Immagini della pagina
PDF

g.

-- Homélies sur les évangiles de tous les MARE. Paris, Poignée, 1800, 3 vol. in-8 dimanches de l'année. Rouen , le inéme, avec 6 grav., 12 fr., et sur papier vélin , 1705, 2 vol. 10-12.

24 fr. -- Sermons sur les mystères; avec pla

HERMÈS (l'abbé), vicaire de S.-Andrénieurs Panegyriques des saints, et quelques

des-Arcs. autres discours. Rouer, le même, 1706, 2 - Entretien d'un acolyte avec son divol. in-12.

recteur snr le célibat ecclésiastique. Paris, Sans être d'un mérite fort distingué, les Sermons d'Herinant peuvent offrir des secours à ceux que

Crapart, 1791, in-12 de 107 pag. leurs fonctions obligent de inonter sogvent en chaire.

avec u Hermant est auteur de plusieurs autres ouvrages, logien, sur le bref du pape Pie VI, aus mais dont l'impression esi antérieure au xvue siècle.

évêques de l'assemblée nationale de France. Suivant un critique moderne, l'Histoire des conciles Paris, Crapart, 1991, in-12 de 67 pag. d'Hermant est superficielle, fautive el mal écrite : -- * Entretien d'un électeur de Paris avec ses autres histoires sont insipides; en un mot il n'est qu'un compilateur ignorant. de mauvais coût un père de l'Oratoire sur le choix des nouCe jugement, extrêmement sévère , dit M. L'Écuy, veanx pasteurs. Paris, le méme, 1781, in-12 rédacteur de l'article llermant dans la Biograp aniverselle, paraît devoir être un peu adouci. On

- * Entretien d'un néophite avec un misserait peut-être plus juste, en représentant Hermant comme un écrivain inédiocre et incorrect, inais la- sionnaire sur le schisine. Paris, le même, horieux, et à qui l'on doit savoir quelque gré de 1791, in-12 de 87 pag. ses recherches.

- * Entretien d'un paroissien avec son HERMANVILLE (l'abbé d'). * Histoire caré sur le serment exigé des ecclésiastide la vie et du ministère du bienheurenx ques fonctionnaires publics.Paris, le même, abbé Idesbald ( Van der Gracht ) sous 1991, in-12 de 73 pag. Thierry d'Alsace, comte de Flandre , avec des notes critiques et morales sur l’bistoire

HERMILLY ( VAQUETTE D'), littérateur et sur la politique, par M***. Bruxelles. J. estimable, inspecteur ipilitaire de l'École Léonard, 1915, in-12.

militaire, et censeur royal, membre de L'abbé d'Hernanville a revu la Grammaire fran

l'Académie royale de Madrid; né à Paris, çaise, par un grammairien français. Bruxelles, 1936, en 1705, d'une fainille originaire d'Amiens, in-8. Lambrecks, dans sa seconde lettre contre cette

mort à Paris en 1778. grammaire , Louvain, 1736, in-8 , présente le révi. seur comme un pédagogne orateur, poète, traduc.

- Histoire du royaume de Majorqoe et de teur et historien.

Minorque. Maëstricht, 1777, in-4. HERMAS (P.), chrétien des premiers

Ourrage estimé, et qu'on réunit ordinairement à siècles, disciple des apôtres.

l'Histoire d'Espagne de Ferreras : D'Hernilly la

fait précéder du catalogue raisonné des ouvrages S. Hermas est auteur d'on ouvrage écrit en grec, dont il s'est servi. intitulé le Pasteur. Ce livre est en forine de dialogue, D'Bermilly a traduit, de l'espagnol et du portuet divisé en 3 parties, sous les titres de Visions, gais, les divers ouvrages suivants : 1° Histoire gé. de Préceptes et de Similitudes. Cotelier en a inséré

nérale de l'Espagne (1742 et ann. suiv.), voyez une traduction latine faite dans les temps fort re FERRERAS ; 2° Théâtre critique et espagnol ( 1742. culés, dans son « Recueil des monuments des Pères 45), voy. Feijoo ; 3o Dissertations sur les tragedies qui ont vécu dans les temps apostoliques ». Paris,

, voy, MUTIANO Y LUYANDO ; 4° 1672 ; trad. en franç. , ibid., 1717.

