Oeuvres de J. Racine, Volume 2

Copertina anteriore
chez Pissot, 1770
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 180 - Attaquons dans leurs murs ces conquérants si fiers ; Qu'ils tremblent, à leur tour, pour leurs propres foyers : Annibal l'a prédit, croyons-en ce grand homme : " Jamais on ne vaincra les Romains que dans Rome.
Pagina 312 - Que dis-je? Il n'est point mort, puisqu'il respire en vous. Toujours devant mes yeux je crois voir mon époux. Je le vois, je lui parle; et mon cœur...
Pagina 268 - Il sait votre dessein, jugez de ses alarmes. Ma Mère est devant vous, et vous voyez ses larmes.
Pagina 268 - Si près de ma naiflance , en eût marqué la fin. Fille d'Agamemnon , c'eft moi qui la première ,' Seigneur , vous appellai de ce doux nom de père.
Pagina 313 - J'aime. Ne pense pas qu'au moment que je t'aime, Innocente à mes yeux, je m'approuve moi-même, Ni que du fol amour qui trouble ma raison Ma lâche complaisance ait nourri le poison.
Pagina 345 - Se roule, & leur préfente une gueule enflammée, Qui les couvre de feu, de fang & de fumée. La frayeur les emporte ; &, lourds à cette fois, IIs ne connoiflent plus ni le frein, ni la voix.
Pagina 269 - Un Prêtre environné d'une foule cruelle , Portera fur ma fille une main criminelle , Déchirera fon fein , & d'un œil curieux , Dans fon cœur palpitant confultera les Dieux.
Pagina 179 - Doutez-vous que l'Euxin ne me porte, en deux jours, Aux lieux où le Danube y vient finir son cours; Que du Scythe avec moi l'alliance jurée, De l'Europe en ces lieux ne me livre l'entrée? Recueilli dans leurs ports, accru de leurs soldats, Nous verrons notre camp grossir à chaque pas.
Pagina 9 - Mais auffî, je ne puis croire que le public me fache mauvais gré, de lui avoir donné une tragédie qui a été honorée de tant de larmes , & dont la trentième repréfentation a été aujjl fuivie que la première.
Pagina 330 - Je ne veux point me paindre avec trop d'avantage* Mais fi quelque vertu m'eft tombée en partage ,. Seigneur , je crois fur-tout avoir fait éclater La haine des forfaits qu'on ofe m'imputer.

Informazioni bibliografiche