Immagini della pagina
PDF
ePub

MM. Istria (Gaston), 19 région.

Langlet (Maurice-Désiré), gouvernement
militaire de Paris.

Maisonnave (François-René), 18 région.

(Rang du 7 janvier 1925.)

MM. Bour (Jean-Paul-Victor), 20° région.
Gueller (Joseph-Etienne-Thomas), 200 ré-
giou.

Kling (Joseph-Fernand), 20° région.
Lotz (Jean), 20e région.

(Rang du 13 janvier 1925.)

M. Cornet (Jean-Marcel), 14° région.

(Rang du 17 février 1925.) MM. Ballard (Louis-Augustin), 160 région. Baret (Pierre-Paul), 70 région.

Canquil (Antoine-Marie-Theodore), 16a régiữa.

Chambron (Prosper-Jérôme), 14 région. Charriere (Léon Jacques-Marie-Joseph), 1re région.

Chevillon (Pierre-Jean-Eugène), 11 ré-
gion.

Choupaut (Yves-Enile-Auguste-Maric), 3
région.
Conduzorgues
15 région.

(Jean-Eugène-Alphonse ),

Cog (Aristide-Jacques-Pierre), 17° région. Defasque (Marius-François-Joseph), 1 région.

Debay (Charles-Louis-Ferdinand), 1re ré-
gion.

Domis (Henri-Jules-Marie), 1re région.
Figli (Jean), 150 région.

Martin (René-Joseph-Gabriel), 11° région.
Le Bond (Pierre), 3 région.
Menager (Robert-Louis), 30 région.
Oboussier (Jean-Adrien), 140 région,
Petit (Georges-Alfred), 12 région.
Repiton (Louis-Michel-Léon), 15e région.
Vial (Albert-Anthelme), 14 région.

(Rang du 13 mars 1925.)

MM. Barbier (Louis-Marie-Joseph), Se région. Cadion (François-Joseph-Ernest), 10° région.

Chevillon (Robert-Gaston-André), 11• rógion..

Coustenoble (Alfred-Marcel-Aimable), 3
région.

Creuy (Leon-Ferdinand), 3o région.
Fleurot (Françols), 14 région.
Ligneau (Charles-Marle), gouvernement
militaire de Paris,

Puy (Jules-Antoine), 14 région.

(Rang du 1er avril 1925.)

M. Cesbron (André), 5o région.

(Rang du 15 mai 1925.)

M. Darheimer (Charles), 20 réglon,

(Rang du 26 mai 1925.)

M. Despin (Jean-Georges-Albert), 18° région.

(Rang du 27 juin 1925.,

M. Dechosal (Jean), gouvernement militaire

de Paris.

[merged small][ocr errors]

Fayolle (Gustave-Aimé-Henrl), 16° région,
Garros (Gilbert-Max), 17° région.

Gay (Joseph-Pierre), 14 région.

Gie (Robert-Léon), gouvernement militaire

de Paris.

Grand (Albert-Charles-Jean-Marie), 2o rógion.

Noe (Henri-Louis), 1re région.

Pierne (Louis-Henri), 19 région.

Rosset (Angel-Louis), 9 région.

(Rang du 16 octobre 1925.)

MM. Bardet (Jean-Alexandre-François), gouvernement militaire de Paris,

Blanc (Marcel-Henri-Léon-Vincent), 18° ré-
gion.

Bodin (Jean-Henri-Maurice), 18 région.
Burlot (Emile-Marcel-Jean), 18 région.

MM. Chrétien (Pierre-Georges), 12 région.
Crombee (Gabriel-Victorien-Joseph), 1re ré-
gion.

Guitter (Paul-Auguste-Jules-Félix), 4° ré-
gion.

Matignon (René-Georges-Narcisse), 12. ré-
gion.

Mizier (Maurice), gouvernement militaire
de Paris.

Mosser (Georges-Marie-Charles-Thibaud),
18 région.

Preveraud (Plerre-Elie), 18 région.
Ruchon (François-Pierre), 1re région.

(Rang du 15 novembre 1925.)

M. Thiry (Alphonse-Léon-Marie), 20 région.
(Rang du 28 novembre 1925.)
M. Maurice (Adolphe-Camille-Louis), 12 ré-
gion.

(Rang du 13 mars 1926.)
MM. Amoretti (Nicolas-Marius-François), 15
région.

Bark essou (Marie-Antoine-Henri-Evariste),
17° région.

Citharel (Henri-Joseph-Alain), 11 région.
Dellac (Fernand-Antoine-François-Albert),
8 région.