Jugement impartial sur les Lettres de la cour de HERMÈS (J.-Timothée ), pasteur de

Rome... (1970), voy. CAMPOMANÈS ; 5° le Fin Ma

tois, on Histoire du grand Taquin (1776), voy. Saint-Bernard et membre du consistoire de QU BVÉDO ; 6o la Lusiade, poëme beroique (1779). Breslau.

voy. CAMDENS. Toutes ces traductions sont géné.

raleinent estimées : la dernière a paru sous le — Manuel de la Religion, trad. de l'allem,

nom de La Harpe, qui a revu le style. D'Hermilly parla reine ÉLISABETH-CHRISTINE DE PRUSSE. a coopéré à la rédaction de la « Bibliographie pariBerlin, Rottmann, 1789, 2 vol. in-8, 17 fr.

sienne » ! 1969-70 ) et à l'lconologie historique et

généalogique des souverains de l'Europe : enfin il * Mémoires de Fanny Wilkes, trad. de

a traduit quelques Nouvelles de Quevedo, el il a l'allem. Leipzig , 1966, in-8.

donné une édition des OEayres choisies de cet au. -Paysanne (la) non parvenue , conte mo

teur. Il a laissé en manuscrit un poëmne de la Créa.

tion de l'homme, en rv chants, trad. de l'espagnol, ral, publié en allemand et traduit en fran- un Abrégé de l'histoire de Pologne , et les premiers cais par l'autear lui-même; avec le texte en livres d'une Histoire de Philippe V, roi d'Espagne. regard, et la traduction métrique d'un des

Biogr. univ. plus beaux contes moraox de Marmontel. HERMINIER (L'). Voy. L'HERMINIER. Paris, Am. Kanig; Breslau, Guil. Théod. Korn, ... in-8, 5 fr. 50 c.

HERMITE (L'). Voy. L'HERMITE. - * Voyage de Sophie en Prusse , trad. de HERMSTADT. Procédés pour se gal'allem, sur la douzième édit. par P.-B. LA- rantir des pupaises et pour les détruire ;

Moyens poor se preserver des teignes et poor les faire périr; opuscules traduits de l'allemand de Hermstadt, Halle , Hochheimer, etc. Lyon, fteymann et comp.t i8a3, in-il de 48 pag.

HERMBSTAEDT (Sigïsm.-Fréd.), physicien allemand, membre de l'Académie royale des sciences de Berlin.

Nous ne connaissons de ce savant aucun ouvrage en français, mais il a enrichi le recueil de l'Acatl. donl il est membre des divers mémoires suivants, qu'il a pris la peine de traduire lui-même en français : Remarques sur la difference essentielle qu'il 7 a entre les wis alcalins et les terres alralines ; trad. del*allen..par l'auteur.—Expériences et Observations Sut le rapport chimique de quelques nouveaux méIa'.w et terres aux parties colóranles de la cochenille, trad, del'allein. par l'auteur. — Recherches sur la manière dont les corps naturels ont leurs couleurs , et Essai d'une nouvelle explication de ce phénomène. Premier Mémoire, trad, de l'allem. par l'auteur ( 1801 ). — Recherches sur la question: Qu'est-ce que le fumier, quel est l'effet qu'il produit dans l'agriculture, et quels sont les moyens les plus sûrs de remplacer le fumier ordinaire? (Pour servir de Supplément ou Trailé sur le même objet, couronné par l'Académie nivale de Berlin (1802).

— Observations sur une mélboile d'évaporation spontanée de l'eau des puits salants ¡1 la température de l'atmosphère: Considérations sur le degré d'à tili lé des applications qu'on en pourrait faire dans tes salines du royaume, et Recherches sur les causes physiques qui concourent pour produire celle evaporation (1Я0З). — Essai d'une théorie nouvelle de l'existence et des qualités des éléments physiques» déduite des phénomènes généraux ( id. ).

