Immagini della pagina
PDF

Vibius Sequester de fluminibus, fontibus, lacubus, nemoribus, paludibus, montibus , gentibus ; quorum apud poëtas mentio fit. Ex recensione Francisci Hesselii cum ejusdem adnotationibus. Roterodami, Arn. Villis, 171 1, in-8. mar. bl. moire, dent.

· Vibius Sequester de fluminibus fontibus lacubus nemoribus paludibus montibus gentibus quorum apud poetas mentio fit. Lectionis varietatem et integras doctorum commentationes adjecit et suas Jer. Jac. Oberlinus. Argentorati apud Amandum König, 1778, in-8. Pap. de Holl. mar. r. et bl. à compartiments, dent. L'une de ces reliures très riches, mais d'un goût un peu singulier, que Brunck avoit fait donner à certains livres dont apparemment il faisoit une estime particulière. Vetera Romanorum Itineraria , sive Antonini Augusti Itinerarium, cum integris Jos. Simleri, Hieron. Suri· tae, et And. Schotti notis. Itinerarium Hierosolymitanum ; et Hieroclis Grammatici Synecdemus. Curante Petro Wesselingio, qui et suas addidit adnotationes. Amstelaedami, apud J. Wetstenium et G. Smith, 1735, in-4. Ch. mag. dos de mar. r. n. r.

Fragmenta Tabulae antiquae, in quis aliquot per Rom. Prouincias Itinera. Ex Peutingerorum bibliotheca. Edente & explicante Marco Velsero. Venetiis, apud Aldum , 1591, in-4. mar. bl. n. r.

Sur cette Table, voyez les Annales aldines.

Dicuili liber de mensura orbis terrae ex duobus codd. Mss. Bibliothecae Imperialis nunc primum in lucem editus a Car. Athan. Walckenaer. Parisiis, ex typis Firmini Didot, 18o7, in-8. br.

Les savants d'Allemagne n'ont pas été satisfaits de cette première édition, et lui ont fait de vifs reproches. Il est aussi très vrai que celui qui vient le second a toujours beau jeu pour découvrir à loisir les inadvertances échappées dans un premier travail.

Paulli Merulae Cosmographiae generalis libri tres : item geographiae particularis libri quatuor, cum tabulis geographicis aeneis. Ex officina Plantiniana. Raphelengius, 16o8, in-4. mar. r. armes de De Thou. Geographia generalis autore Bernh. Varenio. Amstelodami, ex officina Elzeviriana, 1671, in-12, mar. bleu, IlOIl I". Compendium Geographicum succinctâ methodo adornatum. Operâ et studio Abrah. Golnitz. Amstelodami, apud Ludovicum Elzevirium, 1649, in-12, mar. r. Ancienne et belle reliure dorée à petits points. Orbis antiqui monumentis suis illustrati primae Lineae. Duxit Jer. Jac. Oberlinus. Argentorati, J. Frid. Stein. 1776, petit in-8. dem. rel.

Interfolié de papier blanc, et rempli de notes manuscrites de feu Th. Frid. Winckler, qui travailloit avec M. Millin.

Isolario di Benedetto Bordone nel qual si ragiona di tutte l'Isole del mondo, & con la gionta del monte del Oro nuouamente ritrouato. Vinegia ad instantia, & spese del nobile huomo M. Federico Toresano, 1547, in-fol. fig. en bois, vél. Ce Benedetto Bordone de Vérone est le père du fameux Jules César

Scaliger; ce fut lui qui prit le surnom de Scaliger.

Discorso di Cosmographia, in dialogo. Doue si ha piena notitia di Prouincie, Città, Castella, Popoli, & Monti, Mari, Fiumi, Laghi, di tutto l Mondo. Venetia. Presso Aldo, 159o, in-8. m. v. d. de m.j. dent.

Il medesimo Discorso di Cosmographiain dialogo. Venetia, Aldo , 1595, in-8. mar. r. moire, dent.

Ces trois volumes sont sinon parmi les plus utiles, au moins parmi les plus rares des éditions aldines.

Leçons de Géographie, destinées à apprendre aux enfants les éléments de cette science. Par L. Gaultier. Neuvième édition. Paris, Ant.Aug. Renouard, 18o8, in-18, Pap.

vél. br.

Au moment où l'on imprime cette feuille, la mort vient de frapper le respectable auteur de cet ouvrage, et d'une multitude d'autres du même genre et non moins instructifs. L'abbé Gaultier s'étoit dévoué au bonheur des enfants, il leur avoit consacré sa vie et leur rapportoit toutes ses pensées. Peu d'hommes ont contribué autant que lui à épargner des larmes aux études du premier âge. Ses méthodes étoient des jeux; ni lui, ni ses enfants surtout ne les ont jamais appelés autrement; mais ces jeux n'en étoient pas moins un travail soutenu, et les résultats n'en ont jamais été nuls. Il a été à la fois un des précurseurs, et l'un des fondateurs les plus zélés de l'enseignement mutuel, de cette institution admirable dont la France avoit été le berceau.

Dès ma jeunesse je connoissois l'abbé Gaultier. En 1781, à son arrivée de Rome, où il est né de parents françois, il avoit été recommandé à ma famille, et nos liaisons n'ont jamais été interrompues que par son séjour de huit à neuf ans à Londres, où il passa le temps de nos tourmentes révolutionnaires. Il portoit à un degré remarquable la clarté d'esprit et la précision d'analyse, et sa perte est du nombre de celles qu'il faut regarder comme irréparables. On pourra continuer et même perfectionner ses méthodes, mais on ne le remplacera point.

