Immagini della pagina
PDF

officier suisse.) Cologne, P. Marteau, (Holl.) 1673,

in-12, mar. r.

La Religion ancienne et moderne des Moscovites. Cologne, (Holl.) 1698, petit in-8. fig. br.

Mémoires pour servir à l'histoire de la Fête des Foux, qui se faisoit autrefois dans plusieurs églises. Par Du Tilliot. Lausanne, 1751, in-8. fig. br.

Histoire de l'Inquisition et son origine, par Marsollier. Cologne, 1693 , in-12, v. br.

Relation de l'Inquisition de Goa, par Dellon. Leyde, 1687, in-12, v. j.

Histoire des Juifs.

Hecataei Abderitae philosophi et historici bis mille abhinc annis longe celeberrimi Eclogae sive Fragmenta integri olim libri de historia et antiquitatibus sacris veterum Ebraeorum gr. lat., cum notis Josephi Scaligeri et commentario perpetuo Petri Zornii, Hamburgensis.Altona, sumptibus Jonae Korte, 173o, in-8. br. en cart.

Flavii Josephi Opera, quae reperiri potuerunt, omnia. Ad codices ferè omnes cum impressos tum manuscriptos diligenter recensuit, nova versione donavit, et notis illustravit Joannes Hudsonus. Oxonii, e Theatro Sheldoniano, 172o, 2 vol. in-fol. Ch. mag. dem. rel. n. r.

Flavii Josephi quae reperiri potuerunt, Opera omnia, gr. lat., cum notis et nova versione Joannis Hudsoni. Acce, dunt notae Eduardi Bernardi, Jacobi Gronovii, Fr. Combefisii, Ez. Spanhemii, Had. Relandi, et aliorum, tam editae, quam ineditae. Post Jo. Hudsonum recensuit notasque passim suas, et quinque in fine indices adjecit Sigebertus Havercampus. Amstelaedami, 1726, 2 vol. in-fol. Ch. mag v. doré.

Il est reconnu que l'édition d'Oxford est plus correcte pour le texte : mais comme cette dernière est plus ample, elle est préférée; aussi sa valeur en est-elle bien plus considérable. Les exemplaires en grand pa

pier, des deux éditions, sont rares, et ceux de 1726 se payent un haut

prix. /

Flavii Josephi Hebraei Opera omnia gr. lat. excusa ad editionem Lugduno-Batavam Sigeberti Havercampii, cum Oxoniensi Joannis Hudsonii collatam curavit Franciscus Oberthür. Lipsiae, Sumtu E. B. Schwickerti, 1782-83-85, 3 vol. in-8. Papier fort, dos de mar. bleu, non rogné. Réimpression soignée, mais à laquelle il manque des notes et un index

qu'avoit promis l'éditeur.

Flavii Josephi Antiquitatum libri xx, et de bello Judaico libri vII, e graeco latine redditi, interpretibus Rufino et Epiphanio.Augustae-Windelicorum, Johannes Schuszler, 147o, in-fol. max°.

- Première édition. Initiales en or et en couleurs.

Flavii Josephi omnia quae extant Opera, è graeco latinè reddita, interprete Rufino Aquileiensi. Lugduni, ap. Seb. Gryphium, 1546, 3 vol. in-8. mar. bl.

Histoire des Juifs, écrite par Flavius Joseph, trad. du grec, par Robert Arnauld d'Andilly. Bruxelles, 17o1, 5 vol. in-8. fig. Gr. pap. mar. r.

Hegesippi scriptoris gravissimi, de bello Judaico, et urbis

· Hierosolymitanae excidio, libri v, cum annotationibus et scholiis Corn. Gualtheri Gandavensis. Coloniae, ap. Maternum Cholinum , 1575, in-8. mar. r. armes de De Thou.

Histoire du Monde sacrée et profane. Depuis la création

jusqu'à la destruction de l'empire des Assyriens à la mort de Sardanapale, &c. pour servir d'introduction à l'histoire des Juifs de Prideaux, par Sam. Shuckford, trad. par J. P. Bernard. Leyde, 1738, 3 vol. in-12, IIlaI'. I'. Histoire des Juifs, et des Peuples voisins, depuis la décadence des royaumes d'Israel et de Juda, jusqu'à la mort de Jesus-Christ. Trad. de l'anglois de Prideaux. Amsterd. Du Sauzet, 1728, 6 vol. in-12, fig. mar. bl. rel. de Padeloup. "

" Les Mœurs des Israelites, par M l'abbé Fleury. Paris, Aubouyn, 1712, in-12, mar. bl,

Ceremonies et Coûtumes qui s'observent aujourd'huy parmi les Juifs. Traduites de l'italien de Leon de Modène, Rabin de Venise, avec un supplément touchant les sectes des Caraïtes et des Samaritains de notre temps. Par le sieur de Simonville. Paris, 171o, in-12, broché.

Hadriani Relandi Palaestina ex monumentis veteribus illustrata. Trajecti Batavorum, ex libraria Guilielmi Broedelet, 1714, 2 vol. in-4. Ch. mag. rel. en vél.