HERNANDEZ (Philippe), d'origine espagnole, interprète do roi; né à Paris, en 1724 , ou il est mort, en 1 78a. ■—Aventares de Roderic Reodon, trad. de Tangl. (176t). "Voy. Smollett.

— * Description de la généralité de Paris, contenant l'état ecclésiastique et civil, et le poaillé des diocèses de Parie, Sens, Meaux, Beau vais et Senlis, les noms des seigneurs des terres, et autres détails, etc. Paris, 31 orean , 1759, in-8.

— Voyage aux Indes orientales, trad, de

l'aogl. (1758). Voy. Gros* (J. H.).

Hernandez в contribué, pour la partie anglaise, au Journal étranger, depuis Ij55 jusqu'en 1779

HERNANDEZ (J.-Fr.), anc. professeur à l'école impériale rie médecine navale da port de Toulon, président de la Société d'émulation poor les sciences, les lettres et les arts de la roétne ville; des sociétés des écoles de médecine de Paris, Montpellier, Lyon, etc.

— Essai analytique sur la non-identité des viras gonorrlioiqtie et syphilitique; ouvr. coaron.le3 juillet iSio, par la Société de médecine de Besancon, etc. Avignon, de l'impr. d'Offray fils ;Toulon,l'auteur (et Paris, fieUhde Boisjoslin), 1812, in-8,/tfr.

— Essai snr le typhus, on snr les fièvres dites malignes , pntrides , bilienses, muqueuses, jaunes, la peste. Exposition analytique et expérimentale de la nature des fièvres en général, de leurs genres primitifs , des espèces de typhus , de leurs complications, de la contagion, des dégénérationa des autres lièvres primitives en typhus , et des espèces de celui-ci les nues dans les antres, enfin du traitement de ces espèces isolées, combinées, compliquées. Paris, Méauignon-Marvis, 1816, in-8, 6 fr. îo с

— Mémoire sur ces questions, proposées, le 14 frimaire an xiv, par la Société de médecine de Lyon : Quels sont les signes diagnostiques et prognostiques que peut fournir, dans les maladies aigiies et chroniques, l'état de la langue, des lèvres et des dents ? Quelles conséquences doit-on en déduire dans la pratique? Paris, Déterville l'ricilh de Boisjoslin), 1808, in-8, » fr. Soc.

HERNAULT BOUQUET TONNERE (Jacq.-Fr.). Bonquet(le) des mariés an seigneur, pantomime eu a actes. Nantes, Qnerro, 1790, in-8.

HÉRODIEN , célèbre historien grec du iiift siècle de notre ère.

— Histoire d'Hérodien (depuis la mort de Marc-Aurèle jusqu'à l'avènement de Gordien III a l'empire; divisée en vni livres). Trad, du grec, avec des remarques sur la traduction, pari'abbéNic.-Hub.MoHGA.ULT. HI" édit. Paris, Barrois l'aîné, 1784, in-12 , 4 fr.

Celte traduction, qui réunit le double mérite d'une elocution élégante à l'expression fidèle du texte , a conservé juson'à nos jours celte honorable réputation : elle fut publiée pour la première fois en 1700, sous le voile de l'anonyme.

Une nouv. traduction de cet auteur, par M. Leon Halévy, ;i été annoncée dès i8a4; mais rien n'en a paru jusqu'à ce jour.

HÉRODOTE , célèbre historien grec, d'Halicarnasse en Carie.

— Herodoti Mnsae, sive historiarum libri ix, graecè et latine ad veterum codicum fidem denno recensuit, lectionis varietate * continua interpretations latina, aduotationibus Wesscliiigii et Walckenarü aliornmqueetsuisillustravit Joli. ScHWF.iGUAiusE«. Jrgcntorati et Parisiis, Trenttel et Würtz, •¿Г16, 6 tom. en 1a vol. ¡0-8, 8a fr.; et snrpap. vél. gr.-raisin, cartonné à la Bradel, 156 fr.

Lditinn estimée.

Il en a été tiré un exemplaire sur vélin.

