Anecdotes de la cour de Philippe-Auguste, Volume 2

Copertina anteriore
P. Machuel & J. Racine, 1733
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 257 - Adélaïde au défefpoir, s'abandonna à la douleur la plus violente : fes larmes & fes fanglots l'empêchoient de prononcer une feule parole.
Pagina 314 - Aiberic : à cette parole que je vous réït ère ,. j'ajoute celle de n'être jamais qu'à celui que je crois digne de tout ce «[ue je fais :• mais mon efpéranca cffc encore bien chancelante ; mon.
Pagina 313 - L'amour fait toujours tout pouf vous î mais le deftin vous eft toujours contraire. Adélaïde en proie aux plus vives inquiétudes, crain t de...
Pagina 258 - Je n'ai dpnc plus d'efpoir qu'en moi-même ? Que mon père eft cruel ! Oui ! Comte , pourfuivit-elle en jettant un regard tendre fur Roger , mon...
Pagina 312 - Cependant je n'ofois venir vous le demander. Ne vous verrai-je jamais que malheureux , lui dit Mademoifelle de Rocheville...
Pagina 318 - Rethel : demeurez-y jufqu'à ce qu'Alberic ait renoncé à moi. Le tems , & quelque Objet aimable effaceront de (on fouvei nir l'outrage que je lui fais. Allez, & foïez tranquile. Adélaïde vous promet de n'être jamais qu'a...
Pagina 125 - Même proportion dans les traits, même coloris , même degré d'embompoint, même couleur de cheveux , même charme dans le regard , même grâce dans le fourire.

Informazioni bibliografiche