Duhalde (Jean-Pierre), gouvernement mi-
litaire de Paris.

Grenet (Charles-Albert), 50 région.
Lefrançois (Auguste-Louis), 30 région.
Meriel (Joseph-Léon-Emile Edouard), 3o ré-
gion.

Philippon (Joseph-André Jacques), 11° ré-
gion.

Pougetoux (Louis-Pierre-Eugène), gouver-
nement militaire de París.

Weber (Jean-Gulave-Onésime), 150 ré-
gicn.

(Rang du 6 avril 1925.)

M. Lechevin (François), 5° région.

Il est rappelé aux intéressés que, par appllcation des dispositions de l'article 25 de la lol du 8 janvier 1925, ils ne pourront être promus au grade de pharmacien lieutenant qu'après avoir accompli une période d'exercices.

[blocks in formation]

M. Vielle (Emile-Antoine), du 21 rég. d'in-
fanterie coloniale. Mis à la disposition du
général commandant supérieur en Indochine.
M. Salonne (Louis-Marie-Paul), en congé de
longue durée à Haiphong (Tonkin), Mis à

la disposition du général commandant sup3-
rieur en Indochine.

[blocks in formation]
[blocks in formation]

M. Meusnier (Louis-François-Edmond), de l'école d'application de Marseille. Affecté au 8 rég. de tirailleurs sénégalais.

Par décision ministérielle du même jour, les médecins de réserve du corps de santé des troupes coloniales ont reçu les affectations suivantes:

Au 8 rég. de tirailleurs sénégalais. M. le médecin capitaine Buffon, précédemment à la disposition du général commandant supérieur en Indochine, residant actuellement à Nice (Alpes-Maritimes).

Au 38 rég. d'artillerie coloniale. Jules-Emile), précédemment à la disposition M. le médecin capitaine Duhourcau (Josephdu général coinmandant supérieur en Afrique occidentale française, actuellement en résidence à Aurensan, canton de Tarbes-Nord (Hautes-Pyrénées).

Au 43 bataillon de mitrailleurs malgaches. M. le médecin commandant Malouvier, du 51 bataillon de mitrailleurs indochinois.

Au 111 rég. d'artillerie coloniale. M. le médecin commandant Vallet (AugusteLouis-Marie), du 16 rég. d'infanterie coloniale, en résidence à Kérity, par Paimpol (Finistère).

A la disposition du général commandant supérieur en Indochine.

M. le médecin capitaine Chesneau, du 2o rég. d'infanterie coloniale.

M. le médecin lieutenant Tournier, du 38 rég. d'artillerie coloniale.

A la disposition du général commandant supé-
rieur en Afrique occidentale française.
M. le médecin lieutenant Rossi, du 4 rég.
de tirailleurs sénégalais.

M. le médecin lieutenant Monnier, du 310* rég. d'artillerie coloniale.

A la disposition du général commandant le 19 corps d'armée.

M. le médecin sous-lieutenant Michelin, du 3 rég. d'infanterie coloniale.

SERVICE DES POUDRES

PROMOTIONS
Réserve.

Par décret du 3 mai 1928, est promu dans le corps des agents techniques de réserve des poudres :

(Pour prendre rang du 1er mai 1928.).

CORPS DES AGENTS TECHNIQUES

Au grade d'agent technique militaire de 20 classe.

M. Lançon (André-Jules-François), agent, technique militaire de 30 classe de la poudrerie du Moulin-Blanc.

[blocks in formation]

23o 49 places. 21e 1 place. 26° 2 places. 27° 13 places. 32 29 places. 350 34 places. 39° 1 place. 48 43 places. 51 24 places. 67° 37 places. 65 5 places. 67 73 places. 71e 19 places. 80 33 places. 90° 28 places. 91 79 places. 91 79 places. 95 13 places. 97 86 places. 406 76 places. 107° 10 places. 417 31 places. 418 50 places. 121 27 places. 421 38 places. 426 7 places. 429 31 places. 131° 9 places. 131 26 places. 4350 29 places. 137 55 places. die 20 places. 146 54 places. 450 86 places. 451 50 places. 152 39 places. 153 86 places. 456 78 places. 158 34 places. 1590 21 places. 168 86 places. 1700 47 places. 471 72 places.

473 36 places.

-

-

-

[ocr errors]

--

Coblence.

- Versailles.

Nancy.
Dijon.

Châtellerault.

Befort.
Rouen.

