Immagini della pagina
PDF

sit la guerre contre Antoine. Pansa fut blesse dans un combat livré vers Bologne, et m. de sa blessure. PANS FRON ( Pierre), architecte, ne près de Provins, a publié plusieurs volumes de planches pour jardins anglais, et autres qu'il a lui-méme composees et gravees. PANTALEON, martyr de Nicomédie, quc l'on croit avoir souffert la m. vers 3o5, sous l'empire de Galère. PANTALEON , diacre de l'église de Constantinople dans le 13° s. , est auteur d'un 1 raité contre les e1 reurs des Grecs. PANTALEON ( Henri), né à Bâle en 1522 , exerça la médecine dans sa pa . trie, où il m. en 1595. On remarque parmi les ouv. qu'il a publies : Prosopographia herotir et illustrium virorum Germaniae , Basileae , 1565, in-f. : M'ilitaris ordinis Johannitarun Rhodiorum , out d4 elitensium equitum , etc., 11istoria libris A 11 comprehensa, Basileae, 1581 , in-fol. pAN ÈNus, philosophe stoïcien, mé en Sicile, flor. sous l'empereur Commode, et vivait encore en 216 ; il enseigna dans la cél. école d'Alexandrie. Il avait composé sur la Bible des Commentares , qui ne nous sont pas parvenus. PANTEO (Jean - Antoine), de Véronne, médecin du 15° s., a publié : Confabulaiones ex thermis Chalderianis , quae in / eronensi agro sunt, etc., Vicentiae,.1488, in-fol. PANI EU (Jean-Augustin ), de Venise, qui vivait dans le 16° s., a donné : A/rs et Theoria transmutationis metallucae, etc ,, Venetiis , 1551. PANTÉRA (Pantero), gentilhomme de Cosme , capitaine de galères, au scrvice de Clément VIII , signala sa valcur contre les corsaires en 1598, et publia cn 1014 , L'armata navale. PAN l HOT (Louis), chirurgien, né à Lyon, fut l'un des premiers qui accrédita l'opération césarienne. — Son fils Horace excella dans la lithotomie. —Son autre siis Jcan-Louis Panthot, mort en 17o7, doyen du collége des médecins de Lyon , publia un Trait sur la Baguette ' dit inatoire : un autrc sur les Eaux minera'es d'Aix en Savoie; un autre sur les 1 ertiss du M'ercure; et enfin un Traité sur les dragons et les escarboucles , Lyon , 1691 , in-12. |' ANTlN ( Guillaume ), médecin à · Bruges, m. en 1583 , laissa un Commentaire sur le Traité de Ceise , De re me

[ocr errors]

PANTIN ( Pierre ), de Thie en Flandre, doyen de Sainte-Gudule à Bruxelles, où il m. en 161 1 , à 56 ans. On a de lui des Traductions de plusieurs auteurs grecs, un Traité De dignitatibus et officiis regni ac domus regiae Gothorum.

PANVINI (Onuphre ), Panvinius , relig. angust., né à Véronne, m à Palerme en 1568, a donné les Vies des papes, 1567, in-4°; H)e antiquis Romanorum nominibus, in-fol. ; De ritu sepeliendi mortuos apud veteres christianos, et de cœmeteriis eorumdem, in-8°, trad. en franc., in-8° ; De Principibus Romanis, in-fol.; De repuhlicd Romand, Paris , 1588, in-8°; Pastorum libri /, Venise, 1557, in - fol. ; Topographia Romae, Francfort, 3 vol. in-fol. ; De triumpho et ludis circensibus, Patavii, 1681, in-fol. ; Chronicon ecclesiasticum, in-fol. ; De episcopatibus, titulis et dia

conis cardina/ium.

PANZACHIA (Marie-Hélène), née en 1668 à Bologne, montra du talent pour la peinture. Son genre était le parsage ; elle a aussi traité quelques sujet" d'histoire.

