Opere varie di Alessandro Manzoni che contengono le tragedie: le poesie e la morale cattolica

Copertina anteriore
Baudry, 1853 - 2 pagine
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Sommario

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 149 - C'est à la vue des passions qui ont tourmenté les hommes, qu'il peut nous faire sentir ce fonds commun de misère et de faiblesse qui dispose à une indulgence , non de lassitude ou de mépris , mais de raison et d'amour.
Pagina 319 - La procellosa e trepida gioia d'un gran disegno, l'ansia d'un cor che indocile serve, pensando al regno; e il giunge, e tiene un premio ch'era follia sperar; tutto ei provò: la gloria maggior dopo il periglio, la fuga e la vittoria, la reggia e il triste esiglio: due volte nella polvere due volte sull'altar. Ei si nomò: due secoli, l'un contro l'altro armato, sommessi a lui si volsero, come aspettando il fato; ei fe' silenzio, ed arbitro s'assise in mezzo a lor.
Pagina 149 - Ce n'est pas en essayant de soulever, dans des âmes calmes, les orages des passions, que le poète exerce son plus grand pouvoir. En nous faisant descendre, il nous égare et nous attriste. A quoi bon tant de peine pour un tel effet...
Pagina 125 - Car enfin que nous donne l'histoire? des événemens qui ne sont, pour ainsi dire, connus que par leurs dehors...
Pagina 117 - ... je ne puis croire cette sorte de violence tout à fait condamnable, pourvu qu'elle n'aille pas jusqu'à l'impossible. Il est de beaux sujets où on ne la peut éviter; et un auteur scrupuleux se priverait d'une belle occasion de gloire, et le public de beaucoup de satisfaction, s'il n'osait s'enhardir à les mettre sur le théâtre, de peur de se voir forcé à les faire aller plus vite que la vraisemblance ne le permet.
Pagina 204 - Presso all'aitar, dinanzi a Dio. Modesta Sia l'urna mia: — tutti siam polve; ed io Di che mi posso gloriar? — ma porti Di regina le insegne: un sacro nodo Mi fe' regina : il don di Dio, nessuno Rapir lo puote, il sai: come la vita, Dee la morte attestarlo.
Pagina 125 - ... qui ont accompagné leurs délibérations et leurs projets, leurs succès et leurs infortunes ; les discours par lesquels ils ont fait ou essayé de faire prévaloir leurs passions et leurs volontés sur d'autres passions et sur d'autres volontés , par lesquels ils ont exprimé leur colère, épanché leur tristesse, par lesquels , en un mot. ils ont révélé leur individualité...
Pagina 201 - ... elmetti, udiron le frecce fischiando volar. E il premio sperato, promesso a quei forti, sarebbe, o delusi, rivolger le sorti, d'un volgo straniero por fine al dolor?
Pagina 201 - ... pesti cimieri, han poste le selle sui bruni corsieri, volaron sul ponte che cupo sonò. A torme, di terra passarono in terra, cantando giulive canzoni di guerra, ma i dolci castelli pensando nel cor: per valli petrose, per balzi dirotti, vegliaron nell'arme le gelide notti, membrando i fidati colloqui d'amor.
Pagina 97 - ... quelquefois comme l'accomplissement des desseins des hommes , quelquefois , au contraire , comme un coup de la Providence qui les' anéantit; comme un terme signalé ou entrevu de loin, que l'on voulait éviter, et' vers lequel on se précipite par le chemin même où l'on s'était îeté pour courir au but opposé.

Informazioni bibliografiche