[blocks in formation]

Bataillons de chasseurs à pied.

der 14 places. 3o 12 places. 40 18 places. 5 14 places. 6o 3 places. 8o 20 places. go 8 places. 10 18 places. 11. 26 places. 426 20 places. 13 20 places. 140 25 places. 150 20 places. 46° 11 places. 17 13 places. 48° 14 places. 19e 22 places. 20° 4 places. 230 19 places. 24 10 places. 25o 7 places. 26 26 places. 27° 7 places. 28° 21 places. 29 20 places. 30* 28 places. 31o 7 places.

[ocr errors]

Wissembourg.

Kreuznach.

Neufbrisach.

Euskirchen.

Grenoble.

Metz.

Antibes.

[blocks in formation]
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

1er mai 1928: page 4902, 20 colonne, 20 région, avant: M. Couplet (E.-S.), tire: « les lieutenants »; 30 colonne, région, avant: « M. Lemaire (A.-H), lire: * 10% région »; même page, même colonne, 13° région, au lieu », lire: «Bizardel »; 15 région, au lieu de: Senéga », lire: « Seneca »; avant: M. Cabrol, capitaine, lire: 16° région ».

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Euskirchen.

Mulhouse.

[blocks in formation]

106 21 places. 107 6 places.

Bourges. Señan.

Belfort.

109

Angers.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

5 places.

129 11 places.

La Rochelle. Epinal. Chaumont.

130° 27 places. Joigny.

Rég. d'artillerie à Pied. 155° 12 places. Strasbourg.

Rég. de défense contre aéronefs. 402 10 places. Melz.

Artillerie des divisions de cavalerie.

Vincennes,

1er 5 places.

3o 24 places.

40 7 places.

Lunéville. Trèves.

50 11 places.

Fontainebleau.

Escadrons du train des équipages militaires.

70 1 place. Besançon.

170 1 place.

Toulouse.

30% 2 places. Coblence. 11 compagnie 4 places.

Nantes.

Gendarmerie.

25 avril 1928: page 4721, au lieu de: « Lambert (Eugène-Maurice), affecté à la 6e région », hire: affecté à la 8 région ».

MINISTÈRE DES PENSIONS

Constatation de l'aptitude physique des can didats aux emplois réservés comportant un séjour hors d'Europe.

Les ministres des colonies et des pensions, Vu la loi du 30 janvier 1923;

Vu la loi du 18 juillet 1921:

Vu les articles 4 des décrets des 13 juillet 1923 et 16 juin 1925, portant règlements d'administration publique,

Arrêtent

Art. 1er. Pour les emplois du ministère des colonies comportant un séjour hors d'Europe, l'administration des colonies délivre ax Intéressés un certificat constatant, s'il y a lieu, qu'ils possèdent l'aptitude physique nécessaire.

En conséquence, les chefs de corps ou de services et les commandants de subdivisions de région, suivant qu'il s'agit de militaires en activité de service ou de militaires libérés (loi du 30 janvier 1923 ou loi du 18 juillet 1924), dès qu'ils ont reçu la demande d'un candidat sollicitant un emploi du ministèro des colonies comportant un séjour hors d'Europe, doi vent immédiatement et avant de faire subir an candidat l'examen médical prévu par l'ar ticle 5 du décret du 13 juillet 1923, ou l'article 3 du décret du 16 juin 1925, suivant le cas, adresser au ministre des colonies (direction du personnel, 20 bureau) une copie de la demande du candidat et toutes pièces en sa possession renfermant les renseignements médicaux, ainsi que l'état signalétique et des services, en vue de faire examiner Pintéressé au point de vue de son inaptitude physique à servir aux colonies,

Le cercat établi à la suite de cet examen spécial sera adressé par le ministre des colonies à l'autorité militaire qui lui a transmia la demande du candidat.

Dès réception de cette pièce, l'autorité militaire la transmettra au médecin le plus élevő en grade parmi les deux médecins militaires des commissions médicales prévues par l'ar ticle 5 du décret du 13 juillet 1923 ou l'article 3 du décret du 16 juin 1925, suivant qu'il s'agit d'un candidat invalide de guerre, ou d'an candidat de la loi du 13 juillet 1924.

[ocr errors]

Ces commissions médicales procèdent alors à l'examen du candidat en vue de la délivrance du certificat d'aptitude physique prévu par les articles 5 et 3 dès décrets des 13 juillet 1923 et 16 juin 1925.

S'il n'y a pas accord entre les trois médecins prévus par l'article 5 du décret du 13 juillet 1923, ou les deux médecins prévus par l'article 3 du décret du 16 juin 1925 et le certificat médical transmis par le ministre des colonies, le médecin militaire le plus élevé en grade en informe le ministre des pensions, en lui transmettant les deux certificats, afin qu'il puisse être procédé à une expertisé médicale.

