Les Bonaparte et leurs oeuvres littéraires: Essai historique et bibliographique, contenant la généalogie de la famille Bonaparte, et des recherches sur les sources de l'histoire de Napoléon

Copertina anteriore
F. Daguin, 1845 - 115 pagine
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 86 - Napoléon, ses opinions et jugements sur les hommes et sur les choses, recueillis par ordre alphabétique, avec une introduction et des notes, par M. Damas-Hinard; Paris, chez Uufey, 1838, 2vol.
Pagina 62 - Vous êtes parvenus à organiser la grande nation, dont le vaste territoire n'est circonscrit, que parce que la nature en a posé elle-même les limites. Vous avez fait plus. Les deux plus belles parties de l'Europe, jadis si célèbres par les arts, les...
Pagina 62 - Nation dont le vaste territoire n'est circonscrit que parce que la nature en a posé elle-même les limites. » Vous avez fait plus. » Les deux plus belles parties de l'Europe, jadis si célèbres par les arts, les sciences et les grands hommes dont elles furent le berceau, voient, avec les plus grandes espérances, le génie de la liberté sortir des tombeaux de leurs ancêtres.
Pagina 66 - Nous voulons une République fondée sur la vraie liberté , sur la liberté civile , sur la représentation nationale : nous l'aurons , je le jure ; je le jure en mon nom et en celui de mes compagnons d'armes!
Pagina 40 - Conformément aux instructions verbales que je vous ai données, et à l'esprit de toutes mes lettres, vous ne devez pas permettre que, dans aucun cas, l'Impératrice et le roi de Rome tombent entre les mains de l'ennemi. Je vais manœuvrer de manière qu'il serait possible que vous fussiez plusieurs jours sans avoir de mes nouvelles.
Pagina 40 - Ne quittez pas mon fils, et rappelez-vous que je préférerais le savoir dans la Seine plutôt que dans les mains des ennemis de la France. Le sort d'Astyanax, prisonnier des Grecs, m'a toujours paru le sort le plus malheureux de l'histoire.
Pagina 78 - Cependant j'avais besoin de consolations et je les attendais de vous. Vous avez voulu me couvrir de boue; mais je suis de ces hommes qu'on tue, et qu'on ne déshonore pas.
Pagina 6 - Un soldat tel que moi peut justement prétendre A gouverner l'État, quand il l'a su défendre. Le premier qui fut roi fut un soldat heureux : Qui sert bien son pays n'a pas besoin d'aïeux.
Pagina 62 - Ce sont deux piédestaux sur lesquels les destinées vont placer deux puissantes nations. » J'ai l'honneur de vous remettre le traité signé à CampoFormio , et ratifié par sa majesté l'empereur. » La paix assure la liberté , la prospérité et la gloire de la république. » Lorsque le bonheur du peuple français sera assis sur les meilleures lois organiques , l'Europe entière deviendra libre.
Pagina 90 - Extrait des Mémoires de M. le duc de Rovigo, concernant la catastrophe de M. le duc d'Enghien.

Informazioni bibliografiche