Immagini della pagina
PDF

trois actes, trad. par M. Gotjrmez. Paris, rue du Dragon, n. »o, i836, in-8. Cette traduction fait partie du Théâtre européen.

— Dramatic ( the ) Works of R. B. Sheridan , with original life of the author ( Ly L.-W. Lake). Paris, Malpeyre, 1822; ou. avec de nouveaux titres (* Jlaudrj ; Bobée)r 1827, 1828 , 4 vol. in-32 , 8 fr.

Les fan» titres portent : the Brilish-Classics, etc., edited bj L. W. Lake.

tes éditions de 1827 et 1828 ont des titres.aux noms des acquéreurs Baudt-y et Bubé*.

— Théâtre complet de Sheridan , précédé d'une Notice sur sa vie; trad. de l'angle (librement et eu prose) par F. Bohnet, Paris, Fournier, i836, 2 vol. in-8, i5 fr.

Ces deux volumes renferment la traduction de sept pièces de Sheridan , quelques-unes précédées de remarques de mistriss Inchbald et de M. Villemain. On y trouve : tnm. I", tes Rinui, comédie en cinq actes ; — la SaintcPatrice, ou les Strata. gémet d'un lieutenant , farce en deux acles ; — la Duègne, opéra-comique eu trois actes; et Un toar aSearborough, comédie en cir.q actes. Toin H., l'Ecole de lu médisance, comédie en cinq acles; — le Critique , ou la Répétition d'une tragédie , comédie en trois actes; — Pixarre, tragédie en cinq actes. Ce volume est terminé par la Monodie tur la mort de Garriek.

La Notice sur Sheridan ( Vie , etc. ) est la traduction de celle que M. W. Lake a donnée en lête de sa petite édition anglaise du théâtre de cet au. lear comique; mais, dit le traducteur, dans une nate placée au bas de la page 3 : «Celle Notice , « qaoique eu général assez exacte, m'a paru , dans « certains endroits remarquables de la vie de Slie« ridan , incomplète et défectueuse. J'ai dû sup« pléer a ce qui m'a paru manquer à cet essai « biographique par des noies tirées en partie de «l'ouvrage de M. Thomas Moore , intitulé :. Mé« moires sur la vie privée, politique et littéraire « de U. B. Sheridan », ou, pour parler plus exactement , il a complété sa Notice , comme le dit luimême M. F. Bonnet, page 3o , par « un article « inséré dans le Journal des Débats du 2 août w 1826, qui renferme des observations pleines de « justesse sur Sheridan et ses ouvrages. »

— Select ( his ) dramatic Works , containing the School for scandai, a comedy; the Rivais, a comedy; Pizarro, tragic play. Lyon, and Paris, Cormon and Blanc, 18 36, in-18, 3 fr. *

SHERIDAN (William ), romancier anglais.

— Carwel, on Crime et Douleur, par M

Sheridan, traduit de l'anglais par M. LeViixoux. Paris, mad. Rrèville , i83o, 2 vol. in-12, 6 fr.

— Délia, ou les Deux Cousines; trad. de l'angl. parTh.-P.BERTtu. Paris, Coriet, 1817, a vol. in-12, 4 fr.

Ces deux traductions ont été publiées à tort Mus le nom de R. B. Sheridan.

Nous ferons remarquer que ni Reuss dans sa Gelehrte England, ni l'auteur du Biographical Dictionary of ihe living Authors of Greal-Brilain and Iréland , ne citent aucun roman de Sheridan ,el qu'alors si les deux qui ont clé publiés eu France sons ce nom sont d'un Sheridan, il peut bien cire autre que Richard-Brinsley.

— Lismor, ou le Château de Clostern, par W.Sheridan; trad. de l'angl. sur la ivc édit.,

par J.-B.-M.D y.Paris, C/iaigitieaii;

Maradan, an vin ( 1800), 2 vol. in-12, avec figures, 3. fr.

C'est le Lord impromptu de Cazotte , trad. en anglais par Sheridan ,«t de l'angl, traduit en français.

