Immagini della pagina
PDF

On lui doit »nisi plusieurs tragédies et comédies composées pour les colleges, qui u'onlras ele imprimées (voy. 1» France liller.d« 1769).

LA SERRE (P. de). Théorie (nouv.) de» facultés de l'âme, ou Réponse à celle question proposée potir sujet de prix par la classe des sciences politiques et morales de l'Institut national : Déterminer comment on doit décomposer la faculté de penser, et quelles sont les facultés élémentaires qu'on doit y reconnaître. Paris, 1804, in-8, 3 fr. 5o 0.

LA SERRE (le chev. de), anc. officier de marine, contre-amiral en retraite, gouverneur de l'École de marine d'Angoulême; né à Valenciennes , en 176a, mort en février 1826.

Administration (del') de la marine

par un conseil d'amirauté. Paris, Petit, 1824,in-8 de 56 pag., 1 fr. a5 с

«Essais historiques et critiques »nr la

marine de France, de i66i à 1789- p«r
nu ancien officier de la marine royale de
France. Londres, de l'imp. de Schulze et
Dean , 18 t3 , in-8. — Nouv. édit. Paris,
Janet et Cotelle , 1814 ,in-B, 5 fr.
La seconde ¿dit. n'est pas anonjm».
LASERRE (P.), né à Gonrdan, arron-
dissement de Saint-Gaodens, en 1797 ,
mort vers le commencement de 1819.

Vie de Saint Bernard , évèque deCom

minge. Toulouse , Bénichei, 1819, iu-12.
LASERRE ( J. ), ancien chirurgien-ma-
jor des années, à Agen. Manuel du père de famille , ou nou-
velle Méthode de l'allaitement artificiel,
et de faire prendre aux enfants et même
aux adultes les liquides dans certaine cas.
Agen, Noubel; et Paris, Méquignon-Mar-
vis, 182a, in-8 de 60 pages, avec ligures,
1 fr. 75 e.
Voy. aussi Dutastá-lssbssb.
LASERRIE (Franç.-Jos. de), littéra-
teur; né en sa terre de La Serrie , le 20
août «770, mort le 6 février 1819. * Andorine et Isidore, ou l'Amour con-
jugal, nouvelle vendéenne.. .

— Arts (les) et l'Amitié, ou Voyage sen-
timental du jeune comte de Lusignan.
1800, in-18 orné de 4 gravures.

— Campagnes de 1816 , ou petite Correspondance, mêlée de vers. 1817, in-18 orné de 4 gravures.

— Cécile et Valerius, ou les Martyre des catacombes de Rome. Paris , de l'imp. de Didot jeune, 1817, in-18 de 36 pages avec 4 sujets dessinés et grajrcs par l'auteur.

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

Feniolli : Procédé pour l'extraction du bitume de houille, et analyse de quelques houilles du département du Nord et de la Belgique (••!.). — Analyse d'un calcul »alivaire du cheval , sume d'une Note relative à la composition chimique de la salive chez ce quadrupède. Observation sor une »Itération du sang veineux chec le cheval (1822).

— Observations sur l'existence de l'oxide eystique dans un calcul vesical du chien , et essai analytique sur la composition élémentaire de cette substance animale (182З). — Sur l'existence du carbonate de magnésie dans les calculs vesicaux des animaux herbivores {id, ).

LASSAULT (Adam), alors jage an tribunal criminel du département de Rhin et Moselle , à Coblentz.

— Essa! historique et topographique sur la ci-devant commune du Lalzel-Cobleutz. Coblentz, 1801 , ïn-8.

Une édition allemande a été publiée en même temps.

On doit au même plusieurs ouvrages écrits en allemand.

LASSAULT (F. de), docteur et professeur en droit, doyen delà faculté de droit de Coblentz, officier de l'université impériale.

-— Introduction à l'étude du code Napoléon. Paris y Bavoux, i8ia , in-8, (i fr.

LASSAY (Armand-Léon de MaiiailI.àw De Lesi>a.rre, marquis de), d'une famille noble de l'Agénois; né eu iCSa. mort à Parie, le ai février 17З8.

