Dictionnaire des Sciences Naturelles, dans lequel on traite méthodiquement des différens êtres de la nature, considérés soit en eux-mêmes, d'aprés l'état actuel de nos connoissances, soit relativement à l'utilité quén peuvent retirer la médecine, l'agriculture, le commerce et les arts, Volume 6

Copertina anteriore
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 104 - Traité de la culture du Nopal et de l'éducation de la cochenille dans les colonies françaises de l'Amérique.
Pagina 309 - Le bubale est nommé camaa par les hottentots , et licama par les cafres ; sa longueur, depuis le bout du museau jusqu'à l'origine de la queue, est de six pieds quatre pouces six lignes; il a quatre pieds de haut; la circonférence de son corps derrière les jambes de devant est de quatre pieds deux pouces , et devant les jambes de derrière , de quatre pieds. On voit par ces dimensions qu'il est plus petit que le canna que j'ai décrit dans l'article...
Pagina 360 - Le canal , à commencer à peu près à la moitié de sa longueur^ est recouvert 'd'un filet en berceau , d'abord assez large et élevé, mais qui se resserre et s'abaisse à mesure que le canal s'étrécit , et finit à sa pointe en une nasse profonde et qui se ferme en poche.
Pagina 204 - Une peau blanche et plissée forme une espèce de mentonnière autour de la mandibule inférieure , et s'implante , vers les angles du bec, dans la peau noire qui environne les yeux.
Pagina 87 - ... cachou nous vient d'Orient, ainsi que la substance qu'il désigne. Elle est tirée de différentes parties de plusieurs espèces de plantes, par des procédés variés. Le cachou nous parvient rarement dans son état de pureté, étant presque toujours mêlé de substances étrangères , et surtout d'une terre fine qui fait quelquefois le tiers de son poids ; on l'apporte en gâteaux de différentes grosseurs.
Pagina 95 - Tentre et du croupion, sont blanches. Les pennes des ailes et de la queue sont d'un violet changeant, avec une bordure blanche, et le reste du plumage est mêlé de ces deux couleurs. Les ailes ne s'étendent que jusqu'au milieu de la queue, qui est un peu étagée. Les pieds et le bec sont noirâtres. Latham regarde comme des variétés de ce cacique deux oiseaux de l'Amérique septentrionale , dont l'un a le fond du plumage d'un brun noirâtre, le cou, la poitrine et les ailes tachetés de noir,...
Pagina 352 - Pendant tout le tems de l'incubation qui est de trente jours, le mâle reste assidûment sur la dune, il ne s'en éloigne que pour aller deux à trois fois le jour chercher sa nourriture à la mer; le matin et le soir la femelle quitte ses œufs pour le même besoin, alors le mâle entre dans le terrier, sur-tout le matin, et lorsque la femelle revient, il retourne sur la dune.
Pagina 49 - La saillie longitudinale que. l'on remarque sur le dos, et qui s'étend jusqu'à la nageoire de la queue, s'élève assez vers le milieu de la longueur totale et auprès de la caudale, pour imiter dans ces deux endroits un commencement de fausse nageoire. La caudale se divise en deux lobes arrondis et recourbés vers le corps, de manière à représenter une ancre. L'ouverture des évents est un croissant dont les pointes sont tournées vers la tête. LE NARWAL ANDERSON...
Pagina 31 - ... pâle : la plupart de ces fleurs avortent et tombent ; celles qui restent produisent des fruits d'une forme presque semblable à celle d'un concombre , pointus à leur sommet, longs de six à huit pouces, larges de deux...
Pagina 90 - Use plaît dans les ports, aux embouchures des rivières, et dans toutes les parties de la mer voisines des rivages, où les flots apportent du limon , et où les fleuves et les eaux de pluie entraînent de la vase.

Informazioni bibliografiche