Histoire de la Révolution française

Copertina anteriore
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 447 - pays, celui qui viole est un monstre. « Le pillage n'enrichit qu'un petit nombre d'hommes : il nous déshonore; il détruit nos ressources; il nous rend ennemis des peuples qu'il est de notre intérêt d'avoir pour amis. « La première ville que nous allons rencontrer a . été bâtie par Alexandre : nous trouverons à chaque pas de grands souvenirs dignes d'exciter l'émulation des Français.
Pagina 300 - vahir l'Egypte est détruite. Vous avez pris « son général, son équipage de campagne, « ses bagages, ses outres, ses chameaux. « Vous vous êtes emparés de toutes les « places fortes qui défendent les puits du « désert. « Vous avez dispersé, aux champs du Mont« Thabor, cette nuée d'hommes accourus de » toutes les parties de l'Asie pour piller
Pagina 418 - il nous mènerait au despotisme. Mais nous voulons la République, la République assise sur les bases de l'égalité, de la morale, de la liberté civile et de la tolérance politique. Avec une bonne administration, tous les individus oublieront les factions dont on les fît membres
Pagina 135 - De telles paroles avaient encore redoublé l'impatience d'entendre Bonaparte. Voici son discours, antérieur de dix-huit mois au 18 brumaire. Je ne sais si c'est la raison ou l'imagination qui m'y fait découvrir un sens précurseur de cette journée. « CITOYENS DIRECTEURS, « Le peuple français, pour être libre, avait les rois à combattre. « Pour obtenir une constitution fondée sur la raison, il avait
Pagina 419 - la confiance que j'ai toujours eue en vous. « La liberté, la victoire et la paix replaceront la République française au rang qu'elle occupait en Europe, et que l'ineptie et la trahison ont pu seules lui faire perdre.
Pagina 300 - adressa à son armée un ordre du jour bien digne, par son énergie et son habileté, de ceux qu'il publiait en Italie. Le voici : « Soldats, vous avez traversé le désert qui « sépare l'Afrique de l'Asie avec plus de ra« pidité qu'une armée arabe.
Pagina 418 - membres et ne voudront plus qu'être Français. Il est temps enfin que l'on rende aux défenseurs de la patrie la confiance à laquelle ils ont tant de droits. A entendre quelques factieux, nous serions tous les ennemis de la République, nous qui l'avons affermie par nos travaux et notre courage! Nous ne voulons pas de gens plus patriotes que les braves qui ont
Pagina 456 - poursuite ; et il nous est, s'il plaît à Dieu, réservé de présider à leur entière destruction. Comme la poussière que les vents dispersent et dissipent, il ne restera plus aucun vestige de ces infidèles : car la promesse de Dieu est formelle ; l'espoir du méchant sera trompé, et les méchans périront. « Gloire au seigneur des mondes
Pagina 435 - garantit qu'elle contenait à peu près les lignes suivantes : «Ministres, vous concevez facilement que, dans l'enceinte des postes occupés. par les troupes impériales, on ne saurait tolérer aucun citoyen français; en conséquence, vous m'excuserez, si je me vois obligé de vous signifier de quitter Rastadt dans l'espace de vingt-quatre heures. , ; ..
Pagina 102 - qui sera déterminé par le Directoire exécutif; Leurs biens seront séquestrés aussitôt après la présente loi, et main-levée ne leur en sera accordée que sur la preuve authentique de leur arrivée au lieu fixé pour leur déportation. «Le Directoire exécutif est autorisé à leur procurer provisoirement, sur leurs biens, les moyens de pourvoir à leurs secours les plus

Informazioni bibliografiche