Gott und die welt; oder, Das verhältniss aller dinge zu einander und zu Gott ...

Copertina anteriore
J.C.B. Mohr, 1857
0 Recensioni
Google non verifica le recensioni, ma controlla e rimuove i contenuti falsi quando vengono identificati
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 111 - ... les formes soit générales, soit partielles, soit extérieures , soit intérieures , soit composées , soit élémentaires , des êtres auxquels on l'attribue , les végétaux et les animaux. Or, ces formes , il n'est pour ainsi dire besoin que de les rappeler. Tandis que celles des minéraux , des corps qu'on appelle inorganiques et inertes , sont anguleuses et géométriques , celles des végétaux et des animaux , au contraire, sont adoucies, arrondies, affectent toutes sortes de courbes,...
Pagina 332 - La folie est le germe du malheur, et c'est la sagesse qui le développe. La plupart de ceux qui se disent malheureux sont des hommes passionnés, c'est-à-dire des fous, auxquels il reste quelques intervalles de raison, pendant lesquels ils...
Pagina 365 - ... d'eux-mêmes où ils ne rentrent jamais, vous leur êtes un Dieu caché; car ce fond intime d'eux-mêmes est le lieu le plus éloigné de leur vue, dans l'égarement où ils sont. L'ordre et la beauté que vous répandez sur la face de vos créatures sont comme un voile qui vous dérobe à leurs yeux malades. Quoi donc! la lumière qui devrait les éclairer les aveugle; et les rayons du soleil même empêchent qu'ils ne l'aperçoivent!
Pagina 207 - ... ce qui s'écarte de notre équerre comme livré à la confusion. Mais c'est dans les lieux où nous avons mis la main que l'on voit souvent un véritable désordre. Nous faisons jaillir des jets d'eau sur des montagnes ; nous plantons des peupliers et des tilleuls sur des rochers , nous mettons des vignobles dans des vallées, et des prairies sur des collines. Pour peu que ces travaux soient négligés, tous ces petits...
Pagina 27 - ... pour que quelque chose soit, il faut que quelque chose ait été éternellement; pour que quelque chose de matériel soit, il faut que quelque chose de matériel ait été de toute éternité; et de même pour ce qui est spirituel. D'où suit...
Pagina 332 - Le bonheur est au dedans de nousmêmes, il nous a été donné ; le malheur est au dehors , et nous Talions chercher. Pourquoi ne sommes-nous pas convaincus que la jouissance paisible de notre âme est notre seul et vrai bien...
Pagina 468 - Ecoutons maintenant l'ami du peuple, l'ami des pauvres et de la pauvreté , un digne élève de cette grande école de stoïcisme chrétien qui s"'appelle Port-Royal : « Le superflu des riches devrait servir pour le nécessaire des pauvres, mais tout au contraire le nécessaire des pauvres sert pour le superflu des riches. « Cinq ou six pendards partagent la meilleure partie du monde et la plus riche. C'en est assez pour nous faire juger quel. bien c'est devant Dieu que les richesses. « On doit...
Pagina 27 - Dieu, mêlées des imperfections inhérentes à la créature ; car, tout immense qu'il est, ce monde est fini en soi, comparé à Dieu qui est infini; il en manifeste mais il en voile aussi la grandeur, l'intelligence, la sagesse. L'univers est l'image de Dieu, il n'est pas Dieu ; quelque chose de la cause passe dans l'effet, elle ne s'y épuise pas, et demeure elle-même tout entière. L'univers...

Informazioni bibliografiche