelée). Cette Carle est soignée dans ses dé

généraux, aux marges laterales mêmes des tatails géographiques, ainsi que dans le texte qui

bleaux. Les Tableaux généalogiques présentent les les développe : on y trouve les empires de Gen

matériaux les plus coinplets pour l'histoire parti. giskan et de Tamerlan . et les dernières révolutions culière de cbaque pays de l'Europe; la Genealogie de la Perse.

ne s'y apprend que par le placement syinétrique No XXXII. Géographie de l'Afrique, 180g. L'A.

des personnes, et la Chronologie que par l'ordre frique, avec une table méthodique de ses divisions,

et la distance relative des objets; l'Histoire n'y ed

plus qu'une suite de résuiné formont tout à la états, gouvernements, colonies, leurs productions; par qui fondés, possédés, etc. ; Les Voyages de

fois des guides pour ceux qui veulent apprendre, Le Vaillant, de Monge Park, Bruce, Brown, et

ou des extraits pour ceux qui savent. L'explication Hornmann,

des Tableaux généalogiques, la manière de s'en No XXXIII. Géographie de l'Amérique. Avec la

servir, etc., se trouvent détaillées à la marge in

férieure de la carte généalogique genér. de France, inéme table méthodique que ci-dessus, le voyage

-dessus, le voyage no IX. de Colomb, les expéditions de Cortez et de Pizzaro,

Le Moniteur du 7 brumaire an XI, en anntençant tracés et racontés, etc., etc.

l'Allus historique, dit « qu'il inspire un grand interét. No XXXIII bis. L'Amérique historique, physique et remplit les vues les plus utiles ; il ramène l'elude et politique en 1825, publ. en 1826.

compliquée de l'histoire, de la chronologie, et des No XXXIV. Carte spéciale , bistorique et géo. généalogies, à l'étude positive et simple de la grapbique de la république des États-Unis de l’A. géographie. Tout ce qu'on veut apprendre s'y voit, mérique du Nord , publiée en 1826.

se sait, et s'y démontre : ce ne sont point des No XXXV. Fenille complémentaire pour l'année

idées vagues ou fugitives qn'il s'agit de combiner 1825 ; présentant la continuation cbronologique des

et de retenir, mais des iinages sensibles et dura. événements et la suite généalogique des souverains

bles qu'on peut considérer en tout sens; ce sont de l'Europe depuis 1814 jusqu'à ce jour, ou État

des tablenux sur lesquels sont distribuées les difprésent de toutes les maisons régnantes », publ.

férentes parties de l'histoire : là, sans aucun ef. en 1826.

fort moral, l'esprit les embrasse toutes à la fois ;

c'est aux yeux qu'il laisse le soin d'en parcourir No XXXVI. Feuille complémentaire, pour l'an. mécaniquement l'enseinble, d'en juger la chrononée 1828, publ. en 1828.

Jogie par l'ordre des objets et l'étendue de leurs Chacune de ces cartes ayant

istinct et

distances, d'en saisir les rapports genealogiques particulier, on les vend aussi séparément au prix par le placement symétrique des individus. Des side 5 f.

gnes particuliers, des couleurs caractéristiques, M. de Las-Cases n'ayant point consacré de to

une grande inéthode, une régularité constante , bleau spécial à la Suisse, on peut ajouter à son simplifient les objets, classent les matières , écarAtlas le Tableau chronologique de la Confédération tent la confusion, et introduisent la clarté. Un des suisse , par J. Huber Saladin, sur le même plan et grands avantages de ces tableaux est de présenter dans le même format. Paris, Barbezat, 1830, l'abrégé le plus complet, et pourtant de se prêter

l'abrégé le plus complet, et pourt in-plano, 5 fr.

