Immagini della pagina
PDF
ePub

1

2252 M. T. Ciceronis de Oratore lib. III. in

rel. en cart, dos de veau d. s. tr.

BEAU MANUSCRIT sur vélin , exécuté en Italie dans le XV siecle, contenant 156. feuillets écrits en lettres rondes, à longues lignes. Le premier feuillet & trois autres sont enrichis d'ornements peints , rehaussés d'or. 2253 M. T. Ciceronis de Oratore libri III. Editio

excusa Typis Monasterii Sublacensis , circa

1466. in 4. G. P. m. r. PREMIERE ÉDITION. Exempl, de la plus belle conservation.

Elle est exécutée avec les mêmes caracteres dont se sont servis Sweynheym & Pannarez pour leur Edition de Lactance, faite en 1465 dans le Monastere de Subbiaco. Elle est sans chiffres, réclames & signatures , à longues lignes au nombre de 30 sur les pages qui sont entieres,

Dans notre Exemplaire le premier Livre de l'Orateur commençant par cette ligne : OGITANTI MIHI SEPE NVME.

Finit à la troisieme ligne du 334 feuillet... par ces mots : quod se id nescire confeffus eft.

Le second Livre commence à la quatrieme ligne du même feuillet , & finit au bas du recto du 79€ par ces mots : meridiem mallet õ primum tamen audire uelle dixerunt.

Le feuillet suivant est blanc. Le 8e feuiller contient le commencement , & le 109€ la fin du troisieme Liyre, dont la derniere ligne porte ces mots : rionis animos nostros curãq; laxemus. ET SIC FINIS.

L'Exemplaire qui a servi à l'Auteur de la Bibliographie pour donner la description de cette Edition, étoit différent du nôtre , puisque son second Livre finissoit par : Curam

que laxemus

& son troisieme livre par audire vello dixerunt.

Nous sommes néanmoins dans la persuasion que tous les Exemplaires de ce Livre doivent être de même, & nous soupçonnons dans celui de la Bibliographie une transposition du dernier feuillet du second Livre, & du dernier du troisieme qui avoient été mis, selon toutes les apparences, à la place l'un de l'autre par inadvertence du Relieur.

Ajoutons, contre l'assertion du même Bibliographe qui prétend le contraire, que dans toutes les Editions du XV siecle , la fin des second & troisieme Livres de l'Orateur de Cicéron est telle que celle de l'Edition rapportée ici.

Nous avertissons aussi que le Volume est de format in 4. & non in fol. comme on l'a toujours annoncé ; la preuve en est

que les raies du papier, appellées en terme d'Art Pontu. seaux , sont horizontales. Elles seroient perpendiculaires si le Volume étoit in fol. L'in 8. les a aussi comme l'in fol. & l'in 12, comme l'in 4. 2254 M. T. Ciceronis de Oratore liber cum com

mentariis Omniboni Leoniceni. Venetiis, per Bartholomeum Alexandrinum & Andream Afu

lanum, 1485. III. Nonas Martias. in fol. m. f. 2255 M. Tullii Ciceronis de Oratore opusculum

cum commentario Omniboni Leoniceni. Venetiis , per Thomam de Blavis Alexandrinum ,

1488. die XVI Maii, in fol. v. m. 2256 Commentarii Omniboni Leoniceni Rhe.

toris præstantissimi : in Marci Tullii Ciceronis Oratorem. Vicentia, 1476, in fol. m. r. PREMIERI EDITION.

CE

CE VOLUME a des signatures depuis a 2-u. Le premier fcuillet qui devroit être signaturié a I, ne l'est point , & ne ·, contient que fix lignes qui sont imprimées au verso. A la fin

du Volume il y a cette souscription : FINIS Commětarii Omniboni Leoniceni Rhetoris prastă

tiffimi: In. M. Tullii Oratorem. Quod Vicentia non minus accurate eft emendatum : q diligenter impreffum, Anno Saluatoris. M. .CCCC.LXXVI. Vndecimo Cal lañ. Xisto Summo ponti. Atq3 Andrea Vendramino

Venetiar Principe optimo. 2257 M. Tullii Ciceronis de Oratore dialogi tres,

Jacobi Lodoici Strebæi commentariis illustrati. Parisiis, Vascofanus , 1540. in fol. m. viol. doub. de m, cit. dent. 1. c.