— Histoire (son), texte grec, avec notes critiques, variantes des cinq manuscrits de la Bibliothèque du roi, et un index du choses et des personnes, considérablement augm.,par JÍb.gail. Paris, Aug. Delalain, x8ai, 2 vol. in-S, pap. fin , a 5 fr. ; sur gr. pap.,format in-4, 36 fr., et surgr. pap. vélin , format in- 4 , avec i о grav., 15o fr.

— Histoire d'Hérodote, traduite du grec , avec desRemarques historiques et critiques; nn Essai sur la chronologie d'Hérodote, et nne Table géographique. Par LarchEr. Paris, Njron ч 1786, 7 vol. in-8, 5o à 60 fr., et sur papier de Hollande, 7a à go fr.

11 y a de« exemplaires tirés sur format in-4 > dont 12 en pap. vélin.

— La même, de la même traduction. Nouv. (sec.) édition, rev., corr. et considérable' ruent augmentée, à laquelle on a joint la Vie d'Homère, attribuée a Hérodote, les extraits de l'Histoirede Perse et de l'Inde de Ctbsias, et le Traité delà malignitéd'Hérodote, de Plutarque, le tout accompagné de notes. Paris, GuiU. Debure, 180З, 9 vol. in-8 , 60 fr.; et sur pap. vélin, br. en carton , a 4 o fr.

I) a été tiré aussi de la dernière edit, quelques exempl. sur format in-4

« Un des plus beaux monumenls qui oient été élerés à la gloire d'Hérodole , dit la Biogr. unîv., c'est la traduction française qu'en a donnée le savant Larcber , quoique celte traduction soit loin d'être toujours irréprochable. Mais les /Voies dont elle est accompagnée éclaircissrnt heureusement plusirnrs difficultés du leilo original ; dans ta Taèfe géographique , toutes les notions dans ce genre, contenues dans Hérodote, y sont recueillies et éclai retes; la Chronologie est réduite en un système général, discuté dans tous ses détails avec une grande érudition. Si la seconde édition contient des rectifications importantes relatives à cette dernière partie qui la font préférer, la première, quoique moins ample, est encore recherchée, dit M. Brunei, parer qu'on y trouve quelques notes de chronologie un peu hardies, que Larcber n'a pas conservées dans sa sec. édition.

— La même, suivie de la Vie d'Homère. Noiiv. traduction par A.-F. M ют, accompagnée d'Observations par M. Lktroivhk. Paris, F. Didot, 1822 , 3 vol. iu-8 avec une carte, 27 fr.

Quelques critiques, et notamment de Volney, ont reproché à la traduction de Larcber d'être surchargée d'un grand nombre de notes purement pbilolu. gtques , dont la plupart présentent rarement un résultat, et de n'offrir, dans la partie généralement lisible, qu'une version assez souvent fidèle, mais toujours un peu sèche , d'un texte remarquable pnr le nombre et l'harmonie du style vraiment approprié a li narration.

On désirait une nouv. traduction où l'on s'attacherait à donner, autant que le permet la différence des idiomes, une image de la coupe des phrases de l'écrivain grec, et à expliquer, dans des untes pea nombreuses , les iiEAges et les découvertes des anciens , seulement pour l'intelligence du texte, ou pour comparer l'état des connaissances humaines du temps d'Hérodote.

M. de Volney, qui avait jugé que la traduction de M. Miol remplissait toutes ces conditions, Гл re

commandée й l'attention publique, dans la Revue encyclopédique (janvier 1819), où il en a fait la comparaison avec celle de M. Larcher. Cependant I« nouveau traducteur, en se renfermant dans les limites indiquées plus haut, n'a pas négligé de chercher à éclaircir quelques points importants de son auteur, mais en petit nombre : 1rs travaux de Wesseling, de Walkenaèr, et de MM. Sehweigbaniser et Letronne, ont laissé peu de chose i faire sur le texte d'Hérodote, à moins que l'on ne veuille a'aventurer dans le champ des conjectures, où il est si facile de se perdre. Enfin , il a souvent consulté les traductions , allemande de M. Jacobi, et anglaise de M. Beloc , avant de prendre un parti sur quelques endroits difficiles, et a fait connaître le sens adopté parces auteurs, lorsqu'il n'a pas cru devoir le suivre. Le savant et spirituel P. L. Courier s'était aossi occupé d'une traduction nouvelle d'Hérodote t dej«i un Prospectus , contenant un fragment du livrent, et la Préface du traducteur, avaient été publiés (Paris, de l'imp. de Bobée, 181a , in-8 de 80 pag. ) , mais il tomba peu de temps après sous le fer d'assassins, et sa traduction est restée non achevée.