au développement le plus étendu... C'est la veriLa quatrièine édition de l'Atlas de M. Las-Cases table anatomie de l'histoire ; mais élégante dans était oraée d'un beau frontispice gravé par Moisy, sa dissection, abondante dans ses rameaux , riche représentant les Fastes Napoléoniens de 1796 à 1806. dans son ensemble. » Cette feuille offrait l'esquisse chronologique des Un professeur d'histoire à l'université de Frergrands événements qui ont décide da sort de l'Eu- bourg, le docteur F. Anselme Deuber, trouvant rope depuis 1796 jusqu'à 1806, ainsi que le tableau que, malgré cet éloge du Moniteur, l'Atlas de Le de la dynastie iinpériale, en 1808. Ce frontispice a sage ne satisfaisait qu'aux besoins de gens du monde. disparu dans les tirages faits après la restauration. · avait entrepris un nouvel Atlas historique, géogra.

phique et chronologique allemand, sar le même Lettre adressée à lord Bathurst par le plan. Le prospectus qu'il en a publié contient l'exa

comte de Las-Cases à son arrivée à Francmen critique des vingt-deux premiers tableaux de l'Atlas historique. Cet Atlas allemand devait être fort, Paris, L'Huillier, 1819, in-8, 2 fr. composé de 20 grandes cartes, 60 cartons et 16 ta 50 c. bleaux. Nous ignorons s'il en a paru quelque chose.

- Mémorial de Sainte-Hélène, ou JourLa même année ou commençait à Calsruhe, cbez J. Vellen, une traduction allemande de celui de nal où se trouve consigné, jour par jour, M. Las Cases, et qui est aujourd'hui terminée. Cette tout ce qu'a dit et fait Napoléon durant traduction est composi e de 40 cartes. On y trouve

xviii mois. (Publié par M. H. DUVAL). de plus que dans l'original : 1° l'Europe après le congrès de Vienne de 1815 ; 2° d'Allemagne, d'a. Paris, H. Duval, 1823-94 , 8 vol. in-8, près le Traité de la Sainte-Alliance de 1815, et 56 fr. ; ou 8 vol. in-12, 28 fr. - Réimle dernier traité de 1820 ; 3° les Peuples anciens et modernes et les langues d'Europe, d'après Malte

pression de 1823 et 1824 , avec de nomBrun; 4° Tableau historique et géographique de la breuses corrections et quelques additions. Grèce ; 50 Tableau historique et géographique de Paris, Bossange frères; Béchet aíné; Roret, la Turquie. Il s'éleva, lors de la publication de la 4e édit. de

1824; ou avec de nouveaux titres , Paris, l'Atlas historique, une poléinique entre L. Briou de la Lecointe et Durey, 1828,8 vol. in-8, 56 fr.; Tour et un anonyme,au sujet d'erreurs en géographie et 8 vol. in-12, 28 fr. que renserine cet ouvrage. Les écrits qui en furent le résultat sont : 1° Observations curieuses et utiles,

M. de Las-Cases n'avait rapporté de matériaux avant ou après l'acquisition de l'Atlas historique de

que pour former deux volumes; encore la campagne M. Lesage; par Brion de la Tour, doyen des géo.

d'Italie, en formant à elle seule presqu'am , y étaitgraphes. Paris, 1809, 15 pages in 8. 2 Jpprécia.

elle coin prise : ce n'est qu'en amplifiant beaucoup, tion de la diatribe de l'honnete M. Brion, se disant

et prenant çà et là qu'on est parvenu à faire 8 vol. le doyen des géographes, etc. ; par un des premiers

Dans la première édition Napoléon avait éinis sur souscripteurs de l'Atlas bistorique de A. Lesage.

les personnages marquants de son règne des opiParis, i8og, in-8. (Les Observations de M. Brion de

nions qui donnaient à ces derniers une låcheuse cé. la Tour se trouvent réinprimées en entier dans

lébrité : ils firent des démarches près de M. Las cette brochure ). • Réplique de L. Brion de la Tour

Cases, qui, dans sa seconde edition, voulut bien, à un libelle anonyme intitulé : Appreciation de sa

soit par égard pour eux, ou par un autre mnotif, diatribe (prétendue), c'est-à-dire de ses Observa

ineltre dans la bouche de Napoléon des jugements tions curieuses, etc. Paris, 1809, in-8. Deux ans

quelquefois flatteurs pour les réclamants. plus tard, en 1811, Viton de Saint-Allais publia