— Saint-Clair et Stéphanie, ou l'Ile déserte; trad. de l'angl. par J.-LM*** .Paris, Langlois, an vu (1799), in-12, 1 fr. 25 c.

SHERIDAN-KNOWLES.Voy.Ksowr.Es.

SHERLOCK (Guillaume), théologien anglais du xvn" siècle.

— Immortalité (de l')de l'âme, et de la vie éternelle; trad. de l'anglais (par de MarMaicde). Amsterdam, P. Humbert} 1708, 1755, in-8.

— Mort (de la), du jugement et de l'immortalité, trad. par Dav. Mazel. Amsterdam, Desbordes, 1696, in-8; ou Amsterdam, 1708-12, 3 vol. in-8.

— Préservatif coulre le papisme, divisé en deux parties; trad. de l'angl. (par Elie de Jokcourt). La Haye, 1721, in-8.

L'original est de 1688 , in-4,. La inéine année le P. L. Sabran , de la compagnie de .lésus , publia: Sherlock 's preservative cousidered , in-4 , auquel l'auteur du livre attaqué répondit par sa Vindicution of Ihe preservative against popery , Answcr to Lew. Sabran , in-4. " parut encore la même année: Ueféuce of Sherlok 's preservative against popery. Reply lu a jesuit's answer, in-4.

— Sermons sur divers textes de l'Écriture sainte ; trad. de l'angl. par Elie de Johcourt. La Haye, Néaulme, 1723 , 2 vol. in-8.

— Sermons sur la mort et le jugement; trad. de l'angl. par Elie de Joncourt. La Haye, 172a, in-8; Utrecht, 1734, in-8. 1

— Traité de la Providence , trad. de l'angl. par Elie de Joscourt. La Haye, :72s , in-8.

SHERLOCK (Thomas), autre théologien anglais, fils du précédent, doyen de Chichester; maître du Temple et évèque de Bengor.

—■ Dissertation sur la bénédiction donnée par Jacob à Juda; trad. tle l'anglais par Abr. Le Moine. Amsterdam, 1729, in-8.

— Dissertation sur la canonicité de la seconde épitre de saint Pierre, trad. de l'angl. par Abr. Le Moime. Amsterdam, Smith, 1739, in-8.

— Dissertation sur les idées que les Juifs, avant J. C, se faisaient des circonstances et des snites de la chute d'Adam; trad. de l'angl. par Abr. Le Moire. Amsterdam, Smith, 1729, in-8.

—Sermons, trad. de l'angl., parleP. Ch.-Fr. Houbigaht. 1768, in-12.

Le traducteur a fait disparaître des longueurs et des répétitions , et quelques autres défauts dont le goût français n'aurait pu s'accommoder.

— * Témoins ( les ) de la résurrection dt J. C, examinés et jugés selon les règles du barreau ; trad. de l'angl. par A. Le Moïse. La Hare, 173a, in-8.— Seconde édition ( pnbliée par l'abbé Guéhée). Paris, Tillard , 1753, in-12.

—Usage (1') et les fins de la prophétie dans les divers âges du monde, en six discours, auxquels on a joint trois dissertations : la première sur la canonicité de la deuxième épître de saint Pierre, etc.; trad. de l'angl. par Abr. Le Moine. Amsterdam, Smith, 1729, in 8; ou Paris, I754,in-i2.

SHERLOCK ( Martin ) , chapelain de Frédéric, comte de Bristol, et lord évêqae de Derry , en Irlande.

— Fragment sur Shnkspeare, tiré des Conseils à un jeune poète; trad. de l'ilal. par M. D. R. Londres, et JMris, Esprit ; veuve Ditchesne, 1780, in-8 de 80 pag., y compris 18 pag. de la préface du traducteur.

Les Conseils à un jeune poète parurent à Naples , en italien , en 1779. Sherlock lui-même a donné una traduction de la plus grande partie de cet ouvrage dans les Lettres suivantes: mais la digression sur Shakspeare n'avait point été traduite par lui.

— * Lettres d'un voyageur anglais. Londres (Genève), 1779, in-8.

