Cours D'études historiques: Histoire romaine

Copertina anteriore
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 31 - Carthaginois par avarice : les uns vouloient commander, les autres vouloient acquérir; et ces derniers, calculant sans cesse la recette et la dépense, firent toujours la guerre sans l'aimer. Des batailles perdues, la diminution du peuple...
Pagina 306 - . 11 est vrai que d'abord la frayeur y fut extrême ; mais il n'en est pas de la consternation d'un peuple belliqueux , qui se tourne presque toujours en courage, comme de celle d'une vile populace, qui ne sent que sa faiblesse.
Pagina 332 - Est aux regards du peuple amené sur la place. A son nom, à sa vue, on crie, on le menace; Aucun tourment pour lui ne semble trop cruel, Et peut-être de tous c'est le plus criminel. « Bien, dit Pacuvius , le cri public m'atteste Que tout le monde ici l'accuse et le déteste ; II faut donc de son rang l'exclure, et décider Quel homme vertueux devra lui succéder.
Pagina 31 - ... point imposée. Il n'ya rien de si puissant qu'une république où l'on observe les lois, non pas par crainte, non pas par raison, mais par passion...
Pagina 332 - Mille cris à l'instant contre lui s'élevèrent. « Pouvait-on présenter un pareil sénateur ? » Celui qu'on rejetait était cent fois meilleur. » Le second proposé fut accueilli de même ; Et ce fut encor pis, quand on vint au troisième. Quelques autres après ne semblèrent nommés Que pour être hués , conspués , diffamés — Le peuple ouvre les yeux, se ravise ; et la foule, Sans avoir fait de choix, tout doucement s'écoule. De beaucoup d'intrigans ce jour devint l'écueil.
Pagina 332 - Kl vous, jaloux esprits, dont les cris détracteurs D'un blâme intéressé chargeaient nos sénateurs, Pourquoi vomir contre eux les plaintes, les menaces? Eh ¡que ne disiez-vous que vous vouliez leurs places? Ajournons , citoyens , ce dangereux procès ; D'Annibal qui s'avance arrêtons les progrès...
Pagina 223 - ... encore plus couard qu'ilz ne « cuident que je le sois maintenant , en sortant hors « de ma deliberation pour crainte de leurs paroles « piquantes et traicts de moquerie. Car ce n'est « point honte que d'avoir crainte pour le bien et « le salut de son païs : ains , au contraire , s'eston...
Pagina 333 - D'un blâme intéressé chargeaient nos sénateurs , « Pourquoi vomir contre eux les plaintes, les menaces? « Eh ! que ne disiez-vous que vous vouliez leurs places ? « Ajournons , citoyens , ce dangereux procès ; « D'Annibal qui s'avance arrêtons les progrès; « Eteignons nos débats ; que le passé s'oublie , « Et réunissons-nous pour sauver l'Italie.
Pagina 493 - On sait que tout corps plongé dans un fluide perd une partie de son poids égale au poids 'du fluide qu'il déplace ; c'est sur ce principe qu'est établie la nouvelle machine proposée par M.
Pagina 77 - Pour moi, j'accorderai bien que ce furent là les commencemens de la guerre, mais je ne puis convenir que c'en aient été les motifs. En effet, c'est comme si l'on disait que l'invasion d'Alexandre en Asie a été la cause de la guerre contre les Perses, et que la guerre des Romains contre Antiochus, est venue de la descente que ce roi fit à Uémétriade.

Informazioni bibliografiche