Les grands guignols

Copertina anteriore
M. Lévy frères, 1870
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 216 - Son fils lui dit : Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre vous, et je ne suis plus digne d'être appelé votre fils ! Alors le père dit à ses serviteurs : Apportez promptement la plus belle robe et l'en revêtez. Mettez-lui un anneau au doigt et des chaussures aux pieds. Amenez...
Pagina 5 - Marne qu'elle vient de recevoir : les hommes s'y baigne-^*- au pied pendant les chaleurs de la canicule : on les voit de fort près se jeter dans l'eau , on les en voit sortir : c'est un amusement. Quand cette saison n'est pas venue , les femmes de la ville ne s'y promènent pas encore ; et , quand elle est passée, elles ne s'y promènent plus...
Pagina 215 - Je me lèverai, et je m'en irai vers mon père, et je lui dirai : Mon père, j'ai péché contre le ciel, et contre toi ; Et je ne suis plus digne d'être appelé ton fils : traite-moi comme l'un de tes domestiques.
Pagina 5 - Tout le monde connaît cette longue levée qui borne et qui resserre le lit de la Seine, du côté où elle entre à Paris avec la Marne qu'elle vient de recevoir : les hommes s'y baignent au pied pendant les chaleurs de la canicule ; on les voit de fort près se jeter dans l'eau, on les en voit sortir : c'est un amusement. Quand cette saison n'est pas venue, les femmes de la ville ne s'y promènent pas encore ; et quand elle est passée, elles ne s'y promènent plus.
Pagina 215 - Et là il eût été bien aise de remplir son ventre des écoutes que les pourceaux mangeaient; mais personne ne lui en donnait. — Enfin étant rentré en lui-même, il dit : Combien y at-il chez mon père de serviteurs à gages qui ont plus de pain qu'il ne leur en faut ; et moi, je meurs ici de faim!
Pagina 152 - Pvaudet, secrétaire perpétuel, a lu une notice historique sur la vie et les travaux de M.
Pagina 151 - Raoul-Rochette a fait ensuite 11 lecture du rapport sur les ouvrages des pensionnaires de l'Académie de France à Rome.
Pagina 20 - ... l'Académie des beaux-arts le décernera, l'année prochaine, à un artiste qui se trouvera dans les conditions fixées par l'auteur de celte fondation. Feu M. Deschaumes a fondé par son testament un prix annuel de la valeur de 1,200 francs, à décerner, au jugement de l'Académie des beaux-arts, à un jeune architecte, réunissant aux talents de sa profession la pratique des vertus domestiques. L'Académie a décerné le prix à M.
Pagina 54 - M1Ie de Mendi, qui étaient de cette soirée intime, chantèrent des duos espagnols et des ballades d'une grâce ravissante. Chopin, qui s'y était refusé d'abord, consentit à se mettre au piano. Pendant deux heures il nous tint sous un charme inexprimable. Aucun de nous n'osait respirer.
Pagina 216 - ... vous, et je ne suis plus digne d'être appelé votre fils ! Alors le père dit à ses serviteurs : Apportez promptement la plus belle robe et l'en revêtez. Mettez-lui un anneau au doigt et des chaussures aux pieds. Amenez aussi le veau gras et le tuez, et faisons un festin ! c'est jour de joie ! c'est jour de fête ! Car mon fils était mort, et il est ressuscité ! Mon fils était perdu, «t il est retrouvé!

Informazioni bibliografiche