PANZANI (Grégoire), ecclésiastique italien, envoyé en 1634 en Angleterre ar le pape Urbain VIII , pour concilier es différens entre les ca § de cette île , laissa des Mémoires contenant le récit de sa mission, qui n'ont jamais été imprimés en cette langue.Joseph Bartington, curé catholique anglais, a publié en 1794, en sa langue, une traduction de ces Mémoires , avec des notes et un supplément sous ce titre : The Memoirs of Gregorio Panzani, giving an account , etc., Birmingham, in-8°. PANZER (George-Wolfgang-Francois), pastcur de l'église cathédrale de § à Nuremberg , né à Sulzbach dans le Haut-Palatinat, en 1729, et m. à Nuremberg en 18o5, est auteur des Annales typographici, ab artis inventae origine ad annum M D, etc. , Norimbergae, 1793 et 1794, 2 vol. in-4 . Il a publié en allemand : Annales de /'ancienne littérature allemande , etc., ibid., 1788, grand in-4°; Histoire de l'imprimerie dans les premiers tems à A tiremberg , etc. , ib., 1789, in 4°. PAOLI (Sébastien), né près de Lucques en 1684, clerc rcgulier de la Mère de Dieu , m. en 1751 , a enrichi les jourmaux d'Italie d'un grand nombre de Dissertations sur les antiquités, l'histoire , la critiqne sacrée , la physique, dont plusieur» out ét« inpiimees à Lucques et

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

PAPACINO D'ANToN 1 (AlessandroVittorio), né à Ville-Franche en 1714, m. lieut.-gén. en 1786, s'occupa principalement de tout ce qui avait rapport † science de l'artillerie. Il a publié : Istituzioni fisico-mecaniche, etc., 1773, 1774 , fig. , lesquelles ont paru en français sous ce titre ; Institution phrsicomécanique, à l'usage des ecoles royales d'artillerie et du génie de Turin, Strasbourg, 1777, 2 vol. iu-8°, fig. ; Esame della polvere, Torino, 1765, in-8°, trad, en franc , en angl. et en allem. ; Dell'uso dell' armi da fuoco, ibid. , 178o , in-8°, fig. ; Il manneggiamento delle machine d'artiglieria, ctc., ibid., 1782, in-8°; Dell' architectura militare per le regie scuole, etc., ibid., 1778, in-8°, fig. PAPAI-PARIZ ( Francois ) , méd., né en 1649 à Déez en Transylvanie, d'un ministre protestant, m. en 1716, On a de lui : une Traduction, en latin , de la Paix de l'ame de Pierre du Moulin ; un Abrogé de l'histoire ecclésiastique de Hongrie et de Transy loanie, Zurich, 1723, in-8° ; Dietionarium latino-hungaricum, Leutschau, 17o8 ; Dictionarium hungarico - latinum ; Ars heraldica, 1696, in-12 ; des Poésies, etc. PAPARELLA (Sebast.), né à MonteSancto, vivait au milieu du 16° s. , et fut méd. à Pérouse, où il publia plusouorages sur son art , qu'il fit réimpr. à Macérata en 1582 , in-fol. PAPEBROCH ( Daniel), jés. d'Anvers, né en 1628 , travailla, conjointement avec les Pères Bollandus et Henschénius, à la collection des Actes des Saints , et épura la légende des absurdités dont elle fourmillait. Ayant à fixer l'origine des carmes, il la marqua au 12° s. Des religieux de cet ordre, qui faisaient remonter leur origine jusqu'à Elie, entrèrent en furenr. Indépendamment des libelles répandus contre ce jésuite , il fut persécuté et dénoncé à l'inquisition. Quoi qu'il en sût , le P. Papebroch continua son ouvrage jusqu'à sa mort , arrivée en 1714. Ses réponses aux carmes sont en 4 vol. in-4°. Il est encore auteur du Proprlœum ad acta sanctorum maii , in-fol.

