Manuel du bibliophile: ou, Traité du choix des livres : contenant des développemens sur la nature des ouvrages les plus propres à former une collection précieuse, et particulièrement sur les chefs-d'oeuvre de la littérature sacrée, grécque, latine, française, étrangère : avec les jugemens qu'en ont portés les plus célèbres critiques : une indication des morceaux les plus saillans de ces chefs-d'oeuvre : la liste raisonnée des éditions les plus belles et les plus correctes des principaux auteurs, anciens et modernes, avec les prix : la manière de disposer une bibliothèque, de préserver les livres de toute avarie, avec détails sur leurs formats, sur les différens genres de reliûres, etc., etc., etc., et une ample table des matières, Volume 1

Copertina anteriore
Chez Victor Lagier, 1823

Dall'interno del libro

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 177 - ... si c'était un être d'une autre nature que nous , sa vive intelligence explique toutes les conditions , toutes les affections et toutes les pensées des hommes , et paraît toujours supérieure à leurs conceptions incertaines. Génie simple et puissant, il assemble des choses qu'on croyait être incompatibles , la véhémence , l'enthousiasme , la naïveté , avec les profondeurs les plus cachées de l'art ; mais d'un art qui , bien loin de gêner la nature , n'est lui-même qu'une nature plus...
Pagina 290 - L'un élève, étonne, maîtrise, instruit: l'autre plaît, remue, touche, pénètre. Ce qu'il ya de plus beau, de plus noble et de plus impérieux dans la raison est manié par le premier ; et, par l'autre, ce qu'il ya de plus flatteur et de plus délicat dans la passion.
Pagina 92 - ... c'est un monstrueux assemblage d'une morale fine et ingénieuse et d'une sale corruption. Où il est mauvais, il passe bien loin au delà du pire , c'est le charme de la canaille : où il est bon , il va jusques à l'exquis et à l'excellent. Il peut être le mets des plus délicats.
Pagina 149 - Le poète comique semble s'être plus attaché aux ridicules et a peint quelquefois les formes passagères de la société; le fabuliste semble s'adresser davantage aux vices, et a peint une nature encore plus générale. Le premier me fait plus rire de mon voisin, le second me ramène plus à moi-même.
Pagina 256 - ... sectaire? Quelle douceur! quelle pureté dans ses mœurs! quelle grâce touchante dans ses instructions! quelle éléva^tion dans ses maximes! quelle profonde sagesse dans ses discours! quelle présence d'esprit, quelle finesse et quelle justesse dans ses réponses!
Pagina 256 - Où est l'homme, où est le sage qui sait agir, .souffrir et mourir, sans faiblesse et sans ostentation? Quand Platon peint son juste imaginaire couvert de tout l'opprobre...
Pagina 253 - C'est du lait pour les enfants, et tout ensemble du pain pour les forts. On le voit plein des secrets de Dieu; mais on voit qu'il n'en est pas étonné, comme les autres mortels à qui Dieu se communique ; il en parle naturellement, comme étant né dans ce secret et dans cette gloire ; et ce qu'il a sans mesure il le répand avec mesure, afin que notre faiblesse le puisse porter.
Pagina 255 - Voyez les Livres des Philosophes avec toute leur pompe : qu'ils sont petits près de celui-là ! Se peut-il qu'un Livre , à la fois si sublime et si sage , soit l'ouvrage des hommes ? Se peut-il que celui dont il fait l'histoire ne soit qu'un homme lui-même .' Est-ce là le ton d'un Enthousiaste Ou d'un Ambitieux Sectaire...
Pagina 186 - Les meilleures comédies de Molière n'ont pas plus de sel que les premières Lettres provinciales : Bossuet n'a rien de plus sublime que les dernières.
Pagina 104 - Les seules bonnes histoires sont celles qui ont esté escriptes par ceulx mesmes qui commandoient aux affaires, ou qui estoient participants à les conduire, ou au moins qui ont eu la fortune d'en conduire d'aultres de mesme sorte : telles sont quasi toutes les grecques et romaines...

Informazioni bibliografiche