Oeuvres complètes de M.T. Cicéron: pub. en français, avec le texte en regard, Volume 1,Parte 2

Copertina anteriore
Werdet et Lequien fils, 1827
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 408 - Ce défaut est celui des esprits cultivés , mais stériles : ils ont des mots en abondance , point d'idées; ils travaillent donc sur les mots, et s'imaginent avoir combiné des idées parce qu'ils ont arrangé des phrases , et avoir épuré le langage quand ils l'ont corrompu en détournant les acceptions. Ces écrivains n'ont point de style; ou, si l'on veut, ils n'en ont que l'ombre. Le style doit graver des pensées ; ils ne savent que tracer des paroles.
Pagina 404 - ... réitérés la finesse du toucher dont elle est le principal organe ; le bras et la main sont faits pour servir à des usages plus nobles, pour exécuter les ordres de la volonté, pour saisir les choses éloignées, pour écarter les obstacles, pour prévenir les rencontres et le choc de ce qui pourrait nuire, pour embrasser et retenir ce qui peut plaire, pour le mettre à portée des autres sens. « Lorsque l'âme est tranquille, toutes les parties...
Pagina 404 - ... visage; son port majestueux, sa démarche ferme et hardie, annoncent sa noblesse et son rang; il ne touche à la terre que par ses extrémités les plus éloignées; il ne la voit que de loin, et semble la dédaigner. Les bras ne lui sont pas donnés pour servir de piliers d'appui...
Pagina 404 - ... l'image de l'âme y est peinte par la physionomie, l'excellence de sa nature perce à travers les organes matériels et anime d'un feu divin les traits de son visage; son port majestueux, sa démarche ferme et hardie, annoncent sa noblesse et son rang; il ne touche à la terre que par ses extrémités les plus éloignées; il ne la voit que de loin, et semble la dédaigner.
Pagina 38 - Less strongly expressed, the same view is also found in the exordium of another and more mature treatise on rhetoric, by an author whose name is unknown, written a year or two before that of Cicero : " Non enim parum in se fructus habet copia dicendi et commoditas orationis, si recta intelligentia et definita animi moderatione gubernetur.
Pagina 310 - Nam earum omnium hoc proprium est, ut ab usitata verborum potestate recedatur atque in aliam rationem cum quadam venustate oratio conferatur. De quibus exornationibus nominatio est prima, quae nos admonet ut cuius rei nomen aut non sit aut satis idoneum non sit, eam nosmet idoneo verbo nominemus aut imitationis aut significationis causa : imitationis, hoc modo, ut maiores " rudere " et " mugire " et " murmurari " et " sibilare " appellarunt; significandae rei causa, sic: " Postquam iste 1 hae HE...
Pagina 46 - ... habere. Ab adversariorum persona benivolentia captabitur si eos in odium, in invidiam, in contemptionem adducemus.
Pagina 395 - In urbe luxuries creatur, ex luxurie exsistat avaritia necesse est, ex avaritia erumpat audacia, inde omnia scelera ac maleficia gignuntur; vita autem haec rustica, quam tu agrestem vocas, parsimoniae, diligentiae, iustitiae 30 magistra est.
Pagina 389 - Discours est appuyé, elle y répand nne obscurité inévitable, et une espèce de déclamation et de vague qui dégoûte les bons Esprits. C'est après une exposition lumineuse du Sujet et des Devoirs de l'Homme , que les droits et les détails de la Morale , animés par ce mouvement entraînant, mettent en scène, et pour ainsi dire...
Pagina 403 - L'homme a la force et la majesté ; les grâces et la beauté sont l'apanage de l'autre sexe. Tout annonce dans tous deux les maîtres de la terre ; tout marque dans l'homme, même à l'extérieur, sa supériorité sur tous les êtres vivants : il se soutient droit et élevé ; son attitude est celle du commandement ; sa tête regarde le ciel, et présente une face auguste sur laquelle est imprimé le caractère de sa dignité...

Informazioni bibliografiche