Immagini della pagina
PDF
ePub

culière de l'éloquence: moi-même, et peut-être plusieurs d'entre vous, nous ne nous y sommes jamais livrés unique ment et sans partage. En effet, tous les arts libéraux se tiennent, et ont entre eux une sorte d'affinité qui les unit étroi

tement.

II. Et pour qu'aucun de vous ne soit surpris que, dans une affaire de droit civil, et dans une audience publique, ayant à parler devant un préteur si digne du choix du peuple romain, devant des juges si sévères, au milieu d'une assemblée si respectable et si nombreuse, j'emploie un langage, nonseulement extraordinaire dans la plaidoirie, mais même fort éloigné du style des affaires, je vous supplie de m'accorder une liberté que semble autoriser la qualité de mon client, et qui, comme je l'espère, ne vous sera point désagréable; c'est qu'en parlant pour un poëte très-distingué, pour un savant d'une érudition profonde, en présence d'un si grand nombre de personnes lettrées, devant des juges instruits comme vous l'êtes, devant un préteur tel qué celui qui vous préside, je puisse m'étendre, un peu plus qu'il n'est d'usage, sur la littérature et sur les beaux-arts, et que, mettant aujourd'hui sur la scène une profession qui, par sa tranquillité et par la nature de son objet, n'a guère été exposée, jusqu'ici, au tumulte ni aux dangers d'un procès criminel, j'emprunte, pour ainsi dire, un nouveau style et un genre d'éloquence aussi extraordinaire que le sujet même. Si je vois, magistrats, que vous ayez pour moi cette indulgence, je me flatte de vous convaincre qu'A. Licinius, pour qui je parle, non-seulement ne doit pas être exclus du rang de citoyen, puisqu'il en jouit légitimement, mais même qu'il faudrait le lui donner s'il ne l'avait pas encore.

[ocr errors]

III. Nam ut primum ex pueris excessit Archias, atque ab iis artibus, quibus ætas puerilis ad humanitatem informari solet, se ad scribendi studium contulit: primum Antiochiæ (nam ibi natus est, loco nobili, celebri quondam urbe et copiosa, atque eruditissimis hominibus liberalissimisque studiis affluenti) celeriter antecellere omnibus ingenii gloria contigit. Post in ceteris Asiæ partibus, cunctæque Græciæ, sic ejus adventus celebrabantur, ut famam ingenii exspectatio hominis, exspectationem ipsius adventus admiratioque superaret. Erat Italia tunc plena græcarum artium ac disciplinarum : studiaque hæc et in Latio vehementius tum colebantur, quam nunc iisdem in oppidis, et hic Romæ, propter tranquillitatem reipublicæ, non negligebantur. Itaque hunc et Tarentini, et Rhegini, et Neapolitani, civitate ceterisque præmiis donarunt : et omnes, qui aliquid de ingeniis poterant judicare, cognitione atque hospitio dignum existimarunt. Hac tanta celebritate famæ cum esset jam absentibus notus, Romam venit, Mario consule et Catulo : nactus est primum consules eos, quorum alter res ad scribendum maximas, alter cum res gestas, tum etiam studium atque aures adhibere posset. Statim Luculli, cum prætextatus etiam tum Archias esset, eum domum suam receperunt. Sed etiam hoc non solum ingenii ae litterarum, verum etiam naturæ atque virtutis, ut domus, quæ hujus adolescentiæ prima fuerit, eadem esset familiarissima senectuti.

l'idée

III. Archias sortait à peine de l'enfance et des études qui forment communément l'instruction de ce premier âge, qu'il commença à s'essayer dans l'art d'écrire. Il parut d'abord à Antioche, où il est né d'une famille distinguée; Antioche ville autrefois très-peuplée, très-opulente, remplie d'hommes savans, et où florissait l'étude des sciences et des beaux-arts. Dès-lors il effaça, par ses talens, tout ce qu'il y avait là d'hommes de génie. Bientôt il se fit connaître dans le reste de l'Asie et dans toute la Grèce, au point que, partout où il devait aller, la renommée de son esprit était surpassée par qu'on se formait d'avance de sa personne, et cette idée, par l'admiration dont on était frappé en le voyant. Les arts et les sciences, nés dans la Grèce, remplissaient alors l'Italie; on les cultivait dans les villes latines bien plus qu'on ne fait aujour d'hui, et la paix dont on jouissait faisait qu'elles n'étaient pas non plus négligées à Rome. Aussi Archias fut-il honoré à Tarente, à Rhège, à Naples, du droit de bourgeoisie et de plusieurs autres distinctions; et toutes les personnes en état d'apprécier les ouvrages de génie, se firent honneur de le connaître et de le recevoir chez eux. Telle était sa réputation lorsqu'il se rendit à Rome : on l'y connaissait déjà sans l'avoir vu; pour son bonheur, il y vint sous le consulat de deux hommes célèbres, Marius et Catulus. Il trouva dans le premier de grandes actions à célébrer, et dans le second, outre des exploits distingués, un homme de goût et capable de l'entendre avec plaisir. A son arrivée, il fut reçu dans la maison des Lucullus. Il portait encore la robe prétexte; mais telle fut la considération que lui donnèrent ses talens, son savoir, et encore plus son caractère et sa vertu, que cette maison, après avoir été le premier asile de sa jeunesse, est encore aujourd'hui celle où il trouve le plus d'amitié et d'attachement daps sa vieillesse.