— * Lettres ( nouvelles) d'un voyageur anglais. Londres, et\Paris, Esprit, 1780, in-8.

Il parait que le marquis de Mabhezia a prêté sa plume à l'auteur de ces deux ouvrages.

, SHERWILL ( Markham ). — Ascension du docteur Edmond Clark et du capitaine Markham Sherwlll à la première sommité du Mont-Blanc,les 25, 26 et 27 août i8?5. Relation adressée à l'un de ses amis par le capitaine Markham Sherwill; traduit de

l'anglais par Alexandre P r. Paris,

Nepveu, 1827, in-8 de 84 pag.

SHERWOOU ( madame ), moraliste du jeune âge.

— Fleurs (les) de la forêt, de l'angl. sur la 4eétlit. Genève, Suz. Guets, i838, in-18. —Haie (la) d'épines, trad. de l'angl. Genève,

Sut. GlUV.e -«••<;. Ui-l8, 5o C.

— Histoire de la famille Fairchild , trad. de l'angl. (par M"e Rochat, avec une préface, par A. Rocbat, ministre do saint Évangile). Neufchàtei, P.-J. Michaud, 1837, in-12, avec 6 grav. lithographiées, 3 fr. 75 e.

— Histoire de Lucie Clare, rapportée par un ecclésiastique et publiée pour l'usage des jennes personnes; trad. de l'anglais sur la septième édition. Faïence, de l'imp. de Marc-Aurèle, 1829, in-12, 7.Ï e.

— Histoire de Théophile et de Sophie, trad. de l'angl. sur la vi" édit. Genève, Suz. Guers, 182(1, in-18 fig., 85 c.

— Histoire du sergent Dale et de sa fille, trad. de l'angl. sur la 19" édition. Paris, Risler, i833 , in-18, 90 c.

— * Histoires indiennes : le Petit Henri.

— La petite Aline. Trad. de l'angl. Paris, J.-J. Risler, (vers 1837), in-18, 5o c.

— Petite (la) fille qui sait se rendre utile et la petite fille qui n'est bonne à rien; trad. de l'angl. Paris, Risler, 1833, in-18 de 36 pages, 5o c.

— Voyage et progrès de trois enfans vers la bienheureuse éternité; trad. de l'angl. sur la 4e édition. Toulouse, K. Cadaux, et Paris, J.-J. Risler, 1837, in-12 , 1 fr.

SHEURLÉER. Voy. Scheurleer.

SHEW, de Londres. — Cours pratique de langue anglaise. Bordeaux , chez le portier du Vauxhall, i838 , in-12.

Ce Cours se publie par cahiers.

SHIEL. —"Scènes populaires en Irlande (par Sbiel; recueillies et traduites de l'angl. par mesdames L.-Sw. Belloc et A. de Montgolfier. ) Paris , Sedillot ; DondejrDupréfils, i83o, iu-8.

SH1RLEY (James). — Sœurs (les), tragicomédie en 5 actes, trad. de l'anglais par MM. Am. Pichot et***. Paris, rue du Dragon, n* 20, i836, in-8.

Cette traduction fait partie du Théâtre européen.
SHOBERL (Frédéric ). Voy. Schoberi-

SHORT (J.), professeur de langue anglaise.

— Elude simplifiée de la langue anglaise, d'après un système analytique et interlinéaire. Paris, l'Auteur; Baudry, 1826, in-8, 3 fr.

SHORTLAND. —Journal de voyages (1791). Voy. Ptiii.i.ti.

SHOWER. — Réflexions ponr arriver à Il félicité à venir. Rotterdam, 1729, in-8.

SHUCKFORD (Samuel), M. A. et cnré de Shelton, dans la province de Norfolk.

