Du début de la révolution suisse, ou Défense du cy-devant général de Weiss contre ses détracteurs

Copertina anteriore
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 14 - Sur son rapport le directoire prend le jour même un arrêté qui charge le ministre de la république près les cantons helvétiques, de déclarer aux gouvernemens de Berne et de Fribourg que les membres de ces gouvernemens répondront personnellement de la sûreté individuelle et des propriétés des habitans du pays de Vaud qui se .•sera1ent adressés ou pourraient s'adresser encore à la république française pour obtenir par sa médiation, en exécution des anciens traités, d'être maintenus...
Pagina 49 - C'est à moi à vous en défendre ; c'est à vous à surveiller les mouvements de vos ennemis et à m'en prévenir sans .délai. Ne craignez plus, Citoyens, leurs menaces, et encore moins leurs soldats. L'armée d'Italie vous couvre ; c'est à présent à vous à vous rendre dignes des hautes destinées auxquelles le Directoire veut vous aider à parvenir.
Pagina 63 - Fribourg, et de laisser aux habilans du pays „de Vaud le libre exercice de leurs droits, réclamations, et „recours; si non, Monsieur le général, je me verrai obligé de „repousser la force par la force.* . Le général instruit le directoire de la République française de tout ce qui se passe...
Pagina 49 - Vos vœux sont exaucés ; la République Française vous offre sa protection , ses secours. Le Directoire Exécutif m'ordonne d'employer tous mes moyens pour vous rendre libres, l'entier exercice de vos Droits et Réclamations ; Vos ennemis seront les nôtres ; le même coup qui vous frapperait serait aussi dirigé sur nous.
Pagina 63 - Mesnard adresse au général bernois la sommation « de » retirer ses troupes et de laisser aux habitans •» du pays de Vaud le libre exercice de leurs » droits , réclamations et recours. Il lui déclare «que, dans le cas contraire, il sera contraint » de repousser la force par la force, de faire » cesser la résistance, et d'en poursuivre les au~
Pagina 82 - ni instance, d'unir par les noeuds les «plus intimes le gouvernement avec le «peuple entier, et de faire à notre cons«titution les améliorations que demande «le bien de la patrie, et qui peuvent «être conformes à l'esprit et aux circons...
Pagina 14 - ... relations extérieures avait reçu l'ordre de faire un rapport sur la pétition du comité insurrecteur; etle 3o , l'envoyé Mengaud signifia au sénat de Berne un arrêté du directoire , portant que « les membres du gouvernement de Berne et » de Fribourg répondraient personnellement de » la sûreté individuelle et de la propriété des » habitans du pays de Vaud qui se seraient » adressés ou pourraient s'adresser encore à la » république française , pour réclamer sa média» tion...
Pagina 63 - Par arrêté du 8 Nivôse an 6 le directoire exécutif de la „République française a déclaré au gouvernement de Berne et „de Fribourg, que le pays de Vaud étant sous la protection „de la République française, ces deux gouvernemens répondront „personellement de la sûreté individuelle et des propriétés des „habitans du pays de Vaud.
Pagina 54 - ... démission de tous mes emplois plutôt que de me charger d'une telle responsabilité. Je suis convaincu que, présentement, les voies de contrainte ne peuvent avoir d'autre effet que d'étendre la révolution sur la Suisse entière et de préparer Vos Excellences au sort des Emigrés. Je pense que traiter ces gens avec bonté, céder à leur fièvre, suivre et influencer autant que possible l'assemblée de leurs députés est à la fois ce qu'il ya de plus prudent et de plus généreux, d'autant...
Pagina 96 - Payer„ vne, quartier du général Brune: leur instruction limitative leur enjoignoit de fonder la négociation sur l'évacuation de" l'Erguel et du Pays de Vaud par les François, sur la retraite de ceux-ci à 12 lieues des frontières, sur la garantie qu'il ne seroit fait à la Suisse aucune réquisition d'hoamies ou d'argent, et que chaque Canton resteroit libre de faire à son gré telles réformes convenables, sans nulle intervention étrangère.

Informazioni bibliografiche