Immagini della pagina
PDF
ePub
[blocks in formation]

Nous tous, les habitants de la commune de Saint-Maurice de Gasloup, nous sommes bien plaintifs, parce que nous avons eu une récolte bien médiocre; les bleds n'ont pas garbė (gerbé).

Vu que nous sommes dans un très-mauvais terrain, qui est l'homicide d'une grande partie... dans toute la paroisse, en fait quoi lui... Les trois quarts de la paroisse qui sont obligés de chercher leur vie, parce qu'ils ne peuvent plus gagner leur vie à cause de la trop grande cherté des...

Et ces pauvres gens désireraient que le blé fût à une composition naturelle, ainsi que le sel.

Vu que ce serait un grand soulagement pour la subsistance des malheureux qui ont le grand désir de gagner leur vie et ne peuvent plus y parvenir.

Nous avons le seigneur de notre paroisse qui occupe certaine quantité de terrain et de bois taillis, et qui n'en paye point d'imposition accessoire.

Nous avons dans notre paroisse un noble qui occupe un fief, et nous nous plaignons beaucoup au sujet des pigeons qui mangent les semences des terres, et nous sommes entourés de bois : le gibier nous fait un tort considérable.

Gilles.

Que l'on fait payer tous les ans un droit, que l'on appelle sol Langlois, dont on paye dix deniers par poinçon pour les vin, cidre et autres boissons sans réserve, et un sol par muid et six deniers par demi-muid aussi pour les vins et boissons, et qu'on perçoit en outre les dix sous pour livre du principal dudit droit; que malheureusement l'on décerne contrainte contre les pauvres misérables, quand même ils ne devraient que deux sous, et on leur fait des frais considérables, sans qu'ils puissent s'en défendre; que l'on perçoit encore sur ces malheureux un autre droit que l'on appelle LE DROIT DE GROS MANQUANT de 51 sols par poinçon, de sorte qu'ils sont quelquefois contraints de payer jusqu'à la somme de 60 livres, et qu'on leur fait des frais considérables pour le recouvrement de ces droits; que les aubergistes et les cabaretiers payent 10 livres par poinçon de vin et moitié pour le cidre, même sur la boisson destinée à la consommation

ز

de leur maison, et encore que le poinçon de vin ne vale que 4 livres.

Nous n'avons pas été tout à fait exact en disant page 29 qu'on faisait payer jusqu'à soixante francs de frais lorsqu'il n'était dû que dix centimes (deux sous). On voit par ce qui précède comment ce que nous avons dit doit être rectifié.

( Note de l'auteur.)

CURIOSITÉS

PERCHERONNES

BT

BEAUCERONNES

Description, Antiquités, Anecdotes, Légendes,

Patois, etc., etc.

O mon pays, sois mes amours

Toujours !

CHATEAUBRIAND.

BOCAGE PERCHERON

SITUATION PHYSIQUE ET GÉOGRAPHIQUE.

Le pays dont je vais tracer rapidement l'histoire ancienne et l'état actuel forme un des points les plus élevés de l'intérieur de la France. Le sol est généralement montueux, coupé, inégal. Les coteaux, les montagnes y sont depuis 100 jusqu'à 300 toises (200 à 600 mètres) au-dessus du niveau de la mer; les hauteurs du Perche et les cimes, qui séparent le département de l'Orne de celui de la Sarthe et de la Manche, forment le point de partage des eaux qui versent au nord dans la Manche, d'elles-mêmes ou par la Seine, et au sud par la Loire seulement dans l'Océan.

L'Huisne, l'Iton, l'Eure, la Rille et l'Orne, d'un côté; de l'autre, la Sarthe, la Mayenne et leurs affluents prennent toutes leurs sources dans le Perche et le département de l'Orne, et se jettent dans la Manche ou dans l'Océan. C'est le point culminant de cette portion de l'intérieur de la France. C'est là qu'aboutit l'extrémité de la chaîne primitive qui coupe en deux la Bretagne, part de Brest et vient finir auprès d'Alençon (Alercum). Le vent d'ouest est le vent dominant. Tous les arbres sont inclinés de l'ouest à l'est. Les hivers sont plus rudes qu’à Paris; les printemps

1. Les sources du Loir se trouvaient autrefois sur le territoire de la commune de Champrond en Gåtine. Voir aux curiosités et anecdotes qui suivent.

« IndietroContinua »