Origine e vicende dei Zingari con documenti intorno le speciali ... con un saggio di gramatica e di vocabolario dell'arcano loro linguaggio

Copertina anteriore
Lampato, 1841 - 274 pagine
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 197 - C'est là qu'on peut les voir demi-nus, sales , accroupis sur de la paille ou de vieilles hardes, et mangeant, avec leurs doigts, les chiens et les chats qu'ils ont tués dans leurs excursions crépusculaires. Dans les jours de foire, ils sont tour à tour marchands, maquignons, mendiants et saltimbanques. Les jeunes filles, aux grands yeux bruns et lascifs, au visage cuivré, pieds nus, la robe coupée ou plutôt déchirée jusqu'aux genoux, dansent devant la foule, en s'accompagnant d'un bruit...
Pagina 58 - Aveano un decreto del re d'Ungheria, che era iraperadore, per vigore di cui essi poteano rubare per lutti que' sette anni per tutto dove andassero, e che non potesse essere loro fatta giustizia. Sicché quando arrivarono a Bologna, alloggiarono alla porta di Galliera dentro e di fuori, e dormivano sotto i portici, salvo che il duca alloggiava nell'albergo del re. Stettero in Bologna quindici giorni. In quel tempo molta gente andava a vederli per rispetto della moglie del duca, che sapeva indovinare,...
Pagina 197 - Saint-Michel,- on voit arriver à Nîmes, entassés sur de mauvaises charrettes traînées par des mules, ou chassant devant eux des troupes d'ânes ou de petits mulets qu'ils vont vendre dans les foires , ces demi-sauvages , vrais enfants perdus de la Providence. Ils couchent à la belle étoile, ordinairement sous les ponts ; leur quartier général...
Pagina 30 - ... danseuses. Elles se consacrent à honorer les Dieux , qu'elles suivent dans les processions , en dansant et chantant devant leurs images. Un ouvrier destine ordinairement à cet état la plus jeune de ses filles , et l'envoie à la pagode avant qu'elle soit nubile. On leur; donne des maîtres de danse et de musique : les brames cultivent leur jeunesse , dont ils dérobent les prémices ; elles finissent par devenir femmes publiques.
Pagina 53 - ... comment leur sang, allié depuis plusieurs siècles à celui des Romains et des Grecs, a dû perdre l'intensité de sa première couleur , en conservant cependant l'empreinte de son moule originel. On peut même donner à cette observation une étendue...
Pagina 197 - Cadreau, petit pont jeté sur un ravin qui descend d'une des collines, et sert de voirie publique. C'est là qu'on peut les voir demi-nus, sales , accroupis sur de la paille ou de vieilles hardes, et mangeant, avec leurs doigts, les chiens et les chats qu'ils ont tués dans leurs excursions crépusculaires. Dans les jours de foire, ils sont tour à tour marchands, maquignons, mendiants et saltimbanques.
Pagina 197 - ... saltimbanques. Les jeunes filles, aux « grands yeux bruns et lascifs, au visage cuivré, pieds nus, la robe « coupée ou plutôt déchirée jusqu'aux genoux, dansent devant la « foule en s'accompagnant d'un bruit de castagnettes qu'elles font avec « leur menton. Ces filles, dont quelques-unes ont à peine seize ans, « n'ont jamais eu d'innocence ». Venues au monde dans la corruption, elles sont flétries avant même de s'être données et prostituées avant la puberté. Ces Bohémiens parlent...
Pagina 30 - Der Gewohnheit nach danzen die Huren alle Tage zweymahl in den Pagoden wovor sie jährlich ihren Lohn bekommen . . . welches Werk diesen Abgöttern so angenehm seyn solle, daß sie damit den Himmel vermögen zu verdienen".
Pagina 57 - Duca avea rinegata la Fede Christiana. E il Re di Ungheria prese la sua Terra, e lui. Esso Duca disse al detto Re di voler tornare alla Fede Cristiana, e così si battezzò con alquanti di quel Popolo, e furono circa 4000. uomini. Que' che non si vollero battezzare, furono morti.
Pagina 58 - ... fatti, pochi vi andavano, che loro non rubassero la borsa o non tagliassero il tessuto alle femmine. Anche andavano le femmine loro per la città a sei ea otto insieme. Entravano nelle case dei cittadini e davano loro ciancie.

Informazioni bibliografiche