Les lecteurs du Mémorial out fait aussi la reson Histoire généalogique des maisons souveraines

marque que MM. O'Meara el de Las Cases n'étaient de l'Europe. Le Discours préliminaire de cel ou

pas toujours d'accord sur les dates de mêmes faits vrage, formant 64 pages , est une critique fort

rapportes par eux. amère des nombreuses erreurs en chronologie et en

li est bon d'ajouter à ces deux éditions la Suite genealogie, que renferme l'Atlas historique, ainsi

au Mémorial de Sainte-Helene ( par MM. Grille et que des omissions assez graves qu'on y remarque.

Musset-Pathay ). Paris, Raynal; Rorel, 1824, 2 L'auteur a reproduit, en 1811, ce Discours preli.

vol. in-8, 14 fr. , et 2 vol. in-12, 7 fr. midaire avec des additions sous ce titre : le Correc. Le premier volume de celle Suite contient des tear de l'Atlas généalogique de M. Lesage, brochure Observations critiques, des Anecdotes inédites pour indispensable à ceux qui ont acheté cet ouvrage. Par servir de supplement et de correctif à l'ouvrage de M. yo. ( Viton de Saint-Allais), auteur des «Gé. M. le comie de Las-Cases. Le second contient un néalogies historiques des maisons souveraines de recueil authentique de faits, des documents, un l'Europe ». Paris,'yo Lepetit, 1813, in-8 de 8 et manuscrit inédit de Napoléon , les six derniers mois cx pag.

du gouvernement imperial, et l'exposé des causes Le plan de l'Atlas historique a été suivi pour l'Atlas qui contribuèrent à sa chute, etc. des deux Amériques ; et par MM. Jarry de Mancy Il a été gravé quatre vues mentionnées dans le et Weiss de lu Ricberie (voy. ces noms) pour leurs

morial de Sainte-Hélene , formant atlas qu'il est bon publications historiques.

d'ajouter aussi à ces deux éditions : Prix 10 fr. ;

figures avant la lettre ( tiré à 100), 20 fr.; et sur - Extrait de l'Atlas historique, chrono

papier de Chine , avec la carte de Sainte-Hélène logique et géographique, ou Cartes les sur même papier (tiré à 20 exempl. ) , 35 fr. plus classiques et les plus utiles détachées - Le même. Nouv. édit., revue et augm., de cet ouvrage. (Publ. par H. Duval). ornée de gravures, planches, cartes et facParis, Meslant , 1823, in-fol. de 9 cartes, simile. Paris, Barbezal , 1830-31, 21 vol. 12 fr.

y compris un de Table générale des maCet Estrait ne peut être considéré que comme un tières. Journal d'Oméara. Paris, l'Ediprospectus de l'Atlas complet, car à chaque instant on trouve des renvois de l'extrait au grand on

teur; Andin; Hocquarl, 1831-32,5 vol. : vrage, de manière à rendre sa possession presque en lout 26 vol. in-18, 19 fr. 50 c. indispensable.

- Diario de la isla de Santa-Helena, que -Mémoires (ses), communiqués par lui- contiene cuanto dijo e bizo Napoléon en même; contenant l'histoire de sa vie, une el espacio de diez y ocho ineses; trad. al Lettre écrite par lui de Sainte-Hélène à castellano por D. J.-C. Pagès, interprete Lucien Bonaparte, laquelle donne des dé- real. Paris, V's Wincoy; Lecointe y Dutails circonstanciés du voyage de Napoléon rey, 1824 , 8 vol. in-18. --- Seg. edic. , à cette ile, de sa manière d'y vivre, et les revista , corregida y aumentada. Paris, traitements qu'il y éprouve; ainsi qu'une va Wincoq, 1826, 8 vol. in-18, 30 fr.

