Annuario dell'Italia militare

Copertina anteriore
tip. scolastica di S. Franco e figli, 1864
0 Recensioni
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 127 - Albaredo, 1°. l'armée se fût trouvée déboucher par une vaste plaine, et c'est ce que son général voulait éviter. 2". Alvinzi qui occupait les hauteurs de Caldiero, eût, en garnissant la rive droite de l'Alpon, couvert la marche de la colonne qu'il aurait dirigée sur Vérone; il eût forcé cette ville faiblement gardée et eût opéré sa jonction avec l'armée du Tyrol; la division de Rivoli, prise entre deux feux, eût été obligée de se retirer sur Peschiera, l'armée tout entière...
Pagina 127 - ... Gambione , où Alvinzi avait son quartier - général , sans que l'ennemi eût aucune position à prendre ni pût couvrir d'aucun obstacle naturel le mouvement des troupes qu'il aurait fait marcher pour attaquer Vérone. Cette attaque n'était plus possible , puisque toute l'armée française l'eût prise en queue, pendant que les murailles de la ville en auraient arrêté la tête.
Pagina 127 - Vérone ; il eût forcé cette ville faiblement gardée et eût opéré sa jonction avec l'armée du Tyrol; la division de Rivoli, prise entre deux feux, eût été obligée de se retirer sur Peschiera ; l'armée tout entière en eût été étrangement compromise ; au lieu qu'en jetant le pont sur la droite de l'Alpon on obtenait l'avantage inappréciable : 1° d'attirer l'ennemi sur trois chaussées, traversant un vaste marais; 2°...
Pagina 424 - Bisogna dire che in queste provinole, che fornirono dei buonissimi soldati all'esercito italiano di Napoleone, le idee del servizio e del mestiere militare si sieno intieramente perdute sotto il dominio austriaco, al punto di figurarsi di liberare l'Italia con degli spontoni, colla penna di fagiano sul cappello...
Pagina 424 - ... che fornirono dei buonissimi soldati all'esercito italiano di Napoleone, le idee del servizio e del mestiere militare si sieno intieramente perdute sotto il dominio austriaco, al punto di figurarsi di liberare l'Italia con degli spontoni, colla penna di fagiano sul cappello calabrese e col travestimento dei preti e delle donne in difensori della patria?
Pagina 126 - Albaredo, on n'avait qu'un chemin pour se porter sur « l'ennemi qui en avait trois pour se porter au bord de l'Adige , s'y « former en front et inquiéter continuellement notre ligne. Ainsi ,

Informazioni bibliografiche