Histoire de Normandie, Том 3

Лицевая обложка
 

Отзывы - Написать отзыв

Не удалось найти ни одного отзыва.

Избранные страницы

Другие издания - Просмотреть все

Часто встречающиеся слова и выражения

Популярные отрывки

Стр. 205 - Toute« fois je sais $ à n'en pouvoir douter, que la contrée « qui sera soumise à son pouvoir sera véritablement « malheureuse. En effet , il est orgueilleux , insensé « et désordonné ; il aura long-temps à souffrir les plus « cruelles infortunes. Je n'établis personne pour me « succéder au trône d'Angleterre : mais je le recom« mande à l'éternel Créateur, au pouvoir duquel je « suis soumis ainsi que toutes choses. Ce n'est point « par droit héréditaire que j'ai possédé...
Стр. 216 - pourquoi je réclame ce terrain et le revendique « ouvertement. De la part de Dieu , je m'oppose à ce « que le corps du ravisseur soit couvert de ma terre « et enseveli dans mon héritage.
Стр. 261 - ... il les associa avec bienveillance , dans les délices du Paradis, à leurs dignes frères en religion qui avaient combattu pour elle avec le même zèle. C'est ainsi que Durand , abbé de Troarn , moine depuis son enfance , célèbre par sa piété et sa sagesse , très-habile docteur dans le chant ecclésiastique et dans les dogmes divins, dur bourreau de lui-même, mais plein de douceur dans ses rapports avec les autres , après beaucoup de travaux dans le culte de Dieu , parvenu à un grand...
Стр. 322 - C'est pourquoi il était à bon droit dévoué honteusement aux supplices, et publiquement appelé menteur par ses complices. Dans cette troupe, personne ne le flattait, et nul n'était séduit par son ingénieuse éloquence. Comme il avait...
Стр. 351 - Guillaume-le-Grand avait données à Geoffroi, évêque de Coutances. Ce prélat était d'une illustre noblesse , et se distinguait plus par ses talens militaires que par sa science cléricale. Aussi savait-il mieux disposer des hommes d'armes pour combattre , qu'instruire des clercs vêtus de soutanes à chanter des psaumes. C'est pourquoi il prit souvent part aux batailles contre les Danois et les Anglais , et il obtint , quand l'ennemi fut vaincu , de grandes possessions, qu'en mourant il laissa...
Стр. 207 - Noru mandie, et Guillaume l'Angleterre. Quant à vous, « vous aurez, lorsque votre temps sera venu, tout le « bien que j'ai acquis, et vous surpasserez vos frères « en richesses et en puissance. » A ces mots, le roi craignant que, dans des Etats aussi étendus que les siens, il ne s'élevât soudainement des troubles, écrivit à l'archevêque Lanfranc une lettre pour déterminer qui serait roi, la remit signée de son sceau à son fils Guillaume-le-Roux, et lui prescrivit de passer surle-champ...
Стр. 325 - depuis long-temps , et le message dont vous voulez « me charger ne saurait être accepté par un fidèle. « Je ne sais qui vous êtes, ni qui sont vos héritiers. « Si je prenais sur moi de raconter de telles choses à « Roger de Glos ou à ses frères ou à leur mère , ils « riraient de moi comme d'un insensé. » Cependant Guillaume, insistant fortement, le priait, et avait soin de lui faire connaître beaucoup de signes de remarque.
Стр. 206 - je punis une multitude des deux sexes par le dé« sastre d'une cruelle famine. Ainsi j'eus la cruauté « de massacrer, hélas! plusieurs milliers d'individus « d'une florissante nation , tant vieillards que jeunes « gens. C'est pourquoi je n'ose remettre à personne, « si ce n'est à Dieu seul, les faisceaux de ce royaume, « que j'ai obtenu par tant de péchés , de peur qu'à « mon occasion, après ma mort, il n'arrive encore de « plus grandes calamités. Je desire que mon fils Guil...
Стр. 316 - En effet, comme un page attaché au prélat s'amusait à la manière des enfans à courir à cheval dans le camp du comte de Bellême , il le fit enlever de dessus sa monture , le jeta en prison et retint le coursier. Ce page s'appelait Richard de Gâprée , fils de Sévold : sa famille s'était depuis long-temps opposée de toutes ses forces aux entreprises de Robert. Dès...
Стр. 412 - comme elle est ici spécifiée, et que je porterai as« sistance à mon évêque ou à mon archidiacre, « contre tous ceux qui dédaigneraient de la jurer ou « ne voudraient pas l'observer; de manière que, si « je suis averti par l'un ou par l'autre de marcher sur « ces hommes, je ne fuirai pas ni ne me cacherai ; mais « au contraire je l'accompagnerai avec mes armes...

Библиографические данные