La campagne de 1796 en Italie

Copertina anteriore
L. Baudoin, 1899 - 339 pagine
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Sommario


Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 193 - Trieste et de ruiner tous les établissements de Votre Majesté sur l'Adriatique. Jusqu'ici j'ai été retenu dans l'exécution de ce plan par l'espérance de ne pas accroître le nombre des victimes innocentes de cette guerre.
Pagina 66 - Lombardie, et, avant un mois, j'espère être sur les montagnes du Tyrol , trouver l'armée du Rhin, et porter de concert la guerre dans la Bavière.
Pagina 120 - Vous paraissez désireux, citoyen général , de continuer à conduire toute la suite des opérations militaires de la campagne actuelle en Italie : le directoire a mûrement réfléchi sur cette proposition, et la confiance qu'il a dans vos talents et votre zèle républicain, ont décidé cette question en faveur de l 'affirmative.
Pagina 193 - Sire, l'Europe veut la paix. Cette guerre » désastreuse dure depuis trop long-temps. « J'ai l'honneur de prévenir Votre Majesté » que si elle n'envoie pas des plénipotentiaires à » Paris pour entamer les négociations de paix , » le directoire exécutif m'ordonne de combler » le port de ïrieste et de ruiner tous les éta» blissemens de Votre Majesté sur l'Adriatique.
Pagina 13 - nourris; le gouvernement vous doit beaucoup, il ne peut « rien vous donner. Votre patience, le courage que vous « montrez au milieu de ces rochers, sont admirables; mais ils « ne vous procurent aucune gloire, aucun éclat ne rejaillit sur
Pagina 13 - Soldats! vous êtes nus, mal nourris; le Gouvernement vous doit beaucoup, il ne peut rien vous donner. Votre patience, le courage que vous montrez au milieu de ces rochers, sont admirables; mais ils ne vous procurent aucune gloire, aucun éclat ne rejaillit sur vous. Je veux vous conduire dans les plus fertiles plaines du monde. De riches provinces, de grandes villes seront en votre pouvoir ; vous y trouverez honneur, gloire et richesses. Soldats d'Italie ! manqueriez-vous de courage ou de constance?
Pagina 231 - Le pont de Ronco fut jeté sur la droite de l'Alpon, à peu près à un quart de lieue de son embouchure ; ce qui a été un objet de critique pour les militaires mal instruits. En effet, si le pont eût été placé sur la rive gauche vis-à-vis Albaredo, 1° l'armée se fût trouvée déboucher par une vaste -plaine, et c'est ce que son général voulait éviter; 2°...
Pagina 231 - Caldiero eût, en garnissant la rive droite de l'Alpon, couvert la marche de la colonne qu'il aurait dirigée sur Vérone ; il eût forcé cette ville faiblement gardée et eût opéré sa jonction avec l'armée du Tyrol ; la division de Rivoli, prise entre deux feux, eût été obligée de se retirer sur Peschiera, l'armée tout entière en eût été étrangement compromise; au lieu qu'en jetant le pont sur la droite de l'Alpon, on obtenait l'avantage inappréciable 1° d'attirer l'ennemi sur trois...
Pagina 66 - En attendant, je marche demain sur Beaulieu , je l'oblige à repasser le Pô , je le passe immédiatement après ; je m'empare de toute la Lombardie, et, avant un mois, j'espère...
Pagina 192 - ... dont les intérêts tendent tous à la paix , la première est de signifier à l'empereur que , s'il ne consent à envoyer...

Informazioni bibliografiche