Correspondence entre quelques hommes honnêtes; ou, Letteres philosophiques, politiques et critiques sur les evénemens et les ouvrages du tems, Volume 1

Copertina anteriore
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 124 - Vous allumez un feu qui ne pourra s'éteindre. Craint de tout l'univers, il vous faudra tout craindre , Toujours punir, toujours trembler dans vos projets, Et pour vos ennemis compter tous vos sujets.
Pagina 124 - Le chemin est tracé, rien ne vous retient plus ; Vous n'avez qu'à marcher de vertus en vertus. Mais si de vos flatteurs vous suivez la maxime, II vous faudra, Seigneur, courir de crime en crime, Soutenir vos rigueurs par d'autres cruautés, Et laver dans le sang vos bras ensanglantés.
Pagina 125 - Tes remords te suivront comme autant de furies; Tu croiras les calmer par d'autres barbaries ; Ta fureur, s'irritant soi-même dans son cours, D'un sang toujours nouveau marquera tous tes jours. Mais...
Pagina 109 - D'ailleurs, quand il arrivera quelque chofe à quoi on ne s'attendoit pas , comment en avertir félon cette méthode ? Ajoutez que ce qui eft écrit fur le bâton , n'eft point du tout précis & circonftancié. On n'y voit pas combien il eft entré de cavalerie-., ou d'infanterie ; ni en quel endroit du pays font ces troupes ; ni combien il eft arrivé de vaifTeaux , ni ce qu'on a de vivres.
Pagina 108 - ... levé fon flambeau ; & de l'autre côté fur le champ le correfpondant ferme le robinet de fon vafe , & regarde ce qui eft écrit fur la partie du bâton qui touche à l'ouverture du vaifTeau...
Pagina 187 - Marius & de Sylla , jufqu'à quel point les âmes , chez les Romains , s'étoient peu à peu dépravées. Des chofes fi funeftes firent croire qu'on ne les reverroit plus. Mais fous les triumvirs , on voulut être plus cruel , & le paroître moins : on eft défolé de voir les fophifmes qu'employa la cruauté. On trouve dans Appien (d) la formule des profcriptions.
Pagina 108 - ... il eft bon d'en faire l'épreuve auparavant, & d'examiner fi tout s'accorde & concourt enfemble par une exécution uniforme de part & d'autre. , Quand on s'en eft bien afluré } on porte les deux vafes aux deux endroits où l'on doit donner & obferver les fignaux : on y vcrfe dç l'eau } & on y met le liège avec le bâton.
Pagina 161 - ... ni si délicats. Enfin, je suis persuadé qu'il faut plus de grandes qualités pour former un bon chef de parti, que pour faire un bon empereur de l'univers; et que, dans le rang des qualités qui le composent, la résolution marche de pair avec le jugement. Je dis avec le jugement héroïque, dont le principal usage est de distinguer l'extraordinaire de l'impossible.
Pagina 109 - Cependant c'eft ce qu'il importe le plus de favoir. Car le moien d'envoier du fecours , fi l'on ne fait ni combien l'on aura d'ennemis à combattre , ni où ils font ? Comment avoir confiance en fes forces , ou s'en défier , en un mot comment prendre fon parti , fans favoir combien de...
Pagina 111 - ... pour les écrire à mefure qu'on les lui montrera ; de forte que fi c'eft la première colonne , il n'élevé qu'un flambeau ; fi c'eft la féconde , il en élevé deux ; & ainfi du refte , & cela toujours à gauche.

Informazioni bibliografiche