Immagini della pagina
PDF
ePub

OEUVRES PHILOSOPHIQUES

DE

ANTOINE ARNAULD.

PARIS. IMPRIMÉ PAR BÉTHUNE ET PLON.

[blocks in formation]

1

INTRODUCTION.

Antoine Arnauld , l'un des plus féconds et des plus solides écrivains du XVIIe siècle, a surtout marqué sa place en théologie. Fils d'Antoine Arnauld, avocat au Parlement, qui en 1594 plaida avec tant de courage et d'éloquence la cause de l'Université contre les jésuites, il ne faillit point à cette origine, et reçut de son père, avec la mêine baine contre les jésuites, l'héritage des ressentiments de la compagnie. Suivant Bayle, c'est improprement qu'on l'a appelé cartésien et janseniste, car il avait enseigné dans ses cours, avant la publication des ouvrages de Descartes, les principes mêmes du cartésianisme, et son opinion sur la grâce était toute formée , qu'il ne connaissait pas encore le livre de Jansenius. Il se présenta pour être de la société de Sorbonne, mais son élection fut traversée et ne put avoir lieu qu'après la mort du cardinal; et lorsque plus tard, il fut devenu le chef et le soutien du parti janséniste, on instruisit contre lui une procédure fort irrégulière par laquelle il se vit exclu de la faculté. Il passa vingt-cinq ans de sa vie, tantôt caché, tantôt parmi les solitaires de Port-Royal, et fut enfin obligé de sortir de France. Il ne trouva même pas la sécurité dans l'exil. Toujours en butte à la persécution et à la calomnie, forcé de taire son nom, et de ne se découvrir qu'à quelques amis affidés, son ardeur pour la polémique ne se ralentit jamais, et l'âge même n'ôta rien à la vigueur de son esprit. Du fond des Pays-Bas , où il se tenait caché, il fai

auld

(l

6123

29768

.135

1843

(RECAP)

« IndietroContinua »