Immagini della pagina
PDF
[ocr errors][ocr errors]

Caii Crispi Sallustii Opera omnia excusa ad editionem Cortii cum editionibus Havercampi et Gabrielis Antonii collatam. (Ed. Homer.) Londini, apud T. et T. Payne, 1789, in-8. Ch. mag. réglé en bleu, mar. bl. moire, riche rel. Volume du plus grand luxe, devenu rare en grand papier. On prétend que cette édition ainsi que celles de Plinii Epistolae, Cicero de officiis, Caesar, etc., données par le même savant éditeur, sont entièrement exemptes de fautes typographiques, et que cette exactitude matérielle est encore leur moindre mérite. Il y a cependant, à celle de

César, des négligences qui, sans en faire nécessairement une mauvaise édition, sont d'une nature bien étrange.

Caius Crispus Sallustius. Accedunt Recensio novissimae versionis Hispanicae Examen variarum lectionum Interpretatio locorum Index latinitatis, a Guil. Abr. Teller. Berolini, ex officina atque impensis Jo. Frid. Ungeri, 179o, in-8. Pap. vél. dos de mar. r. n. r.

Édition faite avec un grand appareil de savoir, et cependant très incorrecte. On y trouve jusqu'à des lignes entières oubliées, soit par l'éditeur, soit par l'imprimeur. C'est maintenant un volume très rare en grand papier.

Caii Crispi Sallustii opera. Parisiis, Ant. Aug. Renouard, 1795, 2 vol. in-18, Pap. de Holl. mar. vert, moire.

Avec les portraits et l'estampe de Fulvie, avant la lettre, eau-forte et double épreuve sur papier de Chine.

J'ai pour cette jolie et correcte édition suivi surtout l'excellent texte de Cortius. Vingt exemplaires seulement ont été tirés sur ce papier fin de Hollande.

[merged small][ocr errors]

L'un des deux exemplaires imprimés sur VÉLIN. Outre l'estampe de Fulvie et les portraits, on trouve les dessins de ces deux portraits de Salluste et César, par Saint-Aubin, qui en a fait les gravures.

C. C. Sallustii Conjuratio Catilinaria. Parisiis, L. St. Herhan stereotypis, 18o1, in-12, Pap. vél. fig. et portrait ajoutés. On vouloit qu'un beau Salluste in-12, publié pour premier essai du nouveau stéréotypage, fût une sorte d'hommage rendu à l'infortuné Ged, dont le début, par la publication de ce même livre, n'eut pour lui que de malheureuses suites. Des circonstances étrangères à la typographie retardèrent l'exécution de ce Salluste, et le firent ensuite abandonner. Il n'en a jamais été fait que le Catilina; les exemplaires tirés ont été détruits, les planches ont été fondues, et de ce beau Specimen il n'est resté que quelques exemplaires qui avoient été donnés par feuilles détachées, pendant le cours de l'impression.

OEuvres de Salluste. Traduction nouvelle par Dureau de La Malle. Paris, 18o8, in-8. Pap. vélin, dos de mar. r. n. r. fig. ajoutées.

Salustio con alcune altre belle cose, volgareggiato per Agostino Ortica de la Porta Genovese. Impresso in Winegia per Marchio Sessa et Piero de Rauani compagni, 1523, in-8. rel. antiquée.

La Conjuracion de Catilina, y la Guerra de Jugurta, por Cayo Salustio Crispo. En Madrid, por Joachim Ibarra, 1772, in-fol. fig. mar. bl.

Exemplaire sur papier sans azur, et du meilleur tirage.

On sait que cette magnifique édition, l'un des ouvrages les plus parfaits qu'ait produits la typographie, fut exécutée aux frais de l'Infant Don Gabriel; mais il paroîtroit qu'outre les exemplaires destinés au prince, on se seroit permis d'en tirer un nombre même assez considérable, avec l'intention d'en disposer quelques années plus tard. Ces exemplaires que l'on recherche peu, sont fort aisés à distinguer. Le papier en est fortement azuré et très mêlé de nuances : les gravures et les cartes sont visiblement d'épreuves inférieures à celles des exemplaires de présent, qui sont sur un papier sans azur, d'une beauté et d'une égalité parfaite. C'est surtout après la mort du prince que l'on a vu se répandre ces volumes inférieurs, que, sans faire de jugement téméraire, on peut nommer exemplaires de contrebande.

Caii Julii Caesaris Commentarii. Venetiis, Nicolaus Jenson, 1471, in-fol. mar. bl. dent. riche rel.

Seconde édition belle et fort rare, mais bien moins précieuse, cependant, que la première de Rome, 1469. James Payne, libraire anglois , qui mourut à Paris, en 18o9, étoit à l'extrémité précisément le jour où , dans la vente La Serna, fut vendu ce César de 1469. Il aimoit à savoir combien s'étoient payés les principaux articles, et pour le distraire, on prenoit plaisir à aller l'en informer. Sachant qu'un amateur distingué de cette ville n'avoit point ce livre, et le désiroit beaucoup, il demande si ce n'est pas lui qui est l'heureux acquéreur. Non, lui répond-on, M. ** est arrivé dix minutes trop tard. Le moribond se soulève, et dit : Quand on veut un César de 1469, on ne dîne pas. Et il mourut deux heures après.

Commentaria Caesaris. Florentiae, Phil. Giunta, 15o8, in-8. dem. rel.

CommentarijCaesaris recogniti per Philippum Beroaldum. (Lugduni.) 15o8, in-8. mar. bl. moire, riche rel.

