Bulletin des sciences mathématiques, physiques et chimiques, Volume 1

Copertina anteriore
Treuttel et Würtz, 1824
0 Recensioni
Google non verifica le recensioni, ma controlla e rimuove i contenuti falsi quando vengono identificati
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 73 - L'aire d'un cône qui a pour base une ellipse, est à l'aire de cette ellipse comme la somme des rayons vecteurs menés du sommet aux extrémités du grand axe de l'ellipse, est à ce même grand axe. 6°.
Pagina 170 - On procède , conformément à l'article 4 du règlement, à l'élection pour la place vacante dans la section de mécanique par le décès de M.
Pagina 116 - Cour constate chaque année, par deux déclarations générales, le résultat de la comparaison qu'elle établit entre les comptes publiés par les ministres pour l'année précédente et pour l'exercice expiré et les arrêts rendus sur les comptes individuels des comptables, tant sous le rapport de l'exactitude des résultats que sous celui de la légalité des recettes et dépenses publiques. Ces déclarations sont imprimées et distribuées aux membres du Corps législatif.
Pagina 121 - Mais à quoi bon cela? dira-t-on. Je réponds : A perfectionner l'art d'inventer ; car il faudrait avoir des méthodes pour venir à bout de tout ce qui se peut trouver par raison.
Pagina 240 - COURS ÉLÉMENTAIRE ET PRATIQUE DE DESSIN LINÉAIRE, appliqué à l'enseignement individuel , à l'enseignement simultané et à l'enseignement mutuel , d'après les principes de Pestalozzi , suivi à Yverdun sous la direction de M.
Pagina 219 - Au sortir de la vallée où sont situés ces derniers villages, la trombe s'éleva sur une montagne dite de Capelle. Plusieurs paysans, qui y labouraient, virent avec effroi ce phénomène extraordinaire traverser leurs habitations; ils craignirent bientôt pour eux-mêmes, et n'eurent, pour échapper au danger, que le temps de se coucher, en se tenant fortement à leurs instruments aratoires.
Pagina 207 - La seconde expérience consiste dans l'influence qu'éprouve une lame de cuivre pliée en cercle de la part d'une ceinture de forts courans électriques au milieu desquels elle est suspendue, et qui l'entourent sans la toucher. Cette influence , que M. Ampère avait d'abord crue nulle , a été, à Genève, constatée par lui-même d'une manière très-précise.
Pagina 81 - Ollmanns ; ouvrage auquel on a joint des recherches historiques sur la position de plusieurs points importants pour les navigateurs et pour les géographes, 2 vol.
Pagina 219 - Après ces premiers effets , la trombe parcourut une distance de deux lieues sans toucher à terre , en emportant de trèsgrosses branches d'arbres qu'elle vomissait à droite et à gauche avec bruit. Arrivée à la pointe...
Pagina 219 - Hernies d'Étrée-Blanche , un sillon de la largeur de trente pas , dans lequel le grain était détruit , dans une étendue de trente arpens de terre , placés au sommet. De là , elle pénétra dans la vallée de Witernestre et Lambre. Le premier de ces villages, composé de quarante habitations, n'en conserva que huit intactes ; trente-deux maisons avec leurs granges furent renversées , et une énorme quantité d'arbres abattus , déchirés et emportés à une grande distance. On remarqua , à...

Informazioni bibliografiche