— * Recueil de différentes choses. Imprimé au château de Lassay, saus date (1717),* vol.în-4.

L'auteur de ce recueil e'est attaché a raconter de» événements qui se sont passés de sou tempi , depuis 160З jusqu'à la fin île ses jours , c'est-à-dire jusqu'en 1.7З8 environ: il .1 rasM-mblé dans ce but tous les papiers qu'il avait cru devoir garder , et l'on est force de penser qu'il les Taisait imprimer, comme il le dit lui-теше, a mesure qu'ils lui tombaient sous ta main. On y voit successivement et sans ordre, des lettres galantes, des factum, des compliments, des formules de politesse, des chansons , des suppliques au roi, des portraits et des réflexions morales, philosophiques, religieuses et littéraires. Une des dernières pièces est datée du 6 septembre 17З7. M. de Lassay avait alors quatrevingt-cinq ans. Il y о certainement dans ce fatras beaucoup de pièces qui ne méritaient nullement d être publiées : mais on y trouve des morceaux intéressants, des anecdotes piquantes et quelques détails vraiment curieux. On distinguera surtout dans le premier volume Y Histoire de medemoiteU« Мапаллл, et les Lettres au maréchal de Bellefond , écrites pendant la campagne de Hongrie. Les personnes qui aiment à juger un homme d'après ses propres aveux , liront avec plaisir les lUjhxions que j mi faite» tur moi. »

Il n'existe qu'un très-petit nombre d'exemplaires de ce recueil, qui n'a été imprimé que pour être distribué eti présent : ajoutons que l'auteur ayant lui-même brûlé plusieurs feuilles de ces mémoires , H est rare d'en trouver le recueil complet. La seconde partie finît ordinairement ù la page 30a , an bas de laq,,rlle on lit ces mots : fait h premier ocobre 17гб. TT„ pxcinplairequi a appartenu à feu A.

[ocr errors]
[ocr errors]

Observations sur les grés cristallisés, faisant suite
au M.moîre sur les grés en général , et particuliè-
rement sur ceux de FoiiLiiuchleau (id., aim.
,77â ); >4° Histoire de divers accidents graves oc-
casionnés par les minâmes d'animaux eu putréfac-
tion , et de la nouvelle méthode de traitement qui
a ete employee, avec snecès, dans cette circons-
tance; iS° Mémoire sur de nouveaux moyens de
perfectionner la préparation et l'usage du tartre
stibié en tartre ein.tique {Sot. roy. de médecine ,
ann. 1776) ; afi" Examen de la combinaison de l'a-
cide concret du tartre avec le zinc) 27o Notices
d'une suite d'expériences nouvelles qui font con-
naître lu nature et les propriétés de plusieurs es-
pèces d'air ou émanations aeriformes , extraites
par diverses voies d'un grand nombre de substances
(Mim.de I'Acad. des Se. , ann. 1778); a8° Sur I«
zinc : cinquième mémoire,- 29o Troisième mémoire
sur les .eres de Fontainebleau , ou Analyse de ces
pierres, et principalement des grés cristallises (id.,
ann. 1777); 3o Observations sur quelques com-
binaisons salines du fer (id. , ann. 1778 );3i°Mé-
moire sur quelques moyens aussi efficaces que
prompts et Teiles de remédier a des accidents
graves qui surviennent assez fréquemment dans les
pel îles-véroles et les rougeoles de mauvais carac-
teres ( Sot. roj- de mêdee., ann- 1779); 3a° (avec
CoasuTTt) : Mémoire sur une iutbniuiation spon-
tanée du phosphore , avec quelques remarques sur
la nature de son acide ( M im. de I'Acad. dee St.,
ami. 1780 ); 33° ( avec le même): Mémoire sur la
dissolution des précipités inercuriels dans l'eau, et
sur la combinaison du mercure avec 1'alkali volatil
(Soe.rof. dt medec, лиа. 1780—81); i i" ( avec le
тете) : Memo:resur un phénomène singulier que
présentent les acides minéraux , pendant leur con-
centration ; et sur un nouveau moyeu de se procu-
rer facilement une eau-forte des pins pures ( Mim.
de I'Acad. de» Se., ann. 1781 ); 35° Observations
sur quelques propriétés médicales du camphre;
36" (avec le mêm*) : Memoire sur une méthode nou-
velle , facile , prompte et peu dispendieuse , de pré-
parer l'opium , pour en détruire les qualités nuisi-
bles, et en exalter les propriétés médicinales;
З70 (avec /* même ) : Observations sur la prépara-
tion et sur les propriétés médicinales de Г ei her ni-
Ireux , et de la liqueur anodyne uitreuse (Sot. roj.
d* médecine, non. 178a—83); 38° ( avec le même):
Memoire sur les alterations que l'air éprouve par ics
diflVietile* substances que l'on emploie en fumiga-
tion dans les hôpitaux et dans les chambres des ma-
lades (id. , ann. 1786 j; З90 (avec U même ) : Mé-
moire sur la nature de la substance saline acide
qur l'on relire de la cerise, de la groseille , de la
peche, de l'abricot, de la framboise, delà mure,
delà pomme, de In poire, dn l'épinevinette cl de
la grtiiade (Mêm. d* I'Acad. dcê St., ann. 1786).