Opera di M. Giovanni Boccaccio. Trad. di lat. in volgare da M. Niccolò Liburnio, doue si tratta de Monti, Selue, Boschi, Fonti, Laghi, Stagni, Paludi, Golfi, e Mari dell' universo mondo. Aggiuntovi la Fauola dell' Urbano, del medesimo Boccaccio. Fiorenza, Filippo Giunti, 1598, in-8. cart.

Transsilvaniae olim. Daciae. Dictae Descriptioa Io. Petro, & Paullo Manuciis. Romae, 1596, in-4. mar. fauve, dent. n. r.

Cours des principaux fleuves et rivières de l'Europe, composé et imprimé par sa majesté Louis xv. Dirigé par Jean Colombat. Paris, dans le Cabinet de Sa Majesté, 1718, petit in-4. mar. bl. n. r.

Au portrait de Louis xv enfant, gravé par J. Audran, et qui manque à beaucoup d'exemplaires, sont ajoutées deux épreuves du Louis xv de Saint-Aubin, avant la lettre, imprimées sur satin et sur papier de Chine.

Il y a une douzaine d'années on retrouva cent cinquante exempfäires en feuilles de cet opuscule. Exposés en vente, ils furent achetés par un particulier qui, dit-on, les détruisit presque tous pour rendre d'autant plus rares le petit nombre d'exemplaires qu'il lui plut de conserver. C'étoit faire à peu près comme l'amateur de Harlem qui, propriétaire d'une tulipe très rare, en acheta chèrement une seconde de même sorte, et la détruisit pour que la sienne restât unique.

Description des Alpes grecques et cottiennes, ou Tableau historique et statistique de la Savoie, par J. F. Albanis Beaumont. Paris, Antoine Augustin Renouard, 18o6, 4 vol. in-4. et Atlas. Pap. vél. br. en cart.

Collection de (xxIv)vues suisses remarquables par rapport à l'histoire dessinées d'après nature, par Henri Fuesli, et accompagnées d'une description historique. Zuric, Fuesli et comp. 18o2, 2 vol. petit in-fol. oblong, Pap. vél. fig. coloriées rel. à dos de mar. r. A la fin du second volume est ajoutée une gravure coloriée, repré

sentant la chute du Rhin à Schaffouse. .

Der Righiberg.) Description du mont Righi dessinée par

| Henri Fuessli et Henri Keller. Zurich, Fuessli et comp. 18o7, grand in-fol. Pap. vél. cart.

Belles gravures coloriées.

Die St. Peters Jnsel in dem Bielersee. Bern, in-4. br.

Huit gravures coloriées, outre celle du titre. J'ai ajouté un portrait de J. J. Rousseau. A"

v o y A c E s. - * - Collections de - Voyages.

Collectio Peregrinationum in Indiam orientalem ac occidentalem, 25 partibus comprehensa, cum figuris fratrum De Bry et Meriani; accedit Appendix RegniCongo; necnon Elenchus sectionum et capitum, editioni anni 1634 praefixus. Francofurti ad Maenum, typis Jo. Wecheli et aliorum, 159o et annis seqq. 12 vol. in-fol. fig. veau doré. On se tromperoit si l'on ne considéroit cette importante Collection que comme un livre de pure curiosité, recommandable seulement par ses nombreuses gravures, et par l'extrême difficulté d'en former un exemplaire complet et bien conservé dans toutes ses parties.Ces relations de voyages faits il y a plusieurs siècles dans des pays dont la plupart sont maintenant encore assez mal connus, contiennent à travers une multitude de récits fabuleux, des particularités fort intéressantes, et de précieux renseignements dont elles sont la source primitive, et souvent unique. Tel voyageur, qui ne s'en vante pas, a été chercher dans ces vieux écrits des détails qui suppléent à ce qu'il a mal vu, à ce qu'il n'a pu connoître, et quelquefois lui fournissent la relation de pays qu'il n'a parcourus que sur la carte. Sans contredit l'étonnement produit par la nouveauté des objets a pu conduire à l'exagération les Européens qui les prémiers visitèrent et décrivirent ces contrées lointaines ; mais ils eurent le précieux avantage de voir ces pays dans leur état primitif, avant les changements de toute nature qu'ont dû y occasionner les visites plus ou moins fréquentes et souvent désastreuses des peuples de l'ancien monde. Si la plupart de ces anciennes relations sont avantageusement remplacées par de nouveaux voyages faits et écrits avec cet esprit d'observation et de saine critique, aujourd'hui moins rare que dans les xIv et xv° siècles, elles n'ont cependant pas perdu tout intérêt, et souvent il doit être curieux, nécessaire même de comparer les récits et les descriptions des anciens et des nouveaux voyageurs. Plus d'une fois encore ce qui, dans ces vieux raconteurs de merveilleuses pérégrinations, étoit depuis long-temps réputé fable et mensonge, s'est trouvé vérifié et confirmé par des observations récentes; de même que la dernière expédition des François en Égypte a presque complétement réhabilité la mémoire du père de l'his

toire grecque, depuis tant de siècles accusé tout au moins d'une crédulité excessive.

« IndietroContinua »