- Esprit du Mémorial de Sainte-Hélène ,

monter l'usage à l'année 1471, date de l'impres.

pression du « Liber de Reinediis utriusqne fortapar le comte de Las-Cases , extrait de l'o

no », par Adr. Le Chartreus (Cologne, Ter Hoer. riginal, et reproduit sans commentaires, den , in-4), et qui est plus ancienne de deux ans avec l'agrément de l'autear (par Teste ). que celle du Boccace De claris mulieribus »>, Ulin, Paris, Boucher, 1823, 3 vol. in-12, 12 fr.

1473 , cité par Marolles, comme le premier livre

imprimné avec des chiffres; 3° Præfatio historico-cria * Recueil de pièces officielles et de do tica in veram et geriuinam collectionem veterum car@. cuments authentiques concernant le pri

num Ecclesiæ hispanæ à D. Isidoro Hispalensi metrope sonnier de Sainte-Hélène. Bruxelles, 1818

litano , Bruxelles, 1800 , in-8. C'est la préface que

La Serna avait composé pour la collection de capons 19, 3 part. in-8, 6 fr.

de Saint-Isidore ; ouvrage très-imporlant pour - Projet de pétition au parlement d'An l'histoire ecclésiastique, et qu'il souhaitait de voir

imprimer, projet que les circonstances n'ont pas gleterre. Stuttgart, Coita, 1819, in-8, 1 fr.

permis de réaliser ; il a fait suivre cette préface LAS-CASES (Enm.-Pons-Dieud. de),

d'une calque de différents manuscrits consultes par

le P. Burriel, dont il possédait la copie autographe, fils do précédent, dépaté du Finistère ; né

et de sa correspondance avec Champagne, alors à Vieux-Châtel, commune de Saint-Mein secrétaire de l'Institut (1801), au sujet de quel(Finistère ), le 8 juin 180o.

ques observations du savant Koch, sur le véritable - Eligibilité ( de l') et de l'âge des éligi.

auteur des interpolations faites aux Décrétales.

La Serna n'ayant pu trouver un nouvel acquéreur bles. Paris, Charles-Béchet; Johanncau , pour sa bibliothèque, se détermina enfin à la faire 1828, in-8, 1 fr.

transporter à Paris, où elle a été vendue publi

quement, dans les premiers mois de 1809 ; mais le LAS-CASES (Fr. de), oncle du précé catalogue n'en est pas moins conservé par les ama. dent.

teurs, à cause des précieuses notes bibliographi- Traité des banques, etc., trad. de

ques qu'il renferme sur un grand nombre de livres

imprimés en Espagne ou en Belgique, et peu connus l'allem. (1814). Voy. Busch.

en France. LAS-CAZES DE COMPAYRE, médecin - Dictionnaire bibliographique choisi du de l'ile d'Alby, docteur da Ludovicée de xv° siècle, ou Description, par ordre alphaMontpellier.

bétique, des éditions les plus rares et les -Dangers du maillot et du lait de femme: plus recherchées du xv siècle ; précédé moyens d'y remédier; avis aux mères.

d'on Essai historique sur l'origine de l'imParis, Laporte , 1778, in-12.

primerie, ainsi que sur l'histoire de son

établissement dans les villes, boorgs, moLA SERNA DE SANTANDER (Ch.

Dastères et antres endroits de l'Europe, Ant.), savant bibliograple, bibliothécaire

avec la Notice des imprimeurs qui ont de la ville de Bruxelles, correspondant

exercé cet art jusqu'à l'an 1500. Bruxelles, de l'Institut de France ; Dé à Colindres en de l'imp, de G. Huyghe. - Paris, Tillard Biscaye, d'une famille ancienne, le 1er

frères, 1805-07, 3 vol. in-8, 22 fr. février 1752 (d'autres disent le r er février

Le premier volume contient un Essai historique

sur l'origine de l'imprimerie et son établissement en novembre 1813.

dans les villes, bourgs et monastères de l'Europe ; - Catalogue des livres de la bibliothèque

suivi de la Notice des imprimieurs connus avant

1500. Les deux autres renferment la description , de don Simon de Santander, Bruxelles, par ordre alphabétique, des éditions les plus re1792, 4 vol. in-8.

cberchées, au nombre d'environ quinze cents. A la

fin dernier volume , on trouve un tableau synopLa Serna avait rédigé ce catalogue lorsqu'il you.