LASSONE(de), fils du précédent, mé-
decin de lu reine.

Nous connaissons délai des Recherches sur la -
nature du sel essentiel des tamarins ( Лог. royale de
mèdec. , ann. 1777 — 78); et en société avec Сох-
KZTTX , un Mémoire sur l'analyse et les propriétés
desdifférente»parties constituantes de ('ipecacuanha
(id., ann. 1797)-

LASSCJS( P.), avant la révolution pre-
mier chirurgien de Madame Victoire de
France, et professeur au collège royal de
rhirorgie de Paris, membre de l'Académie
de Rouen; depuis professeur de médecine
légale anx écoles de santé à Paris, de pa-
thologie chirurgicale à l'école de médecine
de Parts, membre de la première classe de

l'Institut, «ecrétaire de cette classe pen-
dant deux années , eofin bibliothécaire de
cet établissement, chirurgien consultant
de Napoléon; né à Paris , en i -41, où il
est mort, le 17 mais 1807.

— Dissertation sur la lymphe ( qui a
obtenu le prix double de l'Académie de
Lyon). Genève (Paris), 1774* in-8.

— Ephémérides pour servir à l'histoire de
toutes les parties de l'art de guérir. ( Ou-
vrage périodique). Paris, 1790, in-8.

Avec Pelletan.

11 n'en о-paru qu'un volume . dans lequel Lassus
a donné L'Observation d'une hernie inguinale ex-
traordinaire, et l'Explication d'un passage de Du-
verney, relatif à la fracture de l'avaut-bras.

— Essai ou Discours historique et critique
sur les découvertes faites en anatomic par
les anciens et 1rs modernes. Paris , Lam-
bert 17 83 , in-8.

— Médecine ( de la ) opératoire, 00 Traité
élémentaire des opérations de chirurgie.
Paris, Buisson , an ni (1794), 2 vol. in-8
fig., 14 fr. . , .

— Pathologie chirurgicale. Paris , ¡IJcqiu-
gnonainc, 180Э-06, ou 1809, 2 vol. in-8,
i3 fr.

Outre les ouvrages que nous venons de citer, on
a encore de Lassus : 1. dans les Itfemoiree de iAcad,
roj. de clunirgie : Io «ne Observation sur une hernie
intestinale avec étranglement (toin. IVf 176a);
a° un Mémoire sur les plaies du sinus Inngitudinal
supérieur de la dure-mère ( tom. V, 1774 )■ H- Dans
le Journal de médecine , rédigé par MM. Corvisart,
Buyer et Leroux : 3° une Observation d'un ulcere
fistuleuxde l'estomac, traduit de l'anglais; 4° des
Recherches sur l'hydropisie enkistée du foie(i8cn).
Comme président de Г ficole de médecine, en l'an
xii (1804), Lassus prononça le Discours de ren-
trée qui a été imprimé. III. Dans les Mémoire! de
riiutttut national, classe des sciences mathémati-
ques et physiques : 5° Mémoire sur le prolonge-
ment morbifique de la langue hors de la bouebe
{ tom. Ier) ; ö° Notices sur la viert les ouvrages de
Bayeu , de Pelletier; 70 Recherches sur la cause
de la hernie ombilicale de naissance ( loin. II ). En
qualité de secrétaire de l'Institut, il a analysé et
rendu compte d'une partie des travaux de la pre-
mière classe dans les années v et vi (1797—9s1).

