Immagini della pagina
PDF

DICTIONNAIRE

HISTORIQUE.

TOME XII.

[blocks in formation]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

DES HOMMES QUI SE SONT FAIT UN NOM PAR LEUR GÉNIE, LEURS TALENTS,

LEURS VERTUS, LEURS ERREURS OU LEURS CRIMES, DEPUIS LE COMMENCE.
MENT DU MONDE JUSQU'A NOS JOURS ;

PAR L'ABBÉ F.-X. DE FELLER.

SEPTIÈME ÉDITION,

ENRICHIE D'UN GRAND NOMBRE D'ARTICLES XOCVEAUX, INTERCALÉS PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE;

CORRIGÉE SUR LES OBSERVATIONS DE NOS MEILLEURS BIOGRAPUES, ET ORNÍK DU PORTRAIT
DB L'AUTEUR.

TOME DOUZIÈME.

PARIS.

MÉQUIGNON-HAVARD, LIBRAIRE-ÉDITEUR,

RUE DES SAINTS-PÈRES, N° 10.

[ocr errors]
[blocks in formation]

MOLINA (Louis), né Cuenca, fine hominis. Les dominicains dans la Castille - Neuve, d'une soutinrent thèses sur thèses , famille noble, entra chez les jé- pour foudroyer le nouveau syssuites en 1535 , à l'âge de 18 ans. tème. Le cardinal de Quiroga, Il fit ses études à Coïmbre, et grand-inquisiteur d'Espagne, enseigna pendant vingt ans la fatigué de ces querelles, les porta théologie, dans l'université d'E- au tribunal de Clément VIII. Ce bora, avec grand succès. Son es- pontife forma, pour les terminer, prit était vif et pénétrant, sa en 1597, la célèbre congrégation mémoire heureuse : il aimait à qu'on appelle de Auxiliis. Mais se frayer des routes nouvelles, après plusieurs assemblées des et à chercher de nouveaux sen- consulteurs et des cardinaux, où tiers dans les anciennes. Cet ha- les dominicains et les jésuites bile jésuite mourut à Madrid en disputèrent contradictoiremen: 1600, à 65 ans. Ses principaux en présence du pape et de la ouvrages sont : 1° des Commen- cour de Rome, il ne fut rien taires sur la première partie de la décidé. Paul V, sous lequel ces Somme de saint Thomas, en la disputes avaient été continuées, tin; 2o un grand et savant traité: se contenta de donner un déDe justitia et jure; 3° un livre, cret en 1607, par lequel il perDe concordia gratiæ el liberi ar mit aux deux écoles d'enseigner bitrii, imprimé à Lisbonne en leurs sentiments, leur défendit 1588, en latin, avec un Appen de se censurer mutuellement, et dix , imprimé l'année d'après, enjoignit aux supérieurs des in-4°; fort cher. C'est cet ou- deux ordres de punir sévèrevrage qui fit naître les disputes ment ceux qui contreviendraient sur la gráce, et qui partagea les à cette défense : décision sage et dominicains et les jésuites, en parfaitement équitable. Les deux thomistes et en molinistes. Dès écoles se réunissant dans tous les que la production du jésuite points décidés par l'Eglise , et parut, Henriquez, son confrère, détestant les erreurs opposées, la censura dans son traité De il était inutile de prononcer sur

Tome XII.

« IndietroContinua »