[ocr errors]

Bretagne. (Extr. des Ann. des mines ). sur la catastrophe de Beaujonc ( tom. XXXI.

1812). -- Sur la construction des bords de chouParis, de l'impr, de Mme Huzard , 1826, dière dont on fait usage dans les salines du royaume in-8.

de Westphalie, avec une planche ( tom. XXXII, - Métaux (des) en France : rapport fait 1812). aa jary central de l'exposition des produits HÉROUVILLE (l'abbé d'). * Esprit (l') de l'industrie française de l'anuée 1827, consolateur, ou Réflexions sur quelques sur les objets relatifs à la métallurgie. (Extr, paroles de l'Esprit Saint , très-propres à condes Ann. des mises). Paris , de l'impr. de soler les ames affligées. Par l'auteur de « l'I. la mémne, 1828 , in-8 avec 2 tableaux. milation de la Très-Sainte Vierge ». Paris,

- Nivellement des montagnes du Hartz, Berton, 1975, in-12. au moyen du baromètre....

Ouvrage très-souvent réimprimné dans le siècle Ouvrage cité dans la table du Journal des mines.

dernier et dans celui-ci. Les éditions les plus récentes

sont celles : de Lyon, Savy, 1813; Saint-Brieuc, - Rapport fait au jury central de l'expo

Pradhoinme, 1821 ; Lyon, Périsse frères, 1824 ; sition des produits de l'industrie francaise Besançon, Petit, 1825; Besançon, Montarsolo , de l'année 1823, sur les objets relatifs à

ore 1875. Toutes ces éditions sont in-12. la métallurgie, et augmenté de quelques-*Imitation (l') de la très-Sainte Vierge annotations. (Extr. des Ann. des mines).

sur le modèle de l'Imitation de Jésus-Christ. Paris, de l'impr. de la même, 1824, in-8. Paris, 1968, in-24; Berton, 1773, 1776, - Richesse (de la) minérale. Considérations in-12; Onfroy , 1778, petit in-12; 1789, sur les mines, usines et salines des différents in-12.

Ce livre a été aussi très souvent réimprimé. Pa. états, présentées comparativement, 1° sous

ris, L. Janet, 1819, in-12,4 fr. , et in-r 8, 2 fr. le rapport des produits et de l'administra 5o c. - Paris, Saintin, 1822, in-32 avec 6 grav. tion, dans une première division intitulée : - Paris, Boiste fils ainé, 1822, in-8. - Lyon et Division économique; 2° sous le rapport de

Paris , Périsse frères, 1822, in-18. - Lyon , Bogel,

1822, in-12. - Lyon et Paris, Rusand, 1823, l'état actuel de l'art des mines et esines, it:18. - Avignon, Fischer, 1825, in-37. - Besan. dans une seconde division intitulée : Di çon , Montarsolo, 1825, in-32 fig. vision technique, Paris, Levrault (* Treuttel - La même, suivie du Dévouement du et Würtz, 1810-19, 3 vol, in-4.-Atlas de chrétien à la très-sainte Vierge, par M. l'abla Richesse minérale, recueil de faits géo- bé Per. Paris, Lefuel, 1825, 2 vol. in-32. gnostiques et de faits industriels, consta Édition faisant partie d'une « Bibliothèque chrétant l'état actoel de l'art des mines et usines, tienne ». par des exemples authentiques tirés de -* Lectures chrétiennes sur différents sucélèbres établissements, et rendas sensibles jets de piété. Par l'auteur de « l'Invitation à l'oeil au moyen de la représentation géo- de la Sainte-Viergen. Paris, Berton, 1979, métrique des objets, de 165 pl. in-fol. in-12, sur papier vélin : ensemble 270 fr. - * Neuvaine à l'honneur du Sacré Caar