Erat temporibus illis jucundus Q. Metello, illi Numidico, et ejus Pio filio. Audiebatur a M. Æmilio vivebat cum Q. Catulo, et patre, et filio. A L. Crasso colebatur: Lucullos vero, et Drusum, et Octavios, et Catonem, et totam Hortensiorum dodevinctam consuetudine cum teneret, afficicbatur summo honore : quod eum non solum colebant, qui aliquid percipere atque audire studebant, verum etiam, si qui forte simulabant.

mum,

IV. Interim satis longo intervallo, cum esset cum L. Lucullo in Siciliam profectus, et cum ex ea provincia cum eodem Lucullo decederet, venit Heracleam. Quæ cum esset civitas æquissimo jure ac fœ¬ dere, adscribi se in eam civitatem voluit: idque, cum ipse per se dignus putaretur, tum auctoritate et gratia Luculli ab Heracleensibus impetravit. Data est civitas Silvani lege et Carbonis, SI QUI FEDERATIS CI

VITATIBUS ADSCRIPTI FUISSENT: SI TUM, CUM LEX FEREBATUR, IN ITALIA DOMICILIUM HABUISSENT : et, SI SEXAGINTA DIEBUS APUD PRÆTOREM ESSENT

PROFESSI. Cum hic domicilium Romæ multos jam annos haberet, professus est apud prætorem, Q. Metellum, familiarissimum suum. Si nihil aliud, nisi de civitate ac lege, dicimus, nihil dico amplius : causa dicta est. Quid enim horum infirmari, Grati, potest? Heracleane esse tum adscriptum negabis? Adest vir summa auctoritate, et religione, et fide M. Lucullus, qui se non opinari, sed scire: non audivisse, sed vidisse: non interfuisse, sed egisse dicit. Adsunt heracleenses

Il était alors très-bien auprès du célèbre Métellus, vainqueur de Numidie, et de Métellus son fils, si connu par sa piété filiale. M. Emilius l'entendait avec plaisir : il vivait avec les Catulus père et fils; il était honoré de L. Crassus. Intimement lié avec les Lucullus, les Drusus, les Octaves, les Caton et toute la famille des Hortensius, rien ne manquait à sa gloire, étant recherché, non-seulement de ceux qui désiraient de s'instruire, mais même de ceux qui peut-être en faisaient semblant.

IV. Long-temps après il suivit L. Lucullus 3 en Sicile; et, comme il l'accompagnait à son retour de cette province, il passa par Héraclée. Comme cette ville avait de grands priviléges et une alliance très-avantageuse, il désira d'en être citoyen; ce qu'il n'eut pas de peine à obtenir des habitans qui connaissaient son mérite, surtout appuyé comme il l'était du crédit et de l'autorité de Lucullus. Par une loi de Silvanus 4 et de Carbon, LE DROIT DE CITÉ ROMAINE FUT ACCORDÉ A TOUS LES CITOYens des villes alliées, pourvu qu'ils eusSENT ACTUELLEMENT LEUR DOMICILE EN ITALIE, ET QU'ILS FISSENT LEUR DÉCLARATION DEVANT LE PRÉTEUR DANS LES SOIXANTE JOURS. Archias, qui avait son domicile à Rome depuis plusieurs années, fit sa déclaration entre les mains du préteur Métellus, l'un de ses plus intimes amis. S'il ne s'agit ici que du droit de cité, et de la loi qui l'accorde, je n'ai plus rien à dire ; ma cause est plaidée. En effet, Gratius, que pouvez-vous me contester de ce que j'avance? Qu'Archias fût alor's inscrit sur le rôle d'Héraclée? Voici M. Lucullus, témoin également respectable par son rang, par ses vertus et par sa probité, qui déclare, non pas qu'il le croit, mais qu'il le sait; non pas qu'il l'a ouï dire, mais qu'il l'a vu; non pas qu'il était

« IndietroContinua »