Dictionnaire des sciences naturelles,... suivi d'une biographie des plus célèbres naturalistes...

Copertina anteriore
F.G. Levrault, 1830
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Pagine selezionate

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 564 - Tableau j i9 genres, dont environ 3»4 °Qt été créés par nous ; mais, loin de prétendre que tous ces genres doivent être conservés , nous déclarons que la plupart de ceux dont nous sommes l'auteur ne sont tout au plus que des sous-genres, et que nous ne les avons proposés que pour appeler l'attention des botanistes sur les espèces qui offrent dans leurs caractères génériques quelque particularité remarquable, et surtout pour mettre en évidence toutes les modifications de la structure...
Pagina 3 - ... et encore l'indication de celui-ci se trouve-t-elle dans Aristote : « Les orties de mer, dit Aristote, ne sont « point du genre des testacés, et sont plutôt « hors des genres que nous avons définis. Ce « sont des êtres dont la nature est équivoque « entre la plante et l'animal...
Pagina 412 - ... Flustre et Eschare, et à établir sous le nom de Membranipore une troisième division générique; mais les caractères qu'il y assigne ne nous paraissent pas avoir toute la précision désirable ; voici comment il s'exprime à cet égard : Genre Piastre « loges complètes, distinctes, très plates, formées par un rebord plus épais , plus résistant , sertissant une partie membraneuse dans laquelle est percée l'ouverture subterminale et transverse , se disposant régulièrement et en quinconce...
Pagina 341 - Polypiers , a dû modifier les limites et la définition de ce genre ; il y assigne les caractères suivans : * animaux inconnus contenus dans des loges mamelonnées, en forme •d'étoiles fortement lamelleuses, assez peu régulières, échinulées, et n'occupant que la face supérieure d'un Polypier calcaire libre ou fixé , en forme de grande plaque lobée ou relevée sur les bords, fortement échinulée en dedans et striée, mais non poreuse en dehors.
Pagina 124 - Corps subcartilagineux, transparent, allongé, cylindroï'de, traversé dans toute sa longueur par un sillon fort large , bordé de deux membranes , tronqué aux deux extrémités , avec une ouverture postérieure garnie dans sa circonférence de lobes appendiculaires , et conduisant dans une cavité fort longue et aveugle (de Blainv.).
Pagina 105 - Corps cylindrique, alongé, contractile, musculaire, composé de trois parties: l'antérieure vésiculeuse; la moyenne portant à sa partie inférieure deux organes natateurs creux, placés l'un devant l'autre, et enfin la troisième, la plus longue, pourvue en dessus d'une plaque fibrillo-capillacée , et en dessous de productions cirrhiformes ; bouche terminale; anus?
Pagina 577 - Stigmatophores tronqués au sommet. Article anthérifère long; appendice apicilaire de l'anthère, obtus; appendices basilaires longs, non pollinifères. I. Leysérées. — Aigrette tantôt stéphanoïde, tantôt paléacée, tantôt filiforme et paléacée. i. Relhania.
Pagina 572 - Calathide ordinairement petite. Péricline à peu près égal aux fleurs du disque , formé de squames paucisériées , un peu inégales , courtes , les intérieures larges. I. Faux-ovaires du disque longs. 6. Gibbaria. — 7. Garuleum. II. Faux-ovaires du disque courts. 8. Osteospermum, —9.
Pagina 350 - Madrépores du même auteur, eta pour caractères : « loges profondes, cylindriques, cannelées et presque lamelleuses à l'intérieur, saillantes en forme de bouton, et éparses assez régulièrement à la surface d'un Polypier calcaire, fixé, poreux , arborescent ou développé en grande lame plus ou moins ondée et pédiculée. M. de Blainville y range les Explanaires n° i et a de Lamarck, \ Âslrea palifera du même (p u" i A , et quelques autres espèces.

Informazioni bibliografiche