SUPERBE EXEMPLAIRE de M. le Comte d'Hoym. 2258 M. T. Ciceronis de Finibus Bonorum &

Malorum libri V. Editio antiquisima ( Coloniæ. per

Olricum Zel de Hanau, circa 1467.) in 4. goth, m. r.

PREMIERE ET TRÈS RARE EDITION, exécutée à longues lignes au nombre de 27 sur les pages qui sont entieres , sans date, indication de Ville & d'Imprimeur, chiffres, réclames & lignatures.

Elle a été annoncée jusqu'à ce jour comme sortie des presses de Mayence, parcequ'on a cru y voir une grande conformité de ses caracteres avec ceux des Offices de Cicéron, imprimés en cette Ville en 1465. Après avoir comparé très attentivement l'une & l'autre Edition, nous pouvons

assurer que les caracteres ont très peu de rapports entr'eux,& que ceux Tome II.

E

des Offices de Cicéron font beaucoup plus petits ; mais qu'ils ressemblent parfaitement à ceux avec lesquels Zel de Hanau, Imprimeur de Cologne a exécuté en 1467 les traités de St. Augustin , intitulés : De vita Christiana & de fingularitate Clericorum, annoncés ci-devant , No 475.

D'ailleurs l'une & l'autre Edition sont de même format, & ont une même justification de pages.

Le Volume commence ainsi : M. T. Cyceronis De finibus Bonorü et Malorá. L. primg.

Incipit feliciter.

Le premier Livre finit au bas du verfo du XVIII feuillet. M. T. Cy. de. fi. bo, et ma, definit L. primo.

Le 2o Livre commence au XIX feuillet ; il finit au milieu du verso du L.

Le 3e Livre au LI. il finit au bas du recto du LXX feuillet:

Le 4e Livre au LXXI. feuillet; il finit au bas du verso du XCI.

Le se Livre au XCII. il finit au CXVII par la souscription suivante qui est au bas du recto. M. Tulij Ciceronis De finibus bonorü et malorum liber,

quintus definit, 2259 M. T. Ciceronis de finibus Bonorum &

Malorum libri V. Venetiis , per Joannem ex
Colonia, 1471. in 4. m. f.

On trouve à la tête une Dédicace de George Alexandrinus, à Louis Fuscarenus , Procurateur de St. Marc ; elle contient deux feuillets. Le texte suit , & le Volume finit par cette souscription : M. Tulii Ciceronis De finibus bonorum & malorü liber

quintus definit. Venetiis. M. CCCC. LXXI. Christophoro Mauro Duce.

Ioanne ex Colonia Agrippinensi sumptů ministrante Impreffum.

Comme le caractere avec lequel ce livre est imprimé est absolument le même que celui de Vindelin de Spire , ne pourroit-on pas inférer par les mots : fumptum ministrante impreffum, que Jean de Cologne fit les frais de l'Edition, & en chargea cet Artiste. 2260 M. T. Ciceronis de Finibus Bonorum &

Malorum libri V. Venetiis, per Philippum condam Petri, 1480. in fol. m. f.

A la fin : De finibus bonorum & malorum opus finis magna dili

gentia Impressum per Philippum condam petri uenetiis regnante Iohanne Mozenico inclito duce : .M. CCCC. LXXX. die. VI. Nouenbris.

2261 M. Tullii Ciceronis Tusculanarum lib. V.

in rel. en cart. d. f. tr.

BEAU MANUSCRIT sur vélin éxécuté en Italic dans le XV siecle , contenant 145 feuillets écrits en lettres rondes, à longues lignes. Le premier feuillet est décoré d'ornements peints ; & les passage grecs y sont restés en blanc. 2262 M. T. Ciceronis Opera varia. in 4. rel. en

cart. 1. Libri quinque tufculanarum difputationum. 2. De essentia mundi modicum quod reperi ( ego fcriptor. ) 3. Fragmentum de academicis modicum quod reperitur.

BEAU MANUSCRIT sur du vélin très blanc , exécuté dans le XV fiecle en Italie. Il est très élégamment écrit en lettres Tondes , à longues lignes, Les Commaires sont en rouge.

« IndietroContinua »