tique des lieux, au nombre de deux cent quatre lut mettre en vente la bibliothèque que son oncle

( rangés par ordre chronologique), où l'art typeen mourant lui avait léguée, bibliothèque l'une des

grapbique a été exercé dans le xv* siècle, avec le plus riches et des plus nombreuses des Pays-Bas.

nom des premiers artistes. Cet onvrage, fruit de L'amateur qui l'avait achetée, pour 80,000 tr., la

recherches laborieuses , est très-estimable. La fable lui ayant remise au bout de quelques années, il fit

qui attribue l'invention de l'imprimerie à Laurent reparaitre le catalogue, Bruxelles, 1803, avec de

Coster, de Harlem , imaginée par Junius et soutenouveaux frontispices, des cartons contenant les

nue, avec beaucoup d'adresse par G. Meerman, nouvelles acquisitions, et en Gn un volume de Sup.

y est solidement réfutée. La Serna prouve que Harplément, composé de pièces suivantes : 1° Observa

lem , loin de pouvoir se vanter d'avoir été le ber cions sur le fligrane du papier employé dans le sve

ceau de l'imprimerie, ne doit pas même se flatter siècle. Ce morceau n'a que six pages, avec cinq

que cet art y ait été exercé pendant toute la durée grandes planches qui représentent les marques des

du xv siécle. fabriques d'Allemagne, des Pays-Bas , de Paris et de l'Italie ; 2° Mémoire sur l'origine et le premier

- Mémoire historique sur la bibliothèque usage des signatures et des chiffres dans l'are irpogra- publique dite de Bourgogne, présentephique , Bruxelles, 1795, in-8 de 30 pages. Il y ela.

ment bibliothèqoe publique de Brnxelles. blit que l'invention des signatures est due à Jean Kalhof de Lubeck , imprimeur à Cologne, qui s'en Bruxelles, de l'imp. d' A. J. D. de Braec. est servi dès 1472, pour l'impression du « Præcep kenier. -- Paris, Tillard frères, 1809, in-8 torum divinæ legis » de Jean Nider, et que les édi- deo

de 216 pages. tions avec des signatures, antérieures à cette date, sont apocryphes. Quant aux chiffres, il en fait re. — Note additionnelle à l'extrait de l'ins

traction sur la manière d'inventorier les à Maëstricht, comme espion, le 11 avril dépôts littéraires. Bruxelles , an in (1994), 1748. in-8. Biogr, univ., art. de M. Wciss. -Examen de la Religion, dont on cherche LA SERRE (Jean-Louis-Ignace de ),

l'éclaircissement de bonne foi; attribué à

M. de Saint-Évremond. Trévoux , aux sieur de Langlade , poète dramatique médiocre, censeur royal ; né à Cahors, vers

pens des pères de la Société de Jésus, 1745, 1662, mort à Paris, le 30 septembre 1756. mort: Daniel's contemhe i n-12.

Cet ouvrage parut aussi sous les deur titres sui-* Artaxare, tragédie ( lyrique, en cinq

vants : la Vraie Religion démontrée par l'Ecriture sainie, actes ), par M. D. L. S. Paris, Ve Pissot, trad. de l'angl.de Gilbert Burnet, Londres, G. Cock, 1734, in-8.

1745 ; et Esamen de la Religion , &c., attribué à Saint

Evremond , traduit de l'anglais de Gilbert Barnet, Cette pièce a été attribuée, à tort, à l'abbé Pel

Londres, G. Cook, 1761 , in-12. legrin. Une édit. faite à Utrecbt, pour Él. Néaulme,

Cet ouvrage, fruit d'une imagination échauffée en 1935, in-12, porte le nom de De La Serre.

libertinage, et que l'auteur n'avoua -- * Désespérés (les), histoire, trad. de qu'à son lit de mort , fut condamné par le parlel'ital. (1732). Voy. MARINI.

