Revue de la musique religieuse, populaire et classique, Volume 3

Copertina anteriore
Jean Louis Félix Danjou
Blanchet., 1847
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 531 - Chansons du châtelain de Coucy, revues sur tous les manuscrits par Francisque Michel, suivies de l'ancienne musique mise en notation moderne, avec accompagnement de piano par M. Perne, . . . — Paris, Téchener, i83o.
Pagina 218 - UN bloc de marbre était si beau Qu'un statuaire en fit l'emplette. Qu'en fera, dit-il, mon ciseau? Sera-t-il dieu, table, ou cuvette? Il sera dieu : même je veux Qu'il ait en sa main un tonnerre. Tremblez, humains ! faites des vœux : Voilà le maître de la terre...
Pagina 7 - ... origine que les autres pièces de l'Antiphonaire et du Graduel. En effet, si l'on examine avec attention les mélodies anciennes des hymnes et des proses, on y reconnaît un caractère de chant populaire qui...
Pagina 540 - Nouvelle méthode de musique et gamme chromatique, qui abrège le travail et l'étude de la musique; de onze douzièmes on l'a réduite à un douzième; inventée et publiée par Charles Lemme ; Paris, imprimerie de Firmin Didot, 1829. Brochure in-8" de 19 pages, avec un cahier de 10 planches in-i
Pagina 398 - ... peu exercées. Il faut que les fidèles viennent dans nos temples , non pas pour admirer les effets de l'orgue, mais pour chanter et prier avec lui — C'est ainsi que nous comprenons la musique sacrée.
Pagina 148 - Voulant indiquer à son ami, Michel, un moyen pour fixer dans sa mémoire les intonations des notes de la gamme diatonique , Guido lui cite l'exemple de cette hymne (1) qui, comme nous venons de le dire, s'élève d'un degré à la première note de chaque vers et de chaque césure, ut, ré, mi, fa, sol, la; et c'est de là qu'immédiatement après on lui a donné ces syllabes pour noms aux notes de la gamme incomplète ou hexacorde , parce que le chant de l'hymne indiqué par lui comme exemple ,...
Pagina 55 - ... jouant à l'orgue des airs d'opéras; on chante au salon des airs d'opéras, on fait des tours d'adresse sur le piano ou sur tout autre instrument, en jouant des variations sur des airs d'opéras et on danse encore sur des airs d'opéras , dont les meilleurs alors sont ceux <|ni contiennent le plus de motifs de contredanses ou de galops.
Pagina 246 - San-Pietro in Roma. Roma, Nicolo Borboni, 1615, in-fol. ; gravé sur des planches de cuivre. La partie de la main droite est sur une portée de six lignes, et celle de la main gauche sur une portée de huit lignes ; ce mode de notation ajoute beaucoup de difficultés, pour la lecture, à celles qui existent dans la musique do Frescobaldi.
Pagina 560 - Debemus etiam binas consonantias perfectas seriatim con/uncía« usrrndenilorfl descendencia, liront possumus, evitare. Ici la théorie était plus avancée que la pratique, car dans la plupart des morceaux de ce temps qui sont parvenus jusqu'à nous, on trouve encore des exemples de deux unissons, de deux octaves et de deux quintes consécutives, quoique ces fautes soient devenues plus rares. Enfin , c'est dans le Traité du déchant de Jean de Mûris que nous trouvons pour la première fois ces...
Pagina 540 - In science, il rédigea un corps complet de doctrine dont les publications antérieures n'étaient que les prolégomènes , et le fit paraître sous ce titre : Principes de mélodie et d'harmonie déduits de la théorie des vibrations (Paris , Bachelier, 1832, in-8°...

Informazioni bibliografiche