Commentarii Caesaris recogniti per Philippum Beroaldum. (Lugduni) 1512, in-8. v. f.

Hocvolumine continentur haec. Commentariorum de Bello Gallico libri vIII. De Bello ciuili Pompeiano libri IIII. De Bello Alexandrino, liber I. De Bello Africano, liber 1. De Bello Hispaniensi liber I. Pictura totius Galliae, nomina locorum, &c. Venetiis, in aedibus Aldi et Andreae soceri, 1513, in-8. mar. r. d. de mar. fauve, dent.

Commentaria Caesaris. Florentiae, Phil. de Giunta, 1 514, in-8. mar. noir antiqué.

C. Julii Caesaris Commentarii, a Joanne Jucundo Veronensi recogniti. Venetiis, in œdibus Aldi et Andreœ soceri, 1518, in-8. mar. bl. tabis, dent.

Exemplaire formé des deux éditions de 1513 et 1519, et que le vieux Molini me vendit, il y a bien des années, comme un volume d'une extrême rareté, et d'une édition presque inconnue. Il est, au reste, de la plus parfaite conservation, ainsi que tous les volumes de cette suite d'éditions de ce même ouvrage.

C. Julii Caesaris Commentarii, a Joanne Jucundo Veronensi recogniti. Kenetiis, in ædibus Aldi et Andreæ soceri, 1519, in-8. mar. bl. dent. moire.

Commentaria Caesaris nuperrime impressa : ab omnibus erratis accurate castigata : et in congruam formam redacta, &c. Pictura totius Galliæ, &c. Lugduni eae offîcina Guilhelmi Huyron, 1519, in-8. mar. bl. moire.

Commentaria Cæsaris primum a Jocundo impressioni data, posterius diligentissime revisa. F/orentiæ, AP hæredes Philippi Juntae, 152o, in-8. mar. r. tabis, dent.

C. Julii Caesăris rerum ab se gestarum Commentarii, &c.
Lutetiae , eae officina Rob. Stephani typographi Regj,
1544, in-8. réglé.
Tranche gauffrée , et reliure à compartiments, avec la date de 156o.

Hoc volumine continentur, Commentariorum de bello Gallico libri v111, de bello ciuili Pompeiano libri 1111 , de bello Alexandrino lib. 1, de bello Africano lib. 1, de bello Hispaniensi, lib. 1. Pictura totius Galliæ, et Hispaniæ, ex C. Cæsaris Commentariis, nomina locorum, urbiumq; et populorum Galliæ et Hispaniæ, &c. Pictura Pontis, &c. Cum correctionibus Pauli Manutii. J^enetiis, apud Paulum Manutium , Aldi /. 1559, in-8.

Iidem J. Caesaris Commentarii. Ibid. Aldus, 1561, in-8. Iidem J. Caesaris Commentarii. Ibid. Aldus, 1564, in-8.

C. Julii. Caesaris Commentarii, &c. Jo. Michaelis. Bruti. Scholia quibus loci plurimi obscuriores explicantur. Corrigente. Aldo. Manutio. Paulli. F. /enetiis, in aedibus Manutianis, 1566, in-8.

C. Julii Caesaris Commentarii, &c. Cum scholiis Errici Glareani. /'enetiis, eae bibliotheca Aldina, 1569, in-8, rel. en pap.

C. Julii Caesaris Commentarii, &c. Variae. lectiones Scholia.Aldi.Manutii Paulli. F. Aldi. N. Venetiis, Aldus junior

in aedib. Manutianis, 157 1, in-8.

Iidem J. Caesaris Commentarii. Ibid. Aldus, 1575, in-8. mar. r. armes de De Thou.

Iidem J. Caesaris Commentarii. Ibid. Aldus, 1576, in-8. C'est l'édition précédente, de 1575, avec le seul changement de la date.

C. Julii Caesaris Commentarii ab. Aldo. Manuccio Paulli. F. Aldi. N. emendati. et scholiis. illustrati. Venetiis, apud Aldum, 1588, in-8.

C. Julii Caesaris quae extant ex emendatione Jos. Scaligeri.
Lugduni Batavorum, ex officina Elzeviriana, 1635, in-12,
mar. marbré.
Première édition, et le plus bel exemplaire que je connoisse après celui

de la Bibliothéque du Roi, acheté chez Gouttard, en 178o.

C. Julii Caesaris quae extant ex emendatione Jos. Scaligeri. Lugd. Bat. ex officina Elzeviriana, 1635, in-12, mar. bl.

Cette seconde édition est à la première ce qu'est une épreuve usée ou retouchée, à côté du premier produit d'une belle planche de gravure ; aussi ces deux éditions sont elles reconnoissables à l'ouverture du livre, pour quiconque a l'œil un peu exercé. Caii Julii Caesaris Commentarii, et omnia quae extant, ex

recensione et cum notis Joh. Davisii et variorum. Lug

duni Batavorum, S. Luchtmans, 1713, in-8. fig. vélin.

L'une des éditions les plus prisées de la collection des Variorum.

C. Julii Caesaris et Auli Hirtii quae exstant omnia. Recensuit ac selectis P. Ciacconii et aliorum notis suas addidit Joannes Davisius. Accedunt ejusdem curae secundae necnon metaphrasis graeca librorum vII, de Bello Gallico. Cantabrigiae, 1727, in-4. Ch. mag. v. br.

Le huitième livre de la Guerre des Gaules, dont l'auteur est A. Hirtius, n'est pas traduit en grec.

« IndietroContinua »