Neue Untersuchungen der Lehrgegensätze zwischen den Katholiken und Protestanten: eine Vertheidigung meiner Symbolik gegen die Kritik des Herrn Professors Dr. Baur in Tübingen

Copertina anteriore
F. Kupferberg, 1834 - 528 pagine

Dall'interno del libro

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 73 - Dieu par dessus toutes choses. S'il se trouvait des hommes qui fussent en l'intégrité et droiture originelle en laquelle Adam se trouva lors de sa création, bien que d'ailleurs ils n'eussent...
Pagina 191 - Haec prima sit agendorum. regula: Sic Deo fide, quasi rerum successus omnis a te, nihil a Deo penderet; ita tamen eis operam omnem admove, quasi tu nihil, Deus omnia solus sit facturus».
Pagina 74 - ... sa main forte au feu pour monter en haut, aux eaux pour couler vers la mer, à la terre pour descendre en bas et y demeurer quand elle y est; ainsi ayant...
Pagina 215 - Similiter etiam ex parte agentis contingit quod aliquod peccatum quod ex suo genere est mortale, fit veníale : propter hoc scilicet quod actus est imperfectus, idest non deliberatus ratione, quae est principium proprium mali actus : sicut supra [q.
Pagina 11 - Scholas" tici, quid est peccatum originis ? Quorsum autem " opus erit gratia Christi, si nos possumus fieri justi " propria justitia ? Quorsum opus erit Spiritu Sancto,
Pagina 74 - ... nature simple de l'homme, mais à la nature ornée, enrichie et honorée de la justice originelle, qui est une qualité surnaturelle procédant d'une très spéciale faveur de Dieu. Mais quant à l'amour sur toutes choses, qui serait pratiqué selon ce secours il serait appelé naturel, d'autant que les actions vertueuses prennent leur nom de leurs objets et motifs, et cet amour dont nous parlons tendrait seulement à Dieu, selon qu'il est reconnu auteur, seigneur et souveraine fin de toute créature,...
Pagina 111 - Isain etsi ex vitiosa concupiscentia semine generetur infans, non tarnen magis est in semine culpa, quam est in sputo vel in sanguine, si quis mala volúntate exspuit aut de sanguine suo aliquid emittit, non enim sputum aut sanguis, sed mala voluntas arguitur.)* — On the question how far all men have sinned in Adam ? compare ch.
Pagina 68 - Ipsa (gratia) liberum excitat arbitrium, cum seminal cogitatum, sanat, cum immutat affectum; roborat, ut perducat ad actum; servat, ne sentiat defectum. Sic autem ista cum libero arbitrio operatur, ut tantum illud in primo praeveniat, in caeteris comitetur; ad hoc utique praeveniens, ut jam sibi deinceps cooperetur. Ita tamen quod a sola gratia coeptum est, pariter ab utroque perficitur: ut mixtim, non singillatim; non vicissim, per singulos profectus operentur.
Pagina 200 - ... d'une âme repentante de ses fautes fait le devoir le plus nécessaire de la justice chrétienne. Ce qui nous oblige de confesser humblement, avec saint Augustin, que notre justice, en cette vie, « consiste plutôt dans la rémission des péchés, que dans la perfection des vertus...
Pagina 200 - Si la justice qui est en nous n'était justice qu'aux yeux des hommes,, ce ne serait pas l'ouvrage du Saint-Esprit ; elle est donc justice même devant Dieu, puisque c'est Dieu même qui la fait, en nous, en répandant la charité dans nos cœurs. Toutefois, il n'est que trop certain que « la chair convoite contre l'esprit, et l'esprit contre la chair », et que « nous manquons tous en beaucoup de choses...

Informazioni bibliografiche