Dictionnaire des sciences naturelles,... suivi d'une biographie des plus célèbres naturalistes...

Copertina anteriore
F.G. Levrault, 1829
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 289 - ... de diverses espèces d'algues. Ils ont besoin d'une assez grande quantité de nourriture, parce qu'ils présentent communément des dimensions considérables. Pline et les autres auteurs anciens qui ont écrit sur les thons , les ont rangés parmi les poissons les plus remarquables par leur volume. Le naturaliste romain dit qu'on en avoit vu du poids de quinze talens...
Pagina 419 - Cette comparaison n'est pas dépourvue de justesse. Les cellules tendent d'abord à se dilater dans tous les sens ; mais chacune d'elles étant comprimée par les cellules adjacentes et souvent aussi par les parties dures du végétal, il arrive que leur forme dépend surtout des résistances qu'elles éprouvent. Lorsque les cellules n'éprouvent d'autres résistances que celles qu'elles s'opposent mutuellement , ce qui a lieu d'ordinaire au centre de la moelle et dans les racines et les fruits charnus...
Pagina 39 - PISOI.ITHES, ou concrétions calcaires sphéro'idales, dont la grosseur varie depuis celle d'un grain de millet jusqu'à celle...
Pagina 413 - ... s'étendent jusqu'au bout des ongles et y sont adhérentes. La femelle est un peu plus petite que le mâle, et en diffère entièrement par les couleurs qui , comme on l'observe généralement dans toute la grande famille du canard, sont plus ternes, plus pâles dans...
Pagina 545 - ... fait jaillir le fluide électrique avec la rapidité de l'éclair; elle imprime une commotion soudaine et paralysante au bras le plus robuste qui s'avance pour la saisir, à l'animal le plus terrible qui veut la dévorer ; elle engourdit pour des instans assez longs les poissons les plus agiles dont elle cherche à se nourr DES POISSONS.
Pagina 547 - ... donner aucune raison satisfaisante. L'e docteur Bancroft soupçonna l'identité de la vertu de la torpille , et de l'action du fluide électrique ; et enfin M. Walsh , de la société de Londres , démontra cette identité par des expériences très-nombreuses qu'il fit auprès des côtes de France, dans l'île de Ré , et qu'il répéta à la Rochelle , en présence des membres de l'académie de cette ville.
Pagina 294 - Les cloisons qui forment ces chambres sont soutenues par des flottes de liège étendues au moyen d'un lest de pierres maintenues par des cordes, dont une extrémité est attachée à la tête du filet, et l'autre amarrée à une ancre. ^ Comme les madragues sont destinées à arrêter les grandes troupes de...
Pagina 546 - ... apparemment parce qu'ils ne l'ont jamais faite que sur une torpille morte ou près d& mourir ». ' > Mais ce n'est pas seulement lorsque la torpille est très - affoiblie et près d'expirer qu'elle ne fait plus ressentir de commotion électrique; il arrive assez souvent qu'elle ne donne aucun signe de sa puissance invisible, quoiqu'elle jouisse de toute la plénitude de ses forces.
Pagina 529 - ... vis-à-vis le spectateur , puis le regardant fixement , s'élevoit sur ses ergots, se portoit en avant avec lenteur , en relevant les plumes du sommet de sa tête , la queue épanouie , puis se retiroit brusquement en frappant du bec le fond de sa cage et rabattant sa .huppe ; il recommencoit ce manège , que Schwenckfeld a observé comme nous...
Pagina 416 - ... si éminemment du tendon frais. La preuve que l'élasticité du tissu jaune frais est due à de l'eau, c'est que si l'on plonge dans ce liquide le tissu qui a été desséché, il l'absorbera peu à peu , et au bout de vingt-quatre heures environ , il en aura pris sensiblement la même quantité que celle qu'il avoit perdue , et en même temps il aura recouvré son élasticité première.

Informazioni bibliografiche