Outre les ouvrages que nous venons de citer, le de Jésus. Par l'auteur de «l'Imitation de baron Héron de fillefosse est encore auteur des la Sainte-Viergen, Avignon et Paris, Demémoires suivants, insérés dans le Journal des

| bansy, 1770, iu-24. mines, de 1801 à 1812 : Extrait d'un Mémoire sur les mines de houille des départements réunis (tom. HÉROUVILLE DE CLAYE (Ant. de XI, 1801 ). - Statistique des mines el usines du département de la Moselle (tom. XIV, 1803). — Ricouant, comte d'), lieutenant-général Extrait d'un Mémoire sur la manière de fabriquer des armées du roi, et inspecteur - général les essieux d'artillerie à l'usine de Halberg , près

d'infanterie; né à Paris, vers 1713, mort Sarrebrück (tom. XV, 1803).- Considérations sur les fossiles, et particulièrement sur ceux que présen

en 1782. te le pays d'Hanovre, ou Extrait raisonné d'un - Traité des légions, à l'exemple des anouvrage de M. BLUMEN BÁCH , ayant pour titre : Spe

ciens Romains, ou Mémoires sur l'infantecinco archeologiæ telluris, terrarumque imprimis HanBaderonarum (tom. XVI, 1804). - Extrait d'un rie, composés par M. le maréchal comte de Rapport sur la partie financière des inines du Hartz Saxe. Oavrage posthome. IVe édition. La (id. , id. ). - Extrait d'un second Rapport sur le Hare , et Paris, Prault, 1959, in-12. inėme sujet ( id. , id.). - Traité sur la préparation des minerais de plomb contenant les divers procédés

Une édit. de 1953 porte pour titre : Mémoires sur

l'infanterio, ou Traité des légions.... employés au Hartz pour cet objet (tom. XVII, 1804). - Note sur un produit des forges de M. Jomelles,

Les trois premières éditions de cet ouvrage portent à Marcbe-les-Daunes (loin. XIX, 1811).- Note sur

le nom du maréchal de Sase, parce qu'elles ont été b ressemblance d'une substance qu'on obtient abon, imprimées sans la participation du véritable auleur damment des usines à plomb et à cuivre du Bas. du Traité des légions, sur une copie trouvée parini Rhin, avec un produit métallurgique qui se sorine les papiers du maréchal de Saxe, à qui elle avait dans quelques bauts fourneaux du département de été communiquée. Ce grand général, dont les talents

embrassaient toutes les parties de l'art militaire, et Sambre-et-Meuse (id., id.). - Extrait d'un Mém. inédit sur l'état des mines du pays de Liége , et des qui avait applaudi aux vues du comte d'Hérouville, rapports de MM. les ingénieurs au corps des inines, l'engagea à les développer ; quand l'ouvrage fut

achevé, I« vainqueur de Fontoioy y ajouta îles remarques , et lui donna sur la copie restée entre ses maim, le litre de Traite des légions.

Le comte d'Héronville a communiqué aux éditeurs de la grande Encyclopédie, des Mémoires trescurieux sur la minéralogie : on lui doit aussi des mémoires sur le colzat , la garance, etc. 11 s'était beaucoup occupé d'une Hiltoire gênerait dit gvtmt. Harli. , Ex. des Diet. bist.

HERPIN (F.), docteur en médecine, etc.

— Meningitis, on Inflammation des membranes de l'encéphale; précédé de quelques considérations physiologiques sur ces membranes , et suivi de plusieurs observations recueillies à l'armée du Rhin; Essai préseme et soutenu a l'École de médecine de Paris, le ao vendémiaire an xii. Paris, Croullcbois, Iso.'i , lu. in-S, i fr. 20 c.

