Histoire de France, depuis la révolution de 1789: écrite d'après les mémoires et manuscrits contemporains, recueillis dans les depôts civils et militaires, Volume 2

Copertina anteriore
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 34 - nation française renonce à entreprendre aucune guerre dans la vue de faire des conquêtes , et n'emploiera jamais ses forces contre la liberté d'aucun peuple. Tel est le texte de la constitution. « Tel est le vœu sacré par lequel nous avons lié notre bonheur au bonheur de tous les peuples, et nous y serons
Pagina 11 - d'un mutuel accord avec les forces nécessaires pour obtenir le but proposé et commun. En attendant, elles donneront à leurs troupes les ordres convenables, pour qu'elles soient à portée de se mettre en activité. A Pilnitz,
Pagina 59 - que pour la .défense de sa liberté et de son indépendance ; que la .guerre qu'elle est obligée de soutenir, n'est point une guerre de nation à nation, mais la juste défense d'un .peuple libre contre l'injuste agression d'un roi. ' Que les Français ne confondront
Pagina 91 - a constitutionnellement refusée à deux décrets. Le roi n'a opposé aux menaces et aux insultes des factieux que sa conscience et son amour pour le bien public. Le roi ignore quel sera le terme où ils voudront s'arrêter, mais il a besoin de dire à la nation
Pagina 59 - la paix. Maintenant je viens, aux termes de la constitution, vous proposer formellement la guerre contre le roi de Hongrie et de Bohême. « M. le président. — Sire , l'assemblée nationale prendra en très-grande considération la proposition formelle que vous lui faites. Votre majesté sera instruite par un message du résultat de sa délibération.
Pagina 153 - C'est-là que , dans des séances publiques, l'amour des lois se nomme aristocratie , et leur infraction , patriotisme : là, les assassins de Desilles trouvent des triomphes ; les crimes de Jourdan trouvent des panégyristes ; là, le récit de l'assassinat qui a souillé la ville de Metz , vient encore d'exciter d'infernales acclamations. Croira-t-on échapper à ces reproches , en se
Pagina 247 - Vous pouvez , sire, compter sur la fermeté « de l'assemblée nationale ; ses membres ont « juré de mourir en soutenant les droits du « peuple et les autorités, constituées.
Pagina 72 - que les accusations et les poursuites qui n'ont « pour principe que les événements de la révolu« tion , soient éteintes dans une réconciliation « générale. Je ne parle pas de ceux qui n'ont été « déterminés que par leur attachement pour « moi ; pourriez.vous y voir des coupables? Quant « à ceux qui, par des excès où je pourrais
Pagina 156 - naturelles que par les défenses de l'art, opposant à une confédération monstrueuse l'avantage des combinaisons uniques, pour que la lâche Idée de sacrifier sa souveraineté, de transiger sur sa liberté, et de mettre en négociation la déclaration des droits, ait pu paraître une des possibilités de l'avenir qui s'avance avec rapidité sur nous ! Mais
Pagina 290 - celui de se présenter la première à la brèche, « elle s'empressera de se remettre au niveau de la «commune la moins nombreuse de l'état, dès « l'instant que la patrie n'aura plus rien à redouter « des nuées de satellites féroces qui s'avancent « vers la capitale. La commune de Paris se hâte « d'informer ses frères de tous les départements,

Informazioni bibliografiche