— Histoire dn monde sacré et profane, depuis la création du monde jusqu'à la destruction de l'empire des Assyriens, à la mort de Sardanaple , et jusqu'à la décadence des royaumes de Jnda et d'Israël, sous les règnes d'Acbaz et de Pekach ( en xu livres), pour servir d'introduction à l'Histoire des Juifs du doct. Prideaux. (Traduite de l'angl. par J.-P. Bebsihd, piètre de l'église anglicane, docteur en philosophie, et chapelain de milord le comte de Lorraine; Chaitfei>ik etToussAiitT. ) Leyde, Jean et Herm. Verheek, 1738, a vol. —Toin. III. Paris, G. Caveliér, 175a, un vol. En tont 3 vol. in-12, titres noirs et rouges, avec cartes et figures.

J. P. Bernard a traduit le premier vol., Chaafepié le second et Toussaint le troisième.

SHTJLKOUSO. Voy. Sulkowsky.

SHUMLANSKY. Voy. Schumiamsky.

SIAUVE (Etienne-Marie), antiquaire, d'abord prêtre, vicaire de la Ricamarie, près S.-Etienne, ensuite commissaire des guerres (i),sous-chef au ministère de la gnerre, en 1798, et de nouveau commissaire des guerres aux armées de 1800 à 1812 ; membre de l'Académie celtique; né à SaintEtienne-en-Forêt, mort dans la retraite de Russie, en i8ta.

— Al signore coinmandatore Somenzari, prefetto del dipartimento di Passariano , lettera sugli oltimi scavi di Zuglio. Verona, 1810. , in-8.

_ Siauve explique, dans cette lettre, les Inscriptions et les autres antiquités trouvées dans les fouilles commencées sous sa direction , dès 1808.

— Antiquis ( de ) Norici viis , utbibus et finibus epistola. Vérone, Ier déc. 1811, in-8.

Cette Lettre est .importante pour la connaissance de la géographie ancienne de la Norique, aujourd'hui la Çarinthie et la Styrie.

— Echo ( 1' ) des cercles patriotiques et

(i)Siauve avait été nommé, par son département, en germinal de l'an vi, député au conseil des CinqCenls; mais sa nomination fut annulée par la loi nu 22 floréal suivant. Trois représentants avaient fail contre lui un Mémoire, dans lequel ils le traitaient d'homme tant mœurs , d'époux divorcé, de dilapijateur et d'agent de lajaction anarehiaue; mais ils étaient ma! informés , et ils l'avaient calomnié par esprit de parti , comme il s'en est plaint dans «ne adresse au Corps législatif.

des réunions théo philanthropiques , feuille villageoise.

Celait on journal qui fut ensuite réuni u Y Ami

des thèophtlanthropes , ou Recueil de morale universelle, autre ouvrage périodique , rédigé par Cieoflroî.

— Eloge funèbre de Mirabeau , prononcé dans l'église de Saint-Eiienne-eu-Forét, le 16 avril 1791. In-8.

— Essai snr l'éducation, adressé à 1*Assemblée nationale. 1790.

L'auteur, qui était alors vicaire de la Ricainaric, Y signalait les abus de celle des collèges.

—* Jacqueline Foroni rendue à son véritable sexe, ou Rapport, réflexions et jugements présentés à l'Académie de Mantoue par la classe de médecine sur le sexe d'un individu vivant (trad. de l'ital.). Milan, 180a, in-fol.

— Lettera al stgnor Giovanni Danese Buri, etc., podesta di Verona , supra l'ïnscrizione del console Muciano ultiraameute scoperta. Verona, 1811, in-8. avec planches.

On doit trouver à la suite une secoude Lettre imprimée un peu plus tard.

— Mémoire sur diverses constructions enterre et argile propres à faire jouir les petits ménages de l'économie des combustibles et applicables à la cuisine du soldat, imprimé par ordre de la Société d'agriculture et du commerce de Poitiers. 1804, in-8,avec 3 pi.

— Mémoires sur les antiquités du Poitou , aujourd'hui département de la Vienne. Paris, 1804,in-8 de 270 pag., avec ta pi.

Ce volume, qui devait être suivi de quelque» autres, contient deux Mémoire» pleins d'érudition: l'un sur les nombreux sarcophages de Ci van 1 , l'autre sur le temple de Saint-Jean, à Poitiers. L'auteur prouve dans ce dernier mémoire que le temple de Saim-Jean était un ancien balistère : eu effet, le vocable seul sons lequel H était consacré suffirait pour le prouver.