HERPIN (J.-Ch.), docteur en médec. et professeur de sciences physiques (deux qualités que lui conteste la « Biographie de la Moselle»), membre de l'Académie de Met/., de la Sou. royale académique des sciences de Paris, de la Société royale et centrale d'agriculture; de la Société d'euconragement, et de la plupart des sociétés savantes de» départements; né à Metz, le 8 avril 1798.

— Avis aux parents sur la nouvelle méthode perfectionnée d'enseignement élémentaire, mutuel et simultané, etc.; avec l'application de celte méthode à renseignement des (¡Iles. Metz, et Paris, !.. Colas, i8i8,iu-i2 avec nu tableau et une pi.

— Considérations générales sur le colportage. Metz. . . br. in-8.

— Considérations physiologiques et pathologiques sur l'enfance et l'adolescence; thèse soutenue en 1827 à la l'acuité de Paris. Paris, 1827, br. in-4.

— Description de plusieurs instruments nouveaux pour conserver et améliorer les vins. Pans, Audot, 182З, broch. io-u, et une planch, gravée,-! fr.

— Description d'un appareil de distillation continue, au moyeu duquel on pent obtenir à la fois deux sortes d'esprit aux degrés déterminés. ( Extr. des Ann. de l'industrie nationale). Paris, Bachelier; Mmt Hazard, 182З , in-8 de 20 pag.

— Description d'un nouvel alambic, a l'usage des pharmaciens et des liqnoristes; suivie de quelques Réflexions sur la construction de ces sortes d'appareils. In-ia d« 24 pag.

— Discours prononcé à la distribution des prix accordés par S. A. R. Madame la duchesse de Berri aux élèves de l'école gra

tuite d'enseignement mutuel de musique de Metz, le 16 décembre 1821. Metz, de l'impr. d'E. Hadamard, 1822, in-S de il) pages.

— Fontaine (nonv.)filtrante. Metz, et Paris, Audot; Jtf1"* Hazard, 182З, in-12 de 12 pag.. avec nne planche, Go c.

.— Graisse (de la) des vins, de ses canses et des moyensd'y remédier; mémoire couronné par la Société des sciences de Chalons (Marne). Metz, et Paris, M"' Hazard, 18ig, br. in-8, 1 fr. 5o c.

— Inconvénients (des) de l'appareil dit Vinificateur, pour les vins peu spiritueox et naturellement verts ou acides. Metz, 1821 , br. in-8.

— Instruction sur la manière de faire commodément et à peu de frais les expériences et observations d'agi ¡culture. Paris, M"* Hazard, l8a3,in-S de З2 pag.

C'est par erreur que l'anteur de la Bicgrapbie de la Moselle dit que cette notice est demeurée manuscrite.

■— Instructions sur les premiers soins à donner aux noyés avant l'arrivée du médecin. In-12 de 6 pag.

— Instruction sur les premiers soins л donner aux personnes asphyxiées par les vapeurs du vin on de la bière en fermentation , par celles du charbon et de la braise allumée, gaz carbonique. Paris, Audot,

1822, in-ia de 4 pages.

— Notice sur l'art de cultiver la vigne et de faire les vins dans quelques cantons du département de la Moselle. Metz. ... br. in-8.

— Quel inconvénient y aaraîl-il à rendre à l'agriculture les terrains incultes dépendant des fortifications tics places de guerre, quand on peut le faire sans nuire ao service militaire ? (Extr. d'une lettre adressée au conseil général et à la Société centrale d'agriculture de France). In-12 de 6 p*g.

— Recherches sur l'emploi de divers procédés nouveaux, pour la conservation des substances auimales destinées à l'histoire naturelle et à l'économie domestique. Paris, Audot; L. Colas; M1" Hazard, 1822, in-12 de S pages.

—Récréations chimiques, ou Recueil d'expériences curieuses et instructives, auxquelles on a joint nn Précis élémentaire de chimie , l'explication raisonnee des phénomènes produits dans les diverses expériences, enfin leurs applications à l'économie domestique ou aux arts. Paris, Audot,

1823, 2 vol. in-8 avec 4 planches, 12 fr.

— Réponse aux observations critiques de

« IndietroContinua »