Œuvres de Salluste: traduction nouvelle comprenant La Guerre de Jugurtha, Les Fragmens de la grande histoire romaine, La conjuration de Catilina, et les deux épitres a César, Volume 2

Copertina anteriore
C. L. F. Panckoucke, 1838
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 125 - Voudrais-je , de la terre inutile fardeau , Trop avare d'un sang reçu d'une déesse , Attendre chez mon père une obscure vieillesse; Et toujours de la gloire évitant le sentier, Ne laisser aucun nom , et mourir tout entier?
Pagina 126 - Ah! ne nous formons point ces indignes obstacles : L'honneur parle, il suffit; ce sont là nos oracles. Les dieux sont de nos jours les maîtres souverains ; Mais, seigneur, notre gloire est dans nos propres mains.
Pagina 18 - Sed primo magis ambitio quam avaritia animos hominum exercebat, quod tamen vitium propius virtutem" erat. Nam gloriam, honorem, imperium bonus et ignavus aeque sibi exoptant; sed ille vera via nititur, huic quia bonae artes desunt, dolis atque fallaciis contendit.
Pagina 14 - ... nos ab incepto traheret. Sed profecto fortuna in omni re dominatur; ea res cunctas ex lubidine magis quam ex vero celebrat obscuratque. Atheniensium res gestae, sicuti ego aestumo, satis amplae magnificaeque fuere, verum aliquanto minores tamen quam fama feruntur. Sed quia provenere ibi scriptorum magna ingenia, per terrarum orbem Atheniensium facta pro maxumis celebrantur. Ita eorum qui fecere virtus tanta habetur, quantum eam verbis potuere extollere praeclara ingenia.
Pagina i - Aujourd'hui l'Empereur lisait, dans l'histoire romaine, la Conjuration de Catilina; il ne pouvait la comprendre telle qu'elle est tracée : « Quelque scélérat que fût Catilina, observait-il, il devait avoir un objet : ce ne pouvait être celui de gouverner dans Rome, puisqu'on lui reprochait d'avoir voulu y mettre le feu aux quatre coins.
Pagina 2 - Sed nostra omnis vis in animo et corpore sita est; animi imperio, corporis servitio magis utimur; alterum nobis cum dis, alterum cum beluis commune est. Quo mihi rectius videtur ingeni quam virium opibus gloriam quaerere et, quoniam vita ipsa qua fruimur brevis est, memoriam nostri quam maxume longam efficere.
Pagina 396 - Comment at-il tant de mains pour vous frapper, s'il ne les prend de vous? Les pieds dont il foule vos cités, d'où les at-il, s'ils ne sont des vôtres? Comment at-il aucun pouvoir sur vous, que par vous autres mêmes?
Pagina 133 - ... dans les moindres choses. Le défaut des princes trop faciles et inappliqués est de se livrer avec une aveugle confiance à des favoris artificieux et corrompus; le défaut de celui-ci était, au contraire, de se défier des plus honnêtes gens : il ne savait point discerner les hommes droits...
Pagina 159 - On dirait, à vous voir assemblés en tumulte, Que Rome des Gaulois craigne encore une insulte, Et qu'un autre Annibal va marcher sur leurs pas. Où sont des conjurés les chefs et les soldats? Les fureurs de...
Pagina 6 - Sed in magna copia rerum aliud alii natura iter ostendit. 3. ipulchrum est bene facere rei publicae, etiam bene dicere haud absurdum est; vel pace vel bello clarum fieri licet; et qui fecere, et qui facta aliorum scripsere, multi laudantur.

Informazioni bibliografiche