L'auteur a fait imprimer plus tard un écrit In-, titulé : A M. le baron Burit Véroue, ai juillet 1811. in-8. C'est une lettre dans laquelle il relève les fautes qui lui sont échappées dans ses Mémoires tur tes antiquités du Poitou.

— Mémoires sur les temples des Druides et les antiquités du Poitou. Vtrechi, i8o5 , a vol. in-8.

— Précis d'un Mémoire sur l'octogone de Montmorillon, connu sous le nom de Temple des Druides. Utrecht, i8o5, in-8 de 37 pag., avec 5 pi.

Ce Précis, que Siauve envoya aux sociétés savantes pour avoir leur avis au sujet de la destination de ce temple singulier par sa forme el par les statues qui le décorent, n'était que le prélude des Mémoires sur les temples des Druides qu'il puWia dans la même année. M. Eloy Johanneau a doauc un extrait rationné de ce précis, dans le lom. in des Mémoires de l'Académie celtique, parce qu'il était persuadé que la description et les gravures que Siauve avait données du temple de Montinoritlon et de ses statues étaient les plus exactes, ayant été finies par lui sur les lieux et n loisir, avec la louable émulation de surpasser celles qui en avaient éle publiées. Il se proposait même de parlir de la description de ce monument pour donner l'explication de deux statues, dont l'une est lélée par deux crapauds , l'autre par deux serpents.

— Projet d'établissement d'une société ambulante de technographes. Paris , fructidor an vu (1799), in-8.

Cette société devait avoir ses archives et son domicile à Paris, et se transporter successivement dans chaque département, pour en faire la description géographique, historique, archéologique, etc. Ce projet, qui méritait d'être réalisé, a quelque rapport avec celui de l'institut nomade, de Cadet Gassicourt, et celui d'un corps d'ingénieurs agricoles et tnanufaC' /hntin, proposé par M. Bigot de Morogues en i8a3.

— Projet d'établissement d'une société d'agriculture et de commerce à Crémone; discours à l'Académie des sciences et beauxarts, le 1 o fructidor an vin ( 28 août 1800 ) ( en italien et en franc. ). Crémone, an vin (1800), in-8.

—Siauve (E.-M.) au Corps législatif de la république française. In-8.

C'est une adresse dans laquelle il réclame une loi contre la calomnie, à l'occasion de celle qui avait fait annuler sa nomination au Corps législatif.

SIBERSMA (Jérôme). — Caractère (le) du vrai chrétien, et le moyen de le devenir, en forme d'entretien; trad. du flamand. Delft9 Adr. Beman, 1707, in-1 a.

SIBERT (G. de). Voy. Gautier De S.

SIBIE, imprimeur à Marseille.

— Mémoire sur les pilules purgatives dn sieur Sibié. Marseille, l'Auteur, 1770, in-8.

SIBILLANS (le chev.), pseudonyme.

— Diogène à Paris, ou petites Lettres parisiennes à milord Lovekings, pair d'Irlande, sur l'histoire du jour, nos sottises littéraires et nos inconséquences morales et politiques. Première Lettre (et unique). Paris, de l'imp, de Delaguette, 1817, in- 8.

11 devait en paraître douze lettres.

SIBILLE, pseudon. — Essai satirique et amusant sur les vieilles filles , trad. de l'angl. (1788). Voy. Haylet.

SIBILLON. — Principes de traduction par ordre alphabétique. Orléans, RouzeauMontaut, 1785, in-8.

SIBIRE (l'abbé), ancien missionnaire du Loango, et ancien curé de Saint-François d'Assise à Paris.

—Aristocrate (Y) négrière, ou Réflexions sur l'esclavage et l'affranchissement des noir». 1789, in-8.

— Buonapartiade (la), ou le Portrait de Buonaparte , poëme en un seul chant, suivi d'un Discours sur la nature et l'effet des conquêtes. Seconde édition, corr. et augm. Paris, Égron; Le formant, I8i5, in-8, a fr. 5o c.