PAPENDRECHT ( Corneille - Paul Hoynch Van ), né à Dordrecht en 1686, secrétaire du card. d'Alsace, archev. de Malines , m. en cette ville en 1753. On a de lui : Historia ecclesiae ultrajet tina à tempore mutatae religionis in fœderato Belgio , Malines, 1725 , in-fol. ; Ser epistolae, de hœresi et schismate ali

[ocr errors]

alines , 1729 , in-4°; Analecta Belgica, la Haye, 1743, 6 vol. in-4°. PAPHNUCE, év. de la haute Thébaïde, confesseur de J. C. durant la persécution de Galère et de Maximin, eut le jarret gauche coupé, l'œil droit arraché , et fut condamné aux mines. ll assista dans la suite au concile de Nicée en 325. PAPHUS (mythol.), fils de Pygmalion et d'Eburnee. PAPIAS , év. d'Hiéraples , ville de Phrygie, composa Explications des discours du Seigneur. Il ne reste que des fragmens de cet ouvrage. : Il fut auteur de l'opinion des millénaires. PAPIAS, grammairien vers l'an 1o53, est auteur d'un Vocabularium Latinum, Milan, 1476, in-fol.; Venise , 1491 et 1596 , in-fol. I. PAPILLON (Almaque), poète fr., né à Dijon en 1487, a donné le Vouvel amour; la Victoire et triomphe d'argent contre le dieu d'amour, Lyon , 1537 ; les Ordonnances d'argent ; la Victoire et triomphe d'honneur et d'amour contre argent. Il m à Dijon en 1559. PAPILLON (Thomas), neveu du précéd., avocat au parl. de Paris, né à Dijon en 1514 , m. à Paris en 1596. On a de lui : Libellus de jure accrescendi, Paris, 1571, in-8°; De directis Hœredum substitutionibus , Paris , 1616, in-8°; Commentarii in quatuor priores titulos libri primi Digestorum, Paris, 1624, in-12. PAPILLON ( Philibert) , né à Dijon en 1666, doct. de So b. en 1694, m. dans sa ville natalc cn 1738, a donné : Bibliothèque des auteurs de Bourgogne, 1742, 2 vol. in-fol. : Vie de Pierre Abailard et celle de Jacques Amyot, év. d'Auxerre, 17o2. Il a § aussi à divers savans dés M/émoires et des Observations intéressantes sur la Bourgogne. PAPILLON ( Jean ) , grav., né à St.uentin en 1661 , faisait des dessins # de grace et de goût ; il fut sur-tout employé par les libraires. Il m. à Paris CIl † PAPILLON (Jean-Michel), fils du précéd., grav. en bois, né à Paris en #G98, où il m. en 1776, est autcur d'un Traite historique et pratique de la gravure en bois #. 1766, 2 vol. in-8°. Son OEnvre forme 2 vol. in-fol. PAPILLON (Marc), gentilh. tourangeau, plus connu,oo le nom de # §e ou de sieur de Lasphrise, m. à Paris en 1599- On a de lui les premières

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]

o

Schwitz, en 1493, cél. médecin et chi· miste, s'acquit une grande réputation

ar ses cures et son élixir de propiété. # prétendait qu'Hippocrate et #§ m'étaient que des cbailatans. On lui doit l'art de préparer les médicamens par le moyen de la chimie ; celui de la § métallique; la connaissance de l'opium et du mercure ; celle des trois principes, savoir, le sel, le souffre et le mercure. Il publia les véritables maximes de la médecine, il écrivit sur la cbirurgie qu'il entendait très-bien. Après s'être vanté de conserver la vie aux hommes pendant plusieurs siècles, il m, à Saltzbourg en 1541. La meilleure édit. de ses OEuvres est celle de Genève, 1558, en 3 tom. , 2 vol. in-fol.

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[graphic]
« IndietroContinua »