Francesco Melzi d'Eril, duca di Lodi: Memorie-documenti e lettere inedite di Napoleone I.0 e Beauharnais, Volume 2

Copertina anteriore
Giovanni A. Melzi
G. Brigola, 1865
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 126 - de ce pays de ne jamais rien être? Quel est le plus grand crime que puisse commettre aujourd'hui un citoyen contre le bonheur et la tranquillité publiques? N'est-ce pas d'inviter ses compatriotes à payer les Français de la plus noire ingratitude, et à montrer à ceux-ci le compte qu'ils doivent faire sur les
Pagina 155 - ne me permettent pas de répondre en détail à vos différentes lettres; je m'en réfère à ce que vous écrira Marescalchi. Il vous dira que vous avez tort de penser que j'aie jamais varié d'opinion sur vous, que j'espère, si vous avez un peu d'amitié pour moi, que toutes les tracasseries finiront
Pagina 126 - à saisir se traduisent ici par l'image des Vêpres Siciliennes, qui sont plus modernes. La faiblesse du Gouvernement à Milan passe tout ce qu'il est possible de concevoir. Si les Ministres de l'Intérieur et de la Police eussent fait leur devoir, les auteurs de pareils pamphlets
Pagina 220 - hommes de plus; mais j'y suis porté par deux principaux motifs. Le premier est d'apprendre à l'Angleterre à connaître l'existence de la République: le second est de donner de l'orgueil et de la fierté nationale à la jeunesse italienne, ce qui lui manque pour battre un égal nombre d'autrichiens.
Pagina 188 - hommes de plus; mais j'y suis porté par deux principaux motifs. Le premier est d'apprendre à l'Angleterre à connaître l'existence de la République: le second est de donner de l'orgueil et de la fierté nationale à la jeunesse italienne, ce qui lui manque pour battre un égal nombre
Pagina 194 - facilement que ce n'est point pour avoir cinq ou six mille hommes de plus; mais j'y suis porté par deux principaux motifs. Le premier est d'apprendre à l'Angleterre à connaître l'existence de la République: le second est de donner de l'orgueil et de la fierté nationale à la jeunesse italienne, ce qui lui manque pour battre un égal nombre d'autrichiens.
Pagina 193 - Il se rend en Italie plein de zèle pour organiser sa division. Ce sera avec grand plaisir que je verrai cet hiver le drapeau italien flotter sur les rives de l'Océan. Cela ne sera pas, à ce que je me souvienne, arrivé depuis les Romains,
Pagina 84 - c'est de plaire sans doute aux propriétaires, mais de porter à l'État le coup le plus dangereux en ébranlant la confiance du peuple. Certainement les propriétaires ne peuvent pas se plaindre dans la République Italienne, ils ont vendu leurs blés assez cher toute cette année-ci, et le peuple toute
Pagina 126 - été sévèrement punis, et l'on n'aurait pas eu le scandale de voir le général français faire arrêter un citoyen de la République. Je ne puis pas également être indifférent à la direction qu'on donne à l'esprit public dans les
Pagina 127 - juste, on devrait calculer ce qu'a coûté et ce que coûte la République Italienne au peuple français. La République est sans armée, et à cet égard elle n'a fait depuis un an aucune espèce de progrès. S'en tiendrait-on à évaluer simplement le prix de la réunion du

Informazioni bibliografiche