Pensant que personne ne se rappellerait de VHommage civique au héros qu'il adressait en 1810 , l'abbé Sibire , sur le titre de cet écrit, à son ancienne qualité, n ajouté sur le frontispice:et eonséquemment l'an* des victimes du héros : la versatilité, comme on le voit, n'est pas le défaut des seuls vaudevillistes. La première édition a paru sous ce titre: Le Portrait aie Buonaparte * suivi d'un Discours sur la nature et l'effet des eonque'les. Paris , le Normaut; Delauuay, 1814 , in-8 de 32 pajr.

— Hommage civique au héros et au sage de la France, créateur de son siècle, couronnant par la paix d'innombrables victoires, en vers français. Nouv. édit.,corr. et augm., avec cette épigraphe:

Vivat Napoleo 1 vivat pax aurea 1 vivant
Concordes populi- terra sit unus horaol

Paris, Le Normant, 1810, in-12 , 3o c.

— * Mémoire adressé au gouvernement au nom duclergé constitutionnel français et des diocèses de Paris. Paris, 1802, in-8.

—Romance en l'honneur de Louis le Désiré remontant sur le trône. Paris, de l'imp. d'Egron, 1815, in-8 de 4 pag.

— Triomphe (le) de la France, dépeint en. deux langues (latine et française), au sujet de la naissance miraculeuse, du baptême solennel et des Imitantes destinées de S. A. R. Mgr. le duc de Bordeaux. Paris, de l'imp. d Egron, 1821, in-4 de 16 pag.; ou 1822, in-8 de 20 pag.

SIBUET, à Paris. — Rédacteur, avec Poultier, de l'Ami des lois (1795).

SIBUET ( G. ), ancien magistrat et exdéputé de Seine-et-Oise.

— Manuel (nouv.) du vigneron,ou Méthode simple, facile et économique pour faire de bon vin partout où le raisin de vigne mûrit bien, et particulièrement dans la Vendée , sans recourir aux procédés dispendieux des spéculateurs brevetés, tels que l'appareil Gervais ou autres. Paris, de l'imp. de Constant Chantpie, 1822, in-8 de 28 pag.

L'auteur a pris sur cet opuscule la qualité de vigneron à Étioles.

— Observations à M. le comte de Peyronnet, ministre de la justice, garde des sceaux, sur sou projet de loi concernant les successions et le rétablissement d'an droit (l'ainesse. Parts, les libraires du Palais-Royal;

Sautelet, 1826, in-8 de 24 pag-, 1 fr. 5o c.

Ces Observations se vendaient au profit des Grecs,

— Opinion prononcée à rassemblée générale des principaux actionnaires de la Banque de France, du 25 janvier 1821, dans l'intérêt de l'universalité des sociétaires. Paris, de Vimpr. de Constartt~Chantpie, 1821, in-8 de 24 Pug-i 7^ cent.

—Opinion prononcée à l'assemblée générale des deax cents plus forts actionnaires de la Banque de France, le 26 janvier 1826,suivie dénotes explicatives. Paris,Sautelet, 1826, in-8 de 20 pag., 2 fr.

Cet écrit se vendait au profit du bureau de charité du quartier de la Banque.

SICARD (le P.), jésuite, missionnaire; mort de la peste au Caire, en 1724.

— Notes sur l'Egypte et ses antiquités...

Impr. pag- 1119 à 243 dans l'ouvrage intitulé: Béflexions historiques et politiques sur l'empire ottoman. ( Paris , Bel in , 1802 , in-8 ).

SICARD. —Liberté (la) et l'égalité rendues à la terre, opéra eu 3 actes (en vers). Paris, Pain, an 11 (1794),in-8.

En société avec Desforges.

