Immagini della pagina
PDF

« 3° proposition. « Mgr le duc dorleans demandera que la tutele demeure comme elle est etablie avec les memes personnes a la reserue du titre de tuteur et que l'on y substitue le titre de surintendant a la garde et cducation du prince. « Il demandera qu'on ote a m. le duc du maine le commandement sur la maison du roy a la charge que m. le duc du maine aura le commandement du guet ordinaire sous l'authorite de m. le regent, qu'il sera loisible au regent auec l'auis et les suffrages du parlement de changer celles des personnes preposées a l'education et garde du prince contre lesquelles il se trouueroit des sujets de suspicion suffisants et en ce cas d'en substituer d'autres en leur place auec les suffrages du parlement. « Que le surintendant a l'education du prince ne pourra le changer de lieu et de demeure que du consentement du regent et du parlement. « Quatrieme proposition. « S'il y a un conseil de conscience on en demandera la cassation. » Ce qui suit est de la main du régent, et biffé.

« Qu'il soit loisible au regent auec l'auis et les sufrages du parlement de changer celles des personnes preposées. » ,.

Mémoires du Duc de Saint-Simon. Nouvelle édition, mise dans un meilleur ordre, et accompagnée de notes. Par M. F. Laurent. Paris, Egron, 1818, 6 vol. in-8. Gr. pap. vél. dos de mar. bl. n. r. L'un des deux exemplaires imprimés de ce grand format, avec plusieurs portraits ajoutés. Cette édition a sur celle de Strasbourg, 13 vol. in-8., le très grand avantage d'être dans un bien meilleur ordre. Typographiquement elle est aussi disposée avec plus d'intelligence. Les notes promises y sont fort peu de chose. On a fait des retranchements dans les pièces justificatives , dont beaucoup chargent inutilement l'édition en 13 volumes. Quant au

texte, les éditeurs assurent que rien, absolument rien, n'en a été retranché.

Recueil de différentes choses, par le marquis de Lassay, 2 vol. in-4. mar. r.

Imprimé à très petit nombre par le marquis de Lassay, qui même à détruit ou décomplété plusieurs exemplaires. Celui-ci est complet, et porte plusieurs additions manuscrites de l'auteur, qui peut-être a aussi corrigé

tous les autres. C'est un livre dont la grande rareté fait le principal mérite; aussi recherche-t-on fort peu la réimpression qui en a été faite à Lausanne, en 1756, 4 vol. in-12 et in-4.

Les Souvenirs de madame de Caylus. Paris, Ant. Aug. Renouard, 18o4, in-12, Pap. vél. mar. bl. moire, dent. riche rel.

Cet exemplaire est orné de trente-cinq portraits et estampes, avant la lettre, dont plusieurs eaux-fortes.

Les Souvenirs de madame de Caylus. Paris, Ant. Aug. Renouard, 18o4, in-12 , mar. vert, moire, riche rel.

Exemplaire sur papier rose, orné de vingt-sept estampes et portraits ajoutés.

Les Souvenirs de madame de Caylus. Paris, Ant. Aug, Renouard, 18o4, in-12, mar. bl. moire, dent. n. r. avec étui. L'un des trois exemplaires imprimés sur VÉLIN , avec trente-trois portraits ajoutés.

Les Souvenirs de madame de Caylus. Edition collationnée sur le manuscrit original. Paris, Ant. Aug. Renouard, 18o6, in-12, Pap. vél. mar. r. riche rel. Avec quarante portraits.

Marin, tant ridiculisé par Voltaire, me prêta le manuscrit original duquel Diderot avoit furtivement tiré une copie, sur laquelle ce livre parut à Amsterdam, en 177o. Felix culpa, dolus expiabilis, seroit-on tenté de dire à cette occasion ; car si l'action n'est pas louable, au moins le public y a gagné un excellent livre, dont tant de hasards pouvoient détruire l'unique manuscrit. Ce qui gâte un peu ce beau dévouement pour lesjouissances du public, c'est qu'il ne fut pas désintéressé; car cette copie fut aussitôt vendue vingt-cinq louis à un libraire de Hollande. Marin m'invitant à donner ces détails dans mon édition, je les lui demandai par écrit, et c'est sur une lettre, toute de sa main, qu'ils sont publiés dans le volume, avec une autre lettre relative au comte de Caylus.

La communication du manuscrit original me mit dans le cas de faire quelques bonnes corrections dans le texte.Aussi cette édition est-elle préférable à celle de 18o4, et à plus forte raison à toute autre.

IV, 1 I

Les mêmes Souvenirs de madame de Caylus. Ibid. r8o6, in-12, mar. bl. moire, n. r. avec étui.

Seul exemplaire imprimé sur VÉLIN, avec quarante portraits divers.

Histoire du règne de Louis xv, et de Louis xvI, Assemblée constituante, Révolution, et règne de Napoléon.

Mémoires de la régence de Philippe Duc d'Orléans, durant la minorité de Louis xv, Roi de France, (par le chevalier de Piossens.) La Haye,. 1729, 3 vol. in-12, mar. vert, fig.

2 Mémoires de la minorité de Louis xv, par J. B. Massi'on, publiés par Soulavie. Paris, 18o5, in-8. br.

On ne sait pas au juste si l'ouvrage est tout-à-fait de Soulavie, ou s'il l'a bâti sur quelques fragments dont Massillon seroit l'auteur; mais certainement c'est du plus au moins une supposition.

Mémoires de Moe de Staal , écrits par elle-même. Londres, | 1755, 4 vol. in-8. Gr. pap. veau.

Le Gazetier cuirassé. Imprimé à cent lieues de la Bastille. (Londres), 1771, in-8. veau.