inent de Paris à être brûlé. - * Diomede, tragédie (lyrique, en 5 LA SERRE (l'abbé J.-Ant, de), anc. actes et un prologue : le tout en vers li- oratorien, professeur d'éloquence au grand bres ). Paris, Chr. Ballard , 1700, in-4. collège de Lyon, membre des académies - * Hipalque, prince scythe, histoire de Dijon, de Lyon, de Villefranche, de merveilleuse. Paris, Pissot, 1927, in-12. Nimes, de Marseille, et de la Société lit

*Nitétis , tragédie (lyrique, en cinq téraire de Clermont-Ferrand; né de Paris, actes et un prologue : le tout en vers li- en 1731, mort le 2 mars 1982. bres ). Paris, J. B. C. Ballard , 1741, - * Combien il serait dangereux de préin-4.

férer les talents agréables aux talents aliles. - * Pastorale héroïque pour la fête des Lyon, 1969, in-8. — * Autre édition, ambassadeurs plénipotentiaires d'Espagne, sous ce titre : Discoors; Combien il serait à l'occasion de la naissance de Mgr le Dau dangereux de préférer les talents agréables phia (en un acte et en vers libres). Paris, aux talents utiles. Paris, Durand neveu, J. B. C. Ballard, 1930, in-4.

1770, in-8. -*Pirame et Thishé, tragédie (lyrique, en – * Discours (nouveaox) académiques, 5 acles et on prologue : le tout en vers Nímes, Gaude, 1968, in-ia. libres), Paris, Vede P. Ribou , 1726, in-4, - Discours sur les jeux et les exercices ou (Paris), J. B. C. Ballard, 1740, in-4; publics , ou vrage qui a remporté le prix Paris, Ve Delormel et fils, 1759, in-4; et de l'Académie de Dijon. Dijor, 1776, in-8. Paris, Delormel, 1971, in-4.

- Éloge de la magistratare. 1769, in-8. - * Pirithoüs , tragédie (lyrique, en cinq - Eloge de P. Corneille, 1768, in-8. actes et un prologue: le tout en vers li- Cité par Ersch. bres). Paris, ve de P. Ribou , 1723, in-4, — Eloquence (l'), poëme didactique, en ou (Paris), J. B. C. Ballard , 1731, in-4. vi chants. Lyon et Paris, 1778, in-12.

Cet opera a été attribué par quelques personnes - Grands hommes (les) de Dijon, ode. à Segaineaui.

1762 , in-8. -- * Polidore, tragédie ( lyrique, en 5 - Mabon, ode. In-8. actes et un prologue : le tout en vers

- Oraison funèbre de Marie Leczinska.... libres). Paris, De P. Ribou, 1720, in-4, - Poëme (le) lyrique, ode qui a eu l'acou Paris, J. B. C. Ballard, 1939, in-4.

cessit à Toulouse, en 1764..... * Polixène et Pyrrhus, tragédie (lyri

- * Poétique éléipentaire, par M. L. S. que, en cinq actes et uo prologue: le tout

Lyon, Périsse, 1971, in-12. en vers libres). Paris, Chr, Ballard, 1906,

--* Quelles sont les sources de la décain-4.

dence da goût; discours couronné à Mar-* Tarsis et Zélie , tragédie (lyrique, en

seille, en 1765. Nínes, Gaude, 1768, en 5 actes et un prologue: le tout en vers

in-8. libres). Paris, J. B. C. Ballard, 1728, in-4.

-Style (du) académique, discours. 1768, Il est encore auteur des Mémoires sur la vie et les

in-12. ouvrages de Moliere, imprimés en tête de l'édition des OEuvres de ce poete, 134, 6 vol. in-4; et l'au. La a France littéraire » de 1769 donne les titres leur du cinquièrne acte de Scanderberg , opéra de de dix discours latins de La Serre qui ont été proLa Motte (1935), ror, ce nom.

noncés dans différentes villes du royaume, depois

1956 jusqa'en 1770, ainsi que ceux de quelques LA SERRE (de), lieutenant de la com

pièces latines, épitres et odes françaises inseries pagnie franche du chevalier Vial , pendu dans divers recueils.

« IndietroContinua »