SÏCARD (l'abbé Roch-Ambroise CucurKo.v ), avant la révolution instituteur des sourds-muets à Bordeaux, vicaire général de Condom , chanoine de Bordeaux et membre des Académie et Musée de cette ville; depuis directeur en chef de l'institution royale des sourds-muets à Paris (en avril 1790), par suite de la mort de l'abbé del'Epée; professeur à l'École normale en l'an 111(1795) et au Lycée républicain; administrateur de l'hospice des Quinze-Vingts, et de l'institution des aveugles travailleurs ; membre de l'Institut national, section de grammaire, conservé par l'ordonnance de réorganisation en 18x6;membre de la commission du Dictionnaire de l'Académie; membre de l'Académie royale de Madrid, etc., etc.; né au Fonsseret, près de Toulouse, le 20 septembre 17 42 , mort à Paris, le 1 o mai 1822.

— Catéchisme, ou Instruction chrétienne, à l'usage des sourds-muets. 1796, in-8.

— Cours d'instruction pour servir à l'éducation d'un sourd-muet de'naissance. 1800.

— Sec. édit. Paris, Jdr, Leclère, i8o3, in-8, fig. et tabl.

L'Alpbabet-Manuel qui en fait partie a été réimprimé à part in-18.

— Cours d'instruction d'un sourd-muet de naissance, et qui peut être utile à l'éducation

de ceux qui entendent et qui parlent. Sec. édit. Paris, Leclère, i8o3, in-8de 54o pag., enrichi de S tableaux, gravés en taille-douce y. 6 fr.

— Eléments de grammaire générale appliquée à la langue française. Seconde édition. Paris, Déterville, 1808,2 vol. in-8 , 12 fr.

La première édit. est de 1799. Cet ouvrage a été reproduit en 1814 . comme nouveau , sous le titre de Théorie des Signes , vu Introduction à l'étude des tangues , te sens det mois , au lieu d'être défini, est en action , etc. Paris , Michatid et Delalain ; — de nouveau, en i8i5; et encore Paris, Borel, 1823, 2 vol. in-8, 10 fr.

Pour les exemplaires portant ces trois dates , on n'a fait tgue de nouveaux titres et on a supprimé un Hommage à Napoléon qui n'existe que dans les exemplaires qui portent la date de 1808.

Une partie de cette Grammaire avait déjà été imprimée dans les cahier» de leçons de l'École normale , où l'abbé Sicard était professeur de grammaire générale.

IL existe un extrait de cet ouvrage sous le titre suivant:

Abrégé de ta Grammaire générale de M. Sicard , on Leçons élémentaires de tangue française et de grammaire générale, par M. Ragkeau. Tours , Lelouriny, 1806, iu-4 oblong.

— Homme (de l*) et de ses facultés physiques et intellectuelles, de ses devoirs et de ses espérances; trad. de l'angl. avec des notes explicatives [ 1802). "Voy. D. Hartley.

— Journée chrétienne d'un sourd-muet. i8o5,in-12.

— Manuel de l'enfance, contenant des éléments de lecture et des dialogues instructifs et moraux. 1796, in-12.

— Mémoire sur l'art d'instruire les sourdsmuets de naissance. Bordeaux, 1789, in-8.

Extrait du recueil du Musée de Bordeaux.

— Opinion raïsonnée de M. l'abbé Sicard sur l'ouvrage ayant pour titre : les Images, ou Introduction aux principes de lecture et de prononciation ; suivies des principes de prononciation et de lecture; destinées à l'usage des écoles primaires de l'un et de l'autre sexe, par M. F.-A. Laussel, anc. prof, de philosophie. Paris, de l'imp. de Béraud, 18 16, in-8 de 16 pag.

— Rapport de M. l'abbé Sicard, l'un des membres de la commission chargée de l'examen du «Génie du Christianisme,» lu à la séance de la classe de la langue et de la littérature françaises de l'Institut, le 2 3 janvier 18x1. Paris, Garnery, 1811, in-8 de

— Relation historique sur les journées des 2 et 3 septembre 1792. Paris, Arlh. Bertrand, 1806, in-ia.

L'abbé Sicard a eu part aux Annales religieuses, politiques et littéraircsf 1797): ses articles,daus ce re

« IndietroContinua »