Trattato delle Piante et Immaginj de sacri edifizi di Terra santa disegnate in Jerusalemme dal R. P. F. Bernardino, le figure incise da G. Callot. Firenza, P. Cecconcelli, 162o, in-fol. dos de mar. bl. n. r.

Histoire des anciennes monarchies.

Jac. Perizonii Origines babylonicae et aegyptiacae tomis II. Editio 2 .. cui praefationem et alia quaedam addidit Carolus Andreas Dukerus. Trajecti ad Rhenum, apud Justum Reers, 1736, 2 vol. in-8. Ch. mag. mar. r.

Historia Iulia, siue Syntagma Heroicum continens histo-
o-
riam Chaldaeorum, Assyriorum, Medorum, Persarum
et Macedonum , &c. Auctore Reinero Reineccio. Hel-
maestadii, Ambr. Kirchnerus, 1594-5-7, 3 vol. in-fol.
II18lI'. I'.
Cette histoire est nommée Julia, du nom de l'académie dans laquelle
Reineccius étoit professeur. Il mourut après l'impression des deux pre-
miers volumes; le troisième fut mis en ordre et publié par Henri Mei-
bomius, alors professeur dans la même académie.
M. Brunet annonce cette édition comme la plus complète et la plus
estimée; elle est, et très probablement sera toujours la seule édition de

cet océan d'érudition historique, inaccessible à quiconque n'est pas doué d'une patience à toute épreuve.

Historia Trojana Daretis Frigij. (Coloniae,)in-4. goth.
ImaI'. VeTt.

Vingt-deux feuillets.

Dans le Catalogue D'Ourches, n° 1225, cette rare édition mentionnée aussi par Braun, page 65, est indiquée comme imprimée par Ter Hoer

· nen. Le caractère ressemble beaucoup, il est vrai, à celui de Sermo ad

populum qui porte le nom de cet imprimeur. (Voyez ci-dessus, tome I", page 88), mais il est un peu plus fort, et paroît le même que celui de plusieurs traités de saint Augustin qui sont reconnus pour être d'Ulric Zel, de Spiritu et Littera, etc. : au reste ces éditions de Cologne ont entre elles beaucoup de ressemblance.Une autre pièce, Modus confitendi, apud Girardum ten Raem de Bercka, Cologne, 1477, ( ci-dessus, tome Ier, page 77), est encore d'un caractère qui n'est pas le même, mais que l'on a peine à distinguer de ceux-ci. Des caractères du Dares Phrygius, Braun page 67, dit : Qui sculpti potius quam fusi videntur; mais son erreur est

manifeste : ces lettres sont certainement fondues.

Dictys Cretensis, et Daretis Phrygii, de Bello Trojano Historia. Declamationes tres Libanii Sophistae, ejusdem fere argumenti. Lugd. apud Seb. Gryphium, 1552,

[ocr errors]

Dictys Cretensis et Dares Phrygius de Bello Trojano, in usum serenissimi Delphini cum interpretatione Annae Daceriae. Accedunt in hac nova Editione notae vario

s

rum integrae; necnon Josephus Iscanus , cum notis Sam. Dresemii. Numismatibûs & gemmis, historiam illustrantibus exornavit Lud. Smids. Dissertationem de Dictye Cretensi praefixit Jac. Perizonius. Amst. G. Gallet, 17o2, in-8. dem. rel. n. r.

Il y a deux réimpressions hollandoises de l'édition de Paris, 168o, in-4. ad Usum Delphini, l'une in-4. et l'autre in-8., toutes deux contenant d'utiles augmentations malgré lesquelles on donne une préférence exclusive à l'édition première. On la paye de quatre à cinq louis, tandis que l'in-4. de 17o2 n'est qu'un pis-aller qui obtient à peine 1o à 12 fr. Quant à l'in-8., grâce à son format, on le prend pour la collection Variorum. Histoire ancienne, par M. Rollin. Paris, Veuve Estienne,

1733, 14 vol. in-12, v. f ancien.

Relié comme le Traité des Études et l'Histoire Romaine, qui sont aussi des anciennes et meilleures éditions. De nombreuses réimpressions in-12, et deux in-8. l'une trop resserrée, l'autre en trop de volumes, n'empêchent pas ces éditions primitives de Rollin, in-12 et in-4. de rester celles qui méritent toute préférence. Histoire ancienne des Egyptiens, des Carthaginois, des Assyriens, des Babyloniens, des Medes et des Perses, des Macédoniens, des Grecs. Par M. Rollin. Paris 2 Veuve Estienne, 174o, 6 vol. in-4. Gr. pap. mar. bl. du Levant.

Histoire grecque.

Historicorum graecorum antiquissimorum fragmenta collegit emendavit explicuit ac de cujusque scriptoris aetate ingenio fide commentatus est Fridericus Creuzer. Hecataei Historica itemque Charonis et Xanthi omnia ; gr. Heidelbergae, in officina academica, 18o6, in-8. Pap. fort, dos de mar. r. n. r.

Ce volume, peu connu, contient des fragments d'historiens perdus, très laborieusement extraits d'une multitude d'auteurs grecs, et accompagnés de longues notes ; le tout fort utile pour la conservation de ces précieux vestiges, mais d'une lecture bien aride et bien ingrate.

« IndietroContinua »