Il est fâcheux que les honnêtes gens soient quelquefois réduits à cher

cher de l'histoire dans de si méprisables productions. Qu'on leur permette

de la trouver ailleurs exacte et sincère, les libelles perdront presque tous leurs lecteurs.

Tableaux historiques de la Révolution. Paris, de l'impri

[ocr errors]

merie de Didot l'ainé, 1798, 3 vol. gr. in-fol. Pap. vél. dos de mar. r. n.r. et un quatrième volume contenant des textes doubles, rel. en cart. figures avant la lettre. A la fin de chacun des trois volumes, entre des feuillets de papier blanc, sont placées une multitude de pièces diverses très remarquables, et dont la liste rempliroit plusieurs pages. Ce sont des portraits gravés, dessinés, des estampes, des caricatures, des pièces imprimées, ou manuscrites, entre autres un billet en entier de la main de Louis xvI, d'autres avec sa signature, quelques-unes de la main de personnages fameux dans la révolution, et y ayant rapport, de rares et précieux portraits de la famille royale, de celle de Bonaparte, et d'autres personnages des mêmes temps, des assignats vrais et faux, un assignat des Chouans, de vrais assignats non achevés : dans le cours des volumes sont les vingtdeux portraits de députés, par Fiesinger, imprimés exprès sur grand papier, plusieurs des piquantes eaux-fortes de Bertaux. Enfin cet ouvrage ayant été publié par livraisons successives, et à de bien différentes époques, par des écrivains de sentiments fort opposés, on a été dans le cas de refaire diverses parties du texte dont la rédaction offre les contrastes les plus étranges.Ces doubles textes sont ici rassemblés, quelquesuns dans le cours du tome premier, et le reste en un quatrième volume cartonné à part.

Précis historique de la Révolution françoise, suivi de l'Acte constitutionnel des François, d'une table des décrets et événemens remarquables qui ont eu lieu pendant l'Assemblée constituante, et de réflexions politiques. Par J. P. Rabaut. Paris, de l'imprimerie de P. Didot l'ainé, 1792, 2 vol. in-18, Pap. vél. figures, mar. bl. tabis, riche rel.

Aux six gravures de l'édition, d'après Moreau, et avant la lettre, sont ajoutés vingt-deux portraits et quatorze estampes analogues, dont un Louis xvI, d'une planche d'assignats, par Saint-Aubin, et Bailly, joli

dessin, aussi par Saint-Aubin. - #

Le même Précis historique. Ibid. 1792, 3 vol. in-18, dos de mar. r. n. r. avec étuis.

L'un des trois exemplaires imprimés sur VÉLIN. Aux six gravures sont ajoutés les six dessins originaux, par Moreau, les eaux-fortes, dix-sept autres gravures faites pour un ouvrage allemand sur la révolution, avec dix-neuf dessins, et seize portraits.

Du Traité de Lunéville. Par Félix-Beaujour. Paris, de l'imprimerie de Crapelet, 18o1. — Du Traité d'Amiens. Par Félix-Beaujour. Ibid. 18o2, in-8. Pap. vél. br.

Considérations sur les principaux événements de la Révolution françoise, ouvrage posthume de madame la Baronne de Staël, publié par M le Duc de Broglie et M. le Baron de Staël. Paris, 1818, 3 vol. in-8. Pap. vél. br.

Cette première édition et la seconde, qui a été faite dans la même année, sont tout-à-fait conformes. Cet exemplaire est orné de plusieurs bons portraits.

Camille Desmoulins, Opuscules de l'an premier de la liberté. Paris, Garnery, l'an premier de la liberté, (1792), in-8. Pap. vél. mar. noir. Ce recueil contient :

I. La France libre. Quatrième édition.

2. Discours de la Lanterne aux Parisiens. Troisième édition.

3. Réplique aux deux Mémoires des Srs Le Leu, insignes meuniers de Corbeil.

4. Réclamation en faveur du marquis de Saint-Huruge.

5. Les sept numéros du vieux Cordelier, dernier ouvrage de Desmoulins. J'ai connu Desmoulins dans mon enfance et dans ma jeunesse, parce qu'il étoit du même pays que mon père, et que nous avons l'un et l'autre étudié au collége de Louis-le-Grand. ll cessa d'être reçu dans ma famille, parce que dans ses discours, plus peut-être que dans ses actions, il étoit d'un cynisme qui en faisoit un homme d'assez mauvaise compagnie. Comme politique, s'il eut un temps de folie, je crois pouvoir assurer qu'il ne fut point méchant; ses premiers écrits ont toute l'exaltation d'une fièvre de révolution, mais il reconnut le danger des déclamations populaires; et comme en lui l'amour de la révolution étoit réel, tandis que chez beaucoup d'autres c'étoit un horrible calcul, il sentit bientôt le besoin de ne pas souiller par des crimes cette révolution que son imagination ardente lui représentoit comme admirable et sublime. Sou Vieux Cordelier, écrit à la vérité de ce style moitié grivois dont il n'avoit pu se défaire, prêche ouvertement l'indulgence, la modération, dans ce temps où le nom de modéré étoit un arrêt de mort.Aussi fut-il bientôt lui-même du nombre de ces victimes pour le salut desquelles il avoit le courage d'élever la voix : et il faut faire cette distinction, que la plupart des chefs du parti furibond de 1793, s'entr'égorgeant les uns les autres, étoient tous aussi criminels que froidement atroces; Desmoulins seul, de tous ces révolutionnaires si fortement prononcés, périt pour avoir sincèrement voulu opposer une digue au torrent dévastateur.

« IndietroContinua »