Bulletin des sciences historiques, antiquités, philologie, Volume 14

Copertina anteriore
Treuttel et Würtz, 1830
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 248 - Cérémonies des gages de bataille selon les constitutions du bon roi Philippe de France, représentées en onze figures, suivies...
Pagina 148 - Livrez-vous à la joie, s'écriaitil, qu'elle s'élève jusqu'au ciel; les étrangers sont renversés par ma force ; la terreur de mon nom est venue, leurs cœurs en ont été remplis ; je me suis présenté devant eux comme un lion; je les ai poursuivis, semblable à un épervier; j'ai anéanti leurs...
Pagina 156 - Le roi et ses soldats arrivent sur le bord de la mer au moment où la flotte égyptienne en est venue aux mains avec la flotte des Fekkaro , combinée avec celle de leurs alliés les Schairotanas, reconnaissables à leurs casques armés de deux cornes. Les vaisseaux égyptiens manœuvrent à...
Pagina 156 - Amon-Ra était à ma droite comme à ma gauche; son esprit a inspiré mes résolutions; Amon-Ra lui-même, préparant la perte de mes ennemis, a placé le monde entier dans mes mains. » Les princes et les chefs répondent au Pharaon qu'il est un soleil appelé à soumettre tous les peuples du...
Pagina 136 - Hypostyle (-Oskh ) ou le prétoire de l'Amenti , avec les décorations convenables. Le grand-juge Osiris occupe le fond de la salle, au pied de son trône s'élève le Lotus, emblème du Monde matériel , surmonté de l'image de ses quatre enfans , génies directeurs des quatre points cardinaux.
Pagina 150 - ... auprès du roi, portant son sceptre, l'étui de son arc et ses autres insignes. « Neuf princes de la famille royale, de hauts fonctionnaires de la caste sacerdotale et des chefs militaires suivent le naos à pied, rangés sur deux lignes ; des guerriers portent les socles et les gradins du naos ; la marche est fermée par un peloton de soldats. Des groupes tout aussi variés précèdent le Pharaon : un corps de musique où l'on remarque la flûte, la trompette, le tambour, et des choristes,...
Pagina 156 - Schairotanas et de Fekkaro prisonniers ; les vainqueurs se dirigent vers le roi, arrêté avec une partie de son armée devant une place forte nommée Mogadiro. Là se fait le dénombrement des mains coupées. Le Pharaon, du haut d'une tribune sur laquelle repose son bras gauche appuyé sur un coussin, harangue ses fils et les principaux chefs de son armée, et termine son discours par ces phrases remarquables...
Pagina 134 - ... et il devient ici de toute évidence qu'on adorait spécialement dans ce temple le principe de beauté confondu et identifié avec le principe de. vérité, de justice , ou, en termes mythologiques , que cet édifice était consacré à la déesse Hathôr , identifiée avec la déesse Thméï.
Pagina 144 - Le chef du pays de Moschausch , Un tableau et un soubassement analogues décorent la face antérieure du massif de gauche ; mais ici tous les captifs sont des chefs asiatiques : on les a rangés dans l'ordre suivant : Le chef de la mauvaise race du pays de...
Pagina 151 - Pschent, remerciant le dieu dansson temple. Le monarque, précédé de tout le corps sacerdotal et de la musique sacrée, est accompagné par les officiers de sa maison. On le voit ensuite couper avec une faucille d'or une gerbe de blé, et, coiffé...

Informazioni bibliografiche