Comme traducteur, Lassus a publié les trois ou-
vrages suivants, trad, de l'anglais : Io Nouv. Mé-
thode de traiter les Iractures et les luxations (177t),
vuy. Pott; a° Dissertation sur les maladies véné-
riennes (1777) , voy. Tusses.; 3" Manuel pratique
de l'amputation des ineu:bres( 1784), voy. Alshson.

LASTEYRUE-DUSAILLAINT (le comte
Cb.-Phil. de), agronome, membre de la
Société philomatique, du Conseil d'agri-
culture , de la Société d'agriculture et de
celle de vaccine, l'nn des fondateurs et
vice-président de la Soc. d'encouragement,
l'un des fondateurs de la Société phüantio-
pique et de celle d'instruction mutuelle ,
l'un des inventeurs de la lithographie ; né à
ritives-la-GaïUarde (Coirèie ), le 4 no-
vembre 17 5g.

Collection de machines, d'instruments.

nstensiles, constructions, appareils, etc.,
employés dans l'économie rurale , domes-
tique et industrielle, d'après les dessins
faits dans diverses parties de l'Europe.
Paris, lithographie du comte de Lastejnt,
18 20-21.—Sec. édit.Parû, Arth. Hertrani,
i8aa , a vol. iu-4 avec aoo pi. liüiogr.,
60 fr.

Publiée en vingt livraisons de 10 plancbes.

— Cotonnier (du) et de sa culture, om
Traité sur les espèces de cotonniers; sur
la possibilité et les moyens d'acclimater
cet arbuste en France; sur sa culture dans
différents pays, principalement dans lr
midi de l'Europe; et sur les propriétés et
les avantages économiques, industriels et
commerciaux du coton. Paris, Arth. Ber-
trand, 1808 , in-8 avec 3 fig. et un taU.,
6 fr.

—Écoles (des) des petits enfants des deux
sexes, de l'àgc de 18 mois à six ans. De
l'utilité de ces écoles sons le rapport du
développement physique, moral et intel-
lectuel des enfants. Paris , de l'impr. ai
F. Didot, 1819 , in-8 de 84 pages.

— Fosses (des) propres à la conservation
des graius, et de la manière de les cons-
truire, etc. Paris, de ¡'imp. rnjr., i8ig.
br.in-4.

— Histoire de l'introduction des moot ou
à laine line d'Espagne dans les divers états
de l'Europe et au cap de Bonne-Espérance;
état actuel de ces animaux , leur nom-
bre, les différentes manières dont on les
élève, les avantages qu'en retirent l'agri-
culture, les fabriques et le commerce.Pà>
ris, Lefranh , 1802 , in-8, 4 fr. 5o c.

— Histoire naturelle du chien , avec b
description de ses différentes raes», ¿t
leurs mœurs , de leurs usages , etc. Pgsû.
rue Saint-Benoît, n° 7, tS3o, in-iS ¿r
3G pages , 10 с

— Liberté (de la) de la presse illimitée,
considérée sous le rapport de la respon-
sabilité légale des écrits après leur pabïi-
cation , et sous celui de la non respon-
sabilité légale dans certains cas , mais seu-
lement avec une responsabilité morale;
base inébranlable de la liberté civile , po-
litique et religieuse dans tonte espèce de
gouvernement ; seul moyen d'empêcher les
révolutions et les commotions populaires;
moyen puissant de faire fleurir les sciences,
les arts, l'industrie, le commerce, de mo-
raliser on de civiliser les nations. Pexns.
de Vimp.deF. Didot, i83o,in-S,a f.5ot

— Méthode naturelle de l'ensoignemetu

« IndietroContinua »