Immagini della pagina
PDF

· La Vente commencera le 12 Floréal ( 1" Mai 1797, vieux style ). La feuille des Vacations sera distribuée quelques Jours avant. La Table des Matières et des Auteurs sera donnée dans le courant de la Vente. Le Libraire se chargera des différentes commissions qui lui seroient adressées. Il prie les personnes de lui faire passer une note signée d'elles, qui contienne les numéros et le titre des objets qu'elles voudront se procurer , et de marquer le prix qu'elles auront intention de mettre à chaque article, afin d'éviter toute méprise.

[graphic]

D E S L I V R E S
DE LA BIBLIOTHEQUE -^

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][graphic]
[graphic]
[graphic]
[ocr errors][ocr errors]

L A Bibliotheque de L A M o 1 G N o NM A L E s H E R B E s annonce le goût et les connoissances du génie immortel qui l'a- . voit formée ; plusieurs livres sont même chargés de notes tracées de sa main. Les Collections presque complettes de l'Histoire naturelle et des Voyages qui la distinguent , font reconnoître l'Agriculteur expérimenté, le Botaniste instruit , l'Observateur philantrope , et le Voyageur éclairé. Toutes les autres classes découvrent un Philosophe bienfaisant, un sage Administrateur, un Littérateur profond , un grand Magistrat, un Homme d'Etat et un Publiciste consommés.

Cette Bibliotheque, destinée à son usage et à celui de ses amis, se ressent de la simplicité de son possesseur ; attaché

[ocr errors][ocr errors]

uniquement à avoir de bonnes éditions et des livres solidement reliés, il en a écarté tout le luxe de la typographie et la magnificence dans les reliûres.

Honoré de l'estime de ce vertueux Citoyen , pendant sa vie , pénétré de reconnoissance envers sa famille, qui me la conserve après sa mort, en me confiant le soin de faire le Catalogue que je pu· blie aujourd'hui, je saisis avec empressement cette occasion de donner quelques détails sur la vie de ce grand Homme.

Ils sont extraits, en très-grande partie, de la Notice historique , publiée par le Citoyen DUB o Is, l'un des Amis du vertueux MA LE sHER B E s, qui a passé avec lui un grand nombre d'années, a souvent partagé ses travaux relatifs à l'Agriculture, et qui le premier a payé le tribut qu'il devoit à sa mémoire.

« IndietroContinua »