[blocks in formation]

INSTRUCTION
portant application de la loi du 28 mars 1928,
relative à la revision des pensions des an-
ciens militaires de carrière titulaires d'une
pension d'ancienneté ou d'une pension pro-
portionnelle ayant repris du service au Ma-
roc dans les conditions du décret du 29 juil.
let 1925, modifié le 12 novembre 1925 (Jour-
nal officiel du 30 mars 1928, p. 3607).

A. Objet de la loi et bénéficiaires.

Le texte de l'article unique de la loi n'appelle de commentaire particulier que sur les deux points suivants:

1° La revision de la pension des militaires de carrière ayant repris du service au Maroc est facultative, certains d'entre eux pouvant ne pas avoir intérêt à la réclamer;

29 Sont exclus du bénéfice du deuxième alinéa de l'article unique de la loi du 28 mars 4928 les anciens militaires de carrière qui avaient la qualité d'officiers lors de leur radiation des contrôles de l'armée active, quelle qu'ait pu être leur situation ultérieure. Par contre, tout ancien militaire de carrière, rayé des cadres de l'activité comme homme de troupe, même s'il est devenu officier dans les réserves soit avant, soit pendant, soit après la guerre 1914-1918, soit au cours des opérations au Maroc peut prétendre au bénéfice des dispositions du deuxième alinéa de l'article unique de la loi du 28 mars 1928.

[blocks in formation]

no 0291/Ad du 21 octobre 1927, ils indiqueront leur date de naissance et la dáte à laquelle ils ont établi ladite déclaration-questionnaire.

Au cas où les intéressés auraient déjà obtenu la péréquation de leur pension ancienne au titre de l'article 68 de la loi du 27 décembre 1927, ils donneraient toutes indications utiles pour la recherche de leur dossier et la nouvelle revision de leur pension tant pour la période antérieure au 1er janvier 1928 que pour la période postérieure au 31 décembre 1927.

[ocr errors]

b) Point de départ de la pension. Le point de départ de la pension sera fixé au lendemain de la date de cessation des nouveaux services.

c) Mode de liquidation de la pension. Pour la période antérieure au 1er janvier 1928, il sera tenu compte des nouveaux services effectués; la solde moyenne servant au décompte de la pension sera celle des trois dornières années effectives d'activité de service (période effectuée au Maroc d'une part, le reliquat des trois années étant d'autre part pris antérieurement à la cessation précédente des services). H sera fait application des règles de la loi du 14 avril 1921 sans tenir compte des modifications apportées au texte de cette lol par les articles 63 à 67 de la loi de finances du 27 décembre 1927.

Pour la période postérieure au 31 décembre 1927, il sera fait application des règles prévues par les articles 63 à 68 de la loi du 27 décembre 1927, la pension ancienne à considérer élant la pension définie à l'alinéa précédent.

2o BÉNÉFICIAIRES DU DEUXIÈME ALINÉA DE L'ARTICLE UNIQUE DE LA LOI DU 28 MARS 1928

Les demandes que peuvent présenter les intéressés sont des demandes de première instance qui doivent être étudiées dans les conditions prévues par l'instruction n° 0135/Ad du. 15 octobre 1924, portant application de la loi du 14 avril 1924. Leurs auteurs pourront, d'autre part, solliciter des avances sur leur pen sion suivant les règles prescrites par l'instruction n° 0267/Ad du 31 mars 1927, le point de départ en étant fixé au 1er avril 1928, date à laquelle la loi du 28 mars 1928 est devenue exécutoire.

Le point de départ de la pension étant fixé au lendemain de la cessation des nouveaux services, la liquidation de cette dernière sera faite conformément aux dispositions de l'arti cle 69 de la loi du 27 décembre 1927,

C. - Ayants droit.

Les ayants droit des bénéficiaires éventuels pourront, en cas de décès de leur ayant cause: du premier alinéa de la loi du 28 mars 1928

a) Demander aux lieu et place de celui-ci la revision de sa pension par analogie avec ce qui a été fait en 1920 pour les titulaires de pensions au 2 août 1914, ayant repris du service pendant la guerre 1914-1918 et décédés avant la promulgation des lois des 25 mars et 16 avril 1920;

b) Demander pour eux-mêmes dans le décompte de leur propre pension la prise en compte des nouveaux services effectués par l'ayant cause.

Les ayants droit de militaires de carrière visés au deuxième alinéa de la loi du 28 mars 1928 ne pourront, par contre, que demander l'attribution d'une pension pour eux, si par ailleurs, ils remplissent les autres conditions imposées par la réglementation en vigueur, notamment en ce qui concerne l'antériorité du mariage.

LOUIS MARIN.

MINISTÈRE DE LA MARINE

Comités et commissions.

Par décret en date du 3 mai 1928, M. le contre-amiral O'Neill (G.-M.-C.) a été nommé membre de la commission mixte des travaux

publics, en remplacement du contre-amiral du Couédic de Kérérant, placé dans la 2o sec

tion du cadre des officfers généraux de l'ar mée de mer.

Officiers de marine.

Par décret en date du 3 mai 1928, M. le ca pitaine de vaisseau Cochin (Jean-Pierre-Denys-Marie), du port de Brest, a été nominé au commandement du centre d'instruction aéronautique de Rochefort.

Par décret en date du 3 mai 1928, la démis slon de son grade, offerte par M. Brelivet (Jean-Alexandre-François), enseigne de vaisseau de 2 classe de réserve, a été acceptée,

Service de santé,

Par décret en date du 3 mai 1928, a été nommé avec son grade dans la réserve do l'armée de mer, M. le pharmacien chimiste de 1r classe Samzun (André-Henri), du port de Lorient, dont la démission a été acceptéej pour compter du 1er février 1928.

Intendance maritime.

Par décret en date du 3 mai 1928, a été promu dans le personnel administratif des services d'intendance et de santé, pour comp ter du 1er mai 1928:

Au grade d'officier d'administration
de ire classe.

2e tour (choix.) M. Anfray (Louis-Joseph), officier d'administration de 2 classe, en rem placement de M. Tristani, retraité.

Artillerie navale.

Par décret en date du 3 mai 1928, ont été promus dans le personnel technique d'exécu tion du service de l'artillerie navale pour compter de la même date:

Au grade d'ingénieur des directions de travaux principal. (En complément de cadres.) (Choix.) M. Pommeret (J.), ingénieur des directions de travaux de 1re classe à la derle de Ruelle. fons

Au grade d'ingénieur des directions
de travaux de 1r classe.

30 tour (choix). M. Brenguier (M.-J.-M.), in génieur des directions de travaux do 20 classe à Toulon, en remplacement de M. Félix, retraité.

1er tour (ancienneté). M. Travers (L.-L.-R.), ingénieur des directions de travaux de 20 classe à Brest, en remplacement de M. Pommeret, promu,

Au grade d'ingénieur des directions
de travaux de 2o classe,

(Choix.) M. Imblot (R.-A.), agent technique principal de 30 classe à Brest, en remplacement de M. Brenguier, promu.

Par décision ministérielle du 3 mai 1928, ont été nommés dans le personnel techniqué d'exécution du service de l'artillerie navale pour compter de la même date:

A l'emploi d'agent technique de 3o classe. A Ruelle.

2 tour (2 liste). M. Varache (R.), ouvrier dessinateur, en remplacement numérique de M. Robert, retraité.

Décret du 18 juin 1927 à l'inspection des Labrications de l'artillerie navale.

(Hors tour.) M. Le Lous (E.-M.), ouvrier ajusteur au laboratoire central, en remplacement numérique de M. Bertrand, retraité.

(Hors tour.) M. Bazube (A.), ouvrier électricien détaché à Bizerte, en remplacement numérique de M. Berdon, retraité.

(Hors tour.) M. Drean (A.-N.), ouvrier ajusteur de la direction de l'artillerie navale de Lorient, en remplacement numérique de M. Imblot, nommé ingénieur des directions de travaux.

La date de mulation ainsi que la localité d'affectation de MM. Le Lous, Bazube et Drean seront fixées par les soins de M. l'ingénieur en chef, inspecteur des fabrications.

Récompenses honorifiques.

Par décision ministérielle du 19 avril 1928, un témoignage officiel de satisfaction a été accordé:

A M. le lieutenant de vaisseau Paris (P.L.-J.);

Au maître principal mécanicien d'aéronaufique Provost' (II.-P.), 14618 Toulon;

Au maître radiotélégraphiste Cadou (L.), $310 Vannes,

pour: « l'énergie, la ténacité et l'endurance dont ils ont fait preuve en convoyant dans des conditions difficiles un hydravion de Berre à Saint-Louis-du-Sénégal, dans le minimum de temps ».

Circulaire relative au concours pour le grade de contrôleur adjoint de l'administration de la marine.

Un concours pour le grade de contrôleur adjoint s'ouvrira dans les ports le 18 décembre 1928, en vue de compléter dans la limite de l'effectif budgétairs le corps du contrôle de l'administration de la marine.

Les conditions d'admission sont définies par l'article 8 de la loi du 2 mars 1902, l'article 5 de la loi du 21 avril 1914 et le décret du 8 avril 1902.

Le mode et les conditions du concours sont déterminés par l'arrêté ministériel du 9 ma 1902, modifié les 9 mai 1913, 8 octobre 1919 et 6 avril 1928.

En exécution de la circulaire du 4 août 1907, les demandes des candidats devront tire transmises au département au fur et à mesure de leur réception.

MINISTÈRE DES COLONIES

Magistrature coloniale,

Rectificatif au Journal officiel du 1er mai 1928: page 4929, 30 colonne, 2 ligne, en commençant par le pas: au lieu de: « M. Adriant », tire: M. Adriani ».

Administrateurs des colonies.

Par arrêté du ministre des colonies en date du 4 mai 1928, M. Pouvreau (Marcel-JulesMarie), administrateur adjoint de 2 classe des colonies, provenant de l'Afrique occidentale française, à été mis à la disposition du gou

verneur général de l'Afrique équatoriale française, à compter de la veille du jour de son embarquement à destination de la colonie.

Par arrêté du ministre des colonies en date du 4 mai 1928:

Ont été nommés élèves administrateurs des colonies, pour compter de la veille du jour de leur embarquement:

MM. Soucadaux (Jean-Louis-Maurice-André); Rambaud (Frédéric),

élèves brevetés de l'école coloniale.

Ont été mis à la disposition:

Du gouverneur général de l'Afrique occldentale française: M. Soucadaux;

20 Du gouverneur général de Madagascar : M. Rambaud.

Enseignement aux colonies.

Par arrêté du ministre des colonies du 26 avril 1928, Mme Tricot,née Olivier (MarieCharlotte-Léontine), institutrice de 2o classe à la Martinique, a été admise, sur sa demande, pour ancienneté de services, à faire valoir ses Aroits à la retraite.

Liste des candidats autorisés à prendre part au concours du 16 mai 1928, pour l'emploi de commis de 4 classe de la trésorerie de Madagascar.

Centre de Paris.

MM. Bailly (Raymond-Raoul-Adrien).
Barbarat (Jean).

Baroareau (Fernand-Marcel-Constant).
Barrard (Robert-Fernand).

Baude (Georges-Edouard).
Bergeron (Eugène-Charles).
Bonnard (Charles-Marcel).

Bourjade (Marcel-Louis-Marius).
Brault (René-Louis).
Carrière (Jean).
Chalon (Henri-Pierre).
Cochinand (Maximilien-Isidore).
Doboosère (Eugène-Adolphe).
Desjours (Jean-Charles).

Failu (Marcel-Eustate-Théodore).
Fonmarty (Elie-Jean).

Fournier (Jules-Alphonse-Fernand).
Franchi (Jean-Antoine-Gaëtan).
Geraux (Paul-Jean-Edmond).
Giannetti (Charles-François).
Gouny (Georges-Raymond).
Gouty (Raymond-Georges).
Grande (Pierre).

Grandeinange (Paul).
Hanus (Raymond).

Hardel (Roger-Amand-Pierre).
Jolivet (Gabriel-Etienne-Louis).
Joncour (Yves-René).
Julan (René-Paul-Armand).
Lagarce (Alfred-Pierre).
Laurens (Marcel-Louis).
Lefour (Aimé-Ferdinand).
Legobaques (Paul-Albert).

Lobstein (Xavier-Louis-Marie).
Loiseau (Emile-Albert).
Machat (Gabriel-Maurice).
Mallet (Maxime-Louis).

Marlin (César-Adolphe-Arthur).
Merlin (Marcel-Paul).
Merinet (Henri).
Mongin (André-Marcel).
Monfeux (Auguste-Antoine).
Morel (Marcel-Joseph-Victor).
Mourot (André-Joséph).
Msika (Marcel).

Parve (Nicolas).

Pavillon (André-Félix).

Perachon (Marcel-Joannès).

Pfeiffer (Raoul-Roger).

Pietri (Don-Joseph-de-Chedi-Petro).
Pinard (Albert-Louis-Auguste).
Poquet (Lucien-Maurice).
Puymege (No-Jean
Rheau (Léopold-Auguste).
Rieth (Paul-Médéric),

MM. Rochard (Jean-Louis-André).
Rubin (Georges),
Sanagal (Urbain).
Tafani (Don-Juan).
Tizien (Hervé-Marie).
Warszawski (Casimir).

Centre du Havre.

M. Coquard (Fernand-Emile).
Centre de Nantes,

MM. Bigot (Armel-Lucien).
Cainenen (Maurice-Ange-Joseph).
Dagorn (Pascal-Félix).
Geilroy (François-Marie).
Metairaux (Albert-Gabriel).
Turmel (Mathurin-Marie).

Centre de Bordeaux.

[blocks in formation]

Berton (Jean-Paul-Henri).
Bressolle (Louis).

de Villemandy de La Mesnière (Robert. Jules-Joseph).

Franc (Adrien-Jules).
Gadoux (Amédée).
Giraud (Adrien-Gabriel).
Jeanneau (Pierre).
Jouhaud (Georges).
Lasserre (Eloi-Jean-Marie).
Le Strat (Marcel-Yves-Joseph).
Malbret (Louis).

Martel (Adrien-Marie-Jules-Viclorin).
Marty (Marius-Yvan-Emmanuel-Marie).
Monserie (Maroel-Bertrand-François).
Montariol (Clément-Jean-Marie).
Pradier (Antoine).

[blocks in formation]

Centre de Marseille.

MM. Asseman (Jean-Marie-Louis).
Balsière (François).

Beaumadier (Victor-Auguste).
Brial (François-Léon-Jean).
Cosentino (Jean-Joseph).
Demarest (Pierre).

Escaffit (Jean-Jules-Adrien).
Figuères (Jean-Joseph-Pierre).
Giudicelli (Jean-Erasme).

Gralhon (Elle-Emile).

Pradines (Adrien-Jean),

Renucci (Simon-Paul).

Royant (Gabriel-Marie-Louis).

Vogade (Pierre-Louis-Ferdinand).

Centre de Lyon,

MM. Erra (Silvain).

Jougier (René-Théodore).

Massoulier (Auguste-Emile-Clémen!).
Molinie (Pierre).

Pilliaud (André-Clotaire).

Centre d'Alger.

MM. Chaffanjon (Lucien).

Roche (Joseph-Michel-Célestin-Adrien),
Roig (Gabriel).

Soubret (Jules-Baptistin).

Vandeur (Edouard-Charles-Marx).

Ceux des intéressés qui n'ont pas encore fourni toutes leurs pièces et ceux dont l'enquête administrative est actuellement en Cours sont autorisés à concourir, sous réserve, pour les premiers, qu'ils auront remis les pièces manquantes avant l'ouverture du concours, pour les autres, que les renseignements les concernant seront favorables.

[blocks in formation]

du service colonial dans les ports, en ce qui concerne les fonctionnaires se trouvant en France, en congé ou pour toute autre cause; par ailleurs, ces chefs de service tiendront immédiatement les intéressés au courant de la solde afférente à leur nouveau grade et, s'il y a lieu, les dirigeront sur leur nouvelle destination coloniale.

PENSIONS CIVILES

Par décret du 19 avril 1928, sur le rapport du ministre des finances, la pension civile ciaprès est approuvée :

Finances (administration centrale).

GERMAIN (Suzanne-Fanny-Jeanne), veuve
SALLEE. Le mari commis principal d'ordre et
de comptabilité. Services militaires, 19 ans
6 mois 21 jours; services civils, 19 ans 1 mois
1 jour. Pension avec jouissance du 17 juil-
lel 1927 au 31 décembre 1927....... 3.582 fr.
Indemnite supplémentaire..
709 fr.
4.468 fr.

Et à partir du 1er janvier 1928..
Majoration (art. 69).....

Pension temporaire.

382 fr.

SALLEE (Françoise-Marie-Laurence). Le père commis principal d'ordre et de comptabilité. Pension temporaire avec jouissance du 17 juillet 1927 au 31 décembre 1927.... Indemnité supplémentaire....

Et du 1er janvier 1928 au 13 janvier

1942.

Majoration (art. 69).

BILLET (Jean-Baptiste), percepteur. Services
militaires, 15 ans 7 mois 10 jours rémunérés;
services civils, 28 ans 2 mois 2 jours. - Pen-
sion avec jouissance du 1er janvier 1927 au
31 décembre 1927....

Indemnité supplémentaire.
Compte tenu de la pension mili-
taire no 56325.

Et à partir du 1er janvier 1929....

Majoration (art. 69janvier

Bonification pour famille nombreuse avec jouissance du 1er janvier 1927 au 31 décembre 1927..... Et à partir du 1er janvier 1928.. Majoration (art. 69)...

[blocks in formation]

8.626 fr.

4 mois 8 jours de services.

Pension avec

2.540 fr.

jouissance du 1er novembre 1927 au 31 đế

cembre 1927.....

12.745 fr.

8.626 r.

Et du 1er janvier 1928.

12.745 fr.

2.457 fr.

1.424 fr.

Avec bonification coloniale.

1.293 fr.
1.293 fr.
214 fr.

Par décret du 25 avril 1928, sur le rapport du ministre des finances, les dix-sept pensions civiles ci-après sont approuvées:

Postes et télégraphes.

BAILLY (Victor-Edmond), agent principal de
surveillance. Services militaires, 2 jours; ser-
vices civils, 37 ans 3 mois 10 jours. Pension
avec jouissance du 1er juin 1927 au 31 décem-
bre 1927....
8.422 fr.
165 fr.
8.769 fr.
1.944 fr.

Indemnité supplémentaire
Et du 1er janvier 1928..
Majoration (art. 69).....

Avec bonification pour territoire envahi.
BILLOT (Jean), chef de brigade. Services mi-
litaires, 2 ans 11 mois 17 jours; services ci-
vils, 32 ans 3 mois 26 jours; campagnes, 7 ans
10 mofs.
716 fr.
Pension avec jouissance du fer sep-
192 fr.
tembre 1927 au 31 décembre 1927.... 13.448 fr.
Et du 1er janvier 1928......
13.488 fr.
Majoration (art. 69).
3.158 fr.
Cette pension ne donne pas droit à l'indem-
nité supplémentaire et temporaire des lois des
3 août 1926 et 16 juillet 1927.

893 fr.

76 fr.

[blocks in formation]

BOUCKSOM (Achille-Joseph), facteur. Servi-
ees militaires, 11 mois 20 jours; services civils,
39 ans 4 mois 13 jours. Pension avec Jouis-
sance du 1er octobre 1927 au 31 décembre
1927
6.417 fr.
372 fr.
6.668 fr.
746 fr.

Indemnité supplémentaire
Et du 1er janvier 1928..
Majoration (art. 69)...

Avec bonification pour territoire envahi.
BRANDON (Jules-Antoine-Alexis), agent ma-
nipulant. Services militaires, 10 mois 9 jours;
services civils, 36 ans 2 mois. Pension avec
jouissance du 1er juillet 1927 au 31 décembre
1927
7.513 fr.
41 fr.
7.614 fr.
1.65 fr

Indemnité supplémentaire
Et du 1er janvier 1928
Majoration (art. 69)

[blocks in formation]

Avec bonification pour territoire envahi.
COLOMBY (Pierre-Léon), facteur. Services
militaires, 12 ans 11 mois 15 jours; services
civils, 30 ans 9 mois. Pension avec jouis-
sance du 16 octobre 1927 au 31 décembre
1927
13.875 fr.
5.596 fr.
1.837 fr.
797 fr.
6.234 fr.
676 fr.
facteur
11 mois
Pension

1.387 fr.

181 tr.

Indemnité supplémentaire
Et du 1er janvier 1928
Majoration (art. 69)

[ocr errors]

COLLIOT (Joseph-Isidore-Auguste), receveur. Services militaires, 2 ans 15 jours; services civils, 26 ans. avec jouissance du 1er juillet 1927

Par décret du 25 avril 1928, sur le rapport cembre 1927

du ministre des finances, les deux pensions civiles cl-après sont approuvées:

Finances (comptables directs).

Indemnité supplémentaire

Et du 1er janvier 1928.......
Majoration (art. 69)

au 31 dé

5.905 fr. 865 fr. 5.871 fr. 688 fr.

COULOMBEL (Léon-Camille-Albert), facteur chef. Services militaires, 2 ans 11 mois 19

CHAUVAUD (Jean-Baptiste-Edgard), percep- jours; services civils, 30 ans 1 mois 25 jours.

rem. Services

rémunérés; services civils, 23 ans 7 mois

1 jour.

1927 au 31 décembre 1927....

Pension avec jouissance du 1er août

Indemnité supplémentaire........

Compte tenu de Ta pension mili

taire no 121218.

Majoration (art. 69)..............

au 31 décembre 1927..

Indemnité supplémentaire

10.203 fr.

Et du 1er janvier 1928.

985 fr.

Majoration (art. 69).

Et à partir du 1er janvier 1928... 10.203 fr.

1.209 fr.

5.681 fr.
890 fr.
6.439 fr.

880 fr.

[blocks in formation]
[blocks in formation]

SANTUCCI (Rose-Elisa), veuve FLORET. Le mari préposé. Pension avec jouissance du 26 septembro 1927.. 1.727 fr. Indemnités supplémentaires (lois des 3 août 1926 et 16 juillet